biver

Jupiter à l'opposition...

Recommended Posts

Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Jolis dessins Nicolas :)

Bien vu le petit raccord avec Io et Europe ;)

Bonne soirée,

AG

Share this post


Link to post
Share on other sites

Est-il seulement possible de se lasser d'observer nos voisines ? 

 

Soigné et détaillé ! Vivement que ce maudit été veuille bien s'apaiser un peu par chez nous .. (Somme)

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Re Nicolas,

encore une jolie salve :)

Pour ton dessin du 20/08 (cf mon post avec un dessin du même soir), on a une mise en place quasiment au même moment, à 13min près pour l'hémisphère sud ! C'est assez drôle de constater les similitudes dans ce même hémisphère, en particulier au niveau des WOS et de la perturbation qui est juste plus au nord de ceux-ci.

Sur ton dessin du 21, bien vu pour Io occultant en partie son ombre, c'est une image insolite.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Magnifiques dessins Nicolas! Je vois que tu observes à grossissements modérés (350x à 460x) alors que pour Mars tu flirtais avec les 700x régulièrement. J'ai remarqué la semaine dernière, alors que le seeing était excellent, que j'avais du mal à monter au-delà de 500x sur Jupiter avec mon 300mm. L'absence de contraste dans l'atmosphère jovienne semble ne pas tolérer les forts grossissements. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Exact! Difficile d'aller bien au-delà de 400x sur Jupiter en raison des faibles contrastes - il faut un excellent seeing pour qu'elle mérite autour de 500x... mais il m'est arrivé de tenter du 1000x sur Ganymède il y a plusieurs années par très bon seeing et Jupiter plus haute dans le ciel!

 

Pour compléter, a sortie de Io du 21 au soir, en photo, avec Europe et Ganymède:

jupiter210821-22h31m7-t407f34as30imf.thumb.jpg.2eb8bfc0798f00b4b003f3b68196170b.jpg

Et hier soir, malgré un seeing pas génial, il y avait un joli passage de Ganymède et son Ombre avec l'arrivée de la tache rouge (dessiné à 350x seulement).

Nicolas

  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Nicolas, 

 

Avec les dessins de Fred Burgeot, vous nous gratifiez d'une superbe série de Jupiter extrêmement riche de détails. 

 

A la vue d'une telle richesse de détails, me vient quelques questions.

J'ai régulièrement pratiqué des grossissements de 300x à 400x sur cette planète (et d'autres), mais je n'ai jamais réussi à atteindre un tel niveau de détail. Cependant, je ne l'ai jamais observé ailleurs qu'en Nouvelle-Calédonie. Alors, je me pose la question : est-ce moi qui détecte mal les détails colorés (je suis daltonien !), mes miroirs GSO sont-ils vraiment médiocres pour du planétaire, ou tout simplement, la couche d'inversion humide de l'atmosphère à 1500 m, typique de l'atmosphère tropicale, est-elle le siège permanent de turbulence rédhibitoire (ça, peut-être que Serge aura un avis :  le ciel de métropole est-il bien plus "stable" ?)

Enfin, avez-vous une technique particulière d'observation, un peu comme avec la vision décalé en CP, pour me faire progresser ?

 

Voilà, merci pour vos publications et celles à venir ....

Xavier

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Xavier,

Moi, je pratique le dessin planétaire de préférence dans un cadre bétonné, pollué et citadin :S

Je ne dis pas que sous un beau ciel avec une planète proche du zénith ce soit moins bien!

J'ai eu parfois de très belle images en rase campagne et au restefond (un peu à Valdrôme aussi)!

Dans ce milieu urbain, quand il ne fait pas trop froid (10-20°C la nuit), les images peuvent être relativement stables sans être parfaites.

Mais ce qui peu changer par rapport à un site noir, c'est le confort ou la peception visuelle: à valdrôme Jupiter paraissait éblouissante, ici, sous des lampadaires boules et éclairages bas aussi nuls question pollution, qui de plus est ont des températures de couleur de 3700 à 4200 K avec un éclairage au sol dépassant les 25lux, aucune chance d'être ébloui, mais en contrepartie, comme pour une Jupiter de fin (ou début) de nuit crépusculaire, la perception des couleurs doit être favorisée par le mode de vision diurne forcé par l'environnement. D'un autre côté c'est plus pratique pour le dessin!

Dernière chose, dans cet environnement bétonné (70% bitumé et 30% pelouse en gros), l'humidité est moindre, ce qui est fort appréciable pour dessiner!

 

Après, est-ce une question d'habitude à observer les planètes (cela "s'apprend" par la pratique de plusieurs années) ou de qualité optique des instruments...? En tous cas si on ne preçoit pas le diamètre apparent des satellites (même agités), c'est que les images n'en valent pas trop la peine...

 

Nicolas

 

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 16 heures, biver a dit :

Exact! Difficile d'aller bien au-delà de 400x sur Jupiter en raison des faibles contrastes - il faut un excellent seeing pour qu'elle mérite autour de 500x... mais il m'est arrivé de tenter du 1000x sur Ganymède il y a plusieurs années par très bon seeing et Jupiter plus haute dans le ciel!

 

ce qui passe bien chez moi c'est 550x. Saturne encaisse 700x sans broncher. En bino pour le moment mon meilleurs rendu est à 360x, mais ça peut être une question d'oculaires. J'ai constitué une paire de Clavé 16 mais je n'ai pas le confort des 20 mm. Il faut que je réessaye avec les Delite 18, ça fonctionnait pas trop mal il me semble. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Nicolas pour ton retour. Et je prêterai un peu plus attention à l'aspect des satellites la prochaine fois. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a de la maîtrise et effectivement regarder les planètes ça nécessite de l'expérience et de la pratique.

Compares tu souvent tes dessins avec des photos de la même nuit afin d'identifier d'éventuels artefacts dans ton dessin ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

A la résolution des petites photos que je fais après le dessin, à l'alpha7s ou au compact Canon A710IS, en général je retrouve a peu près les mêmes détails, mais parfois sans les erreurs résiduelles de proportion,... mais de toute manière c'est décalé dans le temps (quelques exemples ci-dessous).

Quant à comparer aux photo faites avec des C14 ou autre engin de course sur un balcon en étage... bon il y a un certain gap de résolution :|...

 

jupiter220721-2h49m5-t407f34boas82i.jpg

jupiter200821-23h33m4-t407f34as40imf.jpg

jupiter210821-22h31m7-t407f34as32ibmf6.jpg

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très belle série !!! Que du plaisir à regarder et analyser les détails ;-)

Share this post


Link to post
Share on other sites

La suite de la série... On  eu le droit à des trouées pour Jupiter au bon moment de la soirée depuis quelques jours, mais c'est raté pour le double transit de ce soir :(.

 

jup1908-220821.jpg

jup2508-280821.jpg

  • Like 7
  • Love 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, biver a dit :

mais c'est raté pour le double transit de ce soir :(.

Je vais le mettre en images :)

Bonne journée,

AG

Share this post


Link to post
Share on other sites

Nicolas, il n'y a pas beaucoup d'occasions d'observer qui t'échappent :) et toujours avec des détails en quantité.

Il y a 11 heures, biver a dit :

mais c'est raté pour le double transit de ce soir

Arf, dommage.

il y a 49 minutes, ALAING a dit :

Je vais le mettre en images

On attend de voir ça ! Je l'ai eu également.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 23/8/2021 à 18:59, Olivier Meeckers a dit :

j'avais du mal à monter au-delà de 500x sur Jupiter avec mon 300mm.

Moi j'étais au max à 300x en bino avec la TEC FL 180mm sur Jupiter cet été en métropole. Sinon bravo pour tes magnifiques dessins. Ton dessin du 21 à 350x me rappelle la vison de Jupiter que j'avais à l'oculaire avec ma lunette :-)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Nicolas,
Magnifique tous ces dessins ! :) Bravo ! il y a beaucoup de choses à voir :x

Je l'ai également dessiné le 28 (scan en cours) avec une mise en place au même moment à une minute près. J'ai noté beaucoup de détails similaires. Par contre j'ai plus de mal que toi à détailler précisément les plumes et les nuances dans la zone équatoriale... très peu de contraste dans cette zone.

 

Guillaume

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, Guillaume BERTRAND a dit :

très peu de contraste dans cette zone

Oui, oui... j'y ai soupçconné un oval plus clair cette fois-ci, mais comme les zones polaires, on peut présentir des choses, mais difficile de bien les cerner...

Nicolas

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un nouveau dessin jeudi dernier, avec une turbulence présente mais très variable:

 

jupiter-230921.jpg

  • Like 3
  • Love 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By PETIT OURS
      Bonjour
      oui, c'est ma première de l'année, un peu tôt, mais ça promet  
      bon ciel aussi  
       
       
       

    • By Loup Lunaire
      Bonjour,
       
       
      Me revoiloup n'est-ce pas,  évidemment très occupé avec madame qui a bien voulu se faire surprendre, très dévoilé..... presque coquine me direz-vous.
      De la photos de l'imagerie et du dessin au programme.
      On commence par une lune bleu Arsidi du 13, et puis la séquence du 14 avec une lune en version saturé, suivi de vues de détail réalisé soit avec le solar continuum  où le filtre vert.
      La barlow s'ajoute pour les "gros" plans.
      Quand au dessin il s'agit de Mersenius une formation circulaire de 85 km de diamètre à proximité de la mer des humeurs, il a un fond convexe  et d'après l'atlas virtuel de la lune il s'agit d'une formation d'exception pendant cette période de lunaison, près de 4 milliards se sont écoulés depuis sa création. Avec les conditions atmosphériques je n'ai pas vue de formations complémentaires.
       

       
      MARE IMBRIUM-SINUS IRIDUM-20_46_46

       
       
      REGION-SUD-TYCHO-20_36_24

       
       
      MARE IMBRIUM-SINUS IRIDUM-20_46_46

       
      COPERNICUS-21_05_21

       
       
      MARE HUMORUM-GASSENDI-21_13_44

       
       
      MAGINUS-CONGOMONTANUS-CLAVIUS-STREET-TYCHO-21_11_00

       
       


       
       
      Bon ciel & dessin lunaire
    • By polo0258
      bonjour à tous et à toutes !
       
      je les surveille parfois , mais c'est rare qu' un avion passe pile sur jupiter ,
      souvent c'est à droite ou à gauche , mais ici sur le ralenti on voit bien
      le devant de l'avion et un réacteur passer sur jupiter !
       
      à vitesse réelle :
       
       
       
      le ralenti est bien mieux : attendre le début du film

       
       
      et quand même  une  jupiter de la soirée  conditions moins bonnes que la veille ! 1x90s
      à 16h47tu :
       

       
       bon ciel et merci !
       paul
       
       
    • By Simon L
      Bonsoir à tous ! 😊
       
      Hier session planétaire sur les géantes de glaces. 
      Aujourd'hui 1ere Jupiter de l'année. 😎
      En bonus triton a côté de neptune. 
       
      Le tout pris du balcon. 
       
      Je vous raconte pas la collimation par -3c à fd25, 7m de focale 🥶
       
      C11 sur Eq6r 
      ASI 462 mc, adc ZWO, Barlow televue power mate 2.5, filtre Uv ir cut optolong. 
      Crayford kepler motorisé ZWO EAF. 
       
