Sign in to follow this  
ndesprez

Réducteur harmonique

Recommended Posts

Bonsoir,

Avez vous une idée de la matière utilisée pour la construction de la roue dentée déformable ?

Merci.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

les couronnes et wave generator sont en inox, on ne va pas risquer la corrosion galvanique en mettant autres choses que de l'inox entre les deux . 

Par contre la nuance exacte ca va dépendre et ca va faire partie du savoir faire du fabriquant pour qualifier la pièce en grande déformation et le nombre de cycles qui va bien en fatigue .

Share this post


Link to post
Share on other sites

Même en retenant un module très faible, la déformation approche voire dépasse le mm. Partant, il faudrait un coef d'élasticité important. Avez vous un exemple ? Ce sujet commence à me passionner. Perso, j'aurai retenu une matière plastique ...

:) 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, ndesprez a dit :

Perso, j'aurai retenu une matière plastique ...

 

Surtout pas , en grande déformation le plastique est vite cassant et friable .  et les reprise de charges nécessaire ne sont pas compatible avec ce genre de matière . il y a par contre des modèles avec des joints "nitrile" ou équivalent qui donne l'impression que la spline est en plastique ( ou plutôt caoutchouc bizarre noire ) . D'autant que ces reducteur sont prevu pour fonctionner jusqu'à 10 000 tr/min , l'augmentation de temperature qui en decoule va completement effondrer les maigres caracs mecaniques .

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  



  • Similar Content

    • By Smb
      Bonjour à  Tous
      j’ai tout récemment rencontré un problème d’erreur hardware sur ma toute nouvelle GM1000 HPS je suis en train d’en discuter avec Baader planétarium et la clé des étoiles je suis supposé placer un filtre avant l’alimentation....quelqu’un a-t-il déjà eu ce problème et quelle solution y a-t-il apporté si tant est  que ce n’e soit pas la monture elle-même qui ait un problème ce qui a priori n’est pas le cas .... Ça s’arrête d’un coup ça attends ça redémarre ça dit qu’il y a une erreur ça attends un peu ça revient à la normale.
      cordialement
    • By Marc S
      Bonjour à tous ,
       
      Je profite de cette « période sans miroir » pour réfléchir à l’amélioration de mon barillet de ma monture équatoriale.
      En effet mon miroir vient d’être porté en (ré)aluminure chez MCM avec un délai de quelques semaines.
       
      C’est un miroir en BVC ( Black vitrified ceramic) de 20 pouces à f/3 avec une épaisseur de 50mm.
       
      Les photos jointes montrent la configuration actuelle, c-à-d  
       
      -une cellule à 18 points dont la répartition a été calculée par PLOP sur 6 triangles et 3 balanciers. Les triangles en alu font 3.5 mm d’épaisseur alors que les balanciers en acier font 6 mm.
      - les trois vis de collimation agissent sur la hauteur des pivots des balanciers
      - les pivots des triangles et des balanciers sont tous constitués de rondelles concave-convexe
      -les points d’appui sont en touches téflon
      - les appuis latéraux sont fixés à la base du tube. Ce sont 12 touches en téflon placées sur 6 balanciers. Je m'arrange pour que leur hauteur soit au niveau du CG du miroir.
       
       
       Je me base maintenant sur l’excellent « guide moderne des supports de miroir "
      pour voir les améliorations :
      http://www.loptics.com/articles/mirrorsupport/mirrorsupport.html
       
      Et à cette lecture, je vois quelques points faibles qui sont, par ordre d’importance :
       
      1)      Il faudrait une cellule unique comportant tous les appuis à la fois dorsaux et latéraux pour ne pas perdre la hauteur des supports latéraux au CG à chaque nouvelle collimation
       
      2)      Utiliser des roulements pour ces appuis latéraux à la place des 12 patins en téflon pour réduire l’astigmatisme
       
      3)      Remplacer les patins en téflon dorsaux qui « accrochent » par du Delrin ou plastique dur
       
      4)      Renforcer et donc remplacer les triangles par de l’alu de meilleure épaisseur (5 mm minimum)
       
      5)      Remplacer les pivots en rondelles convexe-concave par des roulements à rotules.
       
      6)      ……Autre ?
       
      Bref c’est tout le barillet qui est à remplacer et à revoir, avec  la contrainte importante qu’il doit passer par la base du tube d’une ouverture de 52 cm de diamètre.
       
      La seule solution c’est de placer une cellule en disque qui supporte tous les supports.
      Les balanciers pour les supports latéraux seraient alors à viser sur ce disque une fois  qu’il serait mis en place dans le tube.
      Les vis de collimation placées sur le triangle-barillet agiraient sur la position de ce disque-cellule.
       
      Mais quel matériel utiliser pour ce disque support ?
       
      Ou alors vous avez d’autres idées, d’autres commentaires ?
       
      Merci pour votre aide,
       
      Marc.




    • By Marc S
      erreur
       




  • Upcoming Events