Simon Fabre

Future installation fixe C14

Recommended Posts

Il y a 19 heures, Franck_77 a dit :

Je suis dans une petite commune, ça facilite les choses je pense !

 

 

Oui, sauf que les petites communes ont aussi besoin de finances, et que l'apport de la taxe d'aménagement dont une majeure partie va dans leur caisse pourrait finalement les intéresser elle ou le département par exemple. 

D'autre part "on t'as dit"... Mais cà n'a aucune valeur juridique et du jour au lendemain on peut te demander de régulariser ta situation,suite à n'importe quelle vérification ....

https://leparticulier.lefigaro.fr/article/les-images-par-satellite-peuvent-servir-de-preuve-pour-des-infractions-d-urbanisme

http://www.arnaudgossement.com/archive/2020/03/31/urbanisme-les-images-prises-par-satellite-et-publiees-sur-in-6225697.html

"En résumé, contrairement aux images d’une zone inaccessible aux regards obtenues à l’aide d’un drone, les images prises par satellite publiées en accès libre sur Internet sont licites et peuvent être utilisées dans le cadre des contrôles d’infractions d’urbanisme. Il appartient seulement au juge d’en apprécier la valeur probante."

 

Taxe d'aménagement:

https://www.economie.gouv.fr/particuliers/taxe-amenagement#

 

Je souhaite évidemment de tout cœur qu'il ne t'arrive rien d'embêtant, ce qui est je l'espère le plus probable, mais pour ma part je ne me vois pas conseiller à quelqu'un de ne pas tenir compte de la législation.

 

 

Note, je lis:

"Sur délibération, les collectivités locales peuvent décider d'exonérer de taxe d'aménagement (en totalité ou en partie) certaines constructions comme :

les abris de jardin d'une superficie supérieur à 5 m2, pigeonniers et colombiers soumis à autorisation préalable"

 

C'est peut-être bien le cas de ta commune, c'est tout le mal que je te souhaite, bien que ça ne dispense pas dans tle cas de ton abri  de la demande d'autorisation préalable.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Il y a 5 heures, astrovicking a dit :

D'autre part "on t'as dit"

Oui on m'a dit... sauf que c'est la personne à l'accueil de ma mairie qui a appelé devant moi le responsable de l'urbanisme, elle lui a posé la question "abri de 3.5mX3.5m, besoin d'autorisation ?" (encore une fois j'ai oublié la pergola :D) et le responsable lui a répondu : en dessous de 20m² pas besoin ! Je n'ai pas demandé mon reste...xD Mais après, il y a la loi et son interprétation... Pour la loi, tu as entièrement raison et je ne suis sûrement pas à l'abri d'un retour de bâton !

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 20 heures, Franck_77 a dit :

Mais après, il y a la loi et son interprétation... Pour la loi, tu as entièrement raison et je ne suis sûrement pas à l'abri d'un retour de bâton !

 

Comme tu dis, sauf que dans certaines communes, les élus ne sont même pas au courant de la législation (volontairement ou pas) et donc donnent des infos fausses. Ensuite, quand tu as l'Administration (avec un grand A) qui t'envoie un courrier, c'est trop tard... Le mieux est de se renseigner auprès des services des impôts qui ont des agents formés (quoiqu'on en dise). Par exemple, pour mon abri-observatoire (simple abri à toit roulant 3x3m) il y a pas loin de 10 ans, j'ai demandé au maire qui m'a confirmé la nécessité de la déclaration préalable. Tout a été fait dans les règles, sans problème. Au bout de qq mois, j'avais un mot simplement dans ma boîte aux lettres pour préciser qu'un agent du cadastre était entré sur mon terrain (c'est facile, il n'est pas fermé et je ne m'y serai pas opposé si j'avais été là) pour dire qu'il avait procédé à la vérification de ce qui avait été déclaré. Est venu se greffer par dessus une "taxe environnementale" dont on ne m'avait jamais parlé, pas grand chose, 2x20 Euros à régler de mémoire.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 10/10/2021 à 15:20, astrovicking a dit :

C'est peut-être bien le cas de ta commune, c'est tout le mal que je te souhaite, bien que ça ne dispense pas dans tle cas de ton abri  de la demande d'autorisation préalable.

