Simon Fabre

Future installation fixe C14

Recommended Posts

Bonjour à toutes et tous,

 

Je vais bientôt déménager à la campagne à une cinquantaine de kms à l'ouest de Paris dans un petit hameau tranquille, et je vais enfin pouvoir utiliser le C14 autrement que depuis un patio entouré de bâtiments de 2 étages... :)

 

Outre une cour en gravillons mais qui ne représentera pas un bon spot car dépendance juste au sud avec toit en tuiles... je vais pouvoir profiter également d'un jardin, un rectangle orienté ouest-est, bordé d'arbustes et haies.

Ce rectangle joliment pelousé mesure environ soixante par douze mètres.

 

Je prévois d'y installer le C14 pas loin de l'extrémité Est (la moins arborée), pour pouvoir viser Sud Est, c'est bien dégagé de ce côté et ça donne sur les champs.

Ça promet d'être super.

 

Ma plus grosse contrainte étant que ce jardin sera paysager, et que l'idée d'une construction en dur sur dalle qui ruinerait la beauté et perspective dans le sens de la longueur n'est absolument pas du goût de Madame, et de moi aussi d'ailleurs. xD

Cette construction devra s'intégrer au mieux dans la verdure sans trop accrocher le regard, pour cela le bois me semble idoine.

Pour l'instant, j'ai réussi à négocier un petit abris bois roulant, sur rails, qui serait à proximité de la haie côté Nord, et qui se translaterait sur rails.

 

L'idée serait que cette petite construction roulante n'excède pas 1.5m de côté, largement de quoi faire tenir le C14 sur la G11 et son trépied (le tout tient actuellement dans un carré d'1m20 de côté), pas loin d'un bord du jardin.

L'abri se déplacerait vers l'ouest, pour dégager complètement l'instrument et sa monture (oui normalement les abris se déplacent au nord, mais dans mon cas, ma contrainte de place/orientation fait que ce n'est pas possible).

Car la contrainte principale étant la place, il ne faut pas que cela obstrue la largeur du jardin (largeur orientée nord sud) de plus d'un quart idéalement, soit 3 mètres incluant la haie de séparation.

 

Je n'ai pas de compétence en maçonnerie, alors j'ai regardé du côté des petits abris de jardin...

Bon au mieux il faudra adapter car les ouvrants sont toujours trop petits, et il me faudrait une ouverture sur toute la largeur de l'abri.

Je comprends aussi quand-même qu'il faut que la structure résiste au vent, soit isolée un minimum pour la chaleur, avec un vrai toit.

Bref une structure assez lourde avec renforts, bardage...

 

Serait-il judicieux de laisser le C14 sur sa monture, ou intégrer celle-ci sur une colonne?

Dalle béton (ou dalles types végétalisées) au sol ou simples rails bétonnés au sol pour translater l'abri?

Je commence à y penser et me dis aussi que je pourrais probablement passer à plus gros niveau monture, mais pas de suite.

 

Bref pas mal de questions qui se mélangent un peu, j'avoue que toutes vos idées seraient bienvenues.

Merci d'avance pour vos retours, et portez-vous bien!¬¬

 

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Bonjour,

 

Pour moi je ferais un pied colonne, et je ferais un plancher en bois.

 

Vous seriez tranquille après, et vous gagneriez de la place.

 

Pour l'abri, il y en a de pas cher en bois qui font 5 m2. (pas besoin de déclaration)

 

Amicalement Frédéric 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Simon !

 

Bonne idée l'abri roulant. J'en avais installé un dans mon jardin il y a quelque temps, en plein centre de Lyon. C'était un abri en résine de chez Castorama sous lequel j'avais installé 4 grosses roulettes montées sur des renforts en bois. Le tout hyper simple. Le chemin de roulement était simplement 2 longues planches comme tu peux le voir sur la photo. Une petite fondation en béton armé d'un peu de treillis soudé, et la monture (une AP1200) sur pied colonne métallique. J'avais coulé deux gros crochets dans un peu de béton auxquels j'accrochais une sangle qui passait au-dessus du toit, pour empêcher le soulèvement au vent (pas de photo hélas).

 

L'idée était de faire simple, rapide et surtout du non-permanent car je savais que j'allais quitter cette maison au bout d'une paire d'années.

 

Bon courage !

 

François

 

615b1a54b521e_DSC02567-Copie.JPG.0ba9f8da2efd7188add76d4820248847.JPG

 

  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

Bonne réflexion pour un projet très sympa !

 

Quelques réactions:

 

il y a 41 minutes, Simon Fabre a dit :

L'abri se déplacerait vers l'ouest, pour dégager complètement l'instrument et sa monture

 

C'est vraiment dommage, je trouve, car il faudra déplacer l'abri largement vers l'ouest pour ne pas obstruer, et cela fera donc une emprise de rails dans le sens est-ouest... Vers le nord pas possible du tout?

 

il y a 43 minutes, Simon Fabre a dit :

Serait-il judicieux de laisser le C14 sur sa monture, ou intégrer celle-ci sur une colonne?

 

A mon avis, l'intérêt du poste fixe est de pouvoir monter une colonne bien robuste, sans la moindre vibration, avec un alignement précis et durable. Donc basta le trépied, on boulonne la tête de la monture sur la colonne.

 

il y a 45 minutes, Simon Fabre a dit :

Dalle béton (ou dalles types végétalisées) au sol ou simples rails bétonnés au sol pour translater l'abri?

 

Si l'idée est de limiter l'impact sur la pelouse, je partirais sur des rails fixés sur quelques parpaings bien ancrés dans le sol, en évitant la dalle béton.

 

Bon, toujours facile de donner des conseils ! :D Quand on ne supporte pas les conséquences...

 

Jacques 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello!

Ça va te changer la vie mon cher Simon!!

Pour les travaux attention aux 5 m2 dont on t'a parlé plus dans le fil, si on suit la loi stricto sensu, c'est l'emprise au sol totale qui compte, donc que tu soit dans le cas d'un abri roulant ou d'un abri à toit roulant , l'espace  déterminé par les rails , qu'ils soient au sol ou en hauteur, compte donc aussi!

