Akwa

Comparaison Halley 70 et ETX 110

Recommended Posts

Bonjour,

 

Je viens juste solliciter quelques avis ou remarques sur deux points que m'intriguent.


J'ai observé hier longuement Jupiter, qu'on voyait parfaitement dans une atmosphère calme, avec une lunette Perl Halley 70/400 de 1986 et un Maksutov Meade ETX 110/1470, avec des grossissement adaptés à chaque appareil (100x et 140x) avec le même jeu d’oculaires.
- Après un long temps d'observation, il m'est apparu que je ne voyais pas plus de détails avec l'ETX qu'avec la Halley : l'obstruction du télescope y serait-elle pour quelque chose ?

- En ignorant la forte aberration chromatique en bord de champs, l'image de la Halley m'apparait extrêmement jaune comparée à celle de l'ETX : les verres se dégradent-ils avec le temps ?

 

Merci.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Bonjour,

 

Il y a 3 heures, Akwa a dit :

J'ai observé hier longuement Jupiter, qu'on voyait parfaitement dans une atmosphère calme, avec une lunette Perl Halley 70/400 de 1986 et un Maksutov Meade ETX 110/1470, avec des grossissement adaptés à chaque appareil (100x et 140x) avec le même jeu d’oculaires.

A ma connaissance, l'ETX 110 n'a jamais existé, c'est un 105 qui faisait en effet 1 470mm de focale.

 

Il y a 3 heures, Akwa a dit :

- Après un long temps d'observation, il m'est apparu que je ne voyais pas plus de détails avec l'ETX qu'avec la Halley : l'obstruction du télescope y serait-elle pour quelque chose ?

2 choses. D'une part, les Vixen Halley 70/400 étaient connues pour leur très bonne qualité (optique et mécanique) pour des instruments de cette époque. D'autre part, les ETX aussi sont connus pour leur bonne qualité. Les ETX sont très longs à mettre à température et en ce moment, avec la chaleur, il y a certainement des problèmes liés à la turbulence du site et instrumentale.

 

Il y a 3 heures, Akwa a dit :

- En ignorant la forte aberration chromatique en bord de champs, l'image de la Halley m'apparait extrêmement jaune comparée à celle de l'ETX : les verres se dégradent-ils avec le temps ?

Cette lunette donnait une image assez jaune. Dépend aussi des oculaires utilisés...

 

Tu ne nous dis pas qu'elles étaient tes cibles ni leurs oculaires utilisés justement.

 

Cdt.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, BL Lac a dit :

Bonjour,

 

A ma connaissance, l'ETX 110 n'a jamais existé, c'est un 105 qui faisait en effet 1 470mm de focale.

 

2 choses. D'une part, les Vixen Halley 70/400 étaient connues pour leur très bonne qualité (optique et mécanique) pour des instruments de cette époque. D'autre part, les ETX aussi sont connus pour leur bonne qualité. Les ETX sont très longs à mettre à température et en ce moment, avec la chaleur, il y a certainement des problèmes liés à la turbulence du site et instrumentale.

 

Cette lunette donnait une image assez jaune. Dépend aussi des oculaires utilisés...

 

Tu ne nous dis pas qu'elles étaient tes cibles ni leurs oculaires utilisés justement.

 

Cdt.

 

Merci pour ta réponse !

 

Bien entendu, c'est un ETX 105, faute de frappe !

 

Je n'ai observé que Jupiter, je n'avais rien d'autre à observer (Saturne était caché par des bâtiments). LEs 4 lunes étaient parfaitement visibles et ponctuelles, dans les deux instruments.

 

J'utilise un jeu d'occulaires (24, 10 et 4mm) qui ont déjà fait l'objet de discussions sur ce forum : ce sont des ex-Celestron, vendus sous le nom SVbony, au tarif imbatable de... 10€ l'unité. Ils offrent un grand champs (62°), offrent une image claire, et son extrêmement légers. D'après ce qu'on lit sur les forums, ils ont été boudés à cause d'une lentille polymère, qui pourrait réduire leur durée de vie.