A ce propos les contrôles risquent bientôt de s'intensifier avec les "moyens modernes: " Les algorithmes de Google vont donc déceler depuis ces prises de vues les contours des piscines et bâtis pour vérifier s’ils «sont correctement imposés aux impôts directs locaux». https://fr.theepochtimes.com/fisc-francais-appel-a-google-traquer-piscines-non-declarees-1814103.html

Ça concerne non seulement les piscines mais également le bâti. Vaut donc mieux être dans la norme -_-

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 08/10/2021 à 21:59, jfleouf a dit :

~200 Kg (à la grosse louche). Tres facile à pousser sur le chemin de planches. Pas facile pour la transporter du garage à son emplacement actuel tout seul...

Merci JF. ¬¬

Ah oui quand-même, on comprend l'intérêt de bien penser à l'architecture des chemins...

L'idée de Seb est bien aussi, avec des guides. Le souci est qu'il ne faut pas qu'ils soient trop haut pour ne pas la nuit, mettre un pied dedans par inadvertance et se faire une cheville ou se vautrer au sol...

 

Le 08/10/2021 à 21:59, jfleouf a dit :

L'abris n'est pas toujours bien à l'horizontale (parfois j'ai une roue qui "décolle" de 1 ou 2 mm) et quand on marche sur les planches ça peut faire bouger un peu l'abris. Comme le chemin de planches est en deux parties, si je pousse l'abris à fond (sur les deuxièmes planches), je peux marcher sur les planches autour du télescope sans perturber l'abris.

Effectivement, ça peut bouger alors. J'opterais plutôt pour la solution des grosses poutres, lambourdes comme dit Seb, pour favoriser la stabilité...

 

Le 08/10/2021 à 21:59, jfleouf a dit :

Alors justement, mardi soir pour la première fois j'ai eu un peu de pluie dans l'observatoire. La porte et la zone au dessus ne sont pas étanches. En temps normal, l’avancée du toit suffit à protéger de la pluie, mais mardi soir on a eu un déluge (60 mm en 30 minutes) avec des rafales de vent à 50 km/h venant du Sud (la pire configuration possible pour l'observatoire). La pluie qui tombait donc horizontalement est entrée un peu dans l'observatoire.

Donc à bien étudier aussi préalablement. Dans mon cas l'abri s'ouvrira probablement vers l'Est.

 

Le 08/10/2021 à 21:59, jfleouf a dit :

Ancres hautes (que je ne mets en place que si il y a un risque de vent fort) :

Efficace certes, mais disgracieux par contre... Là je crois que Madame ne sera pas d'accord. Je pense que je favoriserai une plus grande largeur pour favoriser une meilleure assise. Quitte à faire une construction vraiment plus robuste en bas et plus légère en haut... Enfin je n'y connais pas grand chose je raconte peut-être des bêtises.

 

Merci mon Jojo! @astrovicking pour tes précieux conseils... ¬¬

J'ai donci regardé le PLU et le code d'urbanisme de ma future commune, et ça dit cela:

 

"Si votre projet a une emprise au sol et une surface de plancher inférieure à 5 m², il n'est pas soumis à autorisation d'urbanisme. Vous devez, cependant, consulter le plan local d'urbanisme (PLU) ou le document d'urbanisme en tenant lieu. Votre projet devra respecter les règles du code de l'urbanisme et du PLU."

 

"ARTICLE Ua7 - IMPLANTATION DES CONSTRUCTIONS PAR RAPPORT AUX LIMITES SEPARATIVES Les constructions doivent être implantées soit : - sur au moins une des limites séparatives ou - en retrait d’un minimum de 3 m de la limite séparative. Les constructions annexes légères de type abris de jardin, n’excédant pas 20 m2 d’emprise au sol et d’une hauteur inférieure ou égale à 2 m à l’égout du toit, doivent être implantées en limites séparatives ou en retrait d’un minimum de 1m de la limite."

 

Donc à-priori, pour une construction de 2.5m2 environ de surface je n'aurai pas de souci, et je pourrai la disposer à 1 mètre de la limite séparative, ce qui en intégrant la largeur de la haie, ne faitpas prendre le risque que l'abri se retrouve trop loin du bord, il restera discret ainsi.

 

Le 09/10/2021 à 20:21, wilexpel a dit :

Salut mon Simon : Je suis impatient de voir ta future installation, finalement ça sera un G11 et pas une autre monture ?