Si ton abri fait 5m2 d'emprise au sol originelle  (c'est à dire dans le cas d'un abris astro la surface délimitée par les dimensions extérieures de tes parois , les débords de toit ne comptent pas) tu dépasseras nécessairement  les 5m2 d'emprise puisque tu aura des rails pour le déplacer, typiquement un abris de x m2 d'emprise originelle  voit son emprise au sol quasiment doublée avec les rails...

D'où :

-Soit on feint l'ignorance en espérant passer à coté des vérifications éventuelles (les vérifications du genres sont plus fréquentes dans certaines régions que d'autres, dans le SO, par exemple on est probablement plus coulant là dessus qu'en RP, et quand je dis probablement...)

 

- soit déclaration de travaux: une déclaration de travaux est une demande  permis de construire à procédure simplifiée mais tu dois tout de même fournir les mêmes documents (en simple exemplaire et non en triple comme dans un permis: il n'y a guère qu'une différence de nombre de copies en gros), en sachant que ta demande peut d'ailleurs très bien être refusée (certains croient que l'acceptation en est automatique).

Vérifies aussi que tu n'es pas non plus en secteur protégé ( typiquement un bâtiment, souvent une église, classé dans les parages etc..) , parce que dans ce cas la, la règle des 5m2 ne compte plus en ce qui concerne l'exemption de Déclaration préalable de travaux...

 

En cas de demande de travaux, ton local sera enregistré il fera pris en compte par le fisc et tu devras t' acquitter de la taxe d'aménagement, qui selon les régions, départements et municipalités peut représenter une somme rondelette, voire supérieure au montant de tes travaux...

 

Donc, si tu veux de façon sûre être exempt de déclaration, d'impôt et de la taxe d'aménagement, il faut effectivement que comme dans ton idée originelle un petit abri dont l'emprise au sol (abri+ espace délimité par tes rails et éventuellement leur fixation) reste strictement inférieure à 5m2.... le cas échéant tu sais que si tu dégage ton abri vers l'ouest tu ne pourras pas le déporter de beaucoup et  il risque de te gêner...

 

Je plussoie pour la colonne...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, une belle colonne.

 

Pour la limite des 5m carré, dans la mesure où ce serait la taille de l'abri roulant, et avec des rails POSES au sol ( et pas un toit roulant et une structure de rail dimensionnée en conséquence, et lorsqu'on ouvre le toit on double effectivement la surface), il ne devrait pas y avoir de problème.

Pour la taxe d'aménagement, y a rien si la hauteur ne dépasse pas 1,8m.

Dans le commerce, on trouve beaucoup d'abris aux dimensions "permises par la loi:D" pour pas être emmerdé...

Et si ces rails te tracassent, pourquoi ne pas mettre de grosses roues et pousser l'abri? Sur les gros dobsons de plus de 150kg, 4 roues à 20€ et on l'emmène là où on veut.

 

Content de savoir que ce tube va retrouver la verdure!

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 33 minutes, Sébastien Lebouc a dit :

et avec des rails POSES au sol ( et pas un toit roulant et une structure de rail dimensionnée en conséquence, et lorsqu'on ouvre le toit on double effectivement la surface), il ne devrait pas y avoir de problème.

 

Bonjour Sébastien,  il a déjà pourtant, si mes souvenirs sont bons, déjà été considéré que même posé au sol c'était à prendre en compte... Maintenant qu'appelle-tu "posé au sol" plus précisément, tes rails reposent sur quoi?

Et il y a des subtilités à partir du moment où la loi et les décrets n'ont absolument pas prévus ce genre de bâtiments, c'est un peu lié à l'appréciation des autorités  locales entre Normandie et SO, par exemple, tu risque de trouver des disparités d'appréciation...

Prenons un cas concret:

Sachant qu'une simple dalle béton n'est pas soumise à déclaration (hauteur au dessus du sol inférieure à  60cm),  une dalle de 10m2 n'est soumise à aucune déclaration et est assimilable au sol...

Tu as fait ta dalle dans la plus grande légalité et maintenant tu poses sur ta dalle deux rails; sont-ils considéré comme posé au sol, ou pas?...Tu adaptes dessus un abri de jardin de moins de 5m2 d'emprise au sol dans sa configuration normale (fixe) pour en faire un abri roulant : que doit- on  finalement prendre compte pour l'emprise au sol ?  L'abri seul? l'ensemble abris plus  la dalle?

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 3 minutes, astrovicking a dit :

L'abri seul?

Oui, c'est bien ce qu'il me semble et ce que j'ai fait :)

Que la construction soit mobile ou pas, c'est uniquement sa surface qui est prise en compte.

Edited by ALAING
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

il y a 2 minutes, ALAING a dit :

Oui, c'est bien ce qu'il me semble et ce que j'ai fait

 

Par chez nous effectivement ça passe assez bien comme ça....

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

En quoi 2 rails parallèles, posés, fixés, ancrés au ras du sol délimitent-ils une surface?

Il en est autrement sur un toit roulant, car on a une surface fixe découverte+une surface mobile recouverte.

Alors si on peut faire une dalle de 10m2 et 60cm sans être emmerdé ( 6 cubes de bon béton quand même....), je vois pas pourquoi il en serait différemment pour 2 rails parallèles, au ras du sol.

 

Un abri de jardin de moins de 5m2 et de moins de 1,8m n'attire aucune taxe pour la commune, peut être fait en toute légalité, c'est pas 2 rails courant dans l'herbe qui vont causer problème.

Sinon...4 roues de diamètre 30cm à 20€.

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je plussoie l’idée d'un petit abris roulant. Parfait pour ton besoin d'emprunte minimale.

 

Ça peut se construire simplement avec un peu de matériaux et quelques outils (outils dont tu aurais besoin pour la plupart pour modifier un abris du commerce de toute façon...).