En tout cas, ils offrent une qualité tout à fait acceptable, et meilleure que les Plossl qu'on trouve à 40€.

Ce sont donc les mêmes oculaires que j'utilise sur l'ATX (avec le 10mm) et la Halley (avec le 4mm). Le jaunissement ne vient donc pas des oculaires. L'abération chromatique non plus (n'apparait pas dans l'ATX).

L'ATX souffre d'un défaut épouvantable, mais c'est peut être un défaut du mien : la mise à point déplace tout le miroir principal, faisant sortir les objets du champs quand on fait la mise au point. Celle-ci est d'ailleurs extrêmement difficile à faire.

L'image dans l'ETX est plus grosse (140x contre 100x) mais n'offre pas de détails notables de plus que la Halley, avec une image très blanche et peu contrastée.

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

Merci pour ton retour.

 

Il y a 8 heures, Akwa a dit :

L'image dans l'ETX est plus grosse (140x contre 100x) mais n'offre pas de détails notables de plus que la Halley, avec une image très blanche et peu contrastée.

 

Un ETX n'est pas capable de supporter un oculaire de 4mm sur Jupiter, peut-être sur la Lune et encore en admettant que l'atmosphère soit super stable et que l'instrument ait été sorti 3h avant d'observer. Une Perl Halley inversement, supporte sans problème un oculaire de 4mm. Rien d'anormal là-dedans. J'ai déjà fait des tests comme bcp avec des Halley 70, y compris avec un oculaire 3mm (TeleVue Radian 3).

 

J'ai déjà utilisé des oculaires de la marque dont tu parles (pas forcément les mêmes, quelle série ?), pour test. Les 3 focales que j'avais eues en test ont ensuite été données à un club astro local pour offrir à des débutants. Aucun intérêt face à de vieux OR HD en 24,5mm. Le prix est là et c'est leur force, sinon pas adaptés pour bénéficier de la qualité de la Perl Halley ou d'un ETX.

 

Cdt.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 1 heure, BL Lac a dit :

Un ETX n'est pas capable de supporter un oculaire de 4mm sur Jupiter,

par bonheur, OUI !!!!!! Ce sont de jolis petits binious qui offrent de bien belles visions planétaires, on dirait qu'ils ont été prévus pour cela. :D

en tous cas difficile de te répondre car l'ETX devrait offrir bien mieux que la Halley, sans doute possible et  cela de façon nettement sensible !!!!

sinon oui, la MAP déplace le miroir, c’est le concept de ce genre d'engin.... mais aucune raison que l'objet sorte du champ pour autant - ou alors tout est de traviole dans l'instrument.

Fait déjà des observation en plein jour pour te faire une idée et te faire la main.

Edited by serge vieillard

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, BL Lac a dit :

Bonjour,

 

Merci pour ton retour.

 

Un ETX n'est pas capable de supporter un oculaire de 4mm sur Jupiter, peut-être sur la Lune et encore en admettant que l'atmosphère soit super stable et que l'instrument ait été sorti 3h avant d'observer. Une Perl Halley inversement, supporte sans problème un oculaire de 4mm. Rien d'anormal là-dedans. J'ai déjà fait des tests comme bcp avec des Halley 70, y compris avec un oculaire 3mm (TeleVue Radian 3).

 

J'ai déjà utilisé des oculaires de la marque dont tu parles (pas forcément les mêmes, quelle série ?), pour test. Les 3 focales que j'avais eues en test ont ensuite été données à un club astro local pour offrir à des débutants. Aucun intérêt face à de vieux OR HD en 24,5mm. Le prix est là et c'est leur force, sinon pas adaptés pour bénéficier de la qualité de la Perl Halley ou d'un ETX.