Salut mon Will. Je pense quand-même à installer une monture plus lourde, la G11 fait le boulot mais c'est limite quand même... Idéalement il me faudrait une AP1200 en occasion, mais ça ne court pas les roues et c'est un sacré budget! ¬¬

 

Le 09/10/2021 à 21:36, olivufu a dit :

J'avais construit la mienne sur une base de bardage couvre-joint, et de fenêtre à l'ancienne. Cela s'intègre très bien dans le décor. Si cela peut donner des idées ;)

Merci Olivufu. C'est très chouette effectivement. Quel est le bois utilisé pour le bardage? Et comment cela sou'vre-t'il?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, Simon Fabre a dit :

Efficace certes, mais disgracieux par contre... Là je crois que Madame ne sera pas d'accord. Je pense que je favoriserai une plus grande largeur pour favoriser une meilleure assise.

 

Disgracieux, oui, mais temporaire ! Ceci dit, les ancres basses peuvent suffire (l'abris de @ALAING par exemple) mais il faut que la structure soit bien rigide. Mon choix des ancres hautes vient de la peur que le toit ne se détache du reste de la structure en cas de très grosse rafale de vent.

 

Et je confirme l’intérêt d'avoir un chemin pour les roues qui ne dépasse pas du sol pour pas se prendre les pieds dedans !

 

jf

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, Simon Fabre a dit :

Quel est le bois utilisé pour le bardage? Et comment cela sou'vre-t'il?

Ce n'est pas un abri dédié astro. Un jour peut être. Pas d'ouverture du toit envisagé à l'époque (désolé). Pour le bois du bardage, des planches de coffrage en sapin 27mm, c'est rustique dans le rendu. Et parfaitement durable ainsi posé. Couvre joint en pin aussi. Plancher bois en dessous pour monter la structure. N'hésites pas si besoin d'infos;)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

Bon j'essaie de retourner cela dans ma petite tête, et je n'arrive pas à me décider pour quelle serait la meilleure solution d'utilisation de mon C14 dans notre future maison avec madame. xD

Je vous joins quelques photos du futur jardin pour fixer les idées.

 

En gros, c'est une bande de verdure bordée d'arbres et de haies, de 11m par 60m, orientée est-ouest, à l'est d'une petite cour gravillonnée, elle même ceinte par la maison au nord et la dépendance au sud.

 

Pour l'option abri roulant, le but premier est de ne pas dénaturer la future perspective paysagère, ll y'aura à terme des massifs....

La vue d'ensemble avec la parcelle bien en évidence. Le petit rectangle rose à droite serait l'emplacement du rectangle définissant l'emprise totale de l'abri, se déplaçant est-ouest, orientation imposée pour ne pas empiéter trop sur la largeur du terrain, que voici:

hbiBMb-Simu-Poste-Fixe.jpg

 

Vu du fond du jardin, tout à droite sur la photo GGEarth. L'abri serait à droite du potager:

gbiBMb-P1060764.jpg

 

Vu de la cour en graviers, avec le potager au fond à droite, donc l'abri serait derrière le grand pin un peu à gauche:

gbiBMb-P1060766.jpg

 

Le souci est que la contrainte de place va m'obliger à un abri assez petit, tassé contre la haie nord, et qui sera parqué en utilisation à l'ouest du télescope, il n'y aura pas beaucoup de place autour.

Je comprends en y réfléchissant que pour que cela soit aéré, ventilé et isolé thermiquement, et stable aussi, ça ne fera pas 3 cm d'épaisseur, il faudra un bardage, de l'isolation...

Pour plus de stabilité, l'idéal serait un abri avec un rapport hauteur sur largeur pas trop grand, mais cela devient incompatible avec un faible encombrement...

Je ne sais même pas si cela n'amochera pas définitivement le jardin.

Je ne sais pas dire si les branches des arbustes séparatifs au-dessus n'iront pas me faire dégouliner de la sève sur la lame à terme.

Mais cet endroit est le seul du jardin où l'on voit vers le sud sans gros obstacle autre que de petites haies. Pas d'habitation.

Le souci est que c'est aussi à une soixantaine de  mètres de la dépendance où il y'a du courant, quoique bon avec une grande rallonge...

