Taapuna

L'origine de la supernova 1181 AD

Recommended Posts

Bonjour à tous

 

Une publication vient d'être diffusée dans "The Astrophysical Journal Letters" au sujet de l'origine d'une des cinq supernovæ qui ont été observées dans notre Galaxie ce millénaire. Il s'agit de 1181 AD.

Cette supernova a été vue par des astronomes chinois et japonais en 1181. D’après les écrits, elle était aussi brillante que Saturne et elle est restée visible pendant environ six mois. Ces premiers observateurs ont indiqué une position approximative dans le ciel mais aucun vestige n'a jamais vraiment été trouvé. Ainsi cette supernova est restée un mystère jusqu'à aujourd'hui...

La publication rapporte qu’une nébuleuse peu lumineuse en expansion rapide, qui entoure l'une des étoiles les plus chaudes connues à ce jour, forment un duo qui est lié à l'événement cosmique de 1181. La nébuleuse appelée Pa30 qui a été découverte par l'astronome amateur Dana Patchick, a en son centre, une étoile extrêmement chaude surnommée "étoile de Parker". C’est l’étoile Wolf-Rayet la plus chaude connue à ce jour (200 000° Celsius). La position de l'étoile Pa30/Parker dans le ciel, correspond à celle des écrits historiques chinois et japonais sur "l'étoile invitée". Les vitesses d’expansions de Pa 30 sont extrêmement élevées, de l’ordre de 1 100 km/s. Son âge serait d’environ 1 000 ans, ce qui correspond à l'âge de SN 1181 AD.
L'étoile de Parker serait le résultat de la fusion de deux naines blanches, qui aurait produit un phénomène rare, une supernova de type Iax. Ce type de supernova n’est pas encore très bien compris dans le milieu scientifique mais le système galactique formé par Pa 30 et l’étoile de Parker permettra certainement d’en savoir beaucoup plus dans l'avenir...
 

Cette publication a été déclenchée suite à une observation spectroscopique que j'ai faite en octobre 2018 depuis la pointe bretonne. Le spectre de l'objet était vraiment atypique.

Sp2D_Pa30.jpg.caa45d809e6daf096efe2b7527ad001f.jpg

 

Sp1D_Pa30.jpg.8f7f73ed91a6cc17add175a880568677.jpg

Après avoir contrôlé la véracité de mon observation  avec un autre astronome amateur domicilié à Prague, Thomas Petit,  j'ai contacté le professeur Quentin Parker de l'université de Hong-Kong qui a aussitôt constitué une équipe pour collecter toutes les données sur cet objet extrêmement rare afin de rédiger une publication.    

Cette dernière est actuellement largement diffusée dans la presse scientifique.

 

La publication

 

Pascal Le Dû

  • Like 8
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Pascal,

 

J'ai parcouru la publication. Très intéressant de voir comment on cherche à remonter à ce type très rare de SN observée en 1181.

Super que tu sois associé à cette publication pour ton observation en spectro de cet objet si étrange.

 

Jean-Pierre

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bravo Pascal pour cette découverte et avoir aussi lancé l'alerte auprès des pros, ce qui a amené à cette publication.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bravo Pascal,

 

Épatant !

 

Matthieu

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 9/17/2021 à 11:24, Taapuna a dit :

Le spectre de l'objet était vraiment atypique.

aha, c'est mystérieux comme phrase ça ;) comment sait on qu'un spectre est différent de ceux que l'on voit habituellement? on sent comme un grattement derrière l'oreille? ;)

 

bon boulot (avec un alpy!) et bravo d'avoir réussi à concrétiser cette découverte par un article dont tu es co auteur.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, asp06 a dit :

aha, c'est mystérieux comme phrase ça ;) comment sait on qu'un spectre est différent de ceux que l'on voit habituellement? on sent comme un grattement derrière l'oreille?

Un petit peu d'expérience je dirais. Je ne suis pas à mon premier spectre ;)

Quand on  observe des spectres de candidates NP on s'attend à des spectres de NP, symbiotiques, galaxies, étoiles WR, région HII ou d'étoiles "normales"... pas à ce que l'on voit sur le spectre de Pa 30 :)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Félicitations, impressionnant!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 17 heures, asp06 a dit :

aha, c'est mystérieux comme phrase ça ;) comment sait on qu'un spectre est différent de ceux que l'on voit habituellement? on sent comme un grattement derrière l'oreille? ;)

Sur ce spectre ce qui est inhabituel, c'est la large bande en emission dans l'extrème bleu du spectre et que l'on ne retrouve dans aucun spectre d'étoile Be, de NP, de symbiotics , de Novae ou d'une étoile classique O, B, A, F, G, K, M.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

A voir sur le replay de France Culture, ou l'on parle de  cette supernovae dans l'emission "La méthode Scientifique" avec Philippe Henarejos comme invité pour parler de cette Sn et de  l'implication des amateurs dans cette découverte :

https://www.franceculture.fr/emissions/la-methode-scientifique/fete-de-la-science-forets-tropicales-salammbo-et-origine-de-la-supernova-de-l-an-1181?fbclid=IwAR2B9vz9UJ4txGDPMIEl3zA7GneUHRBqaN7I3Vspupl3c-9KzEkcsngMaNE

 

A écouter à partir de 31'34''

Edited by OlivierG

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By frank-astro
      Bonsoir,
      J'ai craqué hier soir et j'ai tenté d'imager un peu car le ciel est vraiment pourri depuis un moment chez moi... Donc entre deux perturbations, une trouée de quelques heures m'ouvre les bras.
      Pas trop le temps de réfléchir, j'ai pointé M74 que je voulais accompagner de Al Ferg Psc à côté (30 poses de 240s) :

      M74-80ED_Esprit_ASI1600MC_Ircut_30x240s-20211129 by Frank TYRLIK, sur Flickr
       
      Puis j'ai tenté M42 avec 30 poses de 30s pour le coeur et 40 poses de 240s pour le reste. Un ciel pas top avec quelques passages nuageux (voir timelapse).
       