 

Cdt.

 

 

Haha : il faut bien lire ! J'ai bien précisé que j'utilisais le 4mm sur la Halley (grossissement x100) et le 10mm sur le ETX (140x).
Bien entendu je n'ai même pas essayé le 4mm sur l'ETX.

 

Pour ce qui est de la qualité des oculaires, je possède quelques Baader Hyperion, un Astro-Professionnal. A part leur énorme encombrement et leur poids excessif, je n'obtiens pas des résultats extraordinairement meilleurs qu'avec ces occulaires SVbony : ces oculaires se justifient peut être sur des instruments de très grand diamètre et de très haute qualité, mais n'apportent rien sur la Halley ou l'ETX.
Quand aux Plossl fournis avec les instruments, ils sont carrément mauvais et ne font pas du tout le poids face à ces SVbony.

 

La perl est fournie d'origine avec de microscopiques Plossl (au coulant type microscope) au champ affreusement étroit et à la qualité très discutable. Les Svbony sont un énorme pas en avant par rapport aux oculaires d'origine.

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, serge vieillard a dit :

par bonheur, OUI !!!!!! Ce sont de jolis petits binious qui offrent de bien belles visions planétaires, on dirait qu'ils ont été prévus pour cela. :D

en tous cas difficile de te répondre car l'ETX devrait offrir bien mieux que la Halley, sans doute possible et  cela de façon nettement sensible !!!!

sinon oui, la MAP déplace le miroir, c’est le concept de ce genre d'engin.... mais aucune raison que l'objet sorte du champ pour autant - ou alors tout est de traviole dans l'instrument.

Fait déjà des observation en plein jour pour te faire une idée et te faire la main.

Modifié il y a 1 heure par serge vieillard

 

Bon, pour préciser : je ne suis pas du tout débutant hein :D 
En fait j'ai utilisé cet ETX appartenant à mon père au début des années 2000. Depuis je ne m'en étais jamais resservi. Sinon j'ai longtemps utilisé un Newton 150/750 et actuellement j'ai un RC 150/1370, que je n'utilise plus en raison de son encombrement.

Pour ça que je me rabats sur des outils plus légers et plus simples. 

Sinon, depuis les premières fois où je me suis servi de l'ETX, la MAP a toujours viré les objets du champs, en les faisant glisser à droite ou à gauche. C'est peut être un défaut spécifique à celui que je possède.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

ben si tu es un expert, tu devrais voir si c’est de traviole ou pas, si c'est décolimaté par exemple, qu'est-ce qui fait que l'image se barre avec la MAP.

Pour info, sur un ETX 90, je mets du 5mm, du 8mm barlowté 2x avec bonheur, et des Hypérion tout à fait adaptés à ces engins. Avec un 105, ça doit se faire sans aucun souci

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

 

J'ai dejà eu un etx 105 et c'est bon!

L'objet ne quitte pas le centre du champ, si c'est le cas, ton exemplaire est défectueux

J'ai aussi utilisé l'équivalent de la perl 70 en Vixen lunette de guidage (vixen avait aussi une 60 ).

C'est bon  pour des grossissements faibles ou moyens, un etx de 105 est devant pour les planètes.

Et puis du point de vue oculaire , désolé un svbony c'est pas bon (enfin c'est mieux qu'un huygens, hein..) surtout comparé à un hyperion.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, Akwa a dit :

Quand aux Plossl fournis avec les instruments, ils sont carrément mauvais et ne font pas du tout le poids face à ces SVbony.

 

La perl est fournie d'origine avec de microscopiques Plossl (au coulant type microscope) au champ affreusement étroit et à la qualité très discutable. Les Svbony sont un énorme pas en avant par rapport aux oculaires d'origine.

Je ne dis pas que tu es débutant. Chacun fait avec son niveau de connaissance.

