communicationrel

Hypothèse de l'Univers sphérique et euclidien (3-sphère euclidienne)

Recommended Posts

Est-il vraiment nécessaire d'accroître l'empreinte C02 de ce fil ?...

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Il y a 6 heures, JPP 78 a dit :

Est-il vraiment nécessaire d'accroître l'empreinte C02 de ce fil ?...

 

Oui :) 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 26/06/2021 à 15:22, Plina a dit :

Le nombre d @ALAING c'est : 26,5754615171

Au moins jusqu'à ce que je connaisse la réponse xD

Bonne soirée,

AG

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Penn a dit :

Est-il vraiment nécessaire d'accroître l'empreinte C02 de ce fil ?...

Sauf erreur le serveur se situe en France et donc fonctionnant  à l’énergie décarboné .

et puis moi même sur PV et batteries.

et toi ?

Cordialement

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
11 hours ago, edubois3 said:

Mais alors, la boucle ne serait-elle pas bouclée xD ?

 

Oui mais il y a des boucles plus intéressantes que d'autres....

 

image.png.02ed4adeae4c4ebcc21471348e354b15.png

 

Dans tous ça on n'a pas encore parlé de la gravité quantique à boucle ???

Edited by brizhell
  • Like 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 14 heures, JPP 78 a dit :

Est-il vraiment nécessaire d'accroître l'empreinte C02 de ce fil ?...

 

Indispensable !

Pour supporter sans déprimer grave la production effarante de CO2 consécutive à l’échange essentiellement de conneries sur internet (genre le selfie en gros plan mettant en scène l’extraction des points noirs du matin, ou le douxième texto du jour pour demander : "t’es où ?"), il est absolument vital que nous puissions continuer d’échanger des âneries ici-même.

Les dinosaures ont bien laissé aussi leurs empreintes dans les carbonates de toute la planète et ils n’en sont pas morts pour autant (enfin pas de ça !).

Pourtant ils ne se gênaient pas pour sortir leurs énormités eux aussi, avec leur peau boutonneuse et leur mauvaise langue...

  • Love 1
  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, Alain MOREAU a dit :

Les dinosaures ont bien laissé aussi leurs empreintes dans les carbonates

 

Les dinosaures n'ont pas laissé que leurs empreintes, ils nous ont laissé parfois leur popo fossilisé, coprolithes, certes un peu moins nobles mais tout aussi passionnants pour la science.

Comme quoi certains sujets peuvent déboucher à la science par des voies au demeurant peu alléchantes...

Les digestions digressions, bien qu'elles soient secondaires au sujet peuvent parfois le magnifier !

 

  • Like 1
  • Thanks 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 22 heures, JPP 78 a dit :

Est-il vraiment nécessaire d'accroître l'empreinte C02 de ce fil ?...

 

il y a 10 minutes, Adlucem a dit :

Les dinosaures n'ont pas laissé que leurs empreintes, ils nous ont laissé parfois leur popo fossilisé, coprolithes, certes un peu moins nobles mais tout aussi passionnants pour la science.

Aahh, enfin ! je me demandais quand nous allions aborder l'eschatologie... l'accroissement de la sphère euclidienne est-il infini ? ou tout cela va-t-il finir en eau de boudin ??

Edited by marco polo
  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 13 heures, STARBIRD a dit :

et toi ?

 

Heu ... c'est pas moi qui ait posé la question  ^_^

 

 

Il y a 15 heures, Penn a dit :

Oui :) 

 

Il y a 7 heures, Alain MOREAU a dit :

Indispensable !

 

Moi je trouve juste normal qu'on dépense quelques kilos de dioxyde de carbone pour savoir à quoi ressemble l'univers, sphérique, plat, torique ou torsadé :) 

 

 

Edited by Penn
  • Thanks 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Penn a dit :

Moi je trouve juste normal qu'on dépense quelques kilos de dioxyde de carbone pour savoir à quoi ressemble l'univers, sphérique, plat, torique ou torsadé

 

 

Surtout qu'on les dépense pas , on les produit , c'est tout bénef !!!

  • Like 2
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
6 hours ago, marco polo said:

l'accroissement de la sphère euclidienne est-il infini ? ou tout cela va-t-il finir en eau de boudin ??

 

Excellente question ! Mais bon il y a des fois ou les truc sensés être infinis sont finalement trivialement finis.........

La somme des nombre entiers par exemple, 1+2+3+4+5+.... = -1/12.  C'est d'un banal...

J'ai jamais compris où ça clochait.... Si quelqu'un à la réponse ?

