communicationrel

Hypothèse de l'Univers sphérique et euclidien (3-sphère euclidienne)

Recommended Posts

image.png.561f23b3f62089377b82e2dece8ab28e.png

 

Voilà qui a le mérite d'être clair même pour un non initié, voire un mal comprenant ¬¬:SxD:D

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

J'ai corrigé le dessin il n'était pas bon.

Je précise que même avec un diagramme de Minkowski le principe reste le même. La différence est que le temps représenté ici par le trait rouge vertical est considéré dans Minkowski comme le temps propre et la longueur d'espace-temps, alors qu'ici ce n'est que la coordonnée de temps.

 

Nous voyons sur le dessin dans le référentiel du bonhomme assis sur le banc que  (1 minute)² = (trajet dans l'espace)² + (trajet dans le temps)²

 

dans Minkowski on aurait écrit : (trajet dans le temps)² = (1 minute)² - (trajet dans l'espace)²

 

Cela revient au même mathématiquement. Ce n'est que la représentation de l'espace-temps qui diffère.

Edited by communicationrel

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je me demande si c'est pareil quand c'est une femme dans la voiture ? Idem pour le banc ? Et si la longueur de la jupe joue un rôle ?

  • Love 1
  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, ALAING a dit :

Voilà qui a le mérite d'être clair même pour un non initié, voire un mal comprenant ¬¬:SxD:D

Je trouve qu'il devrait accompagner son schéma d' un  commentaire audio pour les aveugles. 
Et en gueulant très fort pour les mal-entendants. 
Pour les muets, ça peut aller ( mais on n'entendra pas leurs réactions :(). 
Et les manchots et les cul-de-jattes, y z'en ont rien à foutre , ils conduisent pas ( enfin pas encore vraiment , mais Musk va remédier à tout ça ). 
Bon, je sais, il y a des manchots et des cul-de-jatte qui conduisent avec des véhicules aménagés. Donc ne commencez pas à venir polémickey ! C'est pas le but ici ... >:(
On peut mettre un peu de musique ( il est con Brassens, il se marre tout seul de ses conneries xD) ?

 


Continue Communicationrel, non  les braves gens n'aiment pas que ...  xD

Edited by Great gig in the sky
  • Love 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 33 minutes, communicationrel a dit :

J'ai corrigé le dessin il n'était pas bon.

Ah . . . j'avais bien vu mais j'ai pas osé le dire :)

  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non mais ma question est sérieuse. Parce qu'il ne faut pas oublier qu'un cador de la physique, Erwin de son prénom, à qui on doit une équation qui porte son nom (voyez de qui je veux parler ?), a conjecturé :

"« Aimez une fille de tout votre cœur, et embrassez-là sur la bouche : alors le temps s’arrêtera, et l’espace cessera d’exister »"

Donc je me demandais si la théorie de communicationirrel rendait compte de cette propriété étrange de l'espace-temps ...

  • Like 3
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

LES JUMEAUX DE LANGEVIN

 

Les jumeaux de Langevin représentés dans l'espace de Minkowski et l'espace euclidien.

 

Jumeaux.jpg.061e8e260961dfd3691709461b8cf0c8.jpg

Dans la représentation de Minkowski on veut que le jumeaux retrouve son frère en un seul et même point de la représentation, et on est obligé de tricher avec les chiffres, car cela ne correspond pas. On est obligé d'écrire (X1+X2)² = T² - 2L², ce qui n'est manifestement pas vrai sur le schéma. Donc on dit que la métrique n'est pas euclidienne.

Dans l'espace euclidien on accepte que cela ne corresponde pas et on fait se retrouver les deux jumeaux en deux points différents. La différence représente l'écart de temps qui les sépare au retour. Au moins on conserve les relations d'Euclide et en plus on voit très bien que l'un revient plus jeune que l'autre. 

 

Cette représentation de Mikowski a faussé l'imagination des gens et c'est pour cette raison qu'ils ne comprennent rien à la relativité.

En fait tout cela est très simple si on arrête de s'embrouiller l'esprit avec la pseudo-métrique.

 

Comme les horloges sont désynchronisées il n'est pas logique de dire que les deux jumeaux se retrouvent au même point de l'espace-temps. C'est un non sens qui mène à la création de la pseudo-norme.