Voici ce que j'ai réalisé l'an dernier pour mon C11 : 

 

 

 

N’hésite pas si tu as des questions. Apres un an et demie d'usage, je confirme : c'est que du bonheur. C'est ce qu'on appelle ici un "game changer" :)

 

jf

 

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci à tous pour votre venue par ici et vos idées toutes super! ¬¬

 

Alors, par ordre:

 

Il y a 5 heures, fredo08 a dit :

Bonjour,

Pour moi je ferais un pied colonne, et je ferais un plancher en bois.

Vous seriez tranquille après, et vous gagneriez de la place.

Pour l'abri, il y en a de pas cher en bois qui font 5 m2. (pas besoin de déclaration)

Amicalement Frédéric 

Merci Fredo08! ¬¬ 

Je retiens l'idée qui est bonne de la colonne. Je réfléchissais aujourd'hui, à ma première idée de mettre la monture plus tripode Losmandy que j'utilise avec efficacité en vacances à même le sol herbeux, sur une dalle... Ça va vibrer c'est obligé.:( Ou alors intercaler sous les 3 pieds des silentblocs. Et adieu la mise en station figée une fois bien réglée. Oui la colonne me semble de plus en plus une évidence.

 

Il y a 5 heures, fou d'astro a dit :

Bonjour Simon !

Bonne idée l'abri roulant. J'en avais installé un dans mon jardin il y a quelque temps, en plein centre de Lyon. C'était un abri en résine de chez Castorama sous lequel j'avais installé 4 grosses roulettes montées sur des renforts en bois. Le tout hyper simple. Le chemin de roulement était simplement 2 longues planches comme tu peux le voir sur la photo. Une petite fondation en béton armé d'un peu de treillis soudé, et la monture (une AP1200) sur pied colonne métallique. J'avais coulé deux gros crochets dans un peu de béton auxquels j'accrochais une sangle qui passait au-dessus du toit, pour empêcher le soulèvement au vent (pas de photo hélas).

L'idée était de faire simple, rapide et surtout du non-permanent car je savais que j'allais quitter cette maison au bout d'une paire d'années.

Bon courage !

François

Merci Fou d'Astro! ¬¬

Très bonne l'idée du petit abri minimaliste et aussi du chemin de roues avec des planches. Je ne dis pas que je retiendrai cette dernière solution car je crains intuitivement (c'est une erreur peut-être) qu'elles risquent de se déformer. Et je préfère vraiment l'aspect du bois à celui de la résine. Mais j'aime ton concept, tu mets dans le mille aussi! ^_^

 

Il y a 5 heures, starjack a dit :

Bonjour,

Bonne réflexion pour un projet très sympa !

Quelques réactions:

Il y a 6 heures, Simon Fabre a dit :

L'abri se déplacerait vers l'ouest, pour dégager complètement l'instrument et sa monture

 

C'est vraiment dommage, je trouve, car il faudra déplacer l'abri largement vers l'ouest pour ne pas obstruer, et cela fera donc une emprise de rails dans le sens est-ouest... Vers le nord pas possible du tout?

 

Il y a 6 heures, Simon Fabre a dit :

Serait-il judicieux de laisser le C14 sur sa monture, ou intégrer celle-ci sur une colonne?

 

A mon avis, l'intérêt du poste fixe est de pouvoir monter une colonne bien robuste, sans la moindre vibration, avec un alignement précis et durable. Donc basta le trépied, on boulonne la tête de la monture sur la colonne.

 

Il y a 6 heures, Simon Fabre a dit :

Dalle béton (ou dalles types végétalisées) au sol ou simples rails bétonnés au sol pour translater l'abri?

 

Si l'idée est de limiter l'impact sur la pelouse, je partirais sur des rails fixés sur quelques parpaings bien ancrés dans le sol, en évitant la dalle béton. Bon, toujours facile de donner des conseils ! :D Quand on ne supporte pas les conséquences...

Jacques 

Merci Jacques!¬¬

Non pour l'orientation c'est vraiment un critère non négociable. Bien sûr le translater au nord serait mieux, mais cela obligerait à faire se déplacer l'abri dans le sens de la largeur du jardin, ça crèverait les yeux et anéantirait toute la perspective et le travail de Madame... Soit il se déplace vers l'Ouest, soit vers l'Est. Je pense Ouest, ça me permettrait de me mettre derrière le vent dominant d'Ouest, côté Est du télescope, avec mon mini bureau table de camping...

Je te suis parfaitement sur la colonne.

Pour les rails, toute solution sans dalle est bienvenue. C'est une bonne idée des parpaings. Mais je ne vois pas trop, sans rien y connaître, si on peut les ancrer suffisamment dans le sol sans les bétonner pour qu'ils soient bien stables et ne présentent pas un chemin de roulage à géométrie variable avec le temps.

 

 

Il y a 4 heures, astrovicking a dit :

Hello!

Ça va te changer la vie mon cher Simon!!

Pour les travaux attention aux 5 m2 dont on t'a parlé plus dans le fil, si on suit la loi stricto sensu, c'est l'emprise au sol totale qui compte, donc que tu soit dans le cas d'un abri roulant ou d'un abri à toit roulant , l'espace  déterminé par les rails , qu'ils soient au sol ou en hauteur, compte donc aussi!

Si ton abri fait 5m2 d'emprise au sol originelle  (c'est à dire dans le cas d'un abris astro la surface délimitée par les dimensions extérieures de tes parois , les débords de toit ne comptent pas) tu dépasseras nécessairement  les 5m2 d'emprise puisque tu aura des rails pour le déplacer, typiquement un abris de x m2 d'emprise originelle  voit son emprise au sol quasiment doublée avec les rails...

D'où :

-Soit on feint l'ignorance en espérant passer à coté des vérifications éventuelles (les vérifications du genres sont plus fréquentes dans certaines régions que d'autres, dans le SO, par exemple on est probablement plus coulant là dessus qu'en RP, et quand je dis probablement...)