La vue vers le sud depuis cet endroit, spot rectangulaire rose sur la photo:

npiBMb-DSC-0230.jpg

 

Autre option, mais sans abri, serait de laisser la monture juste sous une grosse bâche type Gizmo, à l'angle de la cour en graviers près de la voiture garée (spot vert sur la photo GGEarth).

L'avantage c'est que c'est moins humide, plus ouvert au-dessus du télescope, mais plus turbulent aussi.

Sachant qu'il y'a notre dépendance juste au sud et la maison des voisins derrière, donc relargage d'infrarouges la nuit en direction du sud... ce qui veut dire turbulence.

Le tube pourrait rester au sec dans la dépendance et il n'y aurait que quelques mètres à faire pour l'installer.

La table, les accessoires pourraient d'ailleurs rester au chaud dans la dépendance.

Bon, on perd un peu l'avantage d'avoir tout monté et d'être rapidement sur le pont...

La vue de ce petit coin en graviers, où  je pourrais installer 3 supports plats pour chaque pied de la monture:

I5iBMb-DSC-0214.jpg

 

Je pourrais enfin et aussi laisser la monture seule à l'emplacement prévu pour l'abri, en déplaçant le tube à chaque fois dans une grosse caisse type Pélicase roulante. Mais je vois déjà une grosse tranchée se creuser dans le gazon au fil des trajets, pas idéal pour la beauté du jardin...

 

Oui, des problèmes bien existentiels tout ça ¬¬, si vous avez des pistes, je prends merci!

 

 

 

 

Edited by Simon Fabre

Share this post


Link to post
Share on other sites

Acheter une propriété plus appropriée.9_9

  • Like 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, scc a dit :

Acheter une propriété plus appropriée.9_9

Certes SCC, mais il y'avait d'autres critères plus importants, alors je vais essayer de faire avec pour l'astro! ¬¬

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Après un petit observatoire, voire avec une coupole ça peut très bien s’intégrer dans un jardin et être beau :) 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

(re) bonjour,

 

Perso, je resterais sur l'idée du petit abri de jardin roulant, à l'emplacement de ton rectangle rose.

Un petit abri en résine marron / beige s'intègrera très bien dans ton jardin, surtout qu'il y a un potager juste à côté : il ne dénotera pas du tout dans l'environnement. 

Le télescope sous bâche juste à côté de ta maison sera hyper visible en permanence donc pas super et le fait de trimballer le tube optique au fond du jardin pour chaque observation te fatiguera bien vite et oblitère complètement l'avantage d'avoir un observatoire.

 

François

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

C'est toujours facile de donner des conseils quand on ne va pas réaliser... mais je vais m'y risquer quand même !

 

Il me semble qu'il faut sauter sur l'occasion, surtout avec un C14, de mettre en place un poste fixe, puisque vous pensez rester un moment dans cette maison (critère dont tu ne parles pas, parfois le facteur limitant est le fait qu'on pense repartir dans x années). Je n'ai pas de C14 mais je crois que la bête est assez lourde et la motivation peut souffrir de trop de trimballage...

 

Je partage l'avis de @fou d'astro, un abri style bois, sur la gauche vu depuis la maison, ne sera pas trop visible, ou bien à sa place. Peut-être une haie poussant rapidement (mais pas trop haut) pourra-t-elle aussi masquer l'abri ? Les massifs à venir ?

 

L'arrivée du courant ? Là je ne eux que conseiller de se lancer dans la tranchée. C'est un peu de boulot, pendant un an ou deux ça se voit sur la pelouse (mais si on découpe les carrés proprement ce n'est pas monstrueux) et ensuite c'est fini, oublié et on a toute l'énergie qu'on veut !

 

Ah, souvenirs, souvenirs....

 

071_IMG_5190.thumb.JPG.5afa38df1e9deadfdbf49f33b880297d.JPG

 

 

Ensuite, entre abri roulant ou toit roulant... on peut discuter des heures. Vu la place dont tu disposes, il me semble effectivement que l'abri roulant ira bien.

 

Isolation thermique ? En faut-il vraiment ? Pour éviter trop d'échauffement en été surtout ?

 

Je vais peut-être dire des bêtises, mais si à l'est du potager tu mets un massif qui clôt élégamment la perspective, est-ce que ça ne te donne pas plus de surface pour l'observatoire à l'est dudit massif ? Et donc permet de faire coulisser l'abri vers le nord ?

 

Voire envisager un toit roulant ? :ph34r:

 

Bonne suite de réflexion !

 

Jacques

 

 

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 38 minutes, starjack a dit :

Je vais peut-être dire des bêtises, mais si à l'est du potager tu mets un massif qui clôt élégamment la perspective, est-ce que ça ne te donne pas plus de surface pour l'observatoire à l'est dudit massif ? Et donc permet de faire coulisser l'abri vers le nord ?

Maintenant que j'ai vu les photos, je pensais exactement à ça...

Le mettre tout au fond, avec un couvert végétal devant (haie en truc qui pousse vite, et provisoirement une canisse en bois, en truc végétal, voire en truc plastoc imitation végétal).

L'option télescope à mettre en place, j'y crois pas une seconde: même avec 12 ans de moins en Guyane, je trouvais ça hyper limite de devoir insérer dans la queue d'aronde de la monture. Et ce tube je le connais bien. Si je l'ai revendu à JP, c'est qu'à nouveau en métropole, jamais trouvé la gniak de ressortir tout ce bazar avec la non certitude d'avoir du bon seeing. En guyane, la question se posait pas, soit c'était bouché, soit c'était bon...

 

L'éloignement ne me semble pas un souci pour l'électricité, y a pas des kW à tirer dessus, et une bonne rallonge ou un cable passé au pied des arbres contre la limite de terrain éviterai de faire Verdun dans la pelouse...

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si tranchée, penser au grillage avertisseur. J'ai aussi fait le choix d'amener l'elec dans mon abris.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

 

Il y a bcp de végétation latérale et pas que d'un côté, mais des 2 cotés, et qui semble déjà élevée. A voir avec les voisins s'il y a possibilité de couper un peu dans les limites du raisonnable (2m, 2,5m, 3m de haut ?) mais une vue quand même dégagée sur le S, au moins, c'est intéressant. Comme j'imagine qu'il n'est pas prévu que tu "déboises" l'ensemble, il faudra faire avec l'existant et donc profiter des fenêtres de ciel qui te sont proposées. On fait chacun avec ses moyens : financiers, techniques et pour l'environnement qui accueille l'observatoire. Pour le reste, comme les copains, une tranchée, ca se creuse assez facilement selon le type de terrain, à la mini-pelle si on les moyens financiers ou une connaissance qui peut le faire, ou bien à la main et donc pas à coup de mini-pelle, mais à la sueur de ton front. Tu fais 1m chq soir en rentrant du boulot, finalement, 60 jours, ca passe vite... Mon abri (3x3m, 279x279 pour être exact) est à 40m de la maison, il a fallu faire la tranchée à la main. Pas de remote et ce n'est pas prévu. Un C14, quand on peut (c'est ce qu'il y a dessous), on le laisse à poste fixe et c'est quand même compliqué en "nomade". Un abri 3x3 est tout à fait adapté pour un C14, un Meade SC 12/14, il reste suffisamment de place pour circuler dans l'abri et installer des rangements, tablettes, une table... Bien moins cher qu'une coupole et s'intègre parfaitement dans le paysage. Et surtout un abri, ça change tout, hormis le matériel qui reste à poste fixe, tu élimines différents problème y compris la météo, tu rentres du boulot, tu vas ouvrir le toit, ventiler le télescope et 2h après au moins pour un C14, t'observes ou tu te prépares à observer. Si ca c'est couvert, tu refermes le toit et terminé !

 

Ouverture des portes vers le S, le toit coulisse donc vers le N.

 

Beau projet et bon courage, mais c'est pour de belles observations ensuite.

 

Cdt.

 

 

 

 

IMG_7146.JPG

IMG_7151.JPG

Edited by BL Lac
  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 10/4/2021 à 08:20, fou d'astro a dit :

Bonne idée l'abri roulant.

 

Bonjour: C'est pas facile de trouver le bon endroit dans un jardin avec arbres protégés et de plus colline.

Mais cette petite maison sur roulettes et railles en bois est une bonne solution.

Je continue à mijoter mon projet, mais porter mon 10 pouces SCT sur un vingtaine de mètres  commence à me sérieusement "peser."

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 16/10/2021 à 21:13, Adamckiewicz a dit :

Après un petit observatoire, voire avec une coupole ça peut très bien s’intégrer dans un jardin et être beau :) 

Merci Adamckiewicz. Oui, mais cela, c'est notre point de vue d'astronome...¬¬  Madame qui n'est pas astronome ne veut pas et je la comprends, d'une construction qui va oblitérer en grande partie la perspective du jardin.

