Salut, donc voici le clap de fin pour la mesure !   Miratlas ne me laissait vraiment plus le temps de m'occuper d'Airylab. La société marche bien, nous lançons nos premiers recrutements (d'ailleurs, si vous êtes jeune physicien de l'atmosphère et de la propagation optique  ou bien spécialiste du ML en fin de thèse, mp !) et nous déménageons dans une pépinière. Du coup nous allons personnellement Madame et moi changer de maison pour fuir la foule de Greoux. Le compromis est signé et il faut donc prendre des décisions avant le déménagement !   Aussi Airylab va fortement diminuer, passer de SARL à indépendant, je vais simplement garder une activité annexe de conception optique pour mes clients actuels, la fabrication des SSM (qui est presque complètement externalisée sur la v3 qui arrive), Genika et c'est tout. Fini les mesures (je fais mes dernières lundi et mardi), fini les télescopes solaires, les ERF, les montages optique sur mesure et tout le reste. La plateforme de mesure va aussi être vendue. J'ai presque eu envie de la garder pour moi, mais bon c'est un peu overkill quand même et ça prend de la place   Si vous êtes intéressés, mp mais elle va à priori partir assez vite.   C'est donc la fin d'une époque, cela a été très enrichissant pour moi. Sans Airylab, il n'y aurait pas eu Miratlas. J'ai rencontré plein de gens adorables, certains sont maintenant mes amis (que je vais retrouver pour certains à St Véran dans quelques jours) et même mes fournisseurs (coucou Didier) et il y a les autres que je regrette de ne plus voir (les copains de l'AIP, Nico, Riton et Rémi...). Certains pros restent mes clients, et je reste avec Miratlas très impliqué dans le domaine de l'astronomie coté agences spatiales. J'ai aussi croisé quelques affreux, quelques mythos, mais finalement ils sont un épiphénomène. Le milieu de l'astro pro ou amateur est plein de personnes gentilles et bienveillantes, ce n'est pas si courant. Je me suis d'ailleurs probablement bonifier à votre contact; en sortant de mon job précédent je n'étais ni très gentil ni bienveillant. J'ai eu des projets vraiment amusant (le HaT a été une super aventure, pleine de joie et de stress, le SSM un gros succès, et Genika m'a remis au codage) et je n'ai pas eu pas trop d'échecs (j'ai quelques bouts de verres un peu pourris payés bien trop cher, une lame de C11 avec un coating space, je n'ai jamais réussi à trouver le parfait fournisseur de lames planes). Néanmoins, à la fin, il faut bien regagner sérieusement des sous car je ne compte pas travailler encore très très longtemps. Le Covid a fortement changé mes perspectives, et m'a montré que la vie est courte et incertaine au final.   Je reste astram, même si maintenant je ne fais plus que du solaire et du visuel, donc je resterai bien sûr sur Astrouf. En revanche je ne ferai fatalement plus les mesures du magazine.   A++ !