 

Pourtant les calculs sont têtus : les équations montrent que l'espace-temps est euclidien

(Longueur de temps)² =  T² = x²+tau²

(Longueur d'espace)² =  L² = x² +tau²

 

Les deux équations ci-dessus closent la question pour mon compte.

Edited by communicationrel

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 17 minutes, communicationrel a dit :

Cette représentation de Mikowski a faussé l'imagination des gens et c'est pour cette raison qu'ils ne comprennent rien à la relativité.

 

  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 31 minutes, communicationrel a dit :

(Longueur de temps)² =  T² = x²+tau²

(Longueur d'espace)² =  L² = x² +tau²

 

D'où (Longueur de temps)² = (Longueur d'espace)² ?????

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 42 minutes, Alain 31 a dit :

D'où (Longueur de temps)² = (Longueur d'espace)² ?????

 

Dans l'espace à 4 dimensions l'espace et le temps se mesurent dans la même unité, soit en mètres, soit en secondes. On passe de l'un à l'autre à l'aide de la relation 1 seconde = 299792458 mètres. 

Cette relation n'est pas de moi, elle est un des fondements de la relativité.

 

Concernant les deux équations, ce sont des équations générales, les x et tau n'ont pas de valeur définie, donc la relation d'égalité que vous avez écrite n'est pas valable.

Ce que j'ai écrit, c'est comme si j'avais écrit : une longueur L1 dans l'espace à 3  dimensions peut s'écrire :

L1²= x²+y²+z² et une autre longueur L2 peut s'écrire également L2² = x²+y²+z²

Ce ne sont pas les mêmes x,y,z dans les deux cas, ce sont des variables, ce qui compte, c'est que les longueurs puissent se calculer sous cette forme.

 

Dans votre propre référentiel vous aurez toujours T² = 0 + tau² et L² = x² + 0, mais si vous cherchez à calculer les longueurs dans des référentiels en mouvement par rapport à vous les valeurs ne seront plus à 0.

Si vous mesurez une règle qui se déplace par rapport à vous vous lui donnerez la longueur x², et cette valeur sera inférieure à sa longueur au repos, pour retrouver la vraie longueur de cette règle il faut appliquer une relation du type L² = x² + tau², avec tau une longueur qui apparaît pour vous comme étant du temps.

Deux horloges placées à chaque extrémité de la règle et synchronisées entre elles seront désynchronisées dans votre référentiel, elle diffèreront de tau mètres ou secondes suivant l'unité choisie.

 

Si vous placez un stylo devant vos yeux et que vous le faites pivoter horizontalement, sa longueur semble se raccourcir (c'est x) parce qu'une partie de celle-ci s'enfonce dans la profondeur (c'est tau). La longueur réelle de votre stylo c'est rac(x²+tau²) et non pas x.

Le temps, c'est exactement comme la profondeur de cet exemple, et les équations que j'ai citées prouve que l'espace-temps est parfaitement euclidien.

 

Edited by communicationrel

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 58 minutes, communicationrel a dit :

Au moins on conserve les relations d'Euclide et en plus on voit très bien que l'un revient plus jeune que l'autre. 

On voit surtout que les 2 jumeaux ne se retrouvent jamais. On en conclut (mais c'est pas un scoop) que tu racontes n'importe quoi.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, communicationrel a dit :

Cette représentation de Mikowski a faussé l'imagination des gens et c'est pour cette raison qu'ils ne comprennent rien à la relativité.

Ah justement je voulais revenir là dessus; parce que je sais pas pour le gens en général, mais en ce qui te concerne, une chose est sûre: tu ne comprends rien à la relativité. Depuis le début tu nous ponds des trucs qui s'auto contredisent, quand on te le fais remarquer tu ne comprends manifestement rien à ce qu'on te dit...

J'aime à penser que dg2 (ancien de polytechnique, détenteur d'une thèse en astrophysique, chercheur au CNRS) a un peu mieux compris que toi la relativité. 

Donc ça constitue un sacré contre-exemple à ton hypothèse ci-dessus.

Mais bon, je dis ça, je dis rien...

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 14 minutes, PascalD a dit :

J'aime à penser que dg2

Donc tu ne penses pas par toi même.

il y a 44 minutes, PascalD a dit :

On voit surtout que les 2 jumeaux ne se retrouvent jamais.

