jldauvergne

Jupiter au balcon avec une détection inédite !

Recommended Posts

@jldauvergne, en grand sceptique que je suis, je me demande si le fait que le satellite est assez proche du disque de Jupiter ne pourrait pas créer un type d'artefact "nouveau". Je suis allé chercher dans ton contenu astrosurf d'autres images avec un satellite proche du limbe de Jupiter. Sur ton image du 11 Juin 2021, tu as Europe tout près du limbe de Jupiter: 

 

J'ai téléchargé l'image et poussé les niveaux dans Xnview et je vois apparaître des artefacts qui ressemblent pas mal à ce que tu montres sur Io, diamétralement opposé à Jupiter:

 

60c517bb9b8c7_2021-06-11-0240_0-G-Jupiter_ZWOASI290MMMini_lapl5_ap200.jpg.fe762ff451fe56822ccbffc7ea597b39.jpg.03e9393737e8af832ecea2f4e350674d.jpg

 

Vu que c'est fait à partir du jpeg du forum, pas facile de conclure quoi que ce soit. Mais tu dois pouvoir regarder sur tes tiff. Il faudrait voir si ça se voit plus dans la couche bleue.

 

Peut-être qu'il y a une explication simple pour cette observation et que la détection sur Io est réelle, mais il me semble que cette piste d'un artefact diamétralement oppose à Jupiter lorsque le satellite est proche du limbe mérite d’être creusée.

 

jf

 

 

  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Il y a 4 heures, spoutnicko a dit :

La « taille » des éjectas par rapport à Io. Sur toutes les images que j’ai vu d’éruptions sur io, le plus gros dome de tous les domes à l’air à la louche de monter 3x moins haut en altitude, et d’avoir un diamètre au moins 2x moins large. Ca serait donc une « énorme » éruption en comparaison des autres

Oui c'est une bonne objection. C'est énorme. Ce que je ne sais pas c'est quelle est la limite physique entre ce qui est un peu lourd et qui retombe (les plumes que les voit sur les photos de sonde), et la partie plus volatile qui s'échappe et va alimenter les tore de sodium et de souffre de Jupiter. Il faut creuser plus et parler avec plus de gens. 

 

 

Il y a 4 heures, spoutnicko a dit :

La forme du disque de io, au lieu d’etre circulaire, est justement un peu étirée dans la direction du lobe.

Je n'ai pas cette impression. Attention à ne pas être trompé visuellement par les détails de surface de Io et en particulier les pôles plus sombres. 

 

 

Il y a 4 heures, spoutnicko a dit :

Il faudrait regarder ce qu’on voit avant déconvolution (qui peut faire apparaitre des choses), et la forme des autres satellites, en particulier Europe qui a un diamètre proche de Io pour s’assurer que ca ne serait pas un artefact un peu vicieux

On ne peut pas avoir le même défaut avec deux traitement différents et deux télescope différents. J'ai ça sur 12 images traitées avec des PSF différentes. Je suis assez sûr de mon coup sur le fait que ce que l'on voit existe. 

 

 

Il y a 4 heures, spoutnicko a dit :

Quant à la video de fb, la taille du dome, similaire à celle de io, semble juste improbable par rapport à l’hypothèse d’un artefact !

Une forte coma fait ça sans problème. Par contre la forme de l'extension de l'ombre ne me fait pas penser de façon certaine à la coma. A suivre si je récupère les brutes. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, jfleouf a dit :

J'ai téléchargé l'image et poussé les niveaux dans Xnview et je vois apparaître des artefacts qui ressemblent pas mal à ce que tu montres sur Io, diamétralement opposé à Jupiter:

Non ça ne ressemble pas justement. Là tu vois le pseudo anneau de diffraction et tu vois en plus que le télescope n'est pas parfaitement collimaté. 
Ce que l'on détecte là s'étend bien plus loin. 
Si ce n'était qu'une histoire d'alignement optique il n'y aurait pas une composante chromatique. Là ça se passe clairement dans le bleu. 

Et la probabilité pour que Castor78 ait le même défaut au même endroit, ...
@+
JLuc

Share this post


Link to post
Share on other sites

@jldauvergne, Hello Jean-Luc

 

Sacrée image, n'étant pas un spécialiste des aberrations optiques qui pourraient générer des artefacts (j'en ai de ce type sur certaines de mes images), j'ai voulu essayer de "vérifier" l'observation autrement:

 

D'abord par le calcul de la hauteur du panache. Sa hauteur minimale est si on l'observe pile sur le limbe. Quelques mesures à main levée me donnent:

- point bas (le plus proche du limbe, au centre de la forme) du panache : 440km
- point central (celui à considérer si on est de l'ordre de la taille de la figure de diffraction) : 745km

- point haut: 1050km

Ce sont des valeurs minimales, qui peuvent être en réalité plus grande si le panache est devant ou derrière le limbe, et aussi parce que j'ai fait la mesure du diamètre d'Io sur ta figure saturée.

