• 0
Guillaume B

Dobson, équatoriale ou ... evscope ?

Question

Bonjour,

 

Je sens que je vais remuer un dilemme aussi vieux que l'astronomie, mais bon.

Je suis déjà en possession d'un 130/900 sur équatorial. J'ai fait découvrir à un copain les joies de l'astro et j'ai fait mouche ! Il souhaite s'équiper aussi !

Mais lorsque je lui est montré M81, il était franchement déçu. Ca se comprends...

Je lui ai expliquer que de tout de manière, notre propre galaxie, on la voyait un niveau de gris. Alors qu'importe le diamètre de l'instrument, il n'aura jamais les couleurs des photos que l'on voit sur le net. 

Bref, quelques temps plus tard, il m'envoi un lien faisant référence à l'EVScope. Les premiers atouts de ce scope que mon pote aimait, était la simplicité d'utilisation et les images colorisées. Ces envies devenaient plus précises : Pouvoir faire du planétaire et du ciel profond.

Après quelques recherches sur l'EVScope, je lui expliquer les différences avec un tube au même prix sur une équatorial (eq6).

 - planétaire, une focale permettant des grossissements largement plus important que sur l'EVScope avec un niveau de détail plus important... (Je me suis dit que sans doute l'EVScope utilisait un zoom numérique pour voir autre chose qu'une boule lumineuse à la place de Jupiter, mais j'ai surement raconter une grosse connerie...)

- Ciel profond, dans tout les cas se sera du gris contre de la couleur, mais compte-tenu du diametre de l'EVScope, il ne verra jamais autant de détail que sur un gros diamètre.

Maintenant, il souhaiterai passé sur un Dobson de gros diamètre.

Je lui dit ok pour le ciel profond, mais le planétaire avec un fort grossissement, le suivi serait sans doute un peu emmerdant connaissant le bonhomme...

De même, il m'a dit qu'il avait vu une photo d'une galaxie prise a travers un occulaire et qu'il ne trouvait pas cela "folichon"...

 

Du coup, ma question, est ce que son premier choix de l'EVScope n'était pas la meilleur solution pour lui, car il ne veut faire que du visuel, pas de photo ?

Vu les prix pour de tels engins, je ne voudrais pas l'embarquer dans un truc qui ne lui plairait pas... 

 

Concernant l'EVScope, je ne trouve rien sur le planétaire. Est ce que quelqu'un pourrais me dire ce que donne le planétaire sur ce téléscope ?

Concernant un 254mm, genre 1200mm, auriez vous une photo toute simple, sans traitement, d'une galaxie quelconque prise à travers l'oculaire ? 

 

Je vais essayé de l'amener dans un astro-club mais je doute qu'ils aient un EVScope pour tester, et avec les pass-sanitaires c'est un peu galère pour le moment.

 

Bref, si vous avez des clichés, des anecdotes pouvant arrêter un choix, vous m'aideriez ! 

Merci d'avance ! 

 

PS : pour récapitulé, il voudrait pouvoir faire du planétaire et en prendre plein la vue. Du ciel profond, mais il voudrait un bon niveau de détail (en couleur forcément encore mieux), et facile d'utilisation (j'ai l'impression qu'une mise en station le rebute).

Share this post


Link to post
Share on other sites

12 answers to this question

Recommended Posts

  • 0
il y a 2 minutes, Guillaume B a dit :

pour récapitulé, il voudrait pouvoir faire du planétaire et en prendre plein la vue. Du ciel profond, mais il voudrait un bon niveau de détail (en couleur forcément encore mieux), et facile d'utilisation (j'ai l'impression qu'une mise en station le rebute).

un skywatcher 400/450mm en goto :D
de toute façon..si il veut "bien voir" avec des détails aussi bien en CP qu'en planétaire... DU DIAMETRE!
la couleur je commence a la deviner avec un 600... parfaitement visible dans un 720 et explosion dans un 1000!
dans mon 400 je ne la perçois pas !

Mais j'ai des détails sur les planètes, nébuleuses, galaxies que l'EVscope ne montrera jamais ( du moins en planétaire)
doncpour moi... l'EVscope mauvaise idée...
reste du diametre a voir en fonction de son budget....et de sa motivation parce qu'un 400/450 ça se sort pas pour 5mn :D

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

  • 0

Merci pour ta réponse, en effet j'ai de gros doute sur le planétaire avec l'EVScope. Pour les diamètres supérieur à 400, je pense qu'on explose les budgets, (en tout cas il a de la place chez lui en plein campagne !)