Comment pourraient-ils se retrouver dans l'espace à 4 dimensions puisqu'ils ne sont plus à la même époque ? Ca ne les empêche pas de se retrouver dans l'espace à 3 dimensions.

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, communicationrel a dit :

Ca ne les empêche pas de se retrouver dans l'espace à 3 dimensions.

Non bien sûr. D'ailleurs j'en parlais à Napoléon que j'ai croisé quand je suis allé faire un tour au Louvre. Le fait qu'il soit mort depuis plusieurs siècles n'a absolument pas posé de problème.

 

Franchement, t'es impayable. Tu n'as même pas compris ce que c'est qu'un événement en relativité restreinte. 

Edited by PascalD
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, communicationrel a dit :

Mais c'est quoi cette question ?

Tu prends un diagramme de Minkowski et tu regardes si les axes d'espace n'ont pas de pente.

C'est une courbe quand l'objet accélère.

 

C'est à toi de le montrer, ce diagramme.

 

Les précisions que tu as apporté montrent bien que tu ne sais pas expliquer ton raisonnement : il manque des explications et tu voudrais qu'on les devine. Pareil pour le coup du puits gravitationnel par exemple.

 

Il y a 12 heures, communicationrel a dit :

Le problème est que vous ne pensez pas dans un espace à 4 dimensions.

 

Non, le problème est que tu ne sais pas expliquer.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, PascalD a dit :

Franchement, t'es impayable.

 

Tiens voilà une idée qui me passe par la tête, celle là tu peux la traiter de délire si tu veux.

C'est le fait que les particules de l'univers ne sont pas à la même époque les unes par rapport aux autres qui produit toutes les structures matérielles du réel. C'est cette différence temporelle qui créé la causalité. Le paradoxe EPR et autres babioles proviennent de ce que les particules sont dans le même temps, c'est ce qui fait qu'elles sont causalement intriquées, dès qu'elles changent tant soit peu d'époque l'une par rapport à l'autre elles se désintriquent.

Edited by communicationrel

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, Bruno- a dit :

C'est à toi de le montrer, ce diagramme.

Il faut que tu lises tout parce que j'ai encore répondu à cette question plus loin. Et dans tous les développements qui suivent je crois que je suis allé au bout du bout pour expliquer les choses. Tu ne peux pas ne pas comprendre l'histoire des Bonshommes.

Edited by communicationrel

Share this post


Link to post
Share on other sites

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, communicationrel a dit :

Cette représentation de Mikowski a faussé l'imagination des gens et c'est pour cette raison qu'ils ne comprennent rien à la relativité.

 

OK, voilà un point de vue cohérent : tu es le seul à comprendre la relativité et tout le monde se trompe. C'est dommage que tu ne saches pas expliquer les choses.

 

Einstein, qui adhérait à la représentation de Minkowski, ne comprenait donc rien à sa théorie.

 

En tout cas, c'est pas de bol. À cause de la représentation de Minkowski, personne ne comprend rien à la relativité. Et comme tu ne sais pas expliquer les choses, personne ne comprend rien à la bonne théorie.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, communicationrel a dit :

 

Ah, merci ! Tu as vu que sur ce diagramme les axes de l'espace et du temps ne sont pas toujours orthogonaux ? Dans tes schémas, ils le sont toujours, et on dirait que tu le postules.

 

Edited by Bruno-
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 33 minutes, PascalD a dit :

J'aime à penser que dg2 (ancien de polytechnique, détenteur d'une thèse en astrophysique, chercheur au CNRS) a un peu mieux compris que toi la relativité. 

 

 

Oui  mais "suivant son chemin de petit bonhomme-_-, le 8 juin lors de son premier message (sur le fil consacré à l'expansion de l'Univers)   @communicationrel , avait déjà osé écrire :

"Concernant l'expansion de l'univers et la géométrie de l'univers en général, serait-il possible que la science actuelle se fourvoie complètement ?" 

 

Heureusement il existe quelqu'un "qui suit une autre route qu'eux" :  @communicationrel nous fait l'insigne honneur et le privilège d'intervenir dans ce forum ! ...  Je le cite : "Ce point de vue prend le contrepied de ce qui a été dit dans ce fil [par dg2 entre autres] mais également de ce qui est pensé par la majorité des scientifiques". Pas moins xD...

Et en toute modestie bien entendu..

