jm-fluo

Queue d'aronde VS colliers

Recommended Posts

Bonjour à tous.

Après avoir lu dans les PA cette phrase : "suppression de la queue d'aronde d'origine et installation sur des colliers pour faciliter l'équilibrage et éviter toute contrainte sur le tube" je me suis interrogé. Pour toutes mes lunettes de diamètres 60 (revendue), 70, 80, 102, 152 (revendue) ou même ma lunette actuelle, la  TEC FL180 mm, je suis en mode "colliers". J'aimerai avoir vos avis sur les avantages et les inconvénients des deux systèmes. Je n'ai jamais testé le système queue d'aronde mais je ne suis pas contre pour le faire ;-)

Merci d'avance pour vos réponses.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Posted (edited)

De mon expérience, en nomade, l'équilibrage longitudinal d'un tube lourd (C14) maintenu par une queue d'aronde sur une monture équatoriale est un supplice.

Soit on place l'embase horizontalement mais, les deux côtés n'étant pas à la même hauteur et le centre de gravité du tube déporté, les frottements sont tels que ça coince en permanence et on ne peut déplacer que par à-coups, soit on la place dans la direction de l'axe des pôles et il faut empêcher le tube de tomber (et en plus, on ne sait pas si c'est équilibré sans serrer l'embase et tourner les axes pour que le tube soit horizontal).

 

Voilà pourquoi j'ai en projet d'opter pour la solution des colliers, mais c'est pour du nomade "limite".

Edited by Moot

Share this post


Link to post
Share on other sites

le système queue d'aronde suffit pour des instruments légers avec des oculaires légers

dès qu'on passe sur du plus lourd les colliers sont irremplaçables pour l'équilibrage

Share this post


Link to post
Share on other sites

Humm . . . j'ai du mal à imaginer le montage d'une lunette sans colliers xD

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, ALAING a dit :

Humm . . . j'ai du mal à imaginer le montage d'une lunette sans colliers xD

 

+1 moi aussi !

 

car sans colliers, cela suppose de percer le tube pour fixer la QA ! et une QA suffisamment longue pour bien l'équilibrer !

 

toutes mes lulus sont à colliers et je ne suis pas prêt à m'aventurer à percer un tube : ce qui est la meilleure façon de faire rentrer sur les lentilles et les baffles de gentilles particules de poussières de métal ! Top !

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, FRANKASTRO64 a dit :

je ne suis pas prêt à m'aventurer à percer un tube

Moi non plus :-) Je reformule ma question :-) Actuellement pour ma 180 mm, les deux colliers sont fixés sur une platine par quatre vis, deux par collier. Les deux colliers sont séparés l'un de l'autre par une vingtaine de centimètres. Je fais l'équilibrage en coulissant le tube après avoir desserré les colliers. Autre système : JD avec sa CFF 185, les deux colliers sont fixés sur une queue d'aronde par deux vis, une vis par collier. Les deux colliers sont séparés l'un de l'autre par d'une trentaine de centimètres. L'équilibrage ce fait en coulissant la queue d'aronde.

Y a t-il un avantage ou pas, entre ces deux systèmes ?

NB : la masse des deux tubes est sensiblement égal soit environ 17kg.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

@jm-fluo

tu fixes la platine Losmandy sur la queue d'aronde au milieu et ensuite tu coulisses le tube pour équilibrer. On ne coulisse pas la queue d'aronde pour équilibrer. C'est trop dangereux. C'est pour la pose du tube que la question pourrait se poser pour les tubes lourds. Queue d'aronde et collier vide, puis tube seul ou l'ensemble d'un coup. Perso, je mets tout d'un coup, même si le poids fait 14kg, mais pour plus lourd, j'opterai pour la méthode de @JD. Au-delà de 200mm F7 et plus, je me demande comment ils procèdent car les triplets sont vraiment très lourds et très longs avec les masse aux extrémités. C'est là qu'il faut oublier les réfracteurs en nomade.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now