jldauvergne

Jupiter au balcon avec une détection inédite !

Recommended Posts

Il y a 12 heures, jfleouf a dit :

Sur l'image de Europe de Juin mentionnée plus haut, j'ai poussé la curiosité à regarder les oreilles dans les 3 couches (bon, c'est en extrayant les couches couleurs du jpeg, donc ça ne vaut pas grand chose, mais quand même, curieux).

non pas si curieux, la psf n'a pas la même dimension en fonction de la longueur d'onde et on trouve bien un rebond au même endroit. 
Sur l'image de juin je ne sais plus quel traitement a été fait aussi. Les psf utilisées pour chaque couches ne sont pas identique et elles sont leurs imperfection. Là ce qui se passe c'est que l'on va plus loin que le rebond de diffraction que l'on a habituellement. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Il y a 12 heures, jfleouf a dit :

Sur la couche bleue stretchée, l'allongement du disque est indiscutable. Personnellement, ça ne me choque pas, si il y a réellement un panache volcanique dans cette direction, je peux imaginer que le panache lui même puisse créer une sorte d'artéfact de ce genre.

Sur l'image contrastée le bord de la zone surex n'est pas le bord de Io. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, spoutnicko a dit :

le problème n'est pas le Strehl, mais le changement de la PSF dans le champ. après déconvolution, je pense que ca peut complètement provoquer le genre de truc que tu vois en tirant les niveaux. la sensibilité est super car le contraste sur le fond noir de ciel permet de voir ce genre de petites variations. comme tu pousses les instruments dans leurs limites, ca ne serait pas étonnant que tu trouves de nouveaux problèmes ;-)

tu peux t'en persuader. Je ne sais que te répondre. Je regarde toujours ce qui se passe dans les rebonds liés à la diffraction et au traitement, et ça n'a jamais cet aspect. Et sur un satellite aussi proche le rebond reste en principe concentrique, sauf décollimation. Accessoirement j'ai baladé un peu Jupiter dans le champ avec ma platine x-y car j'ai eu des doutes avec l'alignement justement. Le phénomène est toujours présent du même côté. Et j'ai fait des changement d'axe de largement 1' (un peu plus même de mémoire). 
Personne n'est obligé de me croire sur parole, mais je me suis posé toutes ces questions là et encore une fois je connais bien ce tube maintenant. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Christophe Pellier a dit :

Pour le coup la vidéo ne me semble pas crédible. On voit clairement le même phénomène sur l'ombre, sur le globe de Jupiter. Ca ressemble beaucoup plus à une décollimation.

Par ailleurs ça serait sacrément trop brillant pour être visible sur des images non surex...

L'auteur m'étonne un peu. Il me dit qu'il s'est rendu compte tout de suite qu'il avait quelque chose de vraiment pas habituel et qu'il en a discuté avec des amis à lui sur Watsapp. Et qu'il peut me montrer la conversation pour me le prouver. Et pourtant il dit qu'il a tout supprimé, les vidéos et les stacks avant accentuation. Il me dit aussi que d'autres nuits son télescope était bien aligné. Sauf que c'est un C11, sa remarque laisse entendre qu'il n'y touche pas trop souvent alors qu'un C11 ça ne tient pas. Et ce serait seulement une fois qu'il aurait vu mes images qu'il aurait compris ce qu'il voit dans son image. 
En l'absence de tiff, impossible de vérifier ses dires. Ricardo m'a envoyé une autre image plus intéressante potentiellement. On verra si l'échange est plus fructueux, ... 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Chris20 a dit :

C'est extravagant mais la piste de l'aberration étant déjas soulevée, ainsi que celle du panache volcanique je tente de savoir si il ne peut pas y avoir d'autres sources. 

Je n'ai pas d'idée plus sérieuse qui n'ai déjà été soulevée. 

c'est une bonne idée, mais il me semble qu'il n'est vraiment pas détectable depuis le sol hors occultation. Le seul qui le soit c'est celui d'Uranus. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, jfleouf a dit :

@jldauvergne, j'imagine que tu as contacté les imageurs talentueux à l'internationale (Peach, Go, ...) pour avoir un suivit aussi dense que possible (et que les pros peuvent avoir du mal à obtenir, pas facile de convaincre de changer un programme d'observation établi). Aussi pour qu'ils regardent dans leurs archives récentes histoire de voir si ils n'auraient pas la bonne image prise au bon moment.

nan pas fait ça encore. Je comptais sur les base de données, mais à l'époque de la dérotation il y a peu de Jupiter avec Io dans le champ. Mais j'ai posté sur PACA Jupiter les cadors y sont, ils ont vu l'alerte. J'ai récupéré une observation supplémentaire suspecte, il faut que je l'analyse. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, Christophe Pellier a dit :

Pour le coup la vidéo ne me semble pas crédible. On voit clairement le même phénomène sur l'ombre, sur le globe de Jupiter. Ca ressemble beaucoup plus à une décollimation.