Autrement dit l'ensemble de ces "braves gens", physiciens, cosmologistes, astronomes, et ainsi que ces autres abrutis d'ingénieurs et techniciens qui construisent les détecteurs, télescopes et satellites pour observer l'univers depuis des décennies... ce sont tous des branquignoles !!

  • Love 1
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Bruno- a dit :

Ah, merci ! Tu as vu que sur ce diagramme les axes de l'espace et du temps ne sont pas toujours orthogonaux ? Dans tes schémas, ils le sont toujours, et on dirait que tu le postules.

C'est parce que je fais une représentation euclidienne de l'espace-temps, je ne fais pas Minkowski. Lis bien tout ce que j'ai écrit aujourd'hui, j'ai expliqué tout cela jusqu'à encore tout à l'heure avec mon post d'il y a une heure. Je ne peux pas expliquer davantage.

Minkowski c'est dtau² = dt²-dx², l'autre c'est dt² = dtau² + dx²

Quand tu fais une mesure de longueur dans Minkowski tu mesures tau (temps propre) alors que dans l'autre tu mesures t

L'axe des ordonnées dans Minkowski c'est t alors que dans l'autre c'est tau. 

Mais il faut bien voir que dans Minkowski on ne peut pas mesurer les longueurs directement, il faut faire une soustraction. Il faut soustraite x² à t² pour trouver la longueur tau², alors que dans l'espace euclidien tu vois tout d'un coup d'oeil, ce sont des mesures réelles euclidiennes.

 

Dans l'espace de Minkowski un rayon de lumière partant de O sur sa pente à 45° franchit une distance de 0 parce qu'en déduisant x² à t² le résultat est toujours nul. Sur une pente de 45° t et x défilent au même rythme donc leur soustraction au carré s'annule. C'est le temps propre. La longueur de la droite est nulle avec la métrique de Minkowski alors qu'elle n'est pas nulle physiquement sur le diagramme. Ce qui est compliqué et non naturel.

Dans l'espace euclidien puisque le temps propre de la lumière est nul son trajet est une droite horizontale, qui part de 0, le temps ne bouge pas, il reste à 0. La valeur de t, qui apparaît en ordonnée dans Minkowski, est ici la longueur de la droite. L'équation de la droite est tau = 0. Dans Minkowski c'est t = x.

 

Ce qui est compliqué c'est l'espace de Minkowski, pas l'espace euclidien. C'est compliqué aussi parce qu'on mélange facilement tau et t.

Dans l'espace euclidien tau c'est la durée du temps qui passe dans le référentiel qu'on étudie, et t la longueur totale dans l'espace temps. 

Dans l'espace de Minkowski, tau est la longueur totale dans l'espace temps et t la longueur du temps qui passe. Mais dans les deux cas on a mathématiquement la même équation : t²=x²+tau² écrite tau²=t²-x² dans Minkowski.

Tout ça c'est de la géométrie appliquée différemment à une même équation.

 

Si ça paraît incompréhensible ce que je rabâche c'est parce que ça touche à des ressorts particuliers de la pensée liés au temps. Nous sommes en mouvement perpétuel dans un temps qui n'est pas palpable, ce qui créé un conflit intellectuel difficile à résoudre. Mais une fois que c'est compris ça va tout seul. Il faut voir le temps simplement comme une dimension d'espace comme une autre. Tu prends le temps comme si c'était une longueur d'espace supplémentaire qui se mesure, avec la règle et tu comprendras mes schémas.

 

Le temps se mélange aux autres dimensions d'espace exactement comme x se mélange à y ou z. Il n'y a strictement aucune différence au point de vue mathématique. Ce qui fait que telle ou telle longueur de l'espace-temps apparaît comme du temps ou de l'espace c'est la façon dont sont orientés les axes de temps et d'espace de l'observateur. Un observateur (une masse) se dirige dans une direction quelconque de l'espace-temps, cette direction quelconque est de son point de vue son axe du temps, ses 3 axes d'espace lui sont alors orthogonaux ; il ne se dirige jamais selon ses axes d'espace, car par définition la direction dans laquelle il se dirige c'est du temps. Donc, s'il tourne, son axe du temps tourne avec lui ; ce tournant, c'est une accélération, il change de référentiel; c'est là où il est besoin de produire une force ; c'est le fait de tourner (donc d'accélérer) qui exige le travail d'une force, pas le fait de se déplacer (1er loi de Newton). Des objets vont sauter dans le futur, d'autres dans le passé, et les distances spatiales vont être modifiées de la même manière ; les longueurs des objets qui se déplacent encore dans son ancienne direction vont sembler rétrécir et être plongées dans le temps ; ensuite la distance spatio-temporelle qui le sépare d'eux va s'agrandir ou diminuer peu à peu en fonction de la nouvelle trajectoire prise, et cette distance sera perçue en partie comme du temps et en partie comme de l'espace. L'espace-temps est parfaitement simple et euclidien, mais la cinématique des bonshommes qui s'y meuvent peut être compliquée à comprendre.

