Sign in to follow this  
Huitzilopochtli

LUCY, une odyssée chez les Troyens

Recommended Posts

Le commentateur de télémétrie de l'ULA rapporte que le Centaure a atteint une orbite de stationnement très proche des prédictions avant le vol. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

ULA confirme l'allumage du moteur RL10 à hydