Recommended Posts

Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Belle photo et peut être un job en perspective :)

Bonne journée,

AG

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

c'est mignon cette petite planète perdue dans les étoiles !

tu as besoin d'une voiture toute tordue pour en faire le tour ?

On m'a proposé de faire "montreur d'étoiles" au Kenya...  pas fou, j'ai dit non. Tu montres la galaxie d'Andromède et tu te fais emporter le bras par une hyène...

Bon, au Japon y'a pas de hyènes (y a-t-il du plaisir ?)

 

Glob

Edited by Philippoïde
  • Thanks 1
  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Philippoïde a dit :

Bon, au Japon y'a pas de hyènes

Non, mais y'a des ours noirs. Ce n'est pas forcément plus sympathique !

 

D'ailleurs, pour l'anecdote : je m'étais plaint, lors d'un précédent CROA, du comportement un poil sans-gêne de quelques astrams japonais (en particulier d'un gaillard qui avait soûlé le voisinage de sa K-POP tout au long de la nuit). J'ai appris, plus tard, que ce n'était pas par amour de la musique, mais par peur des ours : ces derniers n'approchent pas quand ils entendent du bruit.

 

Du coup, quand j'observe, je pète.

C'est radical.

  • Haha 2
  • Confused 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Jean-Claude Mario
      Bonjour, NGC 4449 est une galaxie de type magellanique assez peu imagée,  j'ai pointé le 360 sur cette cible sous un seeing qui commence à devenir correct en Corse, la bonne saison arrive !!!
      En bas à gauche de l'image une petite queue de marée est visible, un peu comme celle de NGC 3628.
       
       
       

       
      Les données d'acquisition :

       
      Jean-Claude Mario.
    • By xavierc
      Nuit du 27 au 28 février 2022
      Dobson Strock 254/1200
      Au nord-est de la terrasse de la maison à Fors dans les Deux-Sèvres.

      8 dessins : 9851 à 9858.

      Je suis prêt à observer à 20h30, il fait meilleur qu'hier, le redoux réel n'est pas dû qu'au fait d'être à l'abri du vent ici.
      La lumière du concessionnaire n'est pas allumée ce soir tout comme constaté hier, est-ce un effet du coût actuel de l'électricité?

      La comète Kowal 104P est attrapée vers les Hyades avant que le Taureau plonge derrière la maison.

      Observation 9851 : Comète P/Kowal 104P.
      Vue tout de suite à 75x, elle est assez facile à côté de 93 du Taureau.
      Placée à 20h42 sur le dessin, elle est trahie par un léger déplacement pendant le dessin.
      Ell est considérablement faible, très diffuse. A 109x, son centre plus brillant est flou. La comète n'est pas mieux détaillée à 150x.


      Je passe à un amas ouvert d'Orion.

      Observation 9852 : Do17.
      Dolidze 17 est observé à 75x et 109x. Il est pas mal avec ses étoiles colorées car sinon il est peu fourni, on dirait plus un astérisme qu'un amas ouvert.


      Un train passe à 21h.

      Pas très loin de lambda Orionis, je pointe une nébuleuse obscure dans Orion.

      Observation 9853 : B35.
      A 75x le fond de ciel est plus sombre par là comparé au tapis de la Voie Lactée, mais les limites de Barnard 35 sont très diffuses.
      Il est mieux vu en bougeant le champ. Par contre je n'ai pas vu la nébuleuse diffuse Ced59 dans le même champ.
      Marrant d'observer un nuage sombre en cette saison, il y a moins de candidats visibles dans la Voie Lactée hivernale comparé à l'été.


      J'ai tenté le rémanent de supernova IC443 des Gémeaux, mais pas sûr de l'avoir vu, je n'ai rien dessiné.
      Pour ne pas être venu pour rien dans la zone, j'observe à proximité un amas ouvert de mon programme d'objets vus depuis plus de 5 ans.

      Observation 9854 : Cr89.
      Collinder 89 est assez fourni à 75x sur son axe central entre les 2 étoiles brillantes jaunes que sont 9 et 10 des Gémeaux.


      La buée gêne et l'atmosphère est diffusante, le halo de l'éclairage de la mairie monte davantage.
      La comète 67P Churyumov Gerasimenko dans le Cancer est ma cible suivante.

      Observation 9855 : comète 67P Churyumov Gerasimenko.
      A l'endroit prévu, elle a bien faibli! A 109x puis 150x, elle est faible, très diffuse, son centre est plus brillant en vision décalée. Il est difficile de la détailler davantage tant elle a faibli depuis le dernier dessin du 1er février.


      A 22h52 le village s'éteint.
      C'est l'heure du dessert et de la pause avant d'explorer des galaxies du Lion vers Régulus

      Observation 9856 : IC591.
      Elle est soupçonnée à 75x mais le halo de Régulus gêne.
      Faible à 109x, elle est condensée et ses limites sont floues.


      Je ressens de la fatigue à 23h30, c'est quand même la 4ème nuit d'affilée.
      Le chien à l'est s'excite à minuit à cause de chats miaulant plaintivement, il n'a aucune pitié!

      Observation 9857 : NGC3130.
      Vue à 109x et 150x, elle est assez condensée VI1 à 2.
      Voilà encore une galaxie à l'observation gênée par une proche étoile brillante.


      Je visite un groupe de galaxies vers bêta du Lion, Dénébola, pour finir.

      Observation 9858 : Groupe NGC3817 à 25.
      A 150x, elles ne sont pas toutes vues en même temps, le placement de 2 d'entre elles en est imprécis bien que vues, car placées en fonction de jalons vus par intermittence.
      J'ai vu NGC3825 faible à très faible, NGC3822 faible et allongée en vision décalée lointaine, NGC3817 vue VI2, NGC3819 vue VI3 à 4, NGC3820 vue VI1 à 2.
      Ca a été dur de voir les 5 à cause de la buée incessante, je passais mon temps à essuyer l'oculaire.
      Je note toutefois qu'il faudra refaire ce groupe avec une carte de repérage car j'en ai râté.


      Des bancs de brume circulent, ça va finir en brouillard, déjà que je constate de l'humidité sur les affaires.
      Je remballe à 0h50.
    • By Nathanael
      Bonjour à tous,
      J'ai presque rattrapé mon retard de traitement avec ces galaxies du héron, dans les chiens de chasse. L'image date du 26 avril, la fwhm sur l'empilement est juste sous les 2". Je la présente à 0.5"/p; j'ai tenté 0.3"/p mais ça n'ajoute rien, au contraire. Ces deux galaxies sont étonnamment placées pour former la silhouette de l'oiseau au long cou! J'ai essayé de sélectionner les brutes pour affiner l'image, mais on ne gagne que 0.1" avec la moitié des poses, j'ai donc gardé les 4h de luminance pour 3/4h par couleur.
      Newton 245/1472 (paracorr2) et asi 183mm.
      Comme à mon habitude, je mets un crop, cliquez pour la full.
      Nathanaël
       

    • By FERNANDEZ
      Bonjour à tous,
      Je suis nouveau membre et j'ai peu d'expérience en astronomie. Je suis membre d'un club (A3C Génolhac), nous sommes un petit nombre (environ 6) à nous réunir une fois tous les deux mois. 
      J'ai pu faire de l'observation de ciel profond (c'est ce que je préfère) avec les télescopes des membres du club mais j'ai aussi pu observer dans des jumelles de 100 mm (je ne me souviens plus du modèle). La vision binoculaire m'a beaucoup plu et j'envisagerais de m'acheter les jumelles andromède (perl) de 100 mm avec renvois coudés. Je dispose actuellement d'une monture EQ3.  Qu'en pensez-vous? est-ce que je pourrais adapter ma monture pour ce type de jumelles? que pensez-vous de ce type de jumelles?
      Vos conseils me seraient utiles.
      Je vous remercie.
      J.Crespin     
    • By COM423
      Bonsoir les amis,
       
      C/2019 T4 (ATLAS) est une comète moyennement brillante, qui sera bientôt au périhélie (le 09 juin) et remonte surtout peu à peu en déclinaison (là elle était à -13°).
      Je tenais à l'imager du coup cette lunaison, et elle s'ajoute à la (longue) liste des comètes du moment en conjonction avec des galaxies
       
      J'avais vu que NGC 3831 était dans le même champ qu'elle en ce soir du 08 mai, bon elle est loin d'être transcendante mais c'est toujours intéressant une conjonction et finalement, il y en a quelques autres, dont une qui m'a vraiment intrigué par son aspect et sa couleur bleutée : je l'ai retrouvée sous l'appellation 2MASX J11423118-1257592.
       
      * Commençons par le champ annoté avec les protagonistes principaux :

       
      * Et le crop de cette nouvelle conjonction :

       
      J'ai mesuré la comète vers m1=12,7, elle a une chevelure de 1,6' de diamètre et une queue de 4,1' vers PA=233° (le Nord est vers le bas de l'image).
       
      Je suis un simple contemplatif en matière de galaxies et absolument pas un spécialiste, et je trouvais que la galaxie 2MASX J11423118-1257592 avait un aspect inhabituel : du coup, j'ai fait quelques recherches et appris au passage un terme nouveau : c'est une ELG pour "Emision-Line Galaxy". Ce terme désigne des galaxies lointaines et indique qu'elles forment des étoiles à haute cadence. Elle est de mag 17,3.
      Elle reste discrète sur mon image, voici comment la montre Aladin Lite :

       
      * Pour conclure, voici le champ complet si vous avez envie defaire un tour sur la full :
      ( Clic droit puis Ouvrir dans un Nouvel Onglet/Nouvelle fenêtre pour la voir à 100% )

      Newton SW 200/800 avec correcteur de coma, caméra ASI 294-MCpro + IR-cut,  Nord à peu près en Bas
      Monture AZ-EQ6 - ASIAir - poses guidées avec dithering
      Le 08 mai entre 19h58 et 21h05 utc
      21 poses de 03min à -20°C et Gain 120, Temps d'intégration de 01 h 03 min
       
      Traitement Siril 1.0.1, Finition avec Gimp 2.10.28
      Échantillonnage ramené à : 2"/pixel
       
      Bonne nuit.
  • Upcoming Events