      Bon ciel à tous ! 😉
       
       




    • By xavierc
      Nuit du 8 au 9 août 2021
      Dobson Factory Mirrosphère 508/1920
      Dans le virage est du parking de la station de Valdrôme
       
      13 dessins : 9568 à 9580.

      Je suis prêt à observer à 22h15. Le crépuscule nautique est commencé.
      Je commence par du lourd, le gros amas globulaire M22 du Sagittaire dessiné pendant une heure.

      Observation 9568 : M22.
      138x. Bleuté ciel. Très riche, le dessin reste approximatif vu le nombre d'étoiles.


      Puis je croque une nébuleuse planétaire dans la même constellation, mais la turbulence forte de 5 sur 5 floute tout ça.

      Observation 9569 : IC4732.
      Repérée par blinking Oxygène 3 (réponse bonne) à 85x, elle est faible et stellaire à 201x.
      A 631x la turbulence est immonde 5 sur 5, il est impossible d'atteindre une mise au point fine.


      Des chouettes discutent au sud-est.

      Je pointe ensuite quelques nuages obscurs vers gamma de l'Aigle.

      Observation 9570 : B334.
      85x. Sombre mais à bords flous. Forme serpentante.


      Observation 9571 : B335.
      85x. Sombre, assez délimité du côté sud-ouest et flou ailleurs.


      J'ai froid aux mains ayant fait l'impasse sur les gants.
      Un coup de barre à 1h me freine temporairement.

      Je pars alors vers des galaxies entre la Petite Ourse et le Dragon dont des membres du catalogue Arp.

      Observation 9572 : NGC5939.
      Considérablement faible, allongée sans équivoque à 201x.
      A 276x des nodosités VI4 à 5 sont vues dedans.


      Observation 9573 : Arp109 = IC1146 et PGC56057 et PGC56063.
      IC1146 est considérablement faible à faible, PGC56057 est très faible à VI1, et PGC56063 est très diffuse et faible à très faible.


      Fatigué à 2h30, je fais une micro-sieste dans le siège de camping, ça marche car je suis requinqué pour le reste de la nuit.

      Suite des galaxies entre la Petite Ourse et le Dragon.

      Observation 9574 : NGC6015.
      Facile à 85x. A 201x assez faible à considérablement faible, très diffuse. Cotonneuse, zone centrale plus brillante, nodosités.


      Observation 9575 : NGC6048.
      85x, 201x. Vue dès 85x. Turbulence moyenne à 201x. Faible.


      Observation 9576 : NGC6071.
      201x. Soupçonnée à 85x. Repérage difficile. Très faible à VI1. Centre très discret.


      La turbulence est de 3 sur 5.

      A 3h30 je me permets une pause sous forme de tour sur le parking.
      J'ai vu la comète "Churyumov Gerasimenko" 67P dans le télescope de 400 de Nicolas Biver et la nébuleuse de l'Iris NGC7023 dans le télescope de 600 de Magnitude 78.

      Je retourne à mes petites galaxies de la Petite Ourse.

      Observation 9577 : NGC6079.
      201x. Centre faible, pourtour très faible.


      Observation 9578 : NGC6091 et IC1204.
      201x, 276x. la NGC est très faible, et l'IC est très faible à VI1, je doutais que ce soit une galaxie sinon une étoile double faible.


      Je regarde la comète P/Finlay 15P dans le Taureau à l'aube à 4h40.

      Observation 9579 : Comète P/Finlay 15P.
      Très très faible, elle est très diffuse et soupçonnée à 85x, confirmée à 201x sur fond de ciel s'éclaircissant.


      Puis une galaxie Arp de la Baleine finie à 5h06 dans le ciel devenu trop clair.

      Observation 9580 : NGC702 = Arp75.
      201x, 276x, 402x. Considérablement faible à faible. Une zone en panache part au nord. Des détails fins se dévoilent vers le noyau à 402x.


      L'aube est là.
  • Upcoming Events