 

- soit déclaration de travaux: une déclaration de travaux est une demande  permis de construire à procédure simplifiée mais tu dois tout de même fournir les mêmes documents (en simple exemplaire et non en triple comme dans un permis: il n'y a guère qu'une différence de nombre de copies en gros), en sachant que ta demande peut d'ailleurs très bien être refusée (certains croient que l'acceptation en est automatique).

Vérifies aussi que tu n'es pas non plus en secteur protégé ( typiquement un bâtiment, souvent une église, classé dans les parages etc..) , parce que dans ce cas la, la règle des 5m2 ne compte plus en ce qui concerne l'exemption de Déclaration préalable de travaux...

 

En cas de demande de travaux, ton local sera enregistré il fera pris en compte par le fisc et tu devras t' acquitter de la taxe d'aménagement, qui selon les régions, départements et municipalités peut représenter une somme rondelette, voire supérieure au montant de tes travaux...

 

Donc, si tu veux de façon sûre être exempt de déclaration, d'impôt et de la taxe d'aménagement, il faut effectivement que comme dans ton idée originelle un petit abri dont l'emprise au sol (abri+ espace délimité par tes rails et éventuellement leur fixation) reste strictement inférieure à 5m2.... le cas échéant tu sais que si tu dégage ton abri vers l'ouest tu ne pourras pas le déporter de beaucoup et  il risque de te gêner...

 

Je plussoie pour la colonne...

Merci pour ta venue ici l'ami Jojo!! ¬¬ 

Merci pour toutes ces précisions. Bon visiblement la question des 5mètres carrés change la donne, j'ai vraiment intérêt à rester en dessous.

Le hameau fait encore partie de la Vallée de Chevreuse, mais bon il y'a des piscines sur les terrains d'à-côté, donc rien d'impossible pour une petite construction je pense.

C'est vrai que le déport de l'abri ne sera malheureusement pas de plusieurs mètres. Après s'il est à l'Ouest, ça me laisse du champ pour viser Sud et Sud Est.

 

Il y a 4 heures, Sébastien Lebouc a dit :

Oui, une belle colonne.

Pour la limite des 5m carré, dans la mesure où ce serait la taille de l'abri roulant, et avec des rails POSES au sol ( et pas un toit roulant et une structure de rail dimensionnée en conséquence, et lorsqu'on ouvre le toit on double effectivement la surface), il ne devrait pas y avoir de problème.

Pour la taxe d'aménagement, y a rien si la hauteur ne dépasse pas 1,8m.

Dans le commerce, on trouve beaucoup d'abris aux dimensions "permises par la loi:D" pour pas être emmerdé...

Et si ces rails te tracassent, pourquoi ne pas mettre de grosses roues et pousser l'abri? Sur les gros dobsons de plus de 150kg, 4 roues à 20€ et on l'emmène là où on veut.

Content de savoir que ce tube va retrouver la verdure!

Merci Sébastien! ^_^

Plutôt rassurant si la surface n'est que celle de l'abri mobile et non pas la surface délimitée par les rails.

Par contre 180cm ça me semble court! Le C14 sur la G11, avec l'axe Delta à l'horizontale et le tube qui regarde en bas (position de parking type idéale pour le miroir), il me semble qu'il me dépasse un chouilla du haut de son porte oculaire...

Et qu'est ce que ça sera si je passais plus tard sur une AP1200... Enfin c'est pas demain.

Les grosses roues ça pourrait ne pas être mal oui, sur un chemin plat, plus besoin de rails. Mais je ne sais plus où j'avais lu que si elle perdaient en pression ça pouvait devenir galère (bon après ça se regonfle des pneus...)

 

Il y a 3 heures, astrovicking a dit :

Bonjour Sébastien,  il a déjà pourtant, si mes souvenirs sont bons, déjà été considéré que même posé au sol c'était à prendre en compte... Maintenant qu'appelle-tu "posé au sol" plus précisément, tes rails reposent sur quoi?

Et il y a des subtilités à partir du moment où la loi et les décrets n'ont absolument pas prévus ce genre de bâtiments, c'est un peu lié à l'appréciation des autorités  locales entre Normandie et SO, par exemple, tu risque de trouver des disparités d'appréciation...

Prenons un cas concret:

Sachant qu'une simple dalle béton n'est pas soumise à déclaration (hauteur au dessus du sol inférieure à  60cm),  une dalle de 10m2 n'est soumise à aucune déclaration et est assimilable au sol...

Tu as fait ta dalle dans la plus grande légalité et maintenant tu poses sur ta dalle deux rails; sont-ils considéré comme posé au sol, ou pas?...Tu adaptes dessus un abri de jardin de moins de 5m2 d'emprise au sol dans sa configuration normale (fixe) pour en faire un abri roulant : que doit- on  finalement prendre compte pour l'emprise au sol ?  L'abri seul? l'ensemble abris plus  la dalle?

Merci Jojo de nous éclairer sur ces subtilités des textes écrits par des gugusses encore bien loin du terrain...¬¬ C'est bon d'appréhender tout cela avant de se lancer pour éviter les mauvaises surprises.

 

Il y a 3 heures, ALAING a dit :
Il y a 3 heures, astrovicking a dit :

L'abri seul?

Oui, c'est bien ce qu'il me semble et ce que j'ai fait :)

Que la construction soit mobile ou pas, c'est uniquement sa surface qui est prise en compte.

Modifié il y a 3 heures par ALAING

Merci Alain! ¬¬ J'avais déjà repéré ton abri dans mes recherches sur le web et je l'avais trouvé très bien, même si un peu large pour moi. Je vais étudier ta construction de plus près...

 

Il y a 3 heures, Sébastien Lebouc a dit :

En quoi 2 rails parallèles, posés, fixés, ancrés au ras du sol délimitent-ils une surface?

Il en est autrement sur un toit roulant, car on a une surface fixe découverte+une surface mobile recouverte.

Alors si on peut faire une dalle de 10m2 et 60cm sans être emmerdé ( 6 cubes de bon béton quand même....), je vois pas pourquoi il en serait différemment pour 2 rails parallèles, au ras du sol.