Par ailleurs ça serait sacrément trop brillant pour être visible sur des images non surex...

A' propos de la vidéo de Moises Portillo...ça supposerait une densité/opacité du panache étonnante !

Jean Marc

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 34 minutes, JML a dit :

A' propos de la vidéo de Moises Portillo...ça supposerait une densité/opacité du panache étonnante !

oui et que je ne retrouve pas sur mes images, ... 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, jldauvergne a dit :

il me semble qu'il n'est vraiment pas détectable depuis le sol hors occultation.

J'ai fais quelques recherches et ça parrait très improbable en effet. 

l'idée initiale du panache reste plausible même si il faudrait plus d'éléments pour la valider. 

Il serait bien de trouver d'autres observateurs qui ont filmé cette nuit en plus de Castor. 

 

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut @jldauvergne,

 

Je viens aux nouvelles pour savoir si il y a du nouveau sur cette histoire d'éruption volcanique majeure sur Io. J'avoue avoir été un peu obsédé par cette histoire (une chance d'observer un truc pareil, ça ne se laisse passer !!!) mais aussi très sceptique quand à la réalité du phénomène.

 

Il y a un point sur lequel j'aimerais avoir ton opinion, surtout si tu as échangé avec des pros à ce sujet, c'est la taille du panache. Tu indiques dans un précédant message que tes images suggèrent une taille entre 3,000 et 5,000 km. Il me semble que ces dimensions impliquent que les débris et/ou particules de gaz qui composent le panache doivent avoir dépassé la vitesse de libération (je ne suis pas une fusée en physique, donc j'espère ne pas dire une grosse connerie). Du coup, j'imagine que le panache ne va pas trainer dans le coin très longtemps. Ça implique un coup de bol encore plus énorme que de chopper un panache au moment d'une éruption majeure, il faut le chopper pendant le très bref lapse de temps où ce panache est encore proche de Io. L'autre solution serait une éjection à une vitesse extrêmement proche de la vitesse de libération, mais là encore ça implique un énorme coup de bol (pas impossible bien sur, juste un truc à avoir en tête quand on met les différentes hypothèse dans la balance).

L'autre aspect embêtant de cette conclusion c'est que ça laisse peu de chances pour des observation confirmant le panache dans les 24 ou 48 heures autour de ton image, vu qu'il devrait s'être échappé (à moins d'être continuellement alimenté, mais ton image semble montrer un "trou" vide entre le panache et le limbe de Io).

 

Je me permets également de revenir sur ma comparaison avec les artéfacts visibles sur Europe dans ton image du 11 Juin. Tu avais répondu à mes interrogations en disant que l'artéfact du 11 Juin sur Europe ne ressemble pas au panache du 29 Juillet sur Io.

 

Le 8/5/2021 à 15:17, jldauvergne a dit :

Non ça ne ressemble pas justement. Là tu vois le pseudo anneau de diffraction et tu vois en plus que le télescope n'est pas parfaitement collimaté. 
Ce que l'on détecte là s'étend bien plus loin. 

 

Je me suis permis de faire un petit montage avec les images de Europe et Io à la même taille (en utilisant le disque de Jupiter pour ajuster) et voici le résultat :

 

Io_vs_Europe.jpg.81b4b2b4245e8429db47db1c65aab1ee.jpg

 

Encore une fois, pour bien faire il faudrait comparer les tiff (là c'est avec les jpeg du forum) mais je trouve que ça ressemble quand même vachement !

 

Je ne vois pas comment conclure que les oreilles sur Europe correspondent au pseudo anneau de diffraction tandis que celles de Io (spécifiquement celle de droite) correspond(ent) au(x) panache(s) d'un volcan. Qu'est-ce qui m'échappe ? Il y a bien le petit "nuage" bleu en plus sur l'image de Io, mais du fait qu'il se situe pil poil dans le disque d'Airy et pil poil dans l'axe de l'oreille la plus marquée, ça me fait tout de même bien penser à un artefact (ou alors le panache qui se situe par chance juste à la distance du disque d'Airy causerait l'oreille de droite ???)

 

Dernier point : la "confirmation" de @CASTOR78. J'avais déjà indiqué que des artéfacts semblables entre télescopes, ça arrive. Mon obsession (pas le Dobson, le problème dans ma tête :P) m'a poussée à aller parcourir le contenu de Castor78. Cette image de 2020 montre un artefact très semblable sur Ganymède : 

 

Ce genre de petites excroissances sur les lunes galiléennes semble assez fréquent dans nos images. Je me demande si ça ne pourrait pas être en partie des problèmes d'alignement, comme indiqué par Olili dans ce message: 

 

 

 

Bref, pas mal de points à éclaircir, en espérant connaître un jour le fin mot de cette histoire :)

 

jf

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas de neuf à priori... :P

Sceptique et curieux également!