 

Dans l'histoire des Bonshommes regardez bien leur trajectoire dans l'espace-temps. Ils s'éloignent, et selon leur point de vue à chacun l'autre se trouve à telle ou telle coordonnées d'espace et de temps. Pour chacun, c'est l'autre qui vieillit moins vite et qui rétrécit.

Si les bonshommes se mettent à tourner en rond dans leur espace quotidien leur mouvement réel est comme un ressort ou tire-bouchon dans l'espace-temps, mais comme le rythme du déplacement spatio--temporel (déplacement total) doit rester toujours le même (le temps réel passe toujours au même rythme pour tout le monde) par rapport à un observateur immobile (axe du temps dirigé vers le haut) ils vieilliront beaucoup moins vite, la distance horizontale (spatiale)  qu'ils franchiront en tournant dans l'espace sera décomptée à leur mouvement vers le haut.

 

Comment la vitesse de la vie quotidienne se calcule-t-elle ? Dans l'exemple des bonhommes la vitesse de l'un par rapport à l'autre est x/1 minute. Le bonhomme, pour savoir à quelle vitesse se déplace l'autre, divise le déplacement qu'il perçoit que l'autre à fait dans l'espace par le temps qui est passé dans son référentiel à lui (cad par la distance qu'il a franchit lui-même dans le temps)

Edited by communicationrel

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, Bruno- a dit :

Einstein, qui adhérait à la représentation de Minkowski, ne comprenait donc rien à sa théorie.

Einstein a eu beaucoup de mal avec la représentation de Minkowski. La théorie de la relativité restreinte n'a pas besoin de l'espace de Minkowski pour exister.

Sans Grossman et Hilbert, Albert Einstein n'aurait pas eu les connaissances mathématiques pour écrire la théorie de la relativité générale.

Les géométries non euclidienne datent du 19eme siècle ce sont des outils récents, et pas toujours compris et maîtrisés, au début du 20eme siècle.

Dans ce post, je ne sais plus où, j'ai posté un article d'Albert Einstein qui parle justement des géométries en physiques. 

 

Au tout début du post, il y a plus de 30 pages de ça, Communicationrel se positionnait modestement dans ce contexte de la physique du début du 20eme siècle. Dans ce contexte il pouvait très bien raisonner dans le cadre de la géométrie Euclidienne. Cela n'a pas beaucoup d'intérêt dans le cadre de la physique moderne, mais pourquoi pas.

 

Puis, au détour d'une page, Communicationrel a décidé de réécrire toute la physique du 20eme siècle, mais vraiment toute la physique,  avec deux cercles et trois flèches. Je ne suis pas un cador en math et en physique, mais pour paraphraser un certain Cyrano, je pense que l'on pourrait dire : c'est un peu court jeune homme.

 

Je profite de ce post pour faire un peu de relecture de l'histoire des sciences. 

Le rôle d'Albert Einstein me semble sur évalué dans la genèse de ces deux théories.

La théorie de la relativité restreinte avait déjà bien été décrite par Poincaré et Lorentz. Mais ils ne sont pas arrivés à se détacher du concept d'éther de Lorentz.

Pour la théorie générale, sans Grossmann et Hilbert, Albert Einstein n'aurait jamais eu les connaissances mathématiques pour écrire la théorie.

 

Albert Einstein a eu le prix Nobel pour l'effet photoélectrique. Grâce, ou à cause, de Lorentz qui a défendu  les apports de Poincaré dans la génèse de cette théorie.