 

Le 17/10/2021 à 10:22, starjack a dit :

Bonjour,

C'est toujours facile de donner des conseils quand on ne va pas réaliser... mais je vais m'y risquer quand même !

Il me semble qu'il faut sauter sur l'occasion, surtout avec un C14, de mettre en place un poste fixe, puisque vous pensez rester un moment dans cette maison (critère dont tu ne parles pas, parfois le facteur limitant est le fait qu'on pense repartir dans x années). Je n'ai pas de C14 mais je crois que la bête est assez lourde et la motivation peut souffrir de trop de trimballage...

Je partage l'avis de @fou d'astro, un abri style bois, sur la gauche vu depuis la maison, ne sera pas trop visible, ou bien à sa place. Peut-être une haie poussant rapidement (mais pas trop haut) pourra-t-elle aussi masquer l'abri ? Les massifs à venir ?

L'arrivée du courant ? Là je ne eux que conseiller de se lancer dans la tranchée. C'est un peu de boulot, pendant un an ou deux ça se voit sur la pelouse (mais si on découpe les carrés proprement ce n'est pas monstrueux) et ensuite c'est fini, oublié et on a toute l'énergie qu'on veut !

Ah, souvenirs, souvenirs....

Merci Jacques. Mais non bien au contraire, n'hésite surtout pas!¬¬

Oui c'est vrai, j'ai oublié de dire que nous comptons bien y rester une bonne quinzaine d'années au moins, il s'agit d'un changement de cadre de vie définitif... En attendant d'aller retrouver une région avec plus de relief pour la retraite, mais nous n'en sommes pas là.

Oui un C14 c'est lourd à trimballer, même si maintenant j'en ai pris l'habitude.

On va essayer effectivement de partir sur l'idée de le cacher depuis la maison par une espèce de treille avec des rosiers ou autre chose.

L'idée pour casser un peu la longueur du jardin, sera de mettre des chicanes végétales, mais pas trop hautes bien-sûr, pour ne pas boucher l'ouverture sur la forêt au fond.

C'est bien là où ça coince un peu, c'est que l'unique vue ouverte depuis le jardin vers l'Est, passe par sa largeur. Et qu'il est exclu d'en boucher une grande partie avec une construction aussi bien pensée soit-elle.

Pour le courant, j'essaierai dans un premier temps de faire avec une rallonge...

 

Le 17/10/2021 à 10:22, starjack a dit :

Ensuite, entre abri roulant ou toit roulant... on peut discuter des heures. Vu la place dont tu disposes, il me semble effectivement que l'abri roulant ira bien.

Isolation thermique ? En faut-il vraiment ? Pour éviter trop d'échauffement en été surtout ?

Je vais peut-être dire des bêtises, mais si à l'est du potager tu mets un massif qui clôt élégamment la perspective, est-ce que ça ne te donne pas plus de surface pour l'observatoire à l'est dudit massif ? Et donc permet de faire coulisser l'abri vers le nord ?

Voire envisager un toit roulant ? :ph34r:

Bonne suite de réflexion !

Jacques

Oui Jacques, l'abri roulant permet une construction de volume plus petit, donc adéquate dans mon cas. Ton idée est très bonne concernant la bande nord sud à l'est du potager (qui va probablement ne pas survivre). Cela permettrait effectivement d'avoir l'abri qui se déplace nord sud, ce qui est mieux. Et celle du massif pour cacher également...

Il faut voir in situ, avec des repères au sol, dans quelle mesure cela ne boucherait pas trop la vue au-delà de notre terrain et à laquelle nous tenons beaucoup, puisqu'on voit la forêt de Rambouillet au loin. Nous ne voulons pas boucher cette unique perspective sur le lointain, ou à la limite dans une toute petite mesure, et sur un bord.

 

 

Le 17/10/2021 à 11:15, Sébastien Lebouc a dit :

Maintenant que j'ai vu les photos, je pensais exactement à ça...

Le mettre tout au fond, avec un couvert végétal devant (haie en truc qui pousse vite, et provisoirement une canisse en bois, en truc végétal, voire en truc plastoc imitation végétal).