 

Un abri de jardin de moins de 5m2 et de moins de 1,8m n'attire aucune taxe pour la commune, peut être fait en toute légalité, c'est pas 2 rails courant dans l'herbe qui vont causer problème.

Sinon...4 roues de diamètre 30cm à 20€.

Merci Sébastien. Mais comment vois-tu une façon simple de fixer des rails à même le sol sans dalle?

Ah les grosses roues, pas bête comme idée. Je ne me rends pas compte mais avec une centaine de kilos au dessus ça n'est pas trop une gageure à pousser, par rapport à des galets sur rails? Quoique avec un chemin de roues plat, ça doit se faire aussi finalement.

 

il y a une heure, jfleouf a dit :

Je plussoie l’idée d'un petit abris roulant. Parfait pour ton besoin d'emprunte minimale.

 

Ça peut se construire simplement avec un peu de matériaux et quelques outils (outils dont tu aurais besoin pour la plupart pour modifier un abris du commerce de toute façon...).

Voici ce que j'ai réalisé l'an dernier pour mon C11 : 

Merci JF. ¬¬ Je viens d'aller voir ta page... Y'a bon! Super le concept, c'est bien ce à quoi je pense. Ta réalisation est superbement réalisée et bien pensée, c'est chouette! -_-

Bon je t'avoue que lorsque je vois ta structure bois assemblée aux petits oignons, et tes découpes de précision, je doute que je sois capable de reproduire cela, faudrait déjà que je m'outille un peu.

Quelques questions si tu permets, désolé je vais saouler un peu...:

Quel est le diamètre du Celestron que tu as mis dedans? simple curiosité.

La hauteur de la colonne te convient parfaitement pour imager?

Tu parles de déshumidificateur, comment fonctionne-t'il?

Tu as intégré une petite arrivée de courant? J'envisage de le faire via un touret de section suffisante pour éviter les pertes, branché dans ma dépendance, qui alimenterait une petite nourrice solidaire de l'abri, pas trop envie d'une tranchée sur toute la longueur du jardin...

Quid de la tenue dans le temps du chemin de roue en planche, madrier? Quelle profondeur font-ils? Sur quoi reposent-ils, sable, béton? Le bois a bien résisté, ne s'est pas fendu ni vrillé?

Quid après un an de l'étanchéité, de la résistance au vent, et aussi de l'humidité à l'intérieur de l'abri?

J'avoue être plutôt maniaque (c'est même ma marque de fabrique xD), avec mes optiques, et il faut vraiment arriver à ce que ça respire en étant assez isolé thermiquement à l'intérieur... C'est compatible?

Tes amarrages à plus grande hauteur que la base ont-ils été suffisants? Tu as pu valider sur le temps la résistance de la structure à des vents forts?

Super l'inspecteur, on prévoit d'en adopter un aussi dès l'emménagement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour les roues qui se dégonflent, je viens de mon coté d'investir dans des roues...increvables. Pleines,  en caoutchouc.

Pour le chemin de roulement, ça peut être des lames pour terrasse et des lambourdes pour guider les roues, posées au sol, éventuellement sur un petit lit de gravier (c'est drainant et stable). Pour info les terrasses en bois sont posées sur des plots ajustables en hauteur, on en met en moyenne tous les m2, et la terrasse de plusieurs tonnes au final ne s'enfonce pas comme ça...

 

Pour info, à Cayenne, le trépied de la NJP était posé sur 3 empreintes en béton faites en 2 temps (carotte de 15cm de diamètre, profondeur 25cm, rempli au 4/5 de béton. Une fois pris, mise en station puis coulage de quelques cm pour créer le blocage des pieds). A chaque séance, je jetais le trépied dans ces emplacements, je n'ai jamais refait une MES avant mes prises d'images de jupi. Ca implique un sol stable...

mais le mieux restera la colonne!

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 35 minutes, Sébastien Lebouc a dit :

Pour les roues qui se dégonflent, je viens de mon coté d'investir dans des roues...increvables. Pleines,  en caoutchouc.

Pour le chemin de roulement, ça peut être des lames pour terrasse et des lambourdes pour guider les roues, posées au sol, éventuellement sur un petit lit de gravier (c'est drainant et stable). Pour info les terrasses en bois sont posées sur des plots ajustables en hauteur, on en met en moyenne tous les m2, et la terrasse de plusieurs tonnes au final ne s'enfonce pas comme ça...

 

Pour info, à Cayenne, le trépied de la NJP était posé sur 3 empreintes en béton faites en 2 temps (carotte de 15cm de diamètre, profondeur 25cm, rempli au 4/5 de béton. Une fois pris, mise en station puis coulage de quelques cm pour créer le blocage des pieds). A chaque séance, je jetais le trépied dans ces emplacements, je n'ai jamais refait une MES avant mes prises d'images de jupi. Ca implique un sol stable...

mais le mieux restera la colonne!

Houlà que ça me plaît bien ton idée Seb...¬¬

Le combo lames et lambourdes avec des roues pleines, et fini le béton disgracieux dans le jardin... Géniale ton idée. C'est super le forum quand on y aborde des questions concernant des domaines où l'on n'y connait quedalle de chez quedalle!! xD

Ah yess, les empreintes en 2 fois avec la dernière passe juste pour l'empreinte des pieds. Fallait y penser aussi.

Bon alors on va envisager la colonne alors...

Tu as une installation roulante dans le même genre aujourd'hui?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Simon Fabre a dit :

Bon je t'avoue que lorsque je vois ta structure bois assemblée aux petits oignons, et tes découpes de précision, je doute que je sois capable de reproduire cela, faudrait déjà que je m'outille un peu.

 

Il faut effectivement quelques outils (mais c'est vrai aussi si tu veux modifier un abris du commerce) mais ça ne demande pas de talent particulier. Je ne suis pas un super bricoleur et si tu voyais le truc de près tu pourrais te rendre que tout n'est pas super bien d'équerre. Ceci dit, ça marche impeccable (depuis un an et demi).

