teko38

Nébuleuse de la grotte SH2-155 20210906

Recommended Posts

Bonjour

Un essai sur une nébuleuse qui n’est apparemment pas facile

SH2-155 Nuit 6 au 7 sep 2021

Temps de poses global 1h40 avec DOF

Temps de pose unitaire :  300 sec

Nombre de pose unitaires : 20

Gain 120 Température cooling - 5 deg

Instrument de prise de vue : SW 80ED  F/D 6.5

Réducteur de focale : ORION x0.8

Camera de prise de vue : ASI294MC pro IR cut

Instrument de guidage : chercheur 8x50

Camera de guidage : asi290 mini

Monture : AZEQ6 en mode eqmode

Soft  ASIAIR  SIRIL

Lieu de prise de vue:  BACKYARD BIEVRE ISERE France

J’ai beaucoup a faire en traitement

Cordialement Daniel

 

sh2-155 20210906.jpg

  • Like 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Bien vu

 

Tu te débrouilles déjà bien en traitement, cela augure de belles choses pour la suite

 

Bon ciel

Patrick

Edited by Lonelystar78
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour

Merci pour vos retours : ALAING  / Lonelystar78 / Patrick / fljb67 / Sauveur

Coté traitement on voit sur internet des étoiles plus bleue

C’était limite en durée totale d’exposition

Cordialement Daniel

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Superfulgur
      Hello !
      En novembre dernier, ne sachant pas trop quoi faire durant une nuit turbulente, j'ai fait du RVB sur NGC 1514...
      La semaine dernière, au Premier Quartier, avec de nouveau bcp de turbulence, à tout hasard, je lui ai mis 4 heures de luminance pour la calmer...
       
      Donc télescope de 1 mètre Omicron C2PU, à F/3.3, caméra QHY600, L RVB.
      Prétraitement Siril.
      Le gag, c'est que quand j'ai vu les brutes d'empilement, j'ai repéré un "reflet" moche au dessus de la nébuleuse... Intrigued, j'ai verified, en fait c'est de l'IFN...
       
      @jeffbax à partir de données vraiment pas géniales (FWHM de 3 à 4 sec d'arc), FDC avec gradient, Lune, bref, Jeff a sorti cette image, que je trouve miraculeuse, pour le coup...

      Ca m'a donné envie de refaire cette belle boule de cristal dans de bonnes conditions...
       
       

    • By Roch
      Salut la compagnie
       
      Une image acquise fin octobre ; je voulais rallonger la sauce mais je n'ai pas eu les conditions pour, et cet objet commence à décliner donc je passe à autre chose
      Une nuit qui s'annonçait très prometteuse, néanmoins les conditions se sont dégradées petit à petit ce qui fait que je n'ai conservé quasiment que les deux premières heures sur huit... dommage.
      C'est aussi ma première image couleur avec ce vaillant LUDO ; j'ai commencé par faire une couche couleur à la QHY462 en début de nuit dans ce but pour passer ensuite en mono avec la QHY290.
      Et enfin c'était également un test de mon nouveau filtre ZWO duo narrowband ( pour la couche mono ) ; ben ma foi c'est très concluant !

      La résolution est au rendez vous ; la FWHM descend à 1.4" après l'empilement. J'ai eu mieux, mais clairement pire aussi...
      On sépare aisément la centrale, et également la couleur des deux composantes... j'aime bien
      Malheureusement un léger défaut de collim ce soir là, les étoiles ne sont pas nickel.
       
      Donc T560 à F4, correcteur ASA x0.73, QHY290 + ZWO Duo-narrowband et QHY462, dans la nuit du 26 au 27 octobre
      3200x2s ( mono ) et 1600x2s ( couleur )
       image à 140% soit 0.25"/pixel :
       

       
      Bon malheureusement j'ai ressorti quelques fois le tube depuis, et les conditions de seeing sont au mieux médiocres. Rien à voir avec cet été et ce printemps. 
      Je me demande si cela n'a pas à voir avec les chauffages urbains étant donné que je suis dans une petite ville. Bon après j'ai encore un paquet d'images en retard de saint véran à traiter.

      Mais en attendant, voici deux "bonus" issus de ces soirs pas terribles. Il m'en reste un peu, alors je vous le met quand même
      NGC7217, le lendemain ( 27 octobre ) :
       


      et NGC1501, prise il y a quelques jours :
       


      Voilà, comme vous voyez pas de quoi casser 3 pattes à un canard ; le seeing devait être au moins à 2.5" les deux nuits.

      Question subsidiaire : quelqu'un aurait-il une méthode ou un soft simple et rapide pour mixer une couche luminance et couleur de deux images ayant des orientations / échelles / tailles différentes ? J'y ai passé un temps fou sur M76 et j'en ai pas mal d'autres de Saint-Véran à faire...

      Bons cieux !

      Romain
    • By Simon L
      Bonjour à tous ! 
       
      Je poursuis mes tests de réglages: temps de pose, gain, backfocus, dofs... 
       
      Cela manque cruellement de temps de pose, mais je suis limité par le balcon= 2h de pose grand max par objet. 😔
      Et lune très présente... 
       
      Le croissant en 25x3min 
      La petite nébuleuse IC 1470 en 14x3min. 
       