L'option télescope à mettre en place, j'y crois pas une seconde: même avec 12 ans de moins en Guyane, je trouvais ça hyper limite de devoir insérer dans la queue d'aronde de la monture. Et ce tube je le connais bien. Si je l'ai revendu à JP, c'est qu'à nouveau en métropole, jamais trouvé la gniak de ressortir tout ce bazar avec la non certitude d'avoir du bon seeing. En guyane, la question se posait pas, soit c'était bouché, soit c'était bon...

L'éloignement ne me semble pas un souci pour l'électricité, y a pas des kW à tirer dessus, et une bonne rallonge ou un cable passé au pied des arbres contre la limite de terrain éviterai de faire Verdun dans la pelouse...

Merci Sébastien. ¬¬ L'idée de Jacques est fameuse. J'ai commencé d'évoquer la chose à Madame et cette idée sur la largeur n'a pas remporté une énorme cote... Ce qu'il faudrait éviter à tout prix dans cette option, c'est l'abri en plein milieu la journée. Et la largeur effective du terrain à cette endroit, à cause des haies séparatives et de quelques buissons, est plutôt de 8 mètres que 10...

Il y'aurait l'idée de déplacer le spot côté sud de la largeur, de façon qu'il se retrouve à droite quand on regarde le jardin depuis la maison. Et il n'y a que la nuit qu'il viendrait encombrer le milieu de la largeur... 

Pas dit que je puisse retenir cette option, on va étudier cela quand on aura les clés. Au pire je me rabattrai sur la config moins bonne du rectangle rose (est ouest, moins pénalisante pour l'ouverture du jardin vers l'Est).

Je te suis complètement sur la lassitude qui risque de s'installer à sortir le tube à chaque fois... C'est ce que je fais pendant le mois d'Août lors de mes vacances estivales, et tout mettre en place pour se rendre compte deux à trois heures après que c'est turbulent donne un peu l'impression de s'être fatigué pour rien, surtout qu'il faut tout rentrer dans la foulée.

Je partirais bien comme tu dis sur une idée de rallonge ou câble, l'idée d'un mini Verdun ne devrait pas non plus ravir Madame, et ce jardin est aussi le sien.

 

 

Le 17/10/2021 à 14:06, olivufu a dit :

Si tranchée, penser au grillage avertisseur. J'ai aussi fait le choix d'amener l'elec dans mon abris.

Merci Olivier. ¬¬ Tu parles d'un grillage avertisseur... pour signaler la tranchée cachée de façon permanente après?

 

Il y a 23 heures, BL Lac a dit :

Bonsoir,

Il y a bcp de végétation latérale et pas que d'un côté, mais des 2 cotés, et qui semble déjà élevée. A voir avec les voisins s'il y a possibilité de couper un peu dans les limites du raisonnable (2m, 2,5m, 3m de haut ?) mais une vue quand même dégagée sur le S, au moins, c'est intéressant. Comme j'imagine qu'il n'est pas prévu que tu "déboises" l'ensemble, il faudra faire avec l'existant et donc profiter des fenêtres de ciel qui te sont proposées. On fait chacun avec ses moyens : financiers, techniques et pour l'environnement qui accueille l'observatoire. Pour le reste, comme les copains, une tranchée, ca se creuse assez facilement selon le type de terrain, à la mini-pelle si on les moyens financiers ou une connaissance qui peut le faire, ou bien à la main et donc pas à coup de mini-pelle, mais à la sueur de ton front. Tu fais 1m chq soir en rentrant du boulot, finalement, 60 jours, ca passe vite... Mon abri (3x3m, 279x279 pour être exact) est à 40m de la maison, il a fallu faire la tranchée à la main. Pas de remote et ce n'est pas prévu. Un C14, quand on peut (c'est ce qu'il y a dessous), on le laisse à poste fixe et c'est quand même compliqué en "nomade". Un abri 3x3 est tout à fait adapté pour un C14, un Meade SC 12/14, il reste suffisamment de place pour circuler dans l'abri et installer des rangements, tablettes, une table... Bien moins cher qu'une coupole et s'intègre parfaitement dans le paysage. Et surtout un abri, ça change tout, hormis le matériel qui reste à poste fixe, tu élimines différents problème y compris la météo, tu rentres du boulot, tu vas ouvrir le toit, ventiler le télescope et 2h après au moins pour un C14, t'observes ou tu te prépares à observer. Si ca c'est couvert, tu refermes le toit et terminé !