 

Effectivement, si tu compares les SVbony avec les oculaires livrés avec les matériels d'initiation actuels (comme les 10 et 25mm des SW par exemple), disons que si sur une échelle de médiocrité de 10, les SW sont à 10, alors les SVbony sont à 9... Je suis bien d'accord avec Babar...

 

Par ailleurs, hormis si tu as modifié la configuration de ta Perl Halley 70 (achetée en occasion ou mauvais oculaires achetés avec ?), ces lunettes très connues n'ont jamais été livrées avec un Plossl, mais un orthoscopique.

 

Cdt.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, serge vieillard a dit :

ben si tu es un expert, tu devrais voir si c’est de traviole ou pas, si c'est décolimaté par exemple, qu'est-ce qui fait que l'image se barre avec la MAP.

Pour info, sur un ETX 90, je mets du 5mm, du 8mm barlowté 2x avec bonheur, et des Hypérion tout à fait adaptés à ces engins. Avec un 105, ça doit se faire sans aucun souci

 

Il y a 4 heures, babar001 a dit :

Salut,

 

J'ai dejà eu un etx 105 et c'est bon!

L'objet ne quitte pas le centre du champ, si c'est le cas, ton exemplaire est défectueux

 

Merci pour vos réponses !

Donc mon exemplaire doit être défectueux, ça c'est intéressant. Et c'est un défaut d'usine en l'occurence, puisqu'il l'a toujours fait depuis son achat au début des années 2000.

 

Une idée de ce qui pourrait causer ça ? Je n'envisage pas pour l'instant de le démonter, d'autant qu'il est fixé à sa potence, et j'aurai peur de faire pire que le mal.

 

Il y a 4 heures, babar001 a dit :

Et puis du point de vue oculaire , désolé un svbony c'est pas bon (enfin c'est mieux qu'un huygens, hein..) surtout comparé à un hyperion.

 

Puisque vous insistez, dès que le temps le permettra, je vais comparer le SVbony avec les Baader Hyperion, sur l'ETX et sur la Halley.
En tout cas, en terme de champ, les SVbody offrent un champ large, comparativement aux Plossl.

 

Il y a 4 heures, BL Lac a dit :

Par ailleurs, hormis si tu as modifié la configuration de ta Perl Halley 70 (achetée en occasion ou mauvais oculaires achetés avec ?), ces lunettes très connues n'ont jamais été livrées avec un Plossl, mais un orthoscopique.

 

Il s'agit d'une originale acquise en 1986 (mon père a fait l'article dessus dans Science et Vie à l'époque). J'ai juste acheté un adaptateur Vixen 36.4mm / 1.25" pour pouvoir y mettre des oculaires modernes.
Autant pour moi, c'est bien possible que ce soit des orthoscopique et non des plossl (10mm, 7mm et 5mm), tout ce que je peux dire, c'est qu'entre ceux-ci et les SVbony, c'est le jour et la nuit.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai pu comparer de jour mon Maksutov Lomo Astele 95 /1200 et la Televue 76/480 et ce à grossissement égale de 50x. Pour des cibles lointaines de plusieurs kilomètres je préfère nettement le Maksutov. 

pour des cibles proches de 150 m et un peu plus je préfère la TV76. 

Il faudra la prochaine fois que je compare les deux sur Jupiter. 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, Akwa a dit :

Il s'agit d'une originale acquise en 1986 (mon père a fait l'article dessus dans Science et Vie à l'époque). J'ai juste acheté un adaptateur Vixen 36.4mm / 1.25" pour pouvoir y mettre des oculaires modernes.
Autant pour moi, c'est bien possible que ce soit des orthoscopique et non des plossl (10mm, 7mm et 5mm), tout ce que je peux dire, c'est qu'entre ceux-ci et les SVbony, c'est le jour et la nuit.