 

Ces altitudes paraissent malheureusement un peu hautes, une rapide recherche sur wikipedia montrerait qu'on s'attend plutôt à des panaches de 500km de haut max.

 

L'autre moyen c'est quelle pourrait être une source crédible de ce panache, comme précisé dans d'autres posts l'atlas virtuel des planètes et pas mal, en plus il y a une couche qui montre le volcanisme observé par Voyager et Galileo. Si on regarde ce qui apparaissait 3 heures avant ton observation, on trouve cela sur la zone/
image.png.db205f4a2715229dacae706f863b54ec.png

Le limbe à l'heure de ton observation était placé entre les deux zones rouges (ayant libéré plus d'enérgie que les zones jaunes et vertes), et donc Amirani avant le limbe et Gish Bar Patera après le limbe seraient de sérieux candidats.

 

 

 

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, Marc Delcroix a dit :

D'abord par le calcul de la hauteur du panache. Sa hauteur minimale est si on l'observe pile sur le limbe. Quelques mesures à main levée me donnent:

- point bas (le plus proche du limbe, au centre de la forme) du panache : 440km
- point central (celui à considérer si on est de l'ordre de la taille de la figure de diffraction) : 745km

- point haut: 1050km

Ce sont des valeurs minimales, qui peuvent être en réalité plus grande si le panache est devant ou derrière le limbe, et aussi parce que j'ai fait la mesure du diamètre d'Io sur ta figure saturée.

 

Ces altitudes paraissent malheureusement un peu hautes, une rapide recherche sur wikipedia montrerait qu'on s'attend plutôt à des panaches de 500km de haut max.

Et tu es parti du disque saturé. En réalité  Io est bien plus petit, donc ça pointe plutôt vers 3000 km. La question que je me pose c'est que sur les panache documentés, 500 km c'est le gros de l'activité, avec les matière qui retombent au sol. Mais on sait très bien qu'une partie de la matière est éjectée, je me demande si ce n'est pas ça que l'on voit. 
Autre possibilité : il s'est passé quelque chose d'atypique sur Io. Après tout la base de donnée sur les volcans est loin d'être une couverture continue, donc pour moi il est possible que l'on ne connaisse pas tous les mécanisme de ce volcanisme. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Effectivement de toutes façons on sait qu'Io laisse derrière lui un nuage de soufre / sulfure donc il y a sûrement un dégazage plus haut qui s'échappe de l'attraction de la lune.

Et j'avais pensé comme toi à quelque chose d'atypique aussi - je ne sais pas jusqu'à quel point les pros connaissent et surveillent le volcanisme d'Io (je me rappelle d'une présentation avec des images spectaculaires faites en IR avec le LBT).

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, Marc Delcroix a dit :

Effectivement de toutes façons on sait qu'Io laisse derrière lui un nuage de soufre / sulfure donc il y a sûrement un dégazage plus haut qui s'échappe de l'attraction de la lune.

Oui par contre je n'arrive pas trop à savoir quelle est le spectre de tout ça. Le sodium ok, mais le souffre je ne sais pas. D'après JB Brahic ce n'est pas simple. 
 

 

il y a 5 minutes, Marc Delcroix a dit :

Et j'avais pensé comme toi à quelque chose d'atypique aussi - je ne sais pas jusqu'à quel point les pros connaissent et surveillent le volcanisme d'Io (je me rappelle d'une présentation avec des images spectaculaires faites en IR avec le LBT).

Oui de très belles observations, mais ils sont sur le signal thermique directe des volcans. Pas sur l'étude du dégazage. Il faut que je me rencarde mieux là dessus. 
D'ailleurs si tu regarde bien cette image de Hubble 
STScI-01EVT6YY5D13QJ5A0W5J3ZAPVZ.jpg

 

Ils ont aussi un truc qui part franchement sur le côté. Et en ordre de grandeur de la taille de Io. 
STScI-01EVT6YY5D13QJ5A0W5J3ZAPVZ.jpg.6cd741f2e23709f38e6b401d18b9aed9.jpg

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Je n'ai pas mes brutes, mais j'essaie de traiter ce dont je dispose: mes gifs..: J'ai fait une nouvelle animation  en zommant et centrant sur IO avec toutes mes images: ici il n"y a rien d'evident qui se degage le 21 juillet. 