      C11 sur Eq6r, f/d 6.3 
      ASI 294 MC pro refroidie a - 10c, filtre L enhance optolong. 
      Guidage ASI 290mm sur TS 80/320
       
      Bon ciel à tous! 😉


    • By Christophe H
      Bonjour à tous,
       
      Vendredi soir, beau temps donc l'occasion de faire quelques photos. J'ai réparé ma caméra Starlight Xpress SX9. Dessouder le connecteur USB n'a pas été simple. Mon vieux fer à souder ne chauffe pas assez pour fondre les soudures "modernes". Du coup, j'ai mis de la "vieille" soudure pour l'allier avec la soudure et la faire fondre. Bref, j'ai pu souder un connecteur USB tout neuf et bingo, le PC a reconnu la caméra, RAS sur la capture d'image. J'ai donc mis une roue à filtres sur la caméra et un téléobjectif Carl Zeiss de 200 mm f2,8, le tout sur l'EQ6. La lune étant très présente, j'ai tenté de l'imagerie en Ha.
       
      Pour débuter, 36 poses de 5 minutes sur M33. Ca casse pas trois pates à un canard. Malgré la mise au point avec un masque de Bahtinov, c'est un peu la cata. Je ne comprends pas pourquoi, même si la mise au point est délicate avec la bague du téléobjectif. Je me demande si je n'ai pas un reflet dans le jeu de lentille.

       
      Ensuite, ça a été au tour d'IC 434.

       
      Je ne suis pas sûr que je vais continuer à jouer avec ce téléobjectif.
       
      Samedi, je range l'EQ6, sors l'EQ8 pour y mettre le SW254/1200. Je tente quelques images de la surface du soleil avec l'ASI 120 mm-s, un filtre vert et un filtre Astrosolar à l'entrée du tube. J'agrandis l'image par une Barlow x3 Explore Scientific. Du monde sur le soleil, ça s'excite la haut. La turbulence n'était pas avec moi.

       

       

       
      Une fois la nuit tombée, j'enlève la lentille de Barlow pour me lancer sur une mosaïque de la lune à partir de 12 vidéos de 1 minute.

       
      Je remets la lentille de Barlow pour faire quelques gros plans.
       
      Aristarque

       
      Rima Sirsalis

       
      Et Schickard

       
      Je garde la même configuration matériel pour faire une petite expérience sur le cœur de M42 avec 1000 poses de 1s derrière un filtre IR642. J'ai monté en gif des images réduites de moitié en taille, obtenues à partir de 5%, 10%, 20%, 40%, 60%, 80% et 100 % des images. J'ai utilisé Siril. Pas de dark, pas de flat. La caméra était à +2°C. La température ambiante était tombée sous 0. 

       
      Je poursuis la nuit avec la Starlight XPress SX9, sa roue à filtres, un correcteur de coma pour faire des poses de 5 minutes en Ha.
       
      La première cible, Barnard 33 avec 26 poses sur les 36 programmées. Je m'y suis pris trop tard, les 10 dernières poses sont trop basses.

       
      Il doit faire environ -8°C quand j'attaque la suite pour finir la nuit. Un petit test sur Jones-Emberson 1 avec 24 poses en Ha et 24 poses en OIII. Maintenant, je le sais, il en faudra plus et plus longues et moins de lune.

       
      Une fois n'est pas coutumes j'ai fait les offset dehors. Ils ont reçu de la lumière à l'évidence. J'avais "bâché" le tube avec une couverture de survie et entouré la caméra d'un torchon. Je pense que c'est la roue à filtres qui a des fuites de lumière. Je m'en suis sorti en prenant les offset de la veille.
       
      Bonne soirée.
       
    • By LucaR
      La nébuleuse du Cœur ou IC1805 est l'une des plus grande de notre ciel - on pourrait y mettre deux fois la pleine lune. En son centre un amas d'étoiles très brillantes, parmi les plus chaudes et massives qu'on connaisse dans notre galaxie, dénommé Melotte 15 - ce sont elles qui éclairent et font luire la nébuleuse par ionisation du gaz, et leurs vents solaires y sculptent de jolies structures. A ses côtés - en bas à droite de l'image - une excroissance nommée "tête de poisson" - sans doute pour rester pudique :-D  Il n'y  probablement plus de création d'étoiles dans le Cœur, mais celles de Melotte 15 sont encore très jeunes en terme cosmologique - à peine 1,5 millions d'années - c'est pourquoi elles n'ont pas encore dispersé tout le gaz qui les a créé et leur sert de berceau. 
       
      Cette nébuleuse est située à environs 7500 années-lumière de nous, et sa taille est d'environs 200 années lumières d'un bout à l'autre.
       
      Cette photo contient presque 12h de pose en deux nuits sous la quasi pleine lune de cette semaine. J'avais déjà photographié cette nébuleuse il y a quelques mois mais avec un instrument différent, un objectif au lieu d'un lunette, en plus grand champs ce qui permettait d'inclure son compagnon la nébuleuse de l'âme.
       

       
      - 230x180s = 11h30 d'intégration au filtre duobande + 20x60s=20min sans filtre pour la couleur des étoiles
      - Canon 650D (APS-C) défiltré partiel, ISO 800
      - Filtre STC duo-narrowband H+O version EOS-Clip,
      - APO triplet 102 f/5 avec réducteur
      - Monture AZEQ6
      - Guidage chercheur + Zwo ASI178mc,
      - Ciel Bortle 4 dans le Vexin, lune à 85% avec seeing médiocre la première nuit, 90% avec seeing correct la seconde. Date de prise de vue: 13-15 janvier 2022
      - Température moyenne 0°C
      - Logiciels : Kstar/Ekos sur Stellarmate RPI4, PHD2, Siril, Photoshop
      - Composition: Luminance Ha + couleurs HOO avec 35% de HHO + couleurs RGB pour les étoiles
  • Upcoming Events