Edited by RL38

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By PETIT OURS
      Bonjour
      oui, c'est ma première de l'année, un peu tôt, mais ça promet  
      bon ciel aussi  
       
       
       

    • By Sauveur
      Salut
       
      Voila deux session planetaire ou la seconde prise avec un voile de nuage assez important
       
      Taka b 1.8x asi 462 Mc
       

       

       
      pis un Amas NGC 457 sous mes lampadaire et lune au Taka et le Sony A7s dans les coin ca vrille 
       
      A refaire sans lampadaire et une petite cible
       
       

       
       
      Bonne journée et bon ciel
       
       
      Sauveur
       
       
    • By polo0258
      bonjour à toutes et à tous !
       
      une éclaircie ce soir , on en profite !  turbulence acceptable vu la hauteur de la planète !
      le télescope commence à être masqué par les montants de l'abri , mais moins que vénus pour l' instant !
       
       CFF 300 f/d de 20 asi 462c ser de 90s as3 + astrosurface
       
       deux spots bien visibles sur la NEB
       
      à 16h58tu :
       

       
      bon ciel et merci !
      polo
    • By RIGEL33
      Nocturnes hivernales pour les scolaires en 2022
       
      Le mardi 11 janvier et le vendredi 14 janvier 2022, deux écoles primaires de Gironde ont fait appel aux animateurs d’ASTRONOMIE GIRONDE 33 dans le cadre d’un projet scolaire commun.
      Le mardi, c’est à Saint-Macaire que quatre bénévoles d’AG33 ont retrouvés deux classes de CM1-CM2 et le vendredi, c’est à Saint-Selve que trois bénévoles d’AG33 ont retrouvés une classe de CM1-CM2. A chaque fois, les parents étaient aussi présents, comptant les petits et grands frères et sœurs des élèves. Les deux animations se tinrent de 17h30 à 20h.
       
      Le brouillard qui s’invite régulièrement en journée en cette période, avait miraculeusement épargné ces deux soirées où la Lune et Jupiter furent les cibles principales pour le plus grand bonheur des enfants. Un télescope équipé d’une caméra transmettait l’image de la Lune sur un écran d’ordinateur. Les participants pouvaient alors, en manipulant la télécommande de la monture, voyager sur la surface lunaire, s’attardant sur les formations les plus intrigantes. Deux dobsons et une lunette pointaient aussi l’astre sélène et la géante gazeuse mais purent montrer des amas d’étoiles et des étoiles double. Grâce à un laser vert, un planétarium sur ciel ouvert fit découvrir les constellations circumpolaires aux enfants en y associant les histoires mythologiques qui leur étaient associées. Un final sur l’observation de la grande nébuleuse d’Orion clôtura la soirée.
      Si à Saint-Macaire l’environnement dans l’enceinte de l’école était plutôt sombre, il n’en était pas de même à Saint-Selve. La commune n’avait pas coupé les lampadaires les plus proches comme promis à l’enseignante. Les cours de tennis à proximité resplendissait de lumière, ainsi que les enseignes de la pharmacie placée de l’autre côté du stade. Ceci ne permit pas de faire du planétarium car on voyait à peine les constellations… même l’astérisme de la Grande Casserole était en partie effacer. Seul le repérage de la polaire pu se réaliser. Le cimetière à proximité du site d’observation était le seul endroit sombre mais qui permettait juste de détailler un peu les étoiles des constellations d’Orion et des Gémeaux. La soirée s’acheva plus tôt que celle à Saint-Macaire car la gelée avait fait son apparition assez tôt, refroidissant l’enthousiasme des plus curieux.
       
      Mais au final, les enfants et leurs parents étaient ravis de leur petite sortie astronomique. Gageons que certains pourront nous rejoindre sur notre site d’observation habituel à Saucats où nous pourrons poursuivre cette découverte du ciel nocturne.
       
      Retour en images à Saint-Macaire
       

       

       

       

       

       

       

       

       
       
      Retour en images à Saint-Selve
       

       

       

       

       

       

       
    • By polo0258
      bonjour à tous et à toutes !
       
      je les surveille parfois , mais c'est rare qu' un avion passe pile sur jupiter ,
      souvent c'est à droite ou à gauche , mais ici sur le ralenti on voit bien
      le devant de l'avion et un réacteur passer sur jupiter !
       
      à vitesse réelle :
       
       
       
      le ralenti est bien mieux : attendre le début du film

       
       
      et quand même  une  jupiter de la soirée  conditions moins bonnes que la veille ! 1x90s
      à 16h47tu :
       

       
       bon ciel et merci !
       paul
       
       
  • Upcoming Events