 

Il me semble que le prix Nobel qui récompense le mieux la théorie de la relativité générale c'est celui de Penrose en 2020. Je ne sais pas s'il y a d'autres prix Nobel de physique qui récompense de près ou de loin la théorie de la relativité générale.

 

 

Edit : cela fait bien longtemps que ne lis plus les pavés de Communcationrel. Je me contente de lire les blagues, ou les réponses sérieuses; entre, et c'est bien suffisant pour comprendre le fil. Merci à vous tous qui me faîtes des petits résumés de la grande théorie universelle :).

Edited by Plina

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 02/08/2021 à 09:36, Plina a dit :

Pour la théorie générale, sans Grossmann et Hilbert, Albert Einstein n'aurait jamais eu les connaissances mathématiques pour écrire la théorie.

Vastes foutaises. Hilbert n'a jamais co-écrit quoi que ce soit avec Einstein. Il a trouvé simultanément avec Einstein les équations de la relativité générale en novembre 1915... après qu'Einstein lui ait expliqué où il en était et par quel formalisme mathématique il pensait trouver les bonnes équations. Sans Hilbert, Einstein aurait trouvé ses équations, peut-être quelques semaines plus tard car moins pressé par le temps, mais cela n'aurait rien changé à l'histoire.

 

Tout au plus peut-on considérer (mais est-ce un reproche honnête ?) qu'Einstein a sollicité l'imprimatur de Hilbert en 1915 pour se convaincre qu'il était sur la bonne voie, n'en étant pas lui-même convaincu à 100% (il n'était probablement à 99% ceci dit). Et son échange avec Hilbert à l'été 1915 a tellement dépassé les espérances d'Einstein que Hilbert s'est mis à travailler sur les bases jetées par Einstein, ce qui a causé quelques inquiétudes à Einstein que Hilbert ne le devance.

 

L'apport de Grossmann était d'une autre nature. C'est, comme dit plus haut, Einstein qui a eu l'intuition des mathématiques à utiliser (probablement vers 1911, peut-être avant même si rien dans sa correspondance ne l'atteste) et qui a sollicité son confrère mais surtout ami Grossmann (il étaient ensemble sur les bancs de l'école à Zurich) pour l'aider à se familiariser avec. C'est un échange normal entre chercheurs. Mais à nouveau, Grossmann a essentiellement fait gagner du temps à Einstein. Il n'a pas eu de rôle moteur dans l'histoire.

 

Pour ce qui est de la relativité [edit : restreinte], il n'y a eu qu'une seule rencontre entre Poincaré et Einstein, en 1911, lors de laquelle le verbatim dont on dispose montre que Poincaré n'a toujours pas compris (après six ans !) l'essence même de la relativité. Donc il est assez peu probable qu'il l'aurait trouvée tout seul.

 

Le 02/08/2021 à 09:36, Plina a dit :

Albert Einstein a eu le prix Nobel pour l'effet photoélectrique. Grâce, ou à cause, de Lorentz qui a défendu  les apports de Poincaré dans la génèse de cette théorie.

 

Là aussi, je crains que vos sources ne soient quelque peu exotiques. Il y a eu des atermoiements dans le comité Nobel au sujet d'Einstein, mais essentiellement pour des raisons liées au manque de compétences dans le domaine au sein du comité et le fait qu'une personne influente du comité était un adversaire assumé d'Einstein... et n'était pas physicien (Gullstrand). Le fait d'avoir retenu l'effet photoélectrique ne fait que refléter ces dissensions et n'est au final par vraiment à l'honneur du comité Nobel ! S'ajoutait aussi le fait que le redshift gravitationnel, qui historiquement était la première prédiction de la relativité générale, n'avait pas été observé (mais ne pouvait pas l'être avec les moyens de l'époque), ce qui a été assez fallacieusement invoqué comme prétexte comme quoi il était trop tôt pour attribuer le prix.

 

Le 02/08/2021 à 09:36, Plina a dit :

 

Il me semble que le prix Nobel qui récompense le mieux la théorie de la relativité générale c'est celui de Penrose en 2020. Je ne sais pas s'il y a d'autres prix Nobel de physique qui récompense de près ou de loin la théorie de la relativité générale.