 

 

IO-CROP.gif.0ec9c25ce679b67054ecea8be4c45065.gif

 

 

En tout cas, c'est une nouvelle façon de faire des animations qui me donne envie d'en faire d'autre, quand ce sera possible: centrer sur les sateliites, en particulier IO

 

Edited by dfremond
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un travail très intéressant pendant mon absence, je dois l'étudier plus avant.
Merci pour le post!

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, jldauvergne a dit :
Il y a 9 heures, jfleouf a dit :

J'ai téléchargé l'image et poussé les niveaux dans Xnview et je vois apparaître des artefacts qui ressemblent pas mal à ce que tu montres sur Io, diamétralement opposé à Jupiter:

Non ça ne ressemble pas justement. Là tu vois le pseudo anneau de diffraction et tu vois en plus que le télescope n'est pas parfaitement collimaté. 
Ce que l'on détecte là s'étend bien plus loin. 

 

Comme indiqué dans mon message, pas facile de comparer entre un jpeg du forum et le grattage de basse lumière réalisé directement sur le tiff que tu as posté. Mais je suis tout de même un peu surpris quand tu dis que ça ne ressemble pas. Sur ton image de la couche bleue stretchée, on voit bien l'anneau de diffraction qui fait le tour de la planète. Mais si je prends la png du rgb correspondant, en forçant les niveaux comme j'ai fait pour ton image de Juin, je ne vois que les deux "oreilles" (terme neutre qui ne dit ni panache/plume ni artéfact) mais pas l'anneau de diffraction :

 

JLD_IO-RGB-streched.png.0eb93da33c93c6bd6c75c5ac875d8d7f.png

 

Les oreilles sont un peu plus décollées du disque par rapport à l'image de Juin, mais je trouve que ça ressemble quand même beaucoup.

 

Peut-être que les oreilles de l'image de Juin sont simplement l'anneau d'Airy brisé par une collimation imparfaite (et peut-être que ça expliquerait aussi pourquoi cet anneau est beaucoup plus proche du disque que sur la bleue stretchée de Io...), tandis que les oreilles de Io en Juillet sont un véritable détail (du moins celle de droite ?), mais ça m'intrigue et me rend un peu prudent.

 

Il y a 6 heures, jldauvergne a dit :

Si ce n'était qu'une histoire d'alignement optique il n'y aurait pas une composante chromatique. Là ça se passe clairement dans le bleu.

 

Je vais encore étaler mon ignorance des lois de l'optique, mais pourquoi un artéfact ne pourrait-il pas avoir une composante chromatique ?

 

Sur l'image de Europe de Juin mentionnée plus haut, j'ai poussé la curiosité à regarder les oreilles dans les 3 couches (bon, c'est en extrayant les couches couleurs du jpeg, donc ça ne vaut pas grand chose, mais quand même, curieux).

 

"Couche" bleue:

 

JLD_Europe-stretched-blue.jpg.cd4a2f6152b915c8680bf8a0fd83ae17.jpg

 

"Couche" rouge:

 

JLD_Europe-stretched-red.jpg.5d73f96ebac06785fd20de9722110688.jpg

 

Pour le coup, c'est l'inverse :) Les oreilles sont bien marquées sur la couche rouge, et quasi invisibles sur la couche bleue.

 

Je suis allé chercher les TIFF de ma dernière Jupiter potable (25 Juillet) avec justement Europe pas trop loin du limbe. C'est pris avec une 224mc, donc pas la même chose qu'une cam N&B + filtres, mais déjà mieux que le jpeg pour isoler les trois couches (note aussi que c'est fait avec un SCT...).

 

Résultat : une excroissance du satellite (artéfact) dans la couche bleue:

 

JF-Europe-bleue.jpg.4fb6464799b78685ec218b1d7447b5d3.jpg

 

L'excroissance est absente de la couche rouge:

 

JF-Europe-rouge.jpg.ae8d1b630cd73f4dbd6048e2dfef14ce.jpg

 

 

Encore une fois, ça ne prouve rien quand à la validité ou non de ta détection d'un panache volcanique sur Io, mais je ne suis pas certain que la composante chromatique soit une preuve infaillible.

 

Il y a 6 heures, jldauvergne a dit :

Et la probabilité pour que Castor78 ait le même défaut au même endroit, ...

 

Là encore, je vais me faire l'avocat du diable. Des artéfacts qui surviennent au même endroit on en connaît. Quasiment toutes les Saturnes postées sur ce forum ont des fragments de fausse division dans l'anneau B, pas loin de Cassini (un effet de rebond il me semble). Pour le coup, peut-être que cet artéfact apparaît seulement avec les ondelettes (je ne sais pas), mais ça montre que le fait de voir le même "détail" sur deux images prises par deux observateurs différents n'est pas une garantie absolue de la réalité du "détail"...

