Mehdi

C'est quoi une bonne Astrophotographie au fond ?

Recommended Posts

il y a 3 minutes, lyl a dit :

Oui pareil, c'est la photo d'un événement astronomique mais pas de l'astrophotographie.

 

Pas faux si on s'en réfère à la définition du dico, qui est dans le Robert: "Ensemble des techniques photographiques utilisées en astronomie."

Mais ça c'est embêtant, car si on se réfère à la définition de l'astronomie, pratiquement aucun d'entre nous en fait car il faut un aspect scientifique. Reste donc à renommer la rubrique "Astrophotographie" en autre chose...:D 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

il y a 13 minutes, AlSvartr a dit :

pratiquement aucun d'entre nous en fait

Bah, moi je ne m'en cache pas jusqu'aux US

image.png.8a60baba3c6ca0e41e89f7f573eae769.png

Et je rajoute que si ce qui est posté, à part dans les rubriques spécialisées du forum quand même, il y aurait plus de collaborations pro-amateur si cela avait de la valeur.

L'astronomie officielle est à la quête d'autres choses maintenant. Ça n'empêche pas qu'un peu de rigueur fasse du bien dans la pratique.

Quand j'écris "imaging for memories" c'est bien dans le but de retranscrire des impressions visuelles pour quand je vais proposer des observations en star party ensuite.

Un petit instrument fait bien le job pour illustrer ce que l'on peut regarder dans un plus gros (bcp plus gros) surtout pour ce qui concerne les impressions colorées.

 

Pour le coup : je rajoute un critère, s'approcher de la fidélité des couleurs, disons que ce que tu choppes à la 80mm soit ressenti dans un 300-400mm.

C'est pas utile pour l'astrophotographie pour laquelle la résolution des détails à fins de découverte d'indices compte.

Mais en gros : exit la palette bubble.

 

C'est une philosophie alternative sur ce sujet. J'espère ne pas trop m'éloigner de ce que Mehdi recherche comme réponses à son sujet.

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites
9 minutes ago, lyl said:

Un petit instrument fait bien le job pour illustrer ce que l'on peut regarder dans un plus gros (bcp plus gros) surtout pour ce qui concerne les impressions colorées.

 

+1

C'est d'ailleurs bien pour ça que je fais de la photo. Car ce qu'on peut voir en CP dans un tube modeste n'est pas franchement spectaculaire. Donc oui, une bonne photo astro, c'est quand ça se rapproche assez près de ce qu'on n'a pas les moyens de contempler visuellement.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, lyl a dit :

C'est une philosophie alternative sur ce sujet. J'espère ne pas trop m'éloigner de ce que Mehdi recherche comme réponses à son sujet.

pas du tout ,  je n'interviens pas mais je lis avec beaucoup d'attentions . Je trouve ces échanges très éclairants sur la pratique .
Merci à tous pour vos reponses !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, Pyrophorus a dit :

ce qu'on peut voir en CP dans un tube modeste n'est pas franchement spectaculaire

Pas forcément, j’ai été émerveillé dernièrement  par ngc3077 dans un 200mm :D . L’aspect des galaxies en visuel est merveilleux :) 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, lyl a dit :

e ne suis que confortée dans le mode provocation car le seul qui ait réagit à l'image que j'ai postée c'est bien @assurtourix donc bon...

Je poursuis (si il veut bien) mais son image de C4 est un peu sur-traitée (déconvolution ?) mais respectable

Tu l'as trouvé ou celle ci.... ??? ca me dit qqchose mais j'avais un souvenir de mieux.... comme quoi on surévalue parfois !!! ;)

mais s'était ma première de jupiter avec une caméra couleur (asi224) que l'on m'avait prêté.....je ne la trouvais pas extra mais bon pour un premier essai de prise de vue + utilisation des logiciels ca m'allait.

