skuenlin

Première lumière RC-400mm Officina Stellare

Recommended Posts

Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Comme qui dirait, "y'a du potentiel !!!".
Hâte de voir la suite (surtout en voyant M27 sans guidage en seulement 5mn...).

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour

 

En effet les 400 mm apporte du potentiel.

En revanche ça manque vraiment de finesse, suis très deçu... (clin d'oeil) . Je ne sais pas si cela vient du suivi, de l'optique, ou encore au seeing, mais les détails sur la brute de M51 ne sont pas à la hauteur d'un 400. 

Je peux te faire voir une brute de M51 obtenue au même échantillonnage de 0.5"/pix faite avec un C11 si tu veux.

 

Mais j'ai compris que ce sont des essais, et je pense que tu peux obtenir quelque chose d'autre avec cet équipement.

 

Amicalement

 

Christian

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, christian_d a dit :

Je peux te faire voir une brute de M51 obtenue au même échantillonnage de 0.5"/pix faite avec un C11 si tu veux

 

Christian, cela m'intéresse de voir... C11 HD à 2800 mm je présume ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut @christian_d

 

Merci pour ton intervention. Oui il y a encore quelques que réglage à faire, notamment la distance M1-M2 qui n'est pas la bonne, j'ai le backfocus 12mm trop loin et une focal de 3355mm à la place des 3200mm nominal.

La FWHM sur la brute de M51 de 60secondes est de 2,18" et elle est faite sans guidage....tout ça pour dire qu'il y a matière à optimiser un peu...

J'ai fait des essais de guidage hier soir avec la GM2000HPS avec PHD en multi-star et des poses de 30s...j'ai une erreur RMS qui oscille entre 0.2'' et 0.35'' . C'est assez encourageant avec la monture qui supporte les 50Kg du RC à 3200mm de focal.

Il s'agit vraiment des 3 première poses que j'ai fait avec le matos ;-)

 

Cordialement,

 

Sébastien

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Superbe setup !tu vas vraiment t'éclater avec un tel matos !

 

Petite question, ton microfocuser Esatto semble relié à ta caméra, dans quel but? MAP auto?

 

Je pense acheter ce dernier, tu en est satisfait?

 

Merci d'avance.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci :)

@michelR L' essato n'est pas relié à la caméra. J'ai simplement fait passer tout les câbles par le même endroit.

Sinon oui, pour le moment il marche du tonnerre et pas de backslash notable.

 

Cordialement,

 

Sébastien

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

Oui très belle config dont d'aucuns d'entre nous pourraient rêver sans aucun doute !

J'ai noté le microfocuser Esatto que je ne connaissais pas !

Perso, sur mon C8Edge, j'ai bien un PO   Baader Diamond Steeltrack BDS-SC 2" qui mange mon Backfocus et est certainement source de distorsion quand je rajoute le reducteur. Je me demandais si un Feather Touch sur le Primaire n'était pas mieux.  Alors pour arbitrer, un Esatto en lieu et place de mon PO ne pourrait-il pas récupérer de précieux millimètres !

In fine, un microfocuser Esatto est-il transparent dans le train Optique ?

Merci si je pouvais avoir cette précision.

Guy

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonnes premières malgré les derniers réglages à faire et superbe instrument.

 

Tu vas te régaler.

 

JF

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Meade45 je comprend pas vraiment la question? Qu'est ce qui ne va pas avec votre PO? Et pourquoi votre PO engendrerait de la "distorsion" ?

 

Cordialement,

 

Sébastien

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sébastien,

Et bien j'ai droit à 100mm derrière le Réducteur. Le PO , le DO et la bague sur l'EOS dépasse cette valeur. Je compense via le Primaire en sortant davantage le Foyer. J'ai l'impression que cela crée des distorsion car j'ai le centre de l'image bien nette et de ce que j'appellerai de l'Astigmatisme ailleurs. Cela est moins vrai sans le réducteur car alors la BackFocus passe à 140mm. (dixit Celestron)

D'où l'idée du PO Esatto motorisé (un plus) ! Mais en l'insérant dans le train optique, il doit prendre de l'espace donc prendre sur le backfocus non ?

Guy

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un peu plus cher, l'Optec Leo est le focuser par excellence pour les petits backfocus. Par ailleurs, il est conçu à la base pour le focus très fin des C edgeHD. On ne peut pas compenser avec le primaire, le backfocus des edgeHD qui est calculé depuis la sortie du correcteur fixe. Il y a une petite tolérance à F7 ou 10 et c'est la qu'intervient la précision des 110 000 pas du Leo sur 8.9mm de course.

 

A+

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ok, je comprend. Alors non l'ESSATO ne va pas régler ton problème, de mémoire il allonge le train optique de 70mm environs (pour le 3"). Tu peux trouver les dimensions sur le site de Primaluce Lab.

Une solution serait de passer le correcteur dans le PO, à voir si c'est possible.

 

Cordialement,

 

Sébastien

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci à tous. Effectivement, le BF est de 67mm pas plus que mon PO astuel.

 

L'Esatto va donc me titiller ces jours prochains...