 

Bonjour,

 

S'il s'agit de l'article rédigé par Renaud de la Taille, nous ne pouvons que le remercier puisqu'il a permis de faire "populariser" à cette époque la petite Perl Halley 70. Il fait partie des articles à mettre dans l'histoire du Vintage en astronomie amateur.

 

Crois-nous, il y a des oculaires sur le marché bien meilleurs que ceux que tu utilises pour un très bon "rendement" de cette petite Halley 70.

 

Pour les ETX, les soucis sur la mise au point sont des problèmes connus, il ne s'agit pas d'un défaut d'origine. La MAP comme tu le sais se fait par translation du primaire (comme sur les Schmidt-Cassegrain). Elle se fait de manière plus ou moins "lâche" et il y a aussi du shifting qui fait créer un "décalage" de l'image plus visible sur de forts grossissements. Ce sont des gammes initiation. Il n'en reste pas moins qu'ils donnent de très bonnes images en lunaire et planétaire.

 

Perso, je n'ai jamais eu de très bons résultats en "forts grossissements" avec des ETX 105 ou 125 (image non stable), mais plus avec des Mak 127 Sky-Watcher, qui sont très répandus maintenant. Les tests sont fait avec des oculaires TeleVue Radian et une barlow Meade # 140. Et je possède 3 exemplaires de Perl Halley 70... Certains astrams en possèdent plus...

 

Un Hyperion Zoom 8/24 Mark IV avec sa barlow est un très bon compromis pour les Perl Halley si on veut un oculaire unique.

 

Bel été.

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Le 23/07/2021 à 12:47, Akwa a dit :

En ignorant la forte aberration chromatique en bord de champs, l'image de la Halley m'apparait extrêmement jaune comparée à celle de l'ETX : les verres se dégradent-ils avec le temps ?

Non c'est du chromatisme longitudinal, ton oeil a cherché la mise au point la meilleure pour lui. Il en résulte que ce dernier choisi un point d'équilibre.

Comme Jupiter renvoie une lumière plus chaude que celle du soleil et que la Halley est calée "Fd ouFC" pour observer grand champ (comètes), il n'y a pas adaptation entre la lunette et la cible. Tu perds alors une partie du spectre qui est de part la mise au point hors de l'équilibre de la Halley : c'est hors de focus.

Voir là : https://www.telescope-optics.net/secondary_spectrum_spherochromatism.htm

Jupiter.png.2a545fc54412daeee8b062b4b004178d.png  image.png.872d97f30e319a607dc37d2f1c8edcee.png

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 25/07/2021 à 09:08, BL Lac a dit :

Bonjour,

 

S'il s'agit de l'article rédigé par Renaud de la Taille, nous ne pouvons que le remercier puisqu'il a permis de faire "populariser" à cette époque la petite Perl Halley 70. Il fait partie des articles à mettre dans l'histoire du Vintage en astronomie amateur.

 

Crois-nous, il y a des oculaires sur le marché bien meilleurs que ceux que tu utilises pour un très bon "rendement" de cette petite Halley 70.

 

Pour les ETX, les soucis sur la mise au point sont des problèmes connus, il ne s'agit pas d'un défaut d'origine. La MAP comme tu le sais se fait par translation du primaire (comme sur les Schmidt-Cassegrain). Elle se fait de manière plus ou moins "lâche" et il y a aussi du shifting qui fait créer un "décalage" de l'image plus visible sur de forts grossissements. Ce sont des gammes initiation. Il n'en reste pas moins qu'ils donnent de très bonnes images en lunaire et planétaire.

 

Perso, je n'ai jamais eu de très bons résultats en "forts grossissements" avec des ETX 105 ou 125 (image non stable), mais plus avec des Mak 127 Sky-Watcher, qui sont très répandus maintenant. Les tests sont fait avec des oculaires TeleVue Radian et une barlow Meade # 140. Et je possède 3 exemplaires de Perl Halley 70... Certains astrams en possèdent plus...