Comme quoi on se souvient du moment et pas forcément de la réelle qualité de l'image. J'étais dans le jardin de ma grand mère et elle se trouvait assez basse juste au dessus du toit de l'école (jupiter pas ma grand mère)..

 

Par contre, clairement mehdi cette photo n'est pas une référence ;)

 

 

 

 

 

 

 

Edited by assurtourix

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un bonne astrophoto, c’est une photo où on voit le fond du ciel, des étoiles ou planètes, des galaxies ou nébuleuses, avec des belles couleurs et l’auteur en est fier.

 

Une mauvaise astrophoto, c’est une photo où on voit le fond du ciel, des étoiles ou planètes, des galaxies ou nébuleuses, avec des belles couleurs et l’auteur en est fier.

  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est quoi une bonne astrophotographie au fond?

Comme n'importe quelle image dans d'autres domaines : celle qui provoque une émotion.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est quoi une bonne Astrophotographie au fond ?

À question facile, réponse facile : c'est une photo qui répond aux objectifs qu'on s'était fixés.

 

Par exemple, cette image est particulièrement moche mais réussie :  http://www.astrosurf.com/bsalque/_M87jet.jpg . En effet, mon but était de détecter le jet de M87, et il a été détecté. C'est donc une bonne photo.

 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Bruno- a dit :

cette image est particulièrement moche mais réussie :  http://www.astrosurf.com/bsalque/_M87jet.jpg . En effet, mon but était de détecter le jet de M87, et il a été détecté. C'est donc une bonne photo

 

Il y a 2 heures, zirkel 2 a dit :

Comme n'importe quelle image dans d'autres domaines : celle qui provoque une émotion

 CQFD :) 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

j'ai lu avec beaucoup d'attentions et je retires les deux  points suivants des échanges : 

 

- la valeur scientifique d'une autophoto n'est pas à considérer pour la une grande majorité

- l'approche de l'astrophoto est à considérer de la même façon qu'une photographie d'art ( la recherche de l'émotion) . 

 

Interressant mais ca appelle d'autres questions chez moi : 

 

- nos sujets ne bougent pas, ,n'evolue pas à notre echelle ( je parles de CP) .et nous ne pouvons pas bouger autours de nos sujet pour modifier le point de vue . nous sommes donc dans un musée en train de prétendre faire de la photo d'art juste en photographiant les œuvres de ce musée  .Est ce encore une démarche artistique ? alors il reste la maitrise technique mais nous pourrons jamais rivaliser avec Hubble qui a déjà tout photograpier. . Et nous ne documentons rien car comme beaucoup l'on dit il n'y a pas ( plus ?) de contenu scientifique à extraire à la portée de nos moyens amateurs . En conclusion que reste t il ? 

 

 

 

 

 

 

Edited by Mehdi

Share this post


Link to post
Share on other sites

Personnellement j'ai du mal à voir l'astrophoto comme de l'art, notamment pour les raisons que tu indiques. J'aime beaucoup ton analogie avec le musée. Je trouve que l'astrophoto est plutôt une manipe scientifique. Mais c'est surtout un loisir, et chacun fait ce qu'il veut, aussi il ne faut pas s'étonner si chacun a sa propre définition de ce que doit être une astrophoto réussie.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, Mehdi a dit :

Et nous ne documentons rien car comme beaucoup l'on dit il n'y a pas ( plus ?) de contenu scientifique à extraire à la portée de nos moyens amateur

N'importe quoi..... Il suffit de creuser un peu et l'on trouve tout un tas d'activité scientifiques qui peuvent être menées par des amateurs, je sais de quoi je parle.... 

 

Edited by Yoann DEGOT LONGHI
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello,

 

pour ma part, une image équilibrée qui se rapproche de ce que l'on verrait à l'oculaire (pour le lunaire/planétaire j'entends).

