Recommended Posts

Bonjour à tous,

 

Hier, j'ai pu sortir mon ES Ultra Light 12" pour la 5ème fois.
La soirée s'est hyper bien bien passée, on a pu observer quelques nébuleuses dans le Sagittaire en fin de session, donc bien bas sur l'horizon. Pour finir le tour du ciel, on remonte sur deux cibles déjà observées plus tôt : Albiréo, toujours RAS, puis on repart carrément vers le zénith pour finir sur M51 qu'on avait déjà pu observer, et là c'est le drame !

 

Une sorte de reflet, en forme d'amande très fine, apparaît dans le champ (cf schéma sur paint). Il est plus lumineux que le ciel, plutôt jaunâtre (on observe pas loin de la ville et il y a un peu de PL).

Plusieurs tests sont donc effectués : on change d'oculaire, on retire le bafflage de la cage du secondaire, on refait la collimation, on inspecte les miroirs et le PO, mais tout semble en ordre. Et le reflet est toujours là.

Un peu d'humidité est tombée, mais les miroirs semblent épargnés de toute trace de buée.

Je n'arrive pas à identifier ce qu'est ce reflet. Lorsque je défocalise, il est toujours présent.

 

Puisque je me suis bloqué le dos, je peux pas remonter le scope immédiatement pour vérifier en plein jour d'où peut provenir le soucis.

En attendant, je vous consulte, en espérant que vous aurez la bonne intuition : avez-vous une idée de ce que peut être ce reflet ?

J'ai le pressentiment qu'il peut être du à un défaut dans l'alignement des optiques, puisqu'une des vis du secondaire est particulièrement desserrée depuis que j'ai l'instrument. Comment pourrais-je m'en assurer (papiers colorés ?) ? Si c'est bien la source du problème, avez-vous une méthode pour faire une sorte de remise à 0 de la collimation ?

 

D'avance, merci. Chaque conseil ou réponse m'achètera des heures de sommeil paisible !

Sans titre.png

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Posted (edited)

Bonjour,

 

Ce serait étonnant qu'un reflet comme ça soit dû à un problème de collimation. Un problème de collimation ça donne plutôt des étoiles que l'on ne peut pas bien mettre au point. Là on dirait l'effet d'une source lumineuse hors du champ, d'autant plus si ça n'apparaît que dans une direction, toutes les autres observations étant OK... A mon avis il n'y a pas à paniquer, ce qui n'empêche pas de régler les problèmes de collimation avant chaque observation bien sûr ;)

Edited by PerrouriefhCedric
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

On avait déjà pu observer M51 presque au zenith un poil plus tôt dans la soirée, et ca s'était bien déroulé.

La collimation a été faite en début d'observation, en milieu de soirée, et refaite lorsqu'on s'est heurtés au fameux reflet. 

 

En revanche, je n'avais pas de jupe sur le corps du télescope. Mais : 

1) la lune n'était pas levée

2) jai observé quelques jours plus tot, en pleine lune notamment, sans rencontrer le soucis

 

Cependant, lorsque je rabaissait le scope, le reflet perdait en intensité.

 

Mais la forme et l'emplacement du reflet sont-ils compatibles avec une pollution lumineuse ? Sur le secondaire par exemple ?

 

Pour la collimation qui serait très foirée, je pensais à l'eventualité où l'axe (correctement collimaté) du primaire+secondaire se retrouve désaxé par-rapport au PO.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sans jupe, l'expérience montre qu'il en faut très peu pour engendrer un reflet dans une image de ciel profond.

Il faut refaire le test dans un bon ciel sans lumières parasite.

Après tu peux noircir au feutre ou à la peinture tout ce qui est grosso modo en face du porte oculaire et, notamment, les fixations de la cage secondaire. Tu peux aussi noircir la tranche de ton secondaire...

J'ai parfois eu des reflets avec des phares de voitures à plus de 10 bornes...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour résumer, reflet sur un objet et pas sur les autres au même moment, et sur le même objet le reflet apparait suivant la position...

-la collim et la chaine optique ne sont pas en compte.

 

Identifier la source lumineuse:

-réverbère ou objet lumineux, même à plusieurs km

-un truc dans le barda astro, avec de magnifiques led partout...

 

Sur mon scope, j'ai mis du scotch noir partout sur les led...

Il m'est arrivé d'observer un hiver en vallée de l'Ubaye, avant les fermetures administratives dues au Covid.

Un jeudi soir, avec les descentes au flambeau, les dameuses, tout ça... on a du jongler avec des reflets intolérables, malgré une jupe, une chaine optique au top.

Paradoxalement, les plus belles images, le casque de Thor:x, à la verticale de Praloup, seul objet sans reflet.....:)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dès que je rentre chez moi, je monte le scope en journée pour contrôler tout ça, et je le ressors un soir.
Je vous donnerais le retour de tout ça.

Merci beaucoup pour les précieux conseils.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Brave le couvre-feu et éloigne-toi de toute lumière... :S

Voilà ce que j'ai eu dans ma résidence (un lampadaire qui restait trop brillant au travers de la juppe de mon télescope) il y a quelques temps:

 

m42pourrie-300321-19h50m3-t407f4bddp4-0p12s.jpg

  • Thanks 1
  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est EXACTEMENT ça ! La même forme, le même aspect !

Vous êtes des cracks les mecs (et les meufs) ! Merci !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now