Guy

Share this post


Link to post
Share on other sites

Skuenlin, toi qui a franchi le pas , pourrais tu préciser (même si on s'en doute un peu) ce qui différencie ces 2 références si ce n'est le prix ?

 

Comparaison RC.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'optique et la mécanique :)

J'ai un RC GSO de 250mm...j'ai fait refaire le barillet du primaire par SkyMeca...sinon c'était inutilisable.

Bien que OS soit souvent critiquer, moi je trouve leur mécanique vraiment bien foutu pour le peux que j'ai utilisé. Il y avait quelques point faibles auquels j'ai remedié mais sinon c'est du tout bon.

Les optiques du miens sont des Astrosib contrôlé par OS.

Après je pense que 24'000euro c'est quand même cher...j'ai choppé le mien chez OU en déstockage pour 8400euro HT...avec l'import en Suisse et les quelques modification que j'ai fait dessus il m'est revenu à 10'500CHF.

 

Cordialement,

 

Sébastien

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By banjo
      Bonjour,
      j'ai un gros probléme avec le Laser de collimation Mark III Baader , 
      il est parfaitement collimaté aucune probléme de ce côté là ,  mais c'est la diode qui fait des miséres ,malgré le changement de pile ,
      elle s'allume normalement pendant quelques secondes puis faibli complétement ou clignote  , s'éteint puis se rallume normalement avant de recommencer son cirque .
      il pourrait s'agir d'un mauvais contact au niveau de l'inter d'allumage , mais je ne vois pas comment 
      pouvoir le nettoyer .
      Paul
       
    • By MickeFa
      Bonjour la communauté,
      Je viens vers vous ce soir car j'ai besoin de vos lumières concernant mon Setup Samyang 135 f/2 monture Nikon F + ZWO EFW + ASI 183MM Pro
      Normalement le back focus du 135 Nikon F est de 46,5mm et il est respecté avec l'adaptateur ZWO Nikon T2 (20mm) + ZWO EFW (20mm) + ASI 183MM Pro (6,5mm) (auquel il faut que je rajoute une bague d'env. 1/3 de l'épaisseur du filtre dans le chemin optique)
      L'omission de ce dernier point explique très probablement mes étoiles qui sont légèrement étirées vers les extérieurs dans les coins
      Par contre les deux points que je ne m'explique pas sont :
      1. quand j'atteins la mise au point, l'indicateur sur le boitier de l'objectif est autour de 10m et donc très loin du symbole infini ou du L
      2. quand je fais un platesolve via l'ASIAIR il me détermine une focale de 129 et non 135
       
      Est que le le 2 et concomitant au 1 ?
      Est ce que le 1 implique que je devrait significativement (par rapport à 1/3 de l'épaisseur du filtre) augmenter le distance de backfocus afin que la mise au point se fasse sur le symbole infini ou le L ?
       
      Merci d'avance de vos retours
      Bon ciel à tou(te)s 
       
    • By Jean-Paul OGER
      Bonjour les Amis, hier une jolie nuit blanche avec l'un des plus beau seeing de la saison c'est déroulé ! J'ai encore effectué un trio planétaires et pour cela j'ai comme à mon habitude poussé une collimation au Top. Ayant maintenant pour habitude d'utilisé la technique de @jldauvergne à savoir l'utilisation d'une cam couleur combinée à une monochrome et filtres Photométriques Sloan. Que dire de cette Nuit ?? bha splendide !! de magnifique détails sur Saturne ainsi que la détection d'une tempête au Nord de la planète puis une Jupiter tout aussi détaillée, en prime une jolie Mars . Equipements habituel utilisés Cassegrain Kepler 254, ASI 462 MC et 290 MM, ADC MK3 Pierro Astro, Tele Vue x2 et Filtres Baader : L, g' et r' 
       
       
      on commence avec Saturne  juste une brute en L 
       

       
      puis avec la tempête
       
       
       
      les images finales  de Saturne ( au total 7 captures dérotées ) 

       
      Arrive jupiter avec les filtres Sloan g' 

       
         Et les finales de Jupiter bien évidement il y a eu du r' et L aussi
      e
       
       

       
      et Mars  
       

       
      et a mon habitude petit Final
       

       

       
       
       
       
    • By chantepierre
      Bonjour,
      Une petite astuce qu'on trouve fréquemment sur les forums anglophones, la table sinus.
      Elle permet d'ébaucher via une perceuse à colonne et un trépan diamanté de diamètre D un miroir ou une lentille de diamètre allant jusqu'à 2D.
       
      Ici, c'est la première fois que je tente cela, je fais donc un montage rapide et utilise deux tranches de marbre plutôt que du verre.
      Je ne voudrais pas creuser un rayon erroné ou faire des éclats sur un miroir pour mon premier essai.
       
      Le principe est simple : le miroir est incliné d'un angle x, que l'on trouve via sin(x) = r / R, où r = le rayon du trépan (extérieur pour une courbure concave, intérieur pour une courbure convexe).
      Une formule plus élaborée prenant en compte le rayon de courbure du bord du trépan existe, mais pour un premier essai je ne m'y suis pas penché.
       