 

en CP : équilibre entre signal/netteté/bruit/saturation des couleurs/couleurs "naturelles" (un peu subjectif)/luminosité-contraste/uniformité du fond du ciel/correction des étoiles dans les bords/rondeur des étoiles sur la full (pas de timbre poste).

 

Pour les plus initiés, le rapport entre les capacités de l'instrument/les conditions et le résultat (surtout en planétaire). Plus on se rapproche des limites théoriques plus c'est impressionnant.

Autre approche, le rapport coût/résultat, ou comment obtenir la meilleure image avec du matériel le moins cher possible ^_^.

Ou encore celle qui fera le plus l'unanimité  (impossible de plaire à 100% des personnes de toute façon autant ne pas se fixer d'objectif inatteignable).

Les différences approches ne s'excluent pas mutuellement et peuvent être mixées.

 

Chacun aura sa propre définition je pense et c'est tant mieux ^_^!

Edited by HAlfie

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 14 heures, Yoann DEGOT LONGHI a dit :

N'importe quoi..... Il suffit de creuser un peu et l'on trouve tout un tas d'activité scientifiques qui peuvent être menées par des amateurs, je sais de quoi je parle.... 

je parlais via une astrophoto du CP . apres ponctuellement il y a plein de choses ; occultations  par exemple . Mais une belle photo d'orion n'apportera plus rien avec nos moyens il semblerait . 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Astro Poulpe
      Salut à tous,
       
      Ma dernière NGC 1396 qui date de samedi dernier (01/10/22).
       
      Je viens d'acquérir mon autoguidage et aprecie d'avoir enfin la possibilité de faire des poses longues.
      J'en suis encore à la prise en main, mais je sens le potentiel que cela peut apporter 🙂.
       
      Je n'ais pour l'instant cumulé que 2h en poses de 300s sur cette cible, mais je pense que j'en rajouterais sûrement d'autres (quitte à même totalement recommencer car mon cadrage ne me plaît pas trop 😬)
       

       
      Matériel : 
      🔭 Skywatcher 150p/750 
      ⚙️ Neq6
      📷 Canon 2000D defiltré Astrodon inside 
      🔵Filtre UHC Svbony.
      🎯Ts-Optics 60/240 ZWO 120MM
       
      Prise de vue : 
      Brutes : 24 * 300" 
      Darks : 15 * 300"
      Flats : 25 * 1"
      Offsets : 100 * 1/4000"
      ISO : 800
      Ciel bortle : 7
      Température extérieure : 19°C
      Emplacement : Le Pradet, Var
       
      Logiciels : APT - PHD2 - Pixinsight
       
      Si vous avez des conseils, je suis largement preneur, que ce soit pour la prise de vue comme pour le traitement.
       
      Bon ciel à tous 😉
    • By Andromedae93
      Bonjour tout le monde,

      Tout d'abord, je ne sais pas si je suis dans la bonne section pour publier ce post. Ne pas hésiter à le déplacer si nécessaire.

      Ma question est la suivante : Existe-t-il des coins en France permettant de faire du "remote" comme on peut retrouver en Espagne, au Portugal, au Maroc ou au Chili ?
      Maintenant que le setup est plutôt bien fonctionnel de mon côté avec pas mal de modifications, la météo alsacienne n'a de cesse que de me faire regarder d'autres coins de France car ici l'humidité, les couvertures nuageuses et la pollution lumineuse sont 3 facteurs extrêmement présents.
      Je trouve l'idée du remote très sympathique pour bénéficier de meilleures conditions météo (1 nuit toutes les 2 semaines en Alsace).

      Existe-t-il donc des coins de remote ou d'autres formes d'hébergement (hébergement chez un particulier gratuit ou moyennant un coût de location, par exemple) dans le sud permettant d'avoir une météo bien plus convenable que dans mon secteur ?
      Si des personnes seraient intéressées par mon projet, je serai ravi d'en discuter par MP plus en détails.