 

Il y a 2 heures, Simon Fabre a dit :

Quelques questions si tu permets, désolé je vais saouler un peu...:

Quel est le diamètre du Celestron que tu as mis dedans? simple curiosité.

 

N'hésite pas à poser des questions ! Si ça peut aider, on peut même organiser une petit visio (genre skype) depuis le cabanon pour voir le système en action.

 

Le tube est un C11 sur monture CGX.

 

Il y a 2 heures, Simon Fabre a dit :

La hauteur de la colonne te convient parfaitement pour imager?

 

Ma colonne est un peu basse (je peux mesurer précisément un de ces quatre si tu veux, mais c'est juste deux parpaings dans le sens de la longueur). L'objectif était de garder l'abris aussi petit que possible (et limiter la prise au vent). Pour la photo, pas de soucis. Pour l'observation c'est pas toujours super confortable. Une solution possible c'est ça : https://www.cloudynights.com/topic/783058-linak-piertech-lifting-column-alternative-from-aliexpress/

 

Il y a 2 heures, Simon Fabre a dit :

Tu parles de déshumidificateur, comment fonctionne-t'il?

 

C'est juste un déshumidificateur portable qui trainait dans le coin (un truc dans ce genre : https://www.amazon.com/Honeywell-Basement-TP70AWKN-Energy-Dehumidifier/dp/B085NYGG2F?th=1) avec un petit tuyaux pour évacuer la flotte. Je l'ai viré l'hiver dernier (j'avais peur que les températures négatives ne l'endommage) et je ne l'ai pas réinstallé depuis. Il était simplement posé dans le coin du cabanon, coincé entre le "mur" et la barre de contre poids de la monture. Au début j'avais un petit capteur pour suivre l'évolution de l'humidité et puis il est tombé en panne. J'ai décidé de ne pas m'inquiéter avec ça. Il y a quelques vis qui montrent des signes de rouille, mais ça arriverait probablement même avec un abris bien sec, rien que par les nuits d'observation.

 

Il y a 2 heures, Simon Fabre a dit :

Tu as intégré une petite arrivée de courant? J'envisage de le faire via un touret de section suffisante pour éviter les pertes, branché dans ma dépendance, qui alimenterait une petite nourrice solidaire de l'abri, pas trop envie d'une tranchée sur toute la longueur du jardin...

 

J'ai juste une rallonge de 30 mètres "extra heavy duty" que je branche dans mon garage.

 

Il y a 2 heures, Simon Fabre a dit :

Quid de la tenue dans le temps du chemin de roue en planche, madrier? Quelle profondeur font-ils? Sur quoi reposent-ils, sable, béton? Le bois a bien résisté, ne s'est pas fendu ni vrillé?

 

C'est ce que j'ai un peu bâclé. J'ai creusé le chemin sur ~5 cm, mis une espèce de truc pour empêcher les herbes de pousser (mais qui est laisse passer la flotte), une couche de gravier et sable et les planches directement dessus. Du coup c'est pas hyper stable et à cause de ça, le cabanon ne revient pas toujours exactement au même endroit. Il faut donc que je fasse gaffe quand je ferme l'observatoire, si l'alignement n'est pas bon je dois pousser un peu le cabanon à la main pour réaligner le trou dans le plancher avec la colonne du télescope. C'est seulement si je pousse le cabanon au plus loin possible (deuxième série de planches).

Les planches ont un peu travaillé avec le temps, mais pour l'instant ça tient et si je dois les changer tous les 2 ou 3 ans ça ne sera pas un problème (mais je pense qu'elles vont tenir plus longtemps que ça).

 

Il y a 2 heures, Simon Fabre a dit :

Quid après un an de l'étanchéité, de la résistance au vent, et aussi de l'humidité à l'intérieur de l'abri?

 

L'étanchéité est bonne. En général je laisse ma caméra montée + moteur de mise au point + Pegasus Power Box. Aucun problème à signaler. Pour l'humidité, pas de miracle sans le déshumidificateur. L'humidité ambiante est souvent très forte ici (Mississippi) mais ça n'est pas vraiment un problème. En fait, le seul moment où je constate de la condensation c'est plutôt à l'automne/printemps quand les nuits sont fraîches. Au petit matin le métal de la monture ne se réchauffe pas aussi vite que l'air ambiant --> condensation sur la monture. Si tu veux éviter ça, il faut chauffer un peu la monture (et pareil pour le tube). Une solution populaire de ce côté de l'Atlantique est le golden rod (https://www.lockdown.com/products/moisture-control/dehumidifier-rods/golden-rod-dehumidifier-rod/725721.html). Il y a aussi des petits systèmes de chauffage infra-rouge pour poulailler qui me semblent être une bonne idée.

Pour le vent, les pires conditions encontrées : ~40km/h de vent soutenu et rafales à 60km/h. Le machin n'a pas bronché. J'ai ajouté des ancres hautes que je mets en place en cas de risque de grand vent. Je te ferai des photos demain.

 

Il y a 3 heures, Simon Fabre a dit :

Super l'inspecteur, on prévoit d'en adopter un aussi dès l'emménagement.

 

L'inspecteur (et son copain, le même en noir) adorent cet objet au milieu de la pelouse :) Et ils adorent me tenir compagnie quand j'observe (pas toujours pratique). Peut après avoir emménagé dans cette maison assez isolée, on a commencé à voir ces deux chats qui rodaient. Très maigres, un peu amochés, j'ai commencé à leur donner un peu à manger et rapidement complètement adoptés. Maintenant ils ont la belle vie. Peut-être que tu auras pareil dans ta nouvelle maison :P

 

Je vois qu'il y a plein de bonnes idées données par les autres participants. En piochant des les différents conseils, si tu prends le temps de bien murir ton projet, tu devrais pouvoir faire un truc bien qui répond parfaitement à tes attentes.