      J'ai donc pris mes deux disques de marbre de diamètre 123mm, coupés avec ce même trépan, et décidé de les ébaucher à un rayon de courbure arbitraire de 700mm.
      L'équation me dit d'incliner le support de 5.12 degrés.
       
      Suit la fabrication d'une table très approximative pour faire un premier test : est-ce que ma perceuse tient le choc, est-ce que tourner à la main la pièce tout en aspergeant d'eau est vraiment faisable.. ? L'angle est donc vaguement de 5°, le bois se contorsionnera sous la pression : peu importe, c'est un test. Trois pieds en téflon et deux roulements à bille servent à positionner et pivoter la pièce pendant le travail.
       

       


       
      Mon bricolage est apporté dehors, et j'abaisse lentement le trépan avec le bord faisant contact au centre de la pièce : c'est la méthode à apporter pour creuser une poche concave. Pour la pièce convexe, je ferai en sorte que le trépan ait d'abord un contact au bord de la pièce.
       

       
      De belles cicatrices sont laissées ! Ma petite perceuse à colonne ne tourne pas si droit que ça, et j'ai par moment exercé une surpression. Passons à la pièce convexe.

       
      Pour la partie convexe, j'ai trouvé la manipulation de la pièce à côté du trépan plus facile.
      Ce n'est pas parfait, mais moins "scarifié" que la partie concave.
       

       
      Les deux pièces en contact. Je suis surpris que pour un premier essai la forme/contreforme soit si bonne.
      Au sphéromètre, j'ai une lecture moyenne variant d'un dixième de millimètre entre convexe et concave, alors que je n'ai pas ajusté l'angle pour tenir compte du changement de rayon du à l'épaisseur non-nulle du bord du trépan.
      Par contre, je suis dans les choux en terme de rayon de courbure, de 100mm. Certainement mon angle fait de manière très approximative (au niveau intégré à mon smartphone). Peu importe ! Le principe est validé, et reste à construire une table robuste à angle ajustable.
       
      Si ces deux tranches de marbre étaient un miroir et l'outil associé, je viendrais d'économiser 90% de l'ébauchage. Il reste en gros une trentaine de minutes au grain 80 pour éliminer les cicatrices des deux courbes et les réunir, vu la douceur du marbre.
       
      J'espère que ce petit reportage servira à quelqu'un : de mon côté, je vais m'empresser de construire une meilleure table pour ébaucher mon doublet !
       
      Bons cieux,
      Lucas
    • By Bohns
      Bonjour à toutes et tous 
       
      Tout est dans le titre.
      Je dipose déjà d’une lunette APO 130 (f=910 mm en natif observation et planétaire, f=720 mm en astrophoto du CP) sur EQ6-R ainsi que de Barlows TV 2x et 3x. Pour le planétaire, j’utilise un caméra ASI224MC et une ASI485MC plus large (ainsi que pour l’astro assistée). Pour le CP, j’ai une ASI533MC refroidie.
      Ce kit me convient parfaitement, mais il est encombrant et relativement lourd quand je pars de mon jardin du Vercors. Il est aussi assez limitatif, même barlowté, pour l’observation des planètes.
       
      J’ai également une monture légère GEM28 (capacité max = 12,7 kg, soit 10kg en astrophoto) que j’utilise pour le champ très large avec une 76EDPH. 
       
      Je recherche un tube plus « long » en focale et plus « gros » en diamètre à monter sur cette GEM28, pour d’abord « faire » la lune, les planètes et des objets petits du CP en sortant plus facilement de chez moi.
       
      Après moultes recherches pendant la sieste en vacances  et les conseils d’OU et La Clef des Etoiles, je laisse de côté les purs  Cassegrains car leur collimation me fait peur, et 2 tubes semblent se détacher :
       
      le Mak 180 « planet killer ». Avantages : pas (ou très peu) de collimation et 2,7 m de focale. Inconvénients : limite en poids, surtout avec un Crayford Baader de 1 kg qui me semble indispensable, moins généraliste, mise en température très très lente, sensible à l’humidité. le C8 Edge HD. Avantages : assez généraliste, 2 m de focale, léger même avec le Feather-Touch idoine. Inconvénients : très cher, collimation systématique, mise en température lente, sensible à l’humidité (nota : les C8 XLT ne sont pas disponibles avant un temps incertain)  
      De mon côté, je zieute aussi sur le Mak 150, léger, moins onéreux, avec une focale finalement assez voisine du C8 et 2x plus grande que celle de ma lulu, pas ou peu de collimation, mais « petit » diamètre et inconvénients de son grand frère. C’est pour l’instant mon préféré, mais je ne suis pas convaincu que le Crayford Baader se monte dessus…
       
      Qu’en pensez-vous ?
      Je précise aussi que je ne suis pas pressé, ferai du planétaire cet automne a priori avec ce que j’ai, et vise plutôt la fin d’année ou les prochaines fêtes.
       
      Cordialement,
      Stef.
       
       
  • Upcoming Events