PF PEYRARD

différences éléments optiques celestron EDGE et non EDGE

Recommended Posts

Un contre exemple avec mon Mewlon 250 qui est à 18 nm RMS : 

60d05fc031bc7_2020-06-23-0131_1-L2-Saturn_ZWOASI290MMMini_lapl6_ap1242copie.png.ad79be802208cb6fd13f658cab80a777.png

Même si tu forces, les rebonds restent bien symétriques. 
60d05fc0ac60f_2020-06-23-0131_1-L2-Saturn_ZWOASI290MMMini_lapl6_ap1242.jpg.169bed3e14aa213962d4ad89cc9bc38e.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Soyons des plus précis les amis :

plus net derrière que devant = astig

image.png.1ad678ebb2dc23c1a49794186a5e1ba5.png

 

aussi net derrière que devant = pas d'astig

image.png.a8ecffed20654b6600cbe1ac31f1a411.png

 

plus d'énergie à gauche qu'à droite = astig ou collim ou les deux ? (aucune idée de l'axe vertical / au sol. L'orientation de la caméra n'a pas été notée)

image.png.299aeb6bfcdb8e4edf7d4f67f6cef36a.png

 

Pour mémoire, cet excellent article

https://www.planetary-astronomy-and-imaging.com/wp-content/uploads/2013/10/Tester-et-régler-loptique-de-son-télescope.pdf

Edited by Pascal C03

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut à tous,

Pour revenir à la question initiale, les lames de Schmidt, miroirs primaires et secondaires des versions "Classic" et 'EdgeHD" sont très probablement identiques. C'est ce que l'on voit dans les modèles OSLO fournis dans "Telescopes, Eyepieces, Astrograph" de Smith, Ceragioli, Berry, sachant que ces auteurs sont très bien informés.

D'autre part, il n'y aurait aucune logique industrielle à avoir un jeu de lame/secondaire/primaire pour la version "classic" et un autre pour la version EdgeHD.

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 14 minutes, Pascal C03 a dit :

Soyons des plus précis les amis :

plus net derrière que devant = astig

Ce n'est pas vraiment une question de derrière/devant. C'est une question d'axe que tu considères. Sur de l'astig pur, l'anneau seras plus net sur un axe que sur un autre axe à 90°. 
Dans ton exemple il y a un angle entre l'anneau derrière et l'anneau devant, c'est ça qui fait qu'il est plus flou d'un côté que de l'autre. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, jldauvergne a dit :

Ce n'est pas vraiment une question de derrière/devant. C'est une question d'axe que tu considères

Oui, je me suis mal exprimé...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 56 minutes, Pascal C03 a dit :

plus d'énergie à gauche qu'à droite = astig ou collim ou les deux ?

Colim, tu vois le tassement des anneaux à gauche aussi. 
Etat de surface vraiment pas cool. Ca me fait penser à celui que j'ai gardé 2 mois.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et Celestron ou Medas ne peuvent pas délivrer une nouvelle lame?

Pasque bon Toscano....l'essscuse de la rayure ils ont du tous nous la faire>:(

Hors délai, hors spec'. Même le chanfrein a été raté...et c'etait même pas une lame de schmidt.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, Sébastien Lebouc a dit :

Et Celestron ou Medas ne peuvent pas délivrer une nouvelle lame?

 

Oui Celestron change les lames cassées par exemple, ça c'est déjà fait et fou d'astro nous a même relaté son expérience à ce sujet.

 

Pour en revenir à l'astigmatisme, merci JLD pour les explications mais j'ai un doute. En fait je vois très bien ce que tu veux dire mais je me pose la question à savoir comment on peut clairement définir que cela est du à l'astigmatisme et comment le traitement quel qu'il soit ne vient-il pas fausser les choses.