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 48 minutes, brizhell a dit :

Excellente question ! Mais bon il y a des fois ou les truc sensés être infinis sont finalement trivialement finis.........

La somme des nombre entiers par exemple, 1+2+3+4+5+.... = -1/12.  C'est d'un banal...

J'ai jamais compris où ça clochait.... Si quelqu'un à la réponse ?

C'est l’œuvre de Ramanujan.Dommage il a disparu ! :( mathématicien de génie extraordinaire .

Cordialement

  • Like 2
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a une heure, brizhell a dit :

J'ai jamais compris où ça clochait.... Si quelqu'un à la réponse ?

 

La fonction zêta de Riemann (ζ(s) = somme 1 / ns) est clairement définie pour les valeurs réelles de s supérieures à 1. Cependant, il se trouve que dans la région où elle est définie, c'est aussi une fonction analytique et si on oublie la définition de départ (qui n'a pas de sens pour des valeurs négatives de s) cette fonction analytique là est prolongeable sur la quasi-totalité du plan complexe, et entre autres pour s = -1. Pour une "démonstration" (sans la moindre rigueur) que ζ(-1) = -1/12, on peut voir ici :

 

 

 

Edited by dg2
  • Like 1
  • Thanks 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un grand merci @dg2, c'est très précisément cette vidéo qui m'a fait m'interroger il y a quelques années sur ce facteur contre intuitif de ces séries divergentes en analyses et pour lesquelles on peut démontrer une convergence. Le plus étonnant étant qu'une somme d'entier relatifs positifs puissent converger vers un nombre réel négatif......

J'avais en effet lu que l'approche par les fonctions zêta de Riemann pour s=-1 permettaient de faire cette démonstration, mais hormis l'utilisation du plan complexe, ces démonstrations simplifiées étant basées sur un agencement particulier des sommes de termes dans des séries infinies (j'ai compris ça sur la série de Grandi, impliquée dans la somme des entiers naturels dans la vidéo), le mode de calcul, ou d'arrangements des termes (stabilité, linéarité  et régularité des sommations, comme dit sous wikipédia, je sais je pourrais faire mieux comme référence....) rendant sensible le résultat, combien de solutions peuvent exister pour ce même problème.

 

Enfin j'avoue même si peu compétent en la matière, que je suis curieux de savoir en quel domaines de la physique (même si j'en ai une vague idée) ce résultat est utile. J'ai vu ça sur l'effet Casimir, mais cela reste pour moi de la culture générale. Dans le détail, suis encore en phase d'apprentissage :)

 

 

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Oui enfin c'est pas une convergence de la série, c'est une convergence de la fonction qui a pour valeur la somme de la série quand la série converge, lorsqu'on la prolonge en dehors du domaine de convergence de la série d'origine. 

C'est quand même pas pareil.

J'sais pas si je suis clair. 

 

Je crois que dg2 dit la même chose en beaucoup plus pro : 

Citation

La fonction zêta de Riemann (ζ(s) = somme 1 / ns) est clairement définie pour les valeurs réelles de s supérieures à 1. Cependant, il se trouve que dans la région où elle est définie, c'est aussi une fonction analytique et que si on oublie la définition de départ cette fonction analytique là est prolongeable sur la quasi-totalité du plan complexe

 

J'ai juste reformulé sans utiliser de gros mots. Mais du coup c'est mois clair.

Edited by PascalD
  • Like 2
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, brizhell a dit :

1+2+3+4+5+.... = -1/12.  C'est d'un banal...

J'ai souvenance d'une émission scientifique qui démontrait que 1=3 :)

 

 

Bonne soirée,

AG

  • Like 1
  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, PascalD a dit :

J'sais pas si je suis clair. 

 

C'est surtout qu'utiliser converge quatre fois dans la même phrase.... on s'demande..

un-peu-louchec.png.4f8a5ee99f254dbbb2e7a1e67ce4eb8e.png

  • Haha 9

Share this post


Link to post
Share on other sites
18 minutes ago, PascalD said:

Oui enfin c'est pas une convergence de la série, c'est une convergence de la fonction qui a pour valeur la somme de la série quand la série converge, lorsqu'on la prolonge en dehors du domaine de convergence de la série d'origine. 

C'est quand même pas pareil.

J'sais pas si je suis clair.

 

Là, je doit avouer que tout deviens beaucoup beaucoup moi clair :P

Je retourne a mes lectures.... :D

  • Like 1
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

C'est bien simple. La série diverge, et comme dirais vaufrèges, diverge, c'est beaucoup trop pour un seul homme.

 

Plus sérieusement ce que je voulais maladroitement dire c'est: 

Quand la série d'origine (celle de terme 1/n^s ) converge, la fonction  dzeta(s) vaut la somme de la série. 

