fred-burgeot

Moisson deep sky de l'été

Recommended Posts

Merci d'être allé chercher des images. En effet sur l'image rouge le segment est plus marqué que sur l'image dans le vert, ce qui correspond davantage à la vision que j'en ai eue. Le filtre UHC que j'avais chaussé peut-il y être pour quelque-chose ? Car au final il montre aussi l'activité de l'hydrogène (accessible visuellement puisque dans le bleu et ce sont les mêmes atomes que ceux que l'on voit en h alpha).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

En H-alpha, les structures sont très souvent plus affinées qu'en Hbeta ou en OIII, c'est pour ça que j'attribuais la finesse supérieure de ta restitution à une sensibilité supérieure dans le rouge.

 

il y a une heure, fred-burgeot a dit :

ce sont les mêmes atomes que ceux que l'on voit en h alpha

 

Les images en H-alpha et H-beta des nébuleuses ne sont pas toujours identiques en répartition géographique et en intensité, mais je ne suis pas un spécialiste de l'astrophysique des nébuleuses (faudrait que je m'y remette un jour), alors je ne pourrais pas dire pourquoi, peut-être une histoire de décalage temporel dans les recombinaisons atomiques? Si quelqu'un connait le/s mécanisme/s, ça m'intéresse.

 

image.png.8dc3645ca8ad0ef0c7bdeda21d66d6ef.png

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne suis pas sûr qu’il ne s’agisse pas plutôt d’une différence d’absorption par les poussières et gaz interposés entre l’émission et nous, que d’une différence dans l’émission elle même.  Je vais rechercher ça….

Share this post


Link to post
Share on other sites

Apparemment le ratio h-a /h-b est utilisé pour évaluer la densité du milieu interstellaire entre une source emetrice HII et l’observateur, et il semblerait que l’inhomigeneité des ratio ait sein de NP soit liées aux différences de densités de poussières  dans la NP elle - meme

 

http://www.astrosen.unam.mx/~vazquez/preprints/1998MNRAS.296..564V.pdf
 

mais ce serait mieux d’avoir l’avis de gens compétents :D 

Edited by Adamckiewicz

Share this post


Link to post
Share on other sites

ca c'est une bonne question, car pour mes colorisations je pose le postulat que là où il y a H-beta, alors il y a forcément H-alpha en abondance. Lors d'une conférence d'Agnes Acker sur les NP, je lui avais posé la question et elle avait confirmé.

Maintenant il est vrai qu'au regard des images comparatives de Yann, on peut douter..... Mais elles semble tellement dissemblables sur l'aspect général que ce sont peut être les paramètres de prise de vue qui en sont la cause....

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, serge vieillard a dit :

là où il y a H-beta, alors il y a forcément H-alpha en abondance

Ca c'est obligé, dans l'atome d'hydrogène le transit d'un électron du niveau 3 au niveau 2 (émettant un photon H alpha) est plus commun que le transit du niveau 4 au 2 (émettant en H beta). Là où il y a H alpha il y a H Beta et inversement, le H alpha étant dominant.

il y a une heure, serge vieillard a dit :

Maintenant il est vrai qu'au regard des images comparatives de Yann, on peut douter

La réponse est peut-être dans l'intervention d'Adam, si la présence de poussières perturbe le ratio H alpha/H beta émis alors les images dans les deux longueurs d'ondes montrent de la lumière aux mêmes endroits mais pas forcément avec les mêmes intensités, en fonction des zones de la NP où la poussière est la plus dense. Ca serait en effet bien d'avoir l'avis d'un spécialiste en la matière.

Edited by fred-burgeot

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 58 minutes, serge vieillard a dit :

Lors d'une conférence d'Agnes Acker sur les NP, je lui avais posé la question et elle avait confirmé.

oui mais sur l'emission seulement non? (il me semble qu'il en est question dans son livre astrophysique)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 08/09/2021 à 23:57, Adamckiewicz a dit :

Apparemment le ratio h-a /h-b est utilisé pour évaluer la densité du milieu interstellaire en une source emetrice HII et l’observateur, et il semblerait que l’inhomigeneité des ratio ait sein de NP soit liées aux différences de densités de poussières  dans la NP elle - meme

J'avais croisé ça au gré de la lecture de quelques publications mais pas assez nombreuses pour que cela m'apparaisse une généralité. Cependant, si l'intensité en UV (le degré d'excitation) ne change pas le rapport Halpha/Hbeta, alors les poussière sont certainement le cas général.

 

Le 09/09/2021 à 07:50, serge vieillard a dit :

Mais elles semble tellement dissemblables sur l'aspect général que ce sont peut être les paramètres de prise de vue qui en sont la cause....

Faut demander à Thierry Legault c'est apparemment tiré de son livre en ce qui concerne ce cas précis.

Edited by yapo

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une superbe collection d'objets, magnifiquement dessinés et rendus, surtout dans un environnement sombre, c'est top :x

Bravo Fred !

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Superbe, Fred, comme d'hab ! Je vois qu'on a été nombreux à souffrir de la météo depuis cette fin de printemps ! J'ai d'ailleurs pris un peu de distance avec l'astro, mais c'est reparti assez fort depuis août.

Tu commences fort avec les amas Abell, au 300 sous ciel normal de plaine c'est un sujet décidément trop chaud ! Par contre je me souviens d'une belle surprise sur l'autre Dentelle, à peine devinée au 300.

Pour le reste, ça m'est un peu inconnu, soit trop faible soit trop petit comme les petites NP

 

Bon ciel !

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai justement croqué ce sujet voici peu. Il y a bien une différence. Mais je ne fait pas la séparation H bêta-OIII.
Je ne suis pas certain de ne pas compliquer la question en parlant d'OIII.

Pierre

2021.08.14__Dumbel__LaChaud__Car-For-Alu__Z6-1000iso-clipUHC__500mmF5.6__161x30sec+Bl+No+Ze__Siril-2x-161som=R+crop+bkg+etire=S+jpg=T+Gimp-crop-net+OIII+Ha=U.jpg

  • Like 1
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now