 

Un Hyperion Zoom 8/24 Mark IV avec sa barlow est un très bon compromis pour les Perl Halley si on veut un oculaire unique.

 

Bel été.

 

Bravo ! C'est bien mon père, Renaud de La Taille (toujours en forme, malgré ses 85 ans). Il est aussi connu pour ses articles sur les calculatrices Hewlett-Packard et sur les missions de la NASA vers Mars.

Et donc oui, c'est moi qui ai le modèle en photo dans l'article :D

 

Je ne savais pas qu'il y avait de véritables collectionneurs de cette lunette ! 3 lunettes Halley !
Ce que je regrette, c'est d'avoir bazardé la boîte d'origine dans les années 2000, et je manque aujourd'hui d'un mallette bien conçue pour la ranger.

 

Concernant les oculaires, donc comme j'ai dit je possède quelques Hyperions, certes très réputés, mais à l'encombrement et au poids inadaptés à la Halley (sur sa monture d'origine). Je suis très content des petits SVbony, d'abord parce qu'ils ont un très grand champs, ensuite parce qu'ils sont extrêmement légers.


J'envisage depuis très longtemps d'acheter un rail Vixen pour la mettre sur une petite monture équatoriale (style EQ-1 ou Exos-1).

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 25/07/2021 à 13:36, lyl a dit :

Non c'est du chromatisme longitudinal, ton oeil a cherché la mise au point la meilleure pour lui. Il en résulte que ce dernier choisi un point d'équilibre.

Comme Jupiter renvoie une lumière plus chaude que celle du soleil et que la Halley est calée "Fd ouFC" pour observer grand champ (comètes), il n'y a pas adaptation entre la lunette et la cible. Tu perds alors une partie du spectre qui est de part la mise au point hors de l'équilibre de la Halley : c'est hors de focus.

Voir là : https://www.telescope-optics.net/secondary_spectrum_spherochromatism.htm

 

Merci beaucoup pour cette explication !

Donc c'est normal.
 

Mais alors, j'imagine que c'est le cas sur toutes les lunettes à courte focale achromatiques, y compris les nombreuses 120/600 qu'on trouve actuellement ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quand tu raccourcis le ratio f/D par rapport à celui admis par la combinaison des verres tu es obligé de faire des choix.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, lyl a dit :

Quand tu raccourcis le ratio f/D par rapport à celui admis par la combinaison des verres tu es obligé de faire des choix.

 

Disons que je savais que ça aggravait l'aberration chromatique en périphérie, mais je ne pensais pas que ça avait aussi cet effet de jaunissement général.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

L'oeil fait des choix, il se cale sur un point médian d'équilibre de luminosité et ensuite il fait sa balance des blancs.

Notre sensibilité à luminosité est variable. Le pic varie de 507 (faible lumière) à 555nm (forte lumière).

image.png.b99d9dcbde68b32d03c49b95d43bcd1e.png60ff2fee7b1b5_F18-01Solarspectrum.jpg.544f4f7889259fead79e4200e9d6e7cb.jpg

Ensuite la mise au point s'ajuste suivant le spectre de couleurs reçues (exemple au-dessus répartition lumière solaire zénith/aube & aurore) : de 500nm à 680nm (le cyan est illustré par le spectre de l'hélium 492/502 et hydrogène 486)

image.png.56384569f9de454222f29ec555125c5e.pngimage.png.6a3ba9c9cc3669b29cdbad697026fcc9.pngimage.png.e72ba6d25a8d9746284f35f62f9dcca2.png

Les couleurs sont perçues par composition : perception rouge / vert à laquelle s'ajoute en 2eme étape l'activité du cône bleu.