 

@fou d'astro: j'aime beaucoup ton petit abris. Par contre je suis curieux de savoir où dans Lyon tu étais pour avoir la place ! J'ai habité à Lyon pendant 4 ans et je posais parfois mon Mak127 sur la place de la comédie pour montrer la Lune et les planètes aux gens. Il y avait une super communauté d'astrams sur Lyon, c'était vraiment chouette (on allait parfois observer à Notre Dame des Dombes ou dans les Monts de Lyonnais voir le Pilat si on avait la motivation).

 

jf

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

:)

Il y a 10 heures, Simon Fabre a dit :

anéantirait toute la perspective et le travail de Madame

 

Tu as bien raison sur ce critère, qui doit être le premier de tous nos projets ! :)

 

Non, sans blague, épouse ou compagne d'astram, c'est pas comme épouse de marin du Vendée Globe, on ne sort pas la nuit quand hurle la tempête, mais parfois ça doit être quelque chose !

 

Voir son mec passer des heures la nuit dehors même par base température (au moins, c'est pas au bistrot), habillé comme un cosmonaute, dépenser l'argent du ménage à acheter des tubes plein d'air avec des bouts de verre au bout, s'extasier sur des petites taches grisâtres et très floues, aller passer trois jours à Paris soit-disant pour aller aux RCE, consulter des blogs de fada comme lui, plein de contrepèteries... il en faut de la patience !

 

Mais attention aux priorités, Séléné est bien belle quand elle dévoile son premier quartier sous nos yeux affamés, mais elle manque de chaleur humaine !

 

Bon, moi je dis ça...

 

Jacques

 

:)

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 05/10/2021 à 03:14, jfleouf a dit :

Ma colonne est un peu basse (je peux mesurer précisément un de ces quatre si tu veux, mais c'est juste deux parpaings dans le sens de la longueur). L'objectif était de garder l'abris aussi petit que possible (et limiter la prise au vent). Pour la photo, pas de soucis. Pour l'observation c'est pas toujours super confortable. Une solution possible c'est ça : https://www.cloudynights.com/topic/783058-linak-piertech-lifting-column-alternative-from-aliexpress/

Merci JF.

Non ne t'embête pas c'est gentil. C'est juste qu'il faut bien prévoir la bonne hauteur, pas trop haut pour la prise au vent, et suffisamment pour avoir manœuvrabilité et être assez loin du sol. A bien étudier préalablement...

 

Le 05/10/2021 à 03:14, jfleouf a dit :

C'est juste un déshumidificateur portable qui trainait dans le coin (un truc dans ce genre : https://www.amazon.com/Honeywell-Basement-TP70AWKN-Energy-Dehumidifier/dp/B085NYGG2F?th=1) avec un petit tuyaux pour évacuer la flotte. Je l'ai viré l'hiver dernier (j'avais peur que les températures négatives ne l'endommage) et je ne l'ai pas réinstallé depuis. Il était simplement posé dans le coin du cabanon, coincé entre le "mur" et la barre de contre poids de la monture. Au début j'avais un petit capteur pour suivre l'évolution de l'humidité et puis il est tombé en panne. J'ai décidé de ne pas m'inquiéter avec ça. Il y a quelques vis qui montrent des signes de rouille, mais ça arriverait probablement même avec un abris bien sec, rien que par les nuits d'observation.

Oui, il faut naturellement y penser. Entre la condensation dans l'abri sur le matériel plus froid, et même l'humidité nocturne qui fait tout dégouliner après une séance... ^_^

 

Le 05/10/2021 à 03:14, jfleouf a dit :

C'est ce que j'ai un peu bâclé. J'ai creusé le chemin sur ~5 cm, mis une espèce de truc pour empêcher les herbes de pousser (mais qui est laisse passer la flotte), une couche de gravier et sable et les planches directement dessus. Du coup c'est pas hyper stable et à cause de ça, le cabanon ne revient pas toujours exactement au même endroit. Il faut donc que je fasse gaffe quand je ferme l'observatoire, si l'alignement n'est pas bon je dois pousser un peu le cabanon à la main pour réaligner le trou dans le plancher avec la colonne du télescope. C'est seulement si je pousse le cabanon au plus loin possible (deuxième série de planches).

Les planches ont un peu travaillé avec le temps, mais pour l'instant ça tient et si je dois les changer tous les 2 ou 3 ans ça ne sera pas un problème (mais je pense qu'elles vont tenir plus longtemps que ça).

Non JF tu n'as pas bâclé ¬¬. Avec le recul c'est facile de s'autoflageller... C'est du très bel ouvrage.

Effectivement il vaut mieux sur-dimensionner un peu la partie chemin et roues, il y'a du poids mobile! Combien pèses ta structure? J'aime bien ton concept sans béton dans le sol pour les chemins...

 

Le 05/10/2021 à 03:14, jfleouf a dit :

L'étanchéité est bonne. En général je laisse ma caméra montée + moteur de mise au point + Pegasus Power Box. Aucun problème à signaler. Pour l'humidité, pas de miracle sans le déshumidificateur. L'humidité ambiante est souvent très forte ici (Mississippi) mais ça n'est pas vraiment un problème. En fait, le seul moment où je constate de la condensation c'est plutôt à l'automne/printemps quand les nuits sont fraîches. Au petit matin le métal de la monture ne se réchauffe pas aussi vite que l'air ambiant --> condensation sur la monture. Si tu veux éviter ça, il faut chauffer un peu la monture (et pareil pour le tube). Une solution populaire de ce côté de l'Atlantique est le golden rod (https://www.lockdown.com/products/moisture-control/dehumidifier-rods/golden-rod-dehumidifier-rod/725721.html). Il y a aussi des petits systèmes de chauffage infra-rouge pour poulailler qui me semblent être une bonne idée.

Pour le vent, les pires conditions encontrées : ~40km/h de vent soutenu et rafales à 60km/h. Le machin n'a pas bronché. J'ai ajouté des ancres hautes que je mets en place en cas de risque de grand vent. Je te ferai des photos demain.

Très bien vu JF le petit chauffage pour poulailler...

Je vois que tu as prévu une bonne ventilation par le haut également... Pas de pluie qui rentre si le vent tourne avec des grandes ouïes comme tu as fait?