      M42-80ED_Esprit_ASI1600MC_Ircut_45x240s-20211129 by Frank TYRLIK, sur Flickr
       
      Données prise de vue (Gestion Stellarmate) :
      *******************************************************
      Date : 2021-11-30
      Objet : M74 + M42
      Instrument : Lunette 80 ED Esprit Super APO Sky_Watcher
      Camera : ZWO ASI1600 MC / Filtre = IrCut / Temp = -15°c / Gain=  139 / Offset =  21
      Traitement SIRIL et PHOTOSHOP / Gestion Stellarmate
      Phase lunaire : Waning Crescent(0.854)
       
      Données Météo
      *******************************************************
      Fin de session StellarMatte : 2021-11-30 01:44:41
      Lever du soleil : 08:26 AM
      Coucher du soleil : 05:17 PM
      Conditions climatiques : clear sky
      Couverture nuageuse : 9 %
      Taux d'humidite de 93 %
      Pression : 1024 hpa
      Vitesse Vent : 10 km/h
      Orientation : 194 ° (N=0° / Est = 90° / Sud = 180° / Ouest = 270°)
      La temperature en fin de session est de -2 °c
      *******************************************************
       
      Bonne soirée,
      Frank
    • By encelade18
      Bonjour à toutes tous,
      Voici une image de la Nébuleuse clignotante (NGC6826, C15) réalisée en poses courtes de 200ms.
      Cette nébuleuse est située dans la constellation du Cygne, elle est distante de 5 220 années-lumière et a un diamètre de 0,4 années-lumière. Sa taille apparente est seulement de 27''x24''.
       
      V2:

       
      V1:

       
      * Optique : Télescope Celestron C11 à 2800 mm de focale, pas de filtre.
       
      * Monture : AZ-EQ6, pas d'autoguidage.
       
      * Acquisitions :
      - Le 31/08/2021 entre 23h18 et 00h30
      - Caméra ASI533, capteur non refroidi à 22°C.
      - Images brutes de l'objet : 18000 images 8bits 3008 x 3008 pixels. Exposition 200ms. Gain caméra 500. Format vidéo SER en séquences de 20min.
      - Images brutes de pré-traitement : 3000 images 8bits de darks, 0 image d'offset, 0 images de flats. Format vidéo SER.
       
      * Pré-traitements/ Traitements :
      - Création d'un SER unique de 18000 images.
      - Alignement (sur une étoile) et empilement (somme normalisée) de 14400 images (80% des images, soit 48 minutes de poses) en crop à 25% de la surface et drizzle x2 avec master dark.
      - Étalonnage des couleurs par photométrie. Transformation de l'histogramme.
      - Masque de fusion : déconvolution + filtre passe-haut + saturation.
      - Réduction du bruit chromatique. Ajustement des niveaux. Correction gamma.
      - Masque de fusion : fond de ciel débuité.
      - Masque de fusion : réglage des tons foncés / tons clairs.
      - Masque de fusion : Ondelettes et déconvolution Richardson-Lucy (pour la V2)
       
      Logiciels : PIPP 2.5.9, Siril 0.99.10.1, Siril 0.9.12, Photoshop CS2, AstroSurface REDSHIFT-4.
       
      * Lieu : Vauréal (Cergy-Pontoise, 95)
       
      * Lien à mon site internet :
      http://encelade18.free.fr/photos/NGC6826.html
       
    • By Shaihulud
      Hello
       
           Franchement, si un jour on m'avait dit que je sortirais un snipe
      de cette beauté avec une caméra sans filtre à cette hauteur,
      je ne l'aurais pas cru
       
      Il faudra que je teste cette beauté en pose courte HA
       
      Merci thanks Alain pour ta nice couleur qu'on trouve par ici : https://photocosmos.fr/m-16/
      Avec ta couleur, j'adore car certaines zones en NB ne ressortaient pas autant.
       
      A+
      David
       
       
       
       
       
       
    • By b2
      Bonjour,
      "La Californie, la Californie...
      Mais la Californie est si près d'ici
      Qu'en fermant les yeux, tu pourrais la voir
      Du fond de ton lit..." (Paroles&chanson : Etienne Roda Gil / Julien Clerc)
      Pas trop mon univers musical mais quand même un beau couplet de circonstance...
       
      2 versions de la Californie prise à 1,5km de Paris. SHO & "HOO". Pour cette dernière la couche OIII (quasi vide) a été mixée avec du SII...
      Les Ha ont été faites en 2018 (19x900") & 2020 (12x1200"). Le OIII (24x600" binx2) et SII (48x600" binx2) lundi et mardi dernier avec une Lune bien présente.
      Setup : FSQ85, monture EM200 usd3, QSI583wsg, guidage Lodestar.
       
      J'espère qu'elle vous plaira!
      Bon ciel à toutes et tous
       


    • By FranckiM06
      Bonjour à tous,
      Alors cette nuit avec un seing très mauvais, j'ai enfin pu refaire de l'astro après une longue période sans matériel car ma monture était en révision et ma TSA était dans les mains magiques de Riton pour la re-collimater . 
      Donc pour cette image il y a 6h10 de temps de pose et j'ai mixé les 2 séries que j'ai eu faite dans la nuit (filtre L-Extrême 31x300s + L-Pro 43x300s) : 
      J'ai encore du gradient que je n'arrive pas à enlever  
       

  • Upcoming Events