Quand la série d'origine ne converge pas, on peut quand même prolonger analytiquement la fonction dzeta, et celle-ci prends une valeur. Mais ça ne veut pas dire pour autant que c'est la somme de la série d'origine. D'ailleurs on s'en doute, parce que la série ne converge pas.

 

C'est il me semble ce que dg2 voulais dire par: 

Citation

La fonction zêta de Riemann (ζ(s) = somme 1 / ns) est clairement définie pour les valeurs réelles de s supérieures à 1. Cependant, il se trouve que dans la région où elle est définie, c'est aussi une fonction analytique et que si on oublie la définition de départ cette fonction analytique là est prolongeable sur la quasi-totalité du plan complexe

 

Voilà, j'ai remis mon calcul , on verra bien si on me rembarre.

 

 

Edited by PascalD
  • Haha 8

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tout est histoire de compromis

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et . . . compromis . . . chose due :)

  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

 

il y a une heure, brizhell a dit :
Il y a 1 heure, PascalD a dit :

Oui enfin c'est pas une convergence de la série, c'est une convergence de la fonction qui a pour valeur la somme de la série quand la série converge, lorsqu'on la prolonge en dehors du domaine de convergence de la série d'origine. 

C'est quand même pas pareil.

J'sais pas si je suis clair.

 

Là, je doit avouer que tout deviens beaucoup beaucoup moi clair :P

Je retourne a mes lectures.... :D

 

 

- Imagine une fonction quelconque. Par exemple la fonction y = f(x) = 1/(1 - x).

 

Tu peux, au voisinage de 0, écrire le développement en série de Taylor de f(x), selon image.png.51c43b00fdd591ea8fb96460ecc4e913.png.

 

Le rayon de convergence de la série vaut 1. Cela signifie que la fonction f(x) n'admet pas de développement sous la forme de la série telle qu'écrite ci-dessus pour |x| > 1. On note d'ailleurs que f(x) diverge en x = 1.   

 

 

- Considérons maintenant la série évoquée pour x = 2. La série donc diverge (on est au-delà du rayon de convergence). Elle pourrait s'écrire : S = 1 + 2 + 4 + 8 + 16 + 32 + 64 + 128 + ... ça ne choque pas de dire qu'elle diverge.

 

En revanche, f(x = 2) = -1.

 

Mais on ne peut bien évidemment pas dire que :  1 + 2 + 4 + 8 + 16 + 32 + 64 + 128 + ... = -1, parce que la série n'est pas définie en x = 2. 

 

Dit autrement, f(x) n'admet pas de développement en série tel qu'exprimé ci-dessus en x = 2. 

 

 

- Si on prend le problème à l'envers, l'astuce est de dire :

 

-> J'ai un calcul où une somme merdique apparaît, par exemple : 1 + 2 + 4 + 8 + 16 + 32 + 64 + 128 + ... laquelle est donc une série qui diverge et qui pose souci !

Mais je peux l'écrire sous la forme d'une série image.png.f04e2df25c7e3ebf79b3c1b032053f18.png prise en x = 2. Or je sais que pour un rayon de convergence inférieur à 1, cette série est le développement en série de Taylor de la fonction f(x) = 1/(1 - x). Or cette fonction peut se prolonger au-delà de 1 et est définie en x = 2 (contrairement à la série).

 

J'en déduis donc que je dois remplacer ma somme merdique 1 + 2 + 4 + 8 + 16 + 32 + 64 + 128 + ... par  -1 ...

(manière de dire que l'on a dû louper quelque chose et que l'on aurait dû aboutir directement à f(x=2) et non pas au développement de f(x) pour |x| < 1 mais pris en x = 2).

 

 

Cette manière d'éliminer un infini indésirable est ce que l'on nomme une méthode de régularisation. Il en existe d'autres. La règle étant que le résultat que l'on obtient par régularisation doit être indépendant de la méthode de régularisation choisie.

 

Un autre exemple de régularisation, c'est le cas où l'on a une intégrale dans un espace à 3 dimensions, qui diverge. La même intégrale peut s'étendre à D dimensions, et là, on trouve par exemple que l'intégrale conduit à une expression analytique qui est une fonction de D. On utilise alors cette expression en fixant D = 3.

 

 

- En fait, c'est une manière de dire : "le problème était mal posé au départ, mais par une pirouette, je m'en sors.".

Cela ne veut pas dire que l'on s'est trompé. Mais en prenant mon exemple, c'est comme si "par accident", au lieu de trouver f(x) et de prendre la valeur de f(x) en 2, j'avais fait le développement de f(x) au voisinage de 0 avant de fixer x = 2.