Et le vent, il faut que ça puisse résister à 100km/h, les rafales à 80/90 ne sont pas rares en métropole dès que c'est perturbé... Ça implique effectivement un compromis sur la hauteur une fois les dimensions des côtés fixés. ¬¬

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 10/7/2021 à 05:08, Simon Fabre a dit :

Combien pèses ta structure? J'aime bien ton concept sans béton dans le sol pour les chemins...

 

~200 Kg (à la grosse louche). Tres facile à pousser sur le chemin de planches. Pas facile pour la transporter du garage à son emplacement actuel tout seul...

 

J'aime bien aussi l'emprunte minimale du chemin pour les roues. Le prix à payer c'est un chemin pas hyper stable, avec deux conséquences :

 

1) L'abris n'est pas toujours bien à l'horizontale (parfois j'ai une roue qui "décolle" de 1 ou 2 mm) et quand on marche sur les planches ça peut faire bouger un peu l'abris. Comme le chemin de planches est en deux parties, si je pousse l'abris à fond (sur les deuxièmes planches), je peux marcher sur les planches autour du télescope sans perturber l'abris.

 

2) Comme indiqué plus haut, l'abris ne revient pas toujours exactement à la même position. Il faut juste faire un peu gaffe et le pousser un peu en biais si nécessaire.

 

Le 10/7/2021 à 05:08, Simon Fabre a dit :

Je vois que tu as prévu une bonne ventilation par le haut également... Pas de pluie qui rentre si le vent tourne avec des grandes ouïes comme tu as fait?

Et le vent, il faut que ça puisse résister à 100km/h, les rafales à 80/90 ne sont pas rares en métropole dès que c'est perturbé... Ça implique effectivement un compromis sur la hauteur une fois les dimensions des côtés fixés. ¬¬

 

Alors justement, mardi soir pour la première fois j'ai eu un peu de pluie dans l'observatoire. La porte et la zone au dessus ne sont pas étanches. En temps normal, l’avancée du toit suffit à protéger de la pluie, mais mardi soir on a eu un déluge (60 mm en 30 minutes) avec des rafales de vent à 50 km/h venant du Sud (la pire configuration possible pour l'observatoire). La pluie qui tombait donc horizontalement est entrée un peu dans l'observatoire.

 

Pour te donner une idée des conditions, voici un petit clip pris par ma camera de surveillance : https://video.nest.com/clip/21e16e12cf0e48b495f9b65eb48f4527.mp4

 

Au final, quelques goûtes sur la camera + barlow / ADC (qui sont juste derrière la porte) mais tout fonctionne (pas plus que l’humidité "normale" d'une nuit d'observation...)

 

Pas encore testé les rafales à 100km/h (je ne suis pas pressé) mais avec les trois ancres basses + les 4 ancres hautes je pense que ça peut résister aux grosses tempêtes.

 

Ci-dessous, quelques images du système d'ancrage.

 

Ancres basses (2 sur le coté à l’avant, une au milieu a l’arrière).

 

Ancre arrière (après un record de froid...):

 

20210218_110656.jpg.caed697de1f533e4234187818d748dd1.jpg

 

Ancres avant :

 

20210111_083525.jpg.2e8ab018d226e834e12d7b739309956f.jpg

 

Ancres hautes (que je ne mets en place que si il y a un risque de vent fort) :

 

20210828_175954.jpg.6cf0b5877f6a12118d2ad42999996b3a.jpg

 

20201009_110104.jpg.aae23fc50f1276bdcf589e349e4228f5.jpg

 

Souvent je ne mets même pas les ancres basses et je me contente te petites cales en bois pour bloquer les roues (j'utilise un modèle de roues sans frein). Depuis que j'ai vu les chats se faire les griffes sur ces mêmes cales en bois, j'ai tendance à mettre les ancres basses (sans serrer, ça prend 30 secondes)

 

jf

20211005_174133.jpg

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Salut à tous !

 

je suis avec intérêt ce post qui me ramène 2 ans en arrière. J'ai un chalet de 3.5 X 3.5m avec toit roulant (donc une "pergola" adjacente équivalente). J'avais posté à l'époque pas mal de questions concernant les autorisations nécessaires pour ce genre d'installation. A la lecture des réponses, je m'étais dit : "pfuii dura lex sed lex"...:(

 

J'étais passé à la mairie et là, on m'a dit : 3.5 X 3.5m, mais monsieur, vous pouvez faire ce que vous voulez sur votre terrain, tant que ça ne dépasse pas 20 m², donc je me questionne sur les 5m² évoqués plus haut ?

 

Franck

Edited by Franck_77
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 16 heures, astrovicking a dit :

Tant mieux pour toi... Tant qu'on ne te réclame rien!

C'est sûr :D. C'est effectivement écrit qu'une demande de travaux doit être établie si c'est supérieur à 5m² et inférieur à 20m² d'emprise au sol (j'avais "oublié" de leur parler de la "pergola" xD, oups) , mais je pense que c'est vraiment au bon vouloir des communes, c'est sûr que dans les grandes agglo comme Lyon ça doit être plus compliqué (déjà dans la transmission du dossier du soussoussous cheffou jusqu'au grandgrandgrand cheffou ...). Je suis dans une petite commune, ça facilite les choses je pense !

 

Franck

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut mon Simon : Je suis impatient de voir ta future installation, finalement ça sera un G11 et pas une autre monture ?

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 04/10/2021 à 16:37, Simon Fabre a dit :

Cette construction devra s'intégrer au mieux dans la verdure sans trop accrocher le regard, pour cela le bois me semble idoine.

J'avais construit la mienne sur une base de bardage couvre-joint, et de fenêtre à l'ancienne. Cela s'intègre très bien dans le décor. Si cela peut donner des idées ;)

IMG_20210516_124753.thumb.jpg.f954582fe014edc6f5bc4602ffd71161.jpg.d23e8c56006249bd20c1ab94f1670a99.jpg

 

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now