Recommended Posts

une belle image, l'objet n'est pas facile, avec la même caméra et mon 200/800 j'avais clairement cramé le centre en 300sec à gain max (300 sur l'ASIAIR).

 

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Merci @danielo 

 

j’ai révisé ma copie et est refait une cession de 180s avec un gain à 200. Le résultat n’est pas satisfaisant. Le cœur est encore très lumineux. Or des essais sur les brutes ne montrent que peut de différence entre un gain à 100 et à 200 pour un même temps de pose de 180s. 
Il faudrait peut-être que re-essaye Siril mais franchement je suis pas fan 😕. Je le trouve trop compliqué. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 56 minutes, Roy Neary a dit :

Il faudrait peut-être que re-essaye Siril mais franchement je suis pas fan

Essaye avec ce tuto :https://www.webastro.net/forums/topic/166799-tutoriel-pour-le-traitement-complet-dune-image-avec-les-scripts-siril/

Il te prends par la main du début à la fin.

Personnellement je le trouve plutôt bien fait.

A toi de voir

 

Bon ciel

Patrick 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By tosi philippe
      Bonjour à tous, depuis le temps que j'attendais de shooter...quelques mois quand même entre mistral, entrées maritimes , c'est de plus en plus difficile de shooter par chez moi avec toujours plus de pollution lumineuse...pas cool donc
      Quelques rafales de vent encore donc les étoiles ne sont pas tout à fait rondes il a fallu batailler et dans la bataille le clip duo narrow band trés fin s'est pété (quel con ! )   bon bref il y a des soirs où il vaut mieux se coucher...
      Newton 510mm F/4 +  Paracorr 2 + Sony A7S + duo narrow band HA / OIII
      120 poses de 30 sec à 3200 iso
      Traitement sous Siril, PI et CS6
      Mes images sont ternes quand je les poste alors qu'elles sont plus flashy et colorées sous CS6 est ce que quelqu'un sait pourquoi ?
      Phil
      la suite arrive... 
       

       
      IC 2177 dite "la mouette" avec plus de turbu aussi car plus basse .
       
       

    • By tosi philippe
      Bonjour à tous, une belle surprise aujourd'hui  !
      Seeing moyen mais ça passe...
      Lunette 204 mm F/10 H-alpha  + modification PST + BF-15 + barlow 1.8x / Basler 1920-155
      Bon ciel à tous
      Phil
       

       
       
       

    • By soleil rouge
      Bonsoir ,
       
      voici prise a 13h a la lunette de 150 mm halpha  cette monstrueuse protubérance très dense avec beaucoup de relief a l'intérieur .
      étalon PST optimisé + Barlow 2.5 x + camera Touptek et traitement astrosurface, temps clair , pas de vent , et faible turbulence.
       
       

    • By LucaR
      Oui je sais pas hyper original en cette saison, mais faut bien la faire une fois dans sa vie d'Astram celle-là :-)
       
      C'est sans doute la plus célèbre des nébuleuses, star parmi les étoiles: la Tête de Cheval et sa compagne la nébuleuse de la Flamme ! Située à 1500 années-lumière de nous, c'est une région de l'immense structure très agitée nommée la Boucle de Barnad, comprenant également la nébuleuse d'Orion, où naissent des milliers d'étoiles dans des volutes de gaz interstellaires - une véritable maternité spatiale ! Les formes sombres - dont la fameuse tête de cheval - sont des nuages obscurs qui se détachent devant des volutes luisantes et multicolores, ionisées pas les étoiles en formation mais aussi par Sigma Orionis, l'étoiles brillante du haut de l'image. C'est caché au creux de ces nuages sombres que naissent les étoiles, lorsque le gaz, sous l'effet conjugué du rayonnement d'autres étoiles (les "vents stellaires") et de courants gravitationnels, s'effondre sur lui-même et se contracte sous une pression inimaginable, au point d'allumer des réactions nucléaires - le brasier stellaire, le même qui se déroule depuis des milliards d'années au cœur de notre propre soleil. Les bébés étoiles sont cachés à nos yeux en lumière visible mais se dévoilent dès qu'on regarde dans l'infrarouge, comme l'a fait Hubble et le fera bientôt le James Webb.
       
      Il ne faut se fier à nos reflexes paréidoliques: ce fougueux cheval de feu, de l'encolure au sommet du crâne, fait 3,5 années lumières de hauteur - on pourrait y empiler 3 milliards de fois la Terre... La très grosse étoile entre les deux nébuleuses - en réalité loin devant, à mi-chemin entre nous et les nébuleuses - est Alnitak, la première des trois étoiles formant la ceinture d'Orion dans la constellation du même nom. Mais ne cherchez pas un Canasson avec des jumelles ou même un petit télescope : il ne se révèle qu'en photographie à pose très longue (plus de 8h, ici). Il fut d’ailleurs découvert sur une plaque photographique en 1888 par l'astronome américaine Williamina Fleming.
       

       
       
      EXIFs (données techniques):
      - 162x180s = 8h06 d'intégration au filtre duobande + 20x60s=20min sans filtre pour la couleur des étoiles
      - Canon 650D (APS-C) défiltré partiel, ISO 800
      - Filtre STC duo-narrowband H+O version EOS-Clip,
      - APO triplet 102 f/5 avec réducteur
      - Monture AZEQ6
      - Guidage chercheur + Zwo ASI178mc
      - Dates de prise de vue: deux nuits les 5 et 24 janvier 2022
      - Ciel Bortle 4 dans le Vexin, sans lune la première nuit, un peu la deuxième
      - Température moyenne 0°C
      - Logiciels : Kstar/Ekos sur Stellarmate RPI4, PHD2, Siril, Photoshop
    • By Marc S
      Bonsoir à tous,
       
      La trifide du Nord  et du mois de janvier.
       
      33 minutes de pose sur chaque filtre RGB de ce lundi 24 janvier  au T500/3 et l'asi 2600 mm.
       
      Pas évident de trouver les bons réglages au traitement pour trouver les "bonnes couleurs".
       
      Il me fallait du rouge... bon j'ai  peut être exagéré sur le réglage  "balance des couleurs" avec PS.
       
       
      J'ai évité le réglage "point blanc-point noir".
       
      Il me reste 90 minutes de pose en luminance pour avoir le résultat LRGB.
       
      Marc.
       
       
       

  • Upcoming Events