 

Le recours à une régularisation est un indice non pas d'une erreur, mais d'un problème mal posé. 

 

L'exemple que j'aime bien montrer aux étudiants, c'est avec la force de Casimir justement. 

 

La méthode qui conduit à la somme divergente est simple et intuitive mais nécessite une régularisation. Mais on peut aboutir à la bonne expression de la force de Casimir, sans régularisation, en ayant directement la bonne fonction correctement définie. Mais c'est plus technique (mais pas moins physique).

Edited by George Black
  • Like 1
  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah . . . la force de Casimir, que de souvenirs :)

 

casimir-casimirland.jpg.841102903890f1fe4d44cd11f5ccab9c.jpg

  • Like 1
  • Love 1
  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci @George Black, en effet, cela me paraît plus clair, j'avoue que la notion de rayon de convergence ne m'étais pas familière.

Présenté de la sorte, je comprends mieux la notion de régularisation.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

N'empêche, passer de l'univers sphérique euclidien avec des maths approximatives, à la régularisation des séries divergentes, fallait le faire. Chapeau, on voit pas ça tous les jours. Je me coucherai moins bête ce soir.

 

PS. Quand j'ai appris à faire un peu de maths (y'a un paquet d'années) on disait dzeta, maintenant on dirait qu'on dit zeta. Tout change...

Edited by PascalD
  • Like 1
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.



  • Similar Content

    • By John deuxsource
      Yo! J'ai fait un premier essai de m31 il y a deux semaines qui ressemblait fort à une accélération a la star Wars vu mes étoiles étirées a cause d'un mauvais placement de mon correcteur de coma.
      Du coup, malgré la pleine lune j'ai souhaité vérifier si j'avais corrigé mon problème.
      J'ai fait une petite prise avec le newt 200 de mon voisin et mon Sony a 7s. (150*30sec)
       
      Je ne sais pas trop pourquoi mais je pense que c'est du à la pleine lune, mon canal rouge était quasi inexistant alors que le vert et le bleu étaient plutôt riches.( C'est pour ça que je l'ai laissé en ton gris du coup)
       
      En bas à droite de l'image j'ai un énorme halo. C'est du à l'AMP Glow ou à un reflet quelquonque de la lune d'après vous ? 

      (Je précise que j'ai fait une série de 30 dof , mais en fin de séance , genre 1h après les brutes et pas à la même hauteur que m31... Je ne sais pas si ca vaut le coup mais je n'y ai pensé qu'après)

    • By Roger-Terebellum
      Science en fête-Festival d’Astronomie au Champ du feu les 2 et 3 octobre 2021
       
      La F4A (la Fédération des astronomes amateurs d’Alsace) a le plaisir de vous annoncer son 3ème festival d’Astronomie au Champ du feu de la Servã sur la commune de Belmont (67130), le samedi 2 octobre de 14h00 à 23h00 et le dimanche 3 octobre 2021 de 11h00 à 17h00.
      Le chalet de la Collectivité européenne d’Alsace accueillera des expositions de dessins et de photographies célestes, des conférences, des ateliers et des présentations d’instruments et de techniques d’observation.
      Le grand parking des Vieux-Près, le long de la route départementale D414 dite des Vieux Près, accueillera le public pour des observations nocturnes jusqu’à 23h00.
      L’organisation se fait en l’étroite collaboration avec :
      - La CEA, la Collectivité européenne d’Alsace ;
      - Le Jardin des sciences de l’Université de Strasbourg avec son Planétarium ;
      - L’Observatoire Astronomique de Strasbourg.
      Tous les détails et programmes sur : astronomie-f4a.fr
      Contact : f4a.astronomie@gmail.com
    • By Sauveur
       
       
       
       
      Salut
       
      C'est un fil que j'ouvre pas trop pour moi, mais chacun peu adjoindre des images et suggestions pour aidée les moins aguerrie a ne pas rater leur soirée astro surtout quand le bon ciel est rare
       
      ca pourra aussi m'aidée si des plus aguerrie commente et apporte leur astuce
       
      Moi en premier lieu comme je fais beaucoup de planetaire je m'aide des post sur les fofo pour voir les objet (réalisé avec quoi et aussi leur époque de shoot )
       
      apres j'ouvre stellarium et je cherche ou il est sa hauteur ( si c'est au sud j'ai le Halo D'Ajaccio par exemple) ou objet sur la maison par exemple
       