 

Il y a 6 heures, jldauvergne a dit :
Il y a 11 heures, spoutnicko a dit :

La forme du disque de io, au lieu d’etre circulaire, est justement un peu étirée dans la direction du lobe.

Je n'ai pas cette impression. Attention à ne pas être trompé visuellement par les détails de surface de Io et en particulier les pôles plus sombres. 

 

Sur la couche bleue stretchée, l'allongement du disque est indiscutable. Personnellement, ça ne me choque pas, si il y a réellement un panache volcanique dans cette direction, je peux imaginer que le panache lui même puisse créer une sorte d'artéfact de ce genre.

 

Pour ce qui est du meilleur candidat (entre Tvashtar et Amirani j'ai l'impression), j'ai hâte de connaître l'avis détaillé des pros du volcanisme de Io.  J'espère que tu nous feras suivre ça ici :) Comme tu le dis, on ne connaît pas tout des mécanismes du volcanisme sur Io, donc une activité extraordinaire n'est pas à exclure. Ça semble quand même difficile d'imagine que Loki puisse être responsable du panache de droite en étant quasi à l'opposé - mais ma connaissance du volcanisme de Io ce limite à la lecture de Wikipedia :)

 

Ça serait vraiment chouette que cette détection soit confirmée (même si, comme tu le vois, j'ai aussi des doutes et je les exprime - ma façon d'essayer de faire avancer le schimil, schmili, schmilblick). 

 

jf

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Bonjour,

 

Je me permet une aparté pour vous remercier de partager sur ce forum avec chacun d’être nous (les amateurs comme les pros) toutes vos hypothèses.

 

Ce n’est pas forcément simple à suivre mais perso j’ai j’impression de faire parti d’une belle aventure, alors même si j’imagine très bien qu’il y a plein d’échanges en « off » entre vous, svp continuez à partager sur le forum comme vous le faites.

 

PS: @jldauvergne, je l’avais bien dit dès le départ de ce post que Loki n’était pas forcément le méchant de l’histoire 😁
 

GreG

Edited by ALF
  • Like 2
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, jldauvergne a dit :

 

Il y a 14 heures, spoutnicko a dit :

Il faudrait regarder ce qu’on voit avant déconvolution (qui peut faire apparaitre des choses), et la forme des autres satellites, en particulier Europe qui a un diamètre proche de Io pour s’assurer que ca ne serait pas un artefact un peu vicieux

On ne peut pas avoir le même défaut avec deux traitement différents et deux télescope différents. J'ai ça sur 12 images traitées avec des PSF différentes. Je suis assez sûr de mon coup sur le fait que ce que l'on voit existe. 

 

je sais pas si c'est un vrai argument. pour dire que ce n'est pas un artefact, tu invoques le fait que c'est bleu et que Castor l'a aussi. alors que sur l'image de castor, c'est plutot blanc ou rougeatre...

 

le fait que tu l'as plusieurs fois veut juste dire que c'est répétable, et c'est une bonne chose pour valider le truc. sans préjuger de rien, le DK a un champ stigmatique hyper réduit. io n'étant pas centré, imagine qu'en bord de champ tu as un pouillème de coma. la deconvolution va créer un artefact, car la PSF n'est pas homogène dans le champ. et ca sera 12 fois le meme artefact ! et à ce niveau, si tu as un pouillème d'aberration, comme la longueur d'onde bleu est plus courte, ca sera visible sur la couche bleu et moins sur les autres couches...

 

bref, pas facile. qq idées de tests/observations complémentaires pour investiguer:

- imager io avec un scope >500mm dans les jours qui viennent

- faire des spectres pour voir s'il y a effectivement une raie bleue qui serait la, peut etre que Christian peut regarder

- comme ca a l'air répétable, ne surtout pas toucher à la collim du scope, et refaire des images de io (et europe qui petit aussi), dans différentes positions sur le champ de ton capteur pour écarter l'hypothèse d'un pouillème d'aberration de champ

 

quel suspense, je vais suivre ca avec beaucoup d'intérêt!

 

Nico

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, spoutnicko a dit :

- imager io avec un scope >500mm dans les jours qui viennent

Du taf pour D.Vernet ou . . . SB xD

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, spoutnicko a dit :

comme ca a l'air répétable, ne surtout pas toucher à la collim du scope, et refaire des images de io (et europe qui petit aussi), dans différentes positions sur le champ de ton capteur pour écarter l'hypothèse d'un pouillème d'aberration de champ

Je pense que nous sommes nombreux à penser à cette hypothèse d'aberration minime du champ et, effectivement, il parait judicieux de vérifier la distribution sur le champ. Simple à dire, mais néanmoins du travail à faire un jour ou l'envie sera grande de surtout faire des images de la planète.