 

Il y a 4 heures, jldauvergne a dit :

Il y a clairement plus d'énergie en haut qu'en bas = coma

Malgré ça le rebond est coupé en haut = astig (ou peut être trefoil, j'ai un doute)


Ok je vois bien les artefacts coupés comme précisé. Mais ce qui m'interpelle c'est que si on voulait à partir de cette image définir les foyers sagittal et tangentiel, on tombe sur un axe parfaitement vertical/horizontal... hasard ? Artefact dû au traitement par la structure même du pixel ?
Comment faire la différence avec une mauvaise collimation ? Dans ce cas par exemple, la plus grande quantité d'énergie "à l'horizontale" ne peut-elle pas être imputée à une mauvaise collim sur le même axe ?

Ce qui me fait dire ça c'est qu'en cas d'astigmatisme, au "meilleur foyer", la tâche de diffraction est une croix qui suit les foyers sagittal et tangentiel. La répartition de l'énergie sur cette tâche dépend bien sur de la gravité de l'astigmatisme et la prédominance d'un axe sur l'autre mais on n'a pas de plus grande netteté sur un axe que l'autre puisque la figure d'airy n'est jamais ponctuelle. 
Je comprends le raisonnement mais j'ai du mal à l'assimiler en admettant sans détour que le problème mis en évidence est imputable a de l'astigmatisme. Il serait intéressant de faire des tests avec un tube astigmate et de sortir la PSF consécutivement à l'image. D'ailleurs, si traitement par déconvolution avec une PSF idoine astigmate, réduit-on l'effet supposé de l'astigmatisme ?
 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Looney2 a dit :

Il serait intéressant de faire des tests avec un tube astigmate et de sortir la PSF consécutivement à l'image

On peut jouer avec Aberrator pour cela : on lui donne en entrée une image de Saturne prise par Hubble, puis on ajoute de l'astig (ou autre chose) et on voit ce qui se passe.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Looney2 a dit :

on tombe sur un axe parfaitement vertical/horizontal... hasard ? Artefact dû au traitement par la structure même du pixel ?

Oui hasard, je pourrais facilement te trouver d'autres images où ça apparait sur d'autres angles. La structure du pixel n'a pas d'incidence là dessus, ils sont carrés et symétriques. 

 

Il y a 1 heure, Looney2 a dit :

tu veux dire mais je me pose la question à savoir comment on peut clairement définir que cela est du à l'astigmatisme et comment le traitement quel qu'il soit ne vient-il pas fausser les choses.

Explique moi comment le traitement viendrait fausser la chose, pour que l'hypothèse soit utile, il faudrait qu'elle se fonde sur un effet indésirable connu des traitement. Tu peux faire plein de défaut de révolution au traitement, mais à ma connaissance aucun défaut de non révolution (à moins de déconvoluer avec une PSF astigmate, mais si la PSF est astigmate, .... le télescope l'est et on tourne en rond).  
Si tu veux des tubes j'en ai vu passé des caisses, passé sur banc et tous utilisé en planétaire, donc à la longue j'ai appris l'impact de chaque défaut dans les images. Je continue aussi à voir l'impact dans mes images de mes erreurs, ça a été par exemple l'ADC utilisé à f/12 (astig), ou les défauts de collimation dans tous leurs états.  

 

Il y a 1 heure, Looney2 a dit :

Comment faire la différence avec une mauvaise collimation ? Dans ce cas par exemple, la plus grande quantité d'énergie "à l'horizontale" ne peut-elle pas être imputée à une mauvaise collim sur le même axe ?

La réponse est contenue dans la question. Il y a astig + coma oui. 

 

 

Il y a 1 heure, Looney2 a dit :

Je comprends le raisonnement mais j'ai du mal à l'assimiler en admettant sans détour que le problème mis en évidence est imputable a de l'astigmatisme. Il serait intéressant de faire des tests avec un tube astigmate et de sortir la PSF consécutivement à l'image. D'ailleurs, si traitement par déconvolution avec une PSF idoine astigmate, réduit-on l'effet supposé de l'astigmatisme ?