      Merci beaucoup pour vos messages 😃
    • By Bohns
      Bonjour à toutes et à tous 
       
      Je n'ai aucunement la prétention d'être à la hauteur du Grand Hubert, mais... Je suis très en retard sur mes traitements du ciel profond, à cause de mon intérêt aussi pour le planétaire en plus du lunaire sur ces 2 derniers mois, à cause de la météo plutôt favorable, mais surtout parce-que j'ai fait beaucoup de prises. Le traitement en a un peu pâti.
       
      Voici donc un "pêle-mêle" de ce qui reste de mes photos en CP de juillet et août, le début de ce dernier ayant été consacré aux vacances en famille 
       
      Config : lunette APO 130 f/7 (réduite à f/5.5), caméra ZWO ASI533MC Pro à -10°C, filtre L-Pro ou L-eXtreme, guidage OAG + mini ASI290MM, monture EQ6-R Pro.
      Acquisition : ZWO ASIAIR Pro.
      Traitement : SIRIL (sorti tif 16 bit) puis Lightroom Classic (Jpeg en traitement final).
       

      Le Cocon (IC5146).
      Filtre L-eXtreme. 53x300s, 45 darks, 60 flats, 60 biais. 7 juillet.
       

      Galaxie du Feu d'Artifice (NGC6946) et amas NGC6939 - Un peu surex sur les étoiles... J'aime beaucoup ce champ !
      Filtre L-Pro - 80x180s, 30 darks, 60 flats, 60 biais - 22 juillet
       

      La tête du Pélican (IC5070)
      Filtre L-eXtreme - 60x300s, 45 dark, 60 flats, 60 biais. 23 juillet.
       

      L'Iris (NGC7023).  Je crois l'avoir bien mieux réussi que l'an dernier, avec notamment la vue des nébuleuses sombres et de certaines IFN. Je ne pense pas être complètement au bout de celle-ci 
      Filtre L-Pro - 67x180s, 30 darks, 60 flats, 60 biais. 25 juillet.
       

      NGC7331 et la Quintette de Stéphan - J'ADORE ce champ !!! Et j'avoue que le JWST m'a aussi inspiré 
      Filtre L-Pro - 100x180s, 30 darks, 60 flats, 60 biais, légère réduction d'étoiles avec Starnet++ (première perfectible) pour mieux faire ressortir les galaxies et compenser ma faible focale (720 mm). 29 août.
       
      A suivre avec un autre pot-pourri pour le CP de septembre, et quelques humbles prestations lunaires et planétaires.
       
      Cordialement,
      Stef.
    • By Vivlepic
      Quelqu'un pourrait-il me dire s'il est prévu de publier quelques-uns des clichés pris par le JWST dans un " beau livre " ?  
      Merci.

    • By Bohns
      Bonsoir à toutes et à tous 
       
      Voler  le chapeau de Yensid, faire danser des balais, puis perdre le contrôle.
      L'Homme est un apprenti sorcier. L'actualité le démontre sans cesse...
       
      Je commence doucement à traiter mes photos de ciel profond du mois de septembre 
      Voici donc une version de la nébuleuse du Sorcier, NGC7380, captée sur 2 nuits les 18 et 19 septembre, et traitée en HOO avec un vert synthétique composé de 40% de Ha et 60% de OIII, puis une légère réduction d'étoiles.
       
      Config : lunette APO 130 f/7 (correcteur de champ 1x), caméra ZWO ASI533MC Pro à -10°C, filtre L-eXtreme, guidage OAG + mini ASI290MM, monture EQ6-R Pro.
      Acquisition : ZWO ASIAIR Pro, 112 x 300s, 45 darks, 60 offsets, 60 flats.
      Traitement : SIRIL (HOO avec vert synthétique, sorti tif 16 bit), Starnet++, Photoshop puis Lightroom Classic (Jpeg en traitement final).
       

       
      Cordialement,
      Stef.
       
  • Upcoming Events