Comme dit Nico ; belle aventure que ce post là !

Stéphane

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, spoutnicko a dit :

je sais pas si c'est un vrai argument. pour dire que ce n'est pas un artefact, tu invoques le fait que c'est bleu et que Castor l'a aussi. alors que sur l'image de castor, c'est plutot blanc ou rougeatre...

Je l ai aussi en R mais moins fort et la matrice de bayer des imx est peu étanche donc pas simple à comparer. Et je l'ai aussi à l'imx462, ca c'est comparable.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, spoutnicko a dit :

la collim du scope, et refaire des images de io (et europe qui petit aussi), dans différentes positions sur le champ de ton capteur pour écarter l'hypothèse d'un pouillème d'aberration de champ

Des traceurs de l'état de la collim il y en a plusieurs dans l'image, callisto et le limbe de jupiter. Aucune decollim détectable. Quoi qu'il en soit, la plume fait quasi une seconde d'arc, il faudrait y aller très très fort en decollim pour faire ça.  Ca ne colle pas comme hypothèse. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, spoutnicko a dit :

le fait que tu l'as plusieurs fois veut juste dire que c'est répétable, et c'est une bonne chose pour valider le truc. sans préjuger de rien, le DK a un champ stigmatique hyper réduit. io n'étant pas centré, imagine qu'en bord de champ tu as un pouillème de coma. la deconvolution va créer un artefact, car la PSF n'est pas homogène dans le champ. et ca sera 12 fois le meme artefact ! et à ce niveau, si tu as un pouillème d'aberration, comme la longueur d'onde bleu est plus courte, ca sera visible sur la couche bleu et moins sur les autres

Je connais mon tube. Pour faire court ça ne se comporte pas comme ça. Pas aussi vite pas aussi fort.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est la classe tout de même que tout cela . Bravo Jean-Luc et merci pour agrandir l'horizon des astrophotographes ( enfin aspirant en ce qui me concerne) que nous sommes . 

 

Je me souviens la première fois que je suis rentré dans une boutique astro pour me renseigner on m'a posé cette question : Planete ou Ciel Profond ? 

J'avoue que je n'y avais pas réfléchi mais instinctivement et de façons erroné j'ai pensé que les planètes c'était bien mais répétitifs et surtout le nombre de cible vraiment intéressantes étaient très réduit . Quel Erreur !!!  Mais j'ai dis ciel profond , j'y voyais plus de diversité . Quel Erreur bis !! Puis j'ai découvert tes posts et je réalise qu'en fait le planétaire c'est excessivement exigeant et bien plus riche scientifiquement . Mais je me dis aussi que le bagage technique nécessaire est à l'avenant et il va falloir bosser ! 

 

en tout cas ca ouvre de nouveau horizons que l'on puisse vivre ce genre d'aventures . 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, jldauvergne a dit :

Je connais mon tube. Pour faire court ça ne se comporte pas comme ça. Pas aussi vite pas aussi fort.

 

on parle de pouillème. pour aller plus loin que la connaissance intime de ton tube, j'ai fait un peu de quantitatif, avec un DK vite fait sous zemax, D=300, f/12, primaire ouvert à 3 (ce que j'ai trouvé comme caractéristiques du Mewlon 300). à 1' d'arc de l'axe, la coma apparait, et la psf dans le bleu a clairement changé. donc à ce niveau tu peux avoir une psf parfaite sur le coté gauche de jupiter, et un poil de coma sur io

 

ca ne se voit peut etre pas d'habitude, mais sur un DK, le champ sans coma est hyper réduit. tu me diras que ca ressemble pas à de la coma, OK, mais sur le principe, la PSF change très très vite. et l'éruption est effectivement visible à l'opposé de jupiter... perso, je n'écarterais pas cette hypothèse aussi vite....

 

cf zemax dessous

 

Capture.JPG.177c931326c8bdb59457683acffe794e.JPG

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 05/08/2021 à 06:31, exaxe17 a dit :
Le 04/08/2021 à 21:20, AlSvartr a dit :

Un truc rigolo et un cran plus challenge serait de choper la projection sur le panache de l'ombre de Jupi

c'est fait par  Moisés Portillo  :

https://www.facebook.com/1053738652/videos/3055020304781778/

c'est donc vraiment possible!

Cela confirme la capture de JLD!