Est ce que les bras de galaxies se dessinent facilement sur un 254mm où est ce qu'il faut monter sur du 400mm ? je ne me rend pas compte (sur mon 130, c'est comme de la buée sur le pare-brise)

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
il y a 14 minutes, xavier2 a dit :

aussi bien en CP qu'en planétaire... DU DIAMETRE!

Ben non ... :) Mais c'est là un éternel débat où le diamêtre gagne toujours (à tors de mon point de vue). Le diamêtre, c'est relativement facile et de moins en moins onéreux. La perf optique, c'est beaucoup plus rare et toujours hors de prix. 

Je suis conscient de m'éloigner de l'interrogation de notre ami mais bon ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

tu as partiellement raison je dirais :D
 

j'ai un ami qui a un 400 SW goto, les images de Jupiter dedans sont vraiment très belles et parfaitement lisible jusqu'à 1X le diametre... c'est par contre au dela que ça se complique ;)

a plus de 1X le diametre en effet la qualité optique parle ...la ou je monte sans soucis à 800X avec mon SV...lui obtient une image moins fine, moins piqué, quasi impossible de trouver une bonne MAP, c'est net!

Bref faut trouver des compromis  avec son budget ...
Mais mon 400 en montre bien plus que mon 200 :D

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Bonjour, 

Une petite idée en passant, en reprenant celle d'un dobson goto, on peut adjoindre une camera, et éventuellement un asiair si on ne souhaite pas se trimballer un pc, et faire de l'empilement en direct pour du cp avec des couleurs et du visuel normal pour de la finesse en cp et pour du planétaire. 

Il y avait aussi un système utililisé par Francis Lillié, une camera SiOnyx Aurora derrière un oculaire sur son dobson avec plateforme équatoriale ( un lien: https://www.webastro.net/forums/topic/186039-caméra-vision-nocturne-sionyx-aurora/

Ce sont, à mon avis des solutions pas trop complexes, qui sont plus polyvalentes. 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Merci pour les infos sur les caméras, je ne connaissais pas ! Ca peu peser dans la balance ! (c'est un vrai geek en plus)

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Posted (edited)

Bonjour. :)

 

 

Il y a 2 heures, Guillaume B a dit :

Concernant l'EVScope, je ne trouve rien sur le planétaire ...

 

C'est normal, car sa focale de 450 mm est bien trop juste. ;)

 

( Il est avant tout dédié au ciel profond )

 

Après, c'est faisable ... mais bon, d'après ce que j'ai compris, il faut zoomer numériquement  à fond.

 

Edited by fljb67

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

mon humble avis ...

Je ne suis pas très expérimenté, mais la solution EVscope ne me semble intéressante que pour de l'initiation (par exemple avec des observateurs jeunes qui défilent).

Comme instrument personnel, je pense qu'on doit vite en faire le tour d'autant plus que c'est par principe un système peu évolutif (toute la chaîne opto-électronique est intégrée).

Le prix me semble un peu élevé aussi en regard de la faible ouverture et d'un concept simple (capteur directement au foyer du primaire) "à la fastar".

Après , il va être difficile d'avoir un instrument magique qui va décoiffer en  planétaire et permettre de faire du visuel en CP. et permettre aussi de faire aussi de la prise d'image.

J'ai eu quelques occasions de mettre l’œil dans des gros "dob" (dont un 1000mm au CERGA !), c'est très impressionnant et très ludique . Pour le CP, malheureusement, le niveau de flux est limité dans les petits diamètres et les couleurs sont , comme le dit xavier2, difficilement perceptibles.

Je pense que le CP "en couleur" est plus facilement accessible en photographie, parce qu'on peut faire de belles choses avec des instruments modestes, un APN, et de la patience.

 

Par contre je me souviens avoir vu une démonstration avec un C9,25 et ne caméra altair très sensible qui permettait de faire de l'empilement en temps réel avec des résultats impressionnants en détail sur le CP , mais pas satisfaisant à mon goût sur le plan de la qualité image.

 

Pour les indécis, un moyen "dob" en push to ou goto doit déjà être très ludique , vu la facilité de mise en oeuvre.

bon ciel

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Posted (edited)

S'il souhaite faire uniquement du visuel et pas de photo, il faut un Dobson du plus grand diamètre possible. Mais il risque d'être déçu par le ciel profond, notamment les galaxies.