Fait mais si tu veux te faire ta propre idée libre à toi de refaire ces test ;)
Et oui si tu as la bonne PSF tu devrais corriger le défaut. Mais franchement peu de monde fait de la déconvolution avec une PSF car ce n'est pas si évident (l'outil est très sensible, en particulier à la turbu). Idéalement il faudrait refaire une image de PSF à chaque fois (surtout pour les défauts de non révolution) ce qui est très contraignant. Et ça suppose d'avoir une alignement stable sur le tube, et pour ça les C11 non Edge ne sont vraiment pas des cadeaux. 
 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je reviens à la problématique de ma lame de fermeture. J'ai eu Francesco de Toscanoptics aujourd'hui et il va finalement finir la lame de fermeture d'ici quelques jours. Je fais confiance à ses compétences sur le sujet quand il me dit que je peux la monter sur mon C14. Je verrai bien ce que cela donne et je vous tiendrai au courant.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, jldauvergne a dit :

Oui hasard, je pourrais facilement te trouver d'autres images où ça apparait sur d'autres angles. La structure du pixel n'a pas d'incidence là dessus, ils sont carrés et symétriques. 

 

il y a 19 minutes, jldauvergne a dit :

Explique moi comment le traitement viendrait fausser la chose, pour que l'hypothèse soit utile, il faudrait qu'elle se fonde sur un effet indésirable connu des traitement. Tu peux faire plein de défaut de révolution au traitement, mais à ma connaissance aucun défaut de non révolution

 

Ok, justement je me demandais si la structure carrée et symétrique ne faisait pas en sorte qu'en traitement d'ondelettes ou de déconvolution, faire entrer un truc rond dans un carré ne venait pas influencer le résultat. Je m'explique : prenons le cas du traitement d'un seul pixel : les pixels immédiatement contiguës horizontalement et verticalement auront un traitement correspondant à la zone la plus éloignée de la taille de ton côté de pixel. Ceux disposés en diagonal de ce pixel là aura une zone équivalente à √ 2 x ton coté du centroïde de la supposée figure d'airy donc il serait logique que la valeur des pixels horizontaux/verticaux soit différente de celle disposé en diagonal. Je réduis mon idée à une PSF équivalente au pixel. Recoupe ça avec le fait que là où on n'a plus d'artefact de traitement correspond pile poil au fait qu'on ait un contraste maximal sur l'axe vertical dans ce cas précis, à partir de ce raisonnement, et prenant  ton image en exemple, le défaut constaté correspondait à un axe suivant la structure du pixel. Mon doute naissait et peut être aurait-on du l'interpréter différemment dans mon esprit. 
Mon raisonnement (si je l'ai bien exprimé mais en me relisant c'est pas évident) venait de là mais je donne crédit à ton expérience et ton analyse sur cet effet de l'astigmatisme sur le traitement.

 

Bref, je veux bien me fier à ton expérience et je serai plus attentif aux effets de l'astigmatisme sur les images en essayant de le déceler, merci.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, christian viladrich a dit :

les lames de Schmidt, miroirs primaires et secondaires des versions "Classic" et 'EdgeHD" sont très probablement identiques. C'est ce que l'on voit dans les modèles OSLO fournis dans "Telescopes, Eyepieces, Astrograph" de Smith, Ceragioli, Berry

 

Pas tout à fait : les secondaires ont des rayons de courbure différents (un peu plus long pour le Edge-HD), et les distances entre le primaire et l'ensemble lame-secondaire sont différentes (plus près pour le Edge-HD).

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, Moot a dit :

Pas tout à fait : les secondaires ont des rayons de courbure différents (un peu plus long pour le Edge-HD), et les distances entre le primaire et l'ensemble lame-secondaire sont différentes (plus près pour le Edge-HD).

Exact, il y a une légère différence entre les modèles au niveau des miroirs.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Looney2 a dit :

Mon raisonnement (si je l'ai bien exprimé mais en me relisant c'est pas évident) venait de là mais je donne crédit à ton expérience et ton analyse sur cet effet de l'astigmatisme sur le traitement.

Je ne sais pas la validité de ton raisonnement, mais il ne fonctionnerait de toute façon qu'en cas de fort sous echantillonage et sans déplacement de l'objet sur le capteur. On stacke des milliers d'images avec une planète à une position diffefente à chaque fois (turbu)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now