 

Pour le coup la vidéo ne me semble pas crédible. On voit clairement le même phénomène sur l'ombre, sur le globe de Jupiter. Ca ressemble beaucoup plus à une décollimation.

Par ailleurs ça serait sacrément trop brillant pour être visible sur des images non surex...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Juste une idée, peut être bête;

vous savez tous que jupiter a des anneaux qui gravitent aussi autour d'elle, ne serait ce pas possible que par le plus grand des hasard ou concours de circonstance et de conditions io et l'un de ses anneaux ce soient retrouvés sur le même plan, que pour une raison ou une autre aux abords du lymbe de Io une fraction de la matière composant l'anneau se soit retrouvée légèrement plus exposée à la lumière et que as3 ai pu saisir ce signal et nous le restituer sous cette forme ? 

C'est extravagant mais la piste de l'aberration étant déjas soulevée, ainsi que celle du panache volcanique je tente de savoir si il ne peut pas y avoir d'autres sources. 

Je n'ai pas d'idée plus sérieuse qui n'ai déjà été soulevée. 

à plus. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Christophe Pellier a dit :

On voit clairement le même phénomène sur l'ombre, sur le globe de Jupiter.

salut, oui tu as raison. Ce n'est pas l'ombre de la decollimation qu'on voit, c'est la decollimation visible sur un detail contrasté, :$

Je sens qu'on va voir du Io sur les forums ces prochains jours!:D

 

  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, spoutnicko a dit :

à 1' d'arc de l'axe, la coma apparait, et la psf dans le bleu a clairement changé. donc à ce niveau tu peux avoir une psf parfaite sur le coté gauche de jupiter, et un poil de coma sur io

Oui, mais à 1' la coma que tu as est très faible. Grosso modo dans l imx 290 je reste quasi a 0.8 de strehl sur tout le champ. 

Tu peux grater mais je ne pense pas que tu m'en aprennes sur les defauts de ce tube, je les connais pas coeur et je sais comment ils ne manifestent. Un exemple a été donné plus haut d'image à moi avec le défaut que tu décris 

Note aussi que l'on est à moins de 1' de l'axe ici. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, jldauvergne a dit :

Oui, mais à 1' la coma que tu as est très faible. Grosso modo dans l imx 290 je reste quasi a 0.8 de strehl sur tout le champ. 

Tu peux grater mais je ne pense pas que tu m'en aprennes sur les defauts de ce tube, je les connais pas coeur et je sais comment ils ne manifestent. Un exemple a été donné plus haut d'image à moi avec le défaut que tu décris 

Note aussi que l'on est à moins de 1' de l'axe ici. 

 

oui mais ce que tu observes et très faible aussi ! et tu ne connais pas l'axe à mieux que 10 arc près je pense!

le problème n'est pas le Strehl, mais le changement de la PSF dans le champ. après déconvolution, je pense que ca peut complètement provoquer le genre de truc que tu vois en tirant les niveaux. la sensibilité est super car le contraste sur le fond noir de ciel permet de voir ce genre de petites variations. comme tu pousses les instruments dans leurs limites, ca ne serait pas étonnant que tu trouves de nouveaux problèmes ;-)

 

en tout cas, la variation de la PSF dans le champ explique à la fois la direction du truc, et sa couleur.

de l'autre coté, on a l'hypothèse d'un dome d'éjectats 10x plus gros (en volume) que le plus gros dome observé, au niveau de volcans qui ne sont pas les plus actifs de io (d'apres ce que j'ai lu)...

 

il y a un moyen simple de vérifier, tu images io dans différentes zones du champ, et tu regardes si un artefact apparait... biensur, si tu veux en avoir le coeur net !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Chris20 a dit :

Juste une idée, peut être bête;

vous savez tous que jupiter a des anneaux qui gravitent aussi autour d'elle, ne serait ce pas possible que par le plus grand des hasard ou concours de circonstance et de conditions io et l'un de ses anneaux ce soient retrouvés sur le même plan, que pour une raison ou une autre aux abords du lymbe de Io une fraction de la matière composant l'anneau se soit retrouvée légèrement plus exposée à la lumière et que as3 ai pu saisir ce signal et nous le restituer sous cette forme ? 

 

La pour le coup je ne pense pas trop me mouiller en disant : non, pas possible. Il me semble que les anneaux de Jupiter s’étendent au max à ~200,000 km de la planète, alors que l'orbite de Io est a ~400,000 km. Je pense qu'on peut se concentrer sur les deux hypothèses : artefact optique/traitement ou panache d’activité volcanique. 