 

(Attention, l'Evscope fait uniquement de l'imagerie, pas de visuel − le capteur n'est pas prévu pour être démonté il me semble. De plus il n'a pas une bonne résolution à cause de son petit diamètre et sa courte focale, donc adieu les planètes et les amas globulaires bien résolus − le capteur intégré est plus sensible que l'œil, c'est ça l'avantage.)

 

D'où l'idée suivante : l'imagerie en très courte pose avec un Dobson motorisé (par exemple « goto », qui contient un moteur intégré). Le Dobson permettra de s'amuser en visuel, mais pourrait décevoir en ciel profond (je pense aux galaxies). Il suffira alors de placer une petite caméra CCD sensible pour aller plus loin. Attention : pas un APN mais une caméra CCD.

 

(Ah, Guilaume en a déjà parlé plus haut. Eh bien j'appuie sa proposition.)

 

Je ne sais pas s'il y a des exemples sur Astrosurf, mais j'ai vu ça chez nos voisins de Webastro :

− Avec une caméra ZWO, sur une simple 150/750 équatorial : https://www.webastro.net/forums/topic/192976-quelques-nébuleuses-en-va-à-lasi462mc/?tab=comments#comment-2901058 . Ça montre que ça marche même avec un petit diamètre.

− Avec un Dobson 355 mm goto et une caméra ZWO (messages à partir du 13/05) : https://www.webastro.net/forums/topic/190026-va-sur-dobson-flextube-355mm-goto/ . Là, ça claque bien !

 

Par rapport à l'astrophoto classique, c'est nettement moins contraignant : pas besoin de mise en station précise ni de guidage, et on peut même observer les courtes poses avant de les travailler (ce que certains appellent le « visuel assisté ») même si c'est bien sûr en accumulant les nombreuses poses qu'on obtient de bons résultats. Mais même avec des courtes poses, on peut commencer à voir des couleurs, de jolis bras spiraux, etc. tant et si bien qu'il n'est pas indispensable de construire une image finale (le « vrai » visuel assisté).

 

 

Edited by Bruno-

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

L'evscope n'est pas du tout adapté au planétaire en raison du rapport F/D, pas suffisamment de grossissement et l'algorithme de traitement des images n'intègre pas les spécificités du planétaire (addition de poses très courtes), je ne sais pas s'ils ont prévu des évolutions dans ce sens.

Si ton pote est un peu débrouillard, il peut prendre un télescope classique plutôt orienté planétaire vu que c'est ce qu'il recherche en priorité (maksutov ou schmidt-cassegrain) et le "transformer" en evscope pour le ciel profond en achetant un peu de matériel : réducteur de focale, caméra CMOS connectée à un PC et le logiciel sharpcap pour l'empilement temps réel des photos prises par la caméra. C'est ce qu'on appelle le "visuel assisté".

S'il ne souhaite pas faire d'astrophoto pas besoin d'une monture équatoriale donc pas de mise en station.

Personnellement je fais du visuel assisté avec mon C8 sur une monture alt-az.

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Super merci pour vos commentaires ! Je lui fait suivre tout ça se sera plus simple!

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Salut 

j'arrive un peu tard 

j'ai un evscope, je confirme pas pour du planétaire.

J'en suis très content. je l'utilise sur la région parisienne.

Mon retour d'expérience.

http://www.astrosurf.com/topic/143359-retour-experience-sur-paris/?tab=comments#comment-1966679

L'evscope permet de faire rapidement une scéance improvisée. c'est plug and play et permet d'accéder a tout un tas d'objet céleste.

En hiver tu peux aussi visualiser les objets sur ton téléphone. donc tu peux etre tranquillement chez toi et piloter ton télescope bien au chaud.

La visualisation sur téléphone est agréable.

Je ne le conseillerai, vu son prix , uniquement a des personnes voulant pratiquer l'astronomie dans des régions ou la pollution lumineuse est un obstacle et disposant de peu de place pour observer

ou pour ranger le matériel. Moi qui suis en appartement sur Paris c'est l'idéal.

 

Néanmoins, je préfère la vue directe dans un télescope, ca fait plus naturel. Mais moi qui ai longtemps fait du visuel avec un 200 mm, je confirme que cela peut décevoir car tout est gris .

 

Je pense que l'idéal s'est de réaliser soi même son télescope d'aide a la visualisation, mais il faut bricoler , ca prend plus de place, il faut un ordi ...

Il faut vraiment vraiment être passionné et de toute facon, difficile de débuter par ca..

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now