 

60ff2fd98bf23_GourasFig20.gif.53fb0b1994f73461ad5a13005506eb56.gifwhite-point.JPG.c0a412b08dec80ad4439c7ef8fffaa7b.JPGimage.png.39fa2ebe1b4e40308d7e95bfb36af152.png

 

Mais pour le blanc, nous avons des invariants de la race humaine. Cela se base sur l'invariant jaune (le maxima de contraste) et l'invariant bleu/cyan (la couleur du ciel clair) mais pas encore le bleu de mer ou le bleu "pacifique" 450 qui est la couleur d'une forte épaisseur d'eau.

L'équilibre des blancs Y+B d'une image dépend de l'intensité répartie sur ces deux points.

Si tu cales un objectif pour disperser de façon équilibrée sur une longueur d'onde particulière mais sans une marge suffisante, il y a forcément une perte ressenti d'un côté ou de l'autre de la couleur sur laquelle l'oeil centre sa mise au point surtout si tu grossis. En diminuant le grossissement, la teinte peut changer.

 

Une bonne application :

image.png.6a32fc465d08d05b0b6df598763d67ff.pngimage.png.424617269d2c9a007284c16d73eeaed7.png

Sur une lunette : ce n'est pas forcément par intensité globale mais par dispersion différenciée, le bleu n'est plus perçu car il n'est pas assez focusé et se dilue au-là du diamètre de l'objet observé venant plutôt se comporter comme du "bruit de fond" à la limite de la sensibilité des récepteurs.

image.png.95ca7064143880e439c8247c856887f1.png

Edited by lyl
  • Like 2
  • Love 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Bonjour à vous.

 

Je me permets de m'immiscer dans cette conversation passionnante pour vous poser une question (Lyl ?):

 

Pour une lunette achromatique, comme la Perl Halley, ou toute lunette achromatique "courte"/ouverte, ne serait il pas possible d'imaginer un oculaire particulier qui compenserait le résidu chromatique délivré par le doublet classique de l'objectif?

 

Un peu comme si on avait un objectif "apochromatique" équivalent, mais "distribué" entre un objectif doublet classique et cet oculaire "spécial" ayant un rôle de "compensateur chromatique"?

 

Je ne sais pas si je suis bien clair....

 

Par avance, merci pour vos lumières là dessus!

 

Cordialement.

 

Lambda

Edited by lambda
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 1 heure, lambda a dit :

Pour une lunette achromatique, comme la Perl Halley, ou toute lunette achromatique "courte"/ouverte, ne serait il pas possible d'imaginer un oculaire particulier qui compenserait le résidu chromatique délivré par le doublet classique de l'objectif?

Partiellement, en particulier pour la couleur latérale (hors d'axe) qui est peu agréable pour la qualité d'image en grand champ.  Avant les années 80, on concevait des systèmes complets (donc dépendance des accessoires chez le constructeur) certaines aberrations sont compensées. Voir une des explications dans le sujet.

Pour la compensation en chromatisme longitudinal, il a existé un dispositif à l'époque ou un verre spécial était disponible : le chromacorr d'Aries.

Pas évident d'en trouver d'occasion, ce dispositif raccourcit beaucoup la dispersion des couleurs mais ce n'est pas comme un objectif à verre ED ou SD.

 

Avant un achat, il y a quelques moyens de quantifier la dispersion tolérable pour atteindre le grossissement optimal (et d'autre possibilités), avec filtres ou sans filtre. C'est dépendant de plusieurs facteurs, il faut compter aussi avec les variations inter-humaines.

Edited by lyl
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 26/07/2021 à 21:27, Akwa a dit :

Je ne savais pas qu'il y avait de véritables collectionneurs de cette lunette ! 3 lunettes Halley !

J'en ai aussi une, achetée en 1997. Mon premier instrument astro.

Je l'ai conservée et je l'ai récemment remise en activité pour de l'observation solaire:

 

Valérie Desnoux, qui a travaillé sur le soft de traitement des scans avec le spectrohéliographe Sol'Ex, en utilise aussi une:

http://www.astrosurf.com/solex/sol-ex-observation.html

 

Jean-Pierre

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now