 

@jldauvergne, j'imagine que tu as contacté les imageurs talentueux à l'internationale (Peach, Go, ...) pour avoir un suivit aussi dense que possible (et que les pros peuvent avoir du mal à obtenir, pas facile de convaincre de changer un programme d'observation établi). Aussi pour qu'ils regardent dans leurs archives récentes histoire de voir si ils n'auraient pas la bonne image prise au bon moment.

 

Il devrait faire beau chez moi ce week-end donc je vais essayer, mais déjà en temps normal je ne suis pas dans la catégorie des Peach/Go/Dauvergne/Legault/Pellier/... mais avec mes soucis de réglages actuels je peux garantir d'avoir des artefacts, mais pour les petits détails ça va être plus difficile !

 

jf

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Bohns
      Bonsoir à toutes et tous !
       
      Mes toutes premières photos planétaires datent de la nuit du 28 août dernier. Ma deuxième série date du 12 novembre. Donc, oui, je suis (très) en retard... J'ai aussi beaucoup de retard sur mes photos de CP, mais ça fera l'objet d'un autre fil.
      En guise d'explication : j'ai été hospitalisé pendant 6 semaines et suis maintenant en rééducation et convalescence suite à un AVC survenu le 29 août au petit matin, donc juste après mes premières tentatives d'acquisition planétaire. 
      Les ergothérapeutes ont insisté sur les bénéfices de la rééducation par les loisirs. Je ne me suis pas fait prier 😊
       
      Je demande votre indulgence et suis toutes ouïes concernant vos conseils à venir. Bien que j'ai posté dans le "forum d'en face" des versions issues seulement d'AS!2 (je suis sous mac et ai posté récemment à ce sujet), je me contenterai ici de versions AS!2 (sans sharpening) + Astrosurface (version 32 bits).
       
      Ma configuration de base est un triplet APO 130 f/7 (soit 910 mm de focale en natif) de chez TS, avec éventuellement une Barlow TV 2x ou Barlow TV 3x, et une ASI224MC de chez Zwo.
      J'ai fait les acquisitions en .AVI par le boîtier ASIAIR Pro.
       
      D'abord, Jupiter du 28 août, avec Io, Europe et Ganymède, en grand  champ, sans Barlow donc sous-échantilloné (E = 0,85)... Mais c'est un début :

       
      Ensuite, un bout de Lune du 28 août, encore sous-échantillonné (E = 0,85) et globalement surexposé et surement trop accentué (ondelettes Astrosurface ???) :

      On y voit Kepler, Copernic, Eudoxe, Platon, Archimède, la Mer des Pluies, la Mer de la Sérénité, la Mer de la Tranquilité, les Apennins, le Caucase, les Alpes, les Monts Jura, et plein d'autres choses...
       
      Conscient que ça risquait de ne pas être très bon en raison de l'échantillonnage, j'ai tenté quelques prises avec ma Barlow 3x, pour E = 0,28.
      D'abord Jupiter du 28-29 août, avec l'ombre de Io :

       
      Ensuite, un détail de la Lune (basse dans le ciel), avec notamment le cratère Tycho :

       
      Une remarque et une question : mes photos de lunes sont converties sous LightRoom (LR) en N&B. J'ai en effet ajusté la balance des blancs (BdB) sous Astrosurface, et les résultats qui suivent sous LR semblent pour le moins aléatoires. Je n'ai a priori pas ce souci avec Jupiter. Bizarre...
      A noter que la matrice de Bayer de ma caméra ressort comme GBRG (que j'ai forcé) selon l'intelligence artificielle d'AS!2, alors qu'il me semblait que cela aurait dû être RGGB. 
      Qu'en pensez-vous ?
       
      Depuis, j'ai refais des acquisitions planétaires deux mois et demi après mon accident.
       
      D'abord Jupiter du 12 novembre, avec Io, Europe et Ganymède (Callisto hors champ), avec un échantillonnage E = 0,42 (Barlow TV 2x)

      Il me semble qu'on y voit la GTR sur la gauche.
       
      Ensuite, la même mais avec un échantillonnage E = 0,28 (Barlow TV 3x)

      Ca semble moins bon, et surtout montre des traces d'empilement AS!2, de déconvolution ou de lissage. Il semble que la Barlow 2x soit plus efficace avec le ciel du 12 novembre dernier.
       
      Après, la Lune, avec les mêmes échantillonnages liés aux Barlows TV 2x ou 3x

      Mers des Pluies, de la Sérénité, de la Tranquilité, cratères Aristote, Eudoxe, Cassini, Archimède, Pline, Manilius, Posidonius, montagnes des Apennins, du Caucase, des Alpes, et j'en oublie...
       