Ouverture des portes vers le S, le toit coulisse donc vers le N.

Beau projet et bon courage, mais c'est pour de belles observations ensuite.

Cdt.

Merci Bernard. ¬¬ Oui, on pourra essayer de voir avec les voisins pour réduire la hauteur des haies, l'idéal serait quand-même de ne pas en être trop près.

Pour la tranchée, je n'aurais rien contre la faire moi-même, c'est juste que cela va considérablement faire ressembler le jardin à Verdun et pour longtemps, et ma moitié ne goûterait absolument pas ce chantier...

Je ne peux pas rajouter cela en plus de l'abri, qui lui coûte déjà fort.

Niveau dimensions je suis obligé pour des raisons de perspective et ouverture du jardin, de ne pas envisager plus qu'1m50 de côté, en gros. Il faut juste que je voie si ça passe avec une plus grosse monture si je décide un jour de franchir le pas d'une AP1200 par exemple, ça n'est pas exclu, mais pas à l'ordre du jour.

Je te suis également comme Sébastien sur les avantages du poste fixe, et je ne me vois pas faire sans maintenant que je vais avoir un jardin. Cela permet d'augmenter considérablement le nombre de nuits observables, même si la météo ne réserve que de courts créneaux. Et cela permet aussi de se faire une idée des conditions très rapidement, en quelques minutes contre plusieurs heures en mode nomade. Il est clair que trimballer ce tube dans ses bras, le poser sur un petit tabouret, avant de le reprendre pour le hisser sur la monture n'est pas une opération anodine, surtout quand il faut refaire l'inverse en fin de session avec la fatigue éventuelle...

Mais je ne me plains pas attention¬¬, j'ai toujours à l'esprit la chance d'utiliser un C14, je le fais toujours avec plaisir. C'est juste que si je peux faire autrement, je le ferai bien-sûr! Pour l'espérance de vie de ce super tube et aussi la mienne! :)

 

Il y a 21 heures, VNA1 a dit :

Bonjour: C'est pas facile de trouver le bon endroit dans un jardin avec arbres protégés et de plus colline.

Mais cette petite maison sur roulettes et railles en bois est une bonne solution.

Je continue à mijoter mon projet, mais porter mon 10 pouces SCT sur un vingtaine de mètres  commence à me sérieusement "peser."

Merci VNA1.¬¬ Oui, je comprends parfaitement ton souci. Porter un tube lourd c'est toujours prendre le risque de le faire chuter... Alors si on peut, il faut essayer l'option fixe. Bonne réflexion à toi aussi!

Edited by Simon Fabre
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, Simon Fabre a dit :

Merci Olivier. ¬¬ Tu parles d'un grillage avertisseur... pour signaler la tranchée cachée de façon permanente après?

 

C'est la norme si ce n'est pas la législation en vigueur (à toi de te renseigner, je ne le connais pas !) sur le domaine public et peut-être aussi les entreprises. Pour les particuliers, je ne sais pas, tu es chez toi. En effet, pour signaler qu'il y a des tuyaux et autres cables qui passent à cet endroit. Rouge = électricité, bleu = eau, jaune = gaz... Se trouve dans n'importe quel magasin de bricolage et de matériaux.

 

image.png.d319c32db9dd9468819480c61277eb0d.png

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 19 minutes, Simon Fabre a dit :

Niveau dimensions je suis obligé pour des raisons de perspective et ouverture du jardin, de ne pas envisager plus qu'1m50 de côté, en gros

 

C'est pour cela qu'il ne faut pas prendre un abri trop petit (dans le cas où tu partes sur la solution comme la mienne que j'ai simplement copiée sur de nombreux autres astrams, voir ce qu'on trouve sur Internet, où il n'y a que le toit qui coulisse, avoir un bon espace de rangement et pouvoir tourner autour de l'instrument sans gêne, tout en étant protégé du vent et des lumières parasites éventuelles). Cela diffère de la solution où c'est l'abri en entier qui coulisse au sol et qui demande aussi une autre conception quant à/aux fixation(s) en temps normal et si vent/tempête annoncés, mais évidemment, plus de place autour puisque l'abri ayant coulissé, tu n'es pas gêné par les parois.

 

 

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now