 

Euh, il y en a pas mal, en fait. 1978 pour la découverte du fond diffus cosmologique, 1993 pour la détection indirecte des ondes gravitationnelle via les pulsars binaires, 2017 pour la détection directe desdites ondes gravitationnelle, 2006 pour l'étude du fond diffus cosmologique, 2011 pour l'énergie noire découverte via l'expansion de l'Univers, 2019 pour les travaux de Peebles en cosmologie.

 

On peut sans doute rajouter 2002 avec Giacconi et al. pour l'astronomie des rayons X (qui a trouvé Cygnus X-1, etc.). Et sans oublier le possible prix Nobel qu'aurait pu avoir Hubble s'il n'était pas mort aussi tôt.

 

 

Je me permets d'insister là-dessus car depuis 2005 et la commémoration du centenaire de la relativité, il se trouve plusieurs révisionnistes (français notamment) qui prétendent qu'Einstein aurait été, au choix un imposteur, un faussaire ou un profiteur. L'agenda de ces gens est du reste assez clair puisque juste après avoir voué Einstein aux gémonies, ils rappellent du'Einstein était... d'ascendance juive. Bref un bon gros pamphlet antisémite comme il en existe hélas encore beaucoup. Et ces gens sont assez agressifs du reste. Un historien des sciences français, grand spécialiste de la relativité (Jean Eisenstaedt) a eu droit à un procès en diffamation après avoir critiqué avec virulence (et justesse) un de ces pseudo-historiens.

Edited by dg2
  • Like 1
  • Thanks 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.



  • Similar Content

    • By Bernard_Bayle
      Bonjour tout le monde .
       
      J'ai des soucis avec Photoshop en niveau de gris  images du soleil et de la Lune par exemple .
       
      Je m'explique pour une image en niveau de gris  :
      - sur n'importe quel viewer , les lumino contraste
        sont corrects, idem quand cette image est sur Astrosurf   par exemple .

      - par contre sur Photoshop , la même image apparait très claire
        de ce fait , quand je retouche une image avec PS , je suis
        obligé de biaisé en rendant cette image très claire ...
       
      ## Précision importante , en mode couleur
      - une image sur Photoshop, dans un viewer , sur Astrosurf
        a strictement les même niveau de couleurs et de lumino/contraste ??
      Si vous avez des idées ? Merci .
       

       
      Bernard_Bayle
    • By Vicc2803
      Bonjour à tous !
      Je viens de remplacer mon 1200D par une caméra astro (la ASI 294MCPRO) et là je viens de faire mon premier test avec Siril et voilà ce que ça me donne après le dématriçage de mes brutes !!
      Quelqu'un sait d'où vient le problème ? Je n'avais jamais de soucis avec les acquisitions faites avec mon APN.
      Merci à ceux qui pourront m'aider 😁
       

    • By frédogoto
      Salut à tous
      Habitant désormais en Normandie ( Nord de l'Orne / sud Calvados) dans un joli coin de la vallée de la Vie dans le Pays d'Auge, je cherche des astropotes.
      je précise que je ne suis la que du vendredi soir au lundi soir, après je travaille à Paris
      chez moi c'est assez grand et on peu s'organiser des soirées astro sympatoche
      si vous etes sympas et astronome alors ce serai bien de ne pas "travailler" tous seuls dans nos coin tout le temps
      ftapissierAchelouGmailpointcom
    • By Bohns
      Bonsoir à toutes et tous 
       
      Mon problème est le suivant : je vois toutes mes prises de vues de M63 (90 x 120s) quand ma clef USB est sur l’ASIAIR pro, mais je n’en vois plus que 5 quand je me mets sur le mac (OS Monterey).
      C’est la première fois que j’ai ce souci. J’ai laissé mes captures de M106 sur la clef USB et les vois toujours sur le mac. Je vois aussi les darks faits après les « captures invisibles ». Ma clef a été reformatée avant les captures visibles de M106.
       
      Pouvez-vous m’aider 
       
      Cordialement,
      Stef.
    • By STEF N
      Bonjour
      comme tous les ans, la SF2A et la SAF récompensent une collaboration Pro / Am remarquable en astronomie durant les journées de l'astrophysique Française  (7 au 10 Juin 2022 à Besançon) .
      Nous lançons un appel à candidature pour concourir à ce prix Gemini.
      Informations sur : https://proam-gemini.fr/appel-a-candidature-pour-le-prix-gemini-2022/
      Dossiers à envoyer avant le 1er mai.
      Stéphane
  • Upcoming Events