      Même endroit, mais cadrage plus serré : mers des Pluies et de la Sérénité, cratères Aristote, Eudoxe, Cassini, Archimède, montagnes des Apennins, du Caucase et des Alpes.
       
       
      On oublie ensuite toute idée d'échantillonnage...
      J'ai tenté les champs larges en jouant sur la qualité d'enregistrement vidéo avec un autre set-up, à savoir lunette 76EDPH et caméra ASI533MC :

       

      Pôle Sud : mers de la Tranquilité, de la Fécondité, du Nectar, cratères Ptolémée, Alphonse, Arzachel, Tycho, Maginus, et tout plein d'autres...
       
      J'attends avec impatience vos conseils et vos commentaires, sans oublier vos avis sur mes problèmes de couleurs et de BdB, notamment sur les photos de Lune.
       
      Amicalement,
      Stef.
       
       
    • By polo0258
      bonjour à toutes et à tous  
       
      le mauvais temps aidant , je passe un peu de temps sur les anciennes acquisitions
       " faute de grives , on mange des merles " 
       j'ai essayé surtout d'être plus doux pour améliorer les bords de la planète
       CFF 300  f/d de 20  asi 462c astrosurface
       
       5x90s à 16h21tu :
       

       
       bon ciel et merci !
      polo
       
       
       
    • By PAA04
      Bonsoir,
      je profite de la période de mauvais temps pour revenir sur le traitement d'une acquisition du 19/10 à 20h21 TU
      Il s'agit d'une vidéo de 5min de jupiter +IO par bon seeing (ça change de la bouillie habituelle chez moi !) avec le télescope Gregory 300 mm  + ASI462 + ADC.
      Traitement par dérotation vidéo Winjupos, AS3 (25% des images), Astrosurface et photoshop.
      j'ai pas réussi à faire mieux sur le côté droit de la planète, ça manque de détails et il y a un artefact.

       
       
    • By Christophe Pellier
      Salut, bon je raccroche les wagons ! J'ai encore quelques sessions ensuite mais aucune vraiment bonne.
      Conditions tout à fait correctes pour cette série avec le passage de Io et son ombre.
      RVB à la 462:

       
      De bonnes bleues avec une config sympa, la TR et ses remous dans la SEB.
      Ici au bleu deep-sky Astronomik, un filtre intéressant, centré sur des longueurs d'onde un peu plus grandes que les filtres B habituels, qui bloque le bleu profond et assez étroit ; on peut en attendre une très bonne finesse quand les conditions s'y prêtent.

       
      Johnson B : un peu moins de finesse donc, mais image réussie tout de même. Le dédoublement de Io est dû à la dérotation de vidéo... les meilleures images étaient au début, et à la fin du film !
       

       
      UV, au Chroma Bessel U. Noter que Io est très sombre en UV (visible ici sur le limbe) ; son albedo n'est plus que de 5 à 10 %, contre 30 % pour Jupiter. Dans le bleu (ci-dessus) l'albedo entre Io et le globe est équivalent (40/45%) 
      De même, l'oval BA est difficile à distinguer, ce qui montre si besoin en était qu'il a vraiment perdu sa teinte rouge.

       
      Et des IR/R, avec un traitement pas forcément très contrasté. Là encore on peut distinguer les variations d'albedo du globe en relatif par rapport à Io, qui est plus ou moins constant en rouge et IR.
       
       



    • By M28
      Bonsoir  à  toutes  et  tous  ,  
       
      Hé  oui  !  quelques  soit  les  conditions..........on  continue   ,  bon.......depuis  cette  nuit  c'est.........la  mousson  ici    et  c'est  pas  fini  !
      Newton maison de 400  ,  miroir  SkyVision  de  400  F/D 4   en  Zérodur       , captures  avec  Genika-Astro  , traitement  AS!3 , R6  et  AstroSurface   ,  PIPP  . 
       

      Vénus   le  04/12  à  17h00  TU  ,  caméra  ASI  290 MM   avec  filtre  IR 807  +   ADC  PA   +  Barlow  APM  2.7  ,  je  l'avais  pas  encore  vu  à  cht'heure     , donc......c'est  cool  pour  la  suite    j'ai  une  p'tite  fenêtre  d'une  heure  pour  me  la  faire  ,  pas  bien  haute..........mais  tant  pis     
       

               la  chauffe  sec  là  bas     les  100  premières............les  suivantes  c'est  pareil  
       

      Jupiter   le  04/12  à   17h44  TU  ,  caméra  ASI 462 MC  +  ADC PA  +  Barlow  APM  2.7   ,  désolé.....c'est  la  seule  de  cette  soirée  bien  pourrie     
       
      Michel  
  • Upcoming Events