      D'ans Stellarium j'utilise aussi la simulation de champs très pratique 
       
      ptite video 
       
       
      cela peu servir aussi a se repérer dans le ciel avec des jumelle pour un pointage manuel avec un star par exemple
       
      Donc Hier Avec la lune apres avoir fais mumuse avec les gazeuses j'ai fais du one shoot pour montré que l'on peu voir des objet même avec la lune donc sans ca doit etre plus facile encore orientation si pointage manu et ciel moins blanc pour la photo
       
       
      hi hi hi mise en station pose sur repère pas d'étalonnage stellaire n'y de mes viseur polaire 
       
      Donc clic de 1 a 10s 3200 iso sur lulu achro 80
       
      premiere cible simple Vega
       
      brute
      1s 3200 iso
       

       
       
      en tirant les curseur
       
      chouette bon c'est Véga 
       

       
       
      donc Apres M31 avec la Lune pas loin sans tiré et a peu près ce qu'on vois a l'ecran
       
      brute 10s 3200iso
       

       
      en tirant les curseur
       

       
       
       
      crop level 
       

       
       
      donc elle est bien visible en one shoot avec un ciel pas top
       
      m81 82 qui est assez basse maintenant c'est plus discret
       
      brute 10s 3200 iso
       

       
       

       
      un level et crop
       

       
      M57 c'est petit et pas adapté a cette focal sauf si on aime avec un très grand champ pour montré que la c'est dur de savoir si on y est et avec seulement l'apn en zoomant on peu passé quelques minute a la chercher
       
      brute 10s 3200 iso
       

       
      en tirant les curseur on la vois mieux même si cela est petit
       

       
      en crop c'est plus facile
       

       
       
      M27 qui est plus grosse alors
       
      brute on vois une tachouille 
       

       
      en tirant
       

       
      crop level
       

       
      Et plus dur ic 1805 la c'est l'astrométrie qui peu aidée a savoir si on y est ou en comparant patiemment les étoiles du champ stellarium et image
       
      en brute bein que les étoile de l'amas au centre
       

       
       
      en tirant les curseur si on a un pc on vois quelques truc
       

       
      Siril peu aidé avec un pc ou astrometrie.net mais on a pas droit a plusieurs essai ou il faut s'enregistré
       

       
       
       
       
       
      Merci pour ceux qui on besoins de votre contribution
       
      exemple utilisation d'astrometrie.net
       
       
      Bon ciel Sauveur
       
      @MCJC
       
       

    • By vico172
      Bonjour à tous,
      L'année dernière, j'ai fait l'acquisition d'un Meade lx200 classic de 250 mm d'occasion. J'ai eu pas mal d'accessoires avec notamment un réducteur de focale pour faire du CP. Je m'amuse bien avec la monture à fourche d'origine, c'est suffisant pour du planétaire, mais j'aimerais d'une part m'améliorer en planétaire et faire un peu de ciel profond. Comme mon télescope est plutôt vieux la monture d'origine à plutôt vieillie (l'optique beaucoup moins je trouve), je sais qu'il y a des personnes comme Monsieur Olivier Gadal, qui modernise ce genre de monture.
      Je me pose donc la question, qu'es qui est le mieux entre ma monture à fourche moderniser avec une table équatoriale ou une monture équatoriale allemande, type EQ6-R PRO toute neuve. (sachant que je n'ai pas vraiment de budget prescris disons < 2000 euros)
      Je me demande aussi de manière générale quel système est meilleur ? 
    • By Loup Lunaire
      Bonjour,
       
      Toujours en quête et recherche incessante du plaisir en astronomie, voilà des années que je fait des modifications mineures sur ma "célèbre" lunette.
      En lisant Astrosurf sur le test de la Takahashi 65/1000 et son RC avec serrage hélicoïdale je me suis souvenu  que je devais changer cette pièce.
      A l'époque de l'acquisition de ce RC en 2013 j'avais déjà vu le problème et changé la vis de serrage d'origine trop lourde et qui souvent tombé à mes pieds, d'autant que il n'y a pas de bavure et par la dilatation de température s'est plus embêtant.
      De plus en utilisant la barlow de chez Taka, elle s'agence mal (bloc optique plus fin et biseau au niveau de la jupe) et il faut fortement serrer pour qu'elle tienne, j'ai palier le problème par une petite bague allonge.
      Idem avec les les jupes doté de gorge qui se coince si l'on ne tire pas dans l'axe l’accessoire.
       
      Alors je partirai sur la version Twist du Orion de la même marque ;, un temps le RC de chez Takahashi m'a intéressé mais comme le corps et en plastique.
      Qu'en pensez-vous ? 
       

       


       
      Bon ciel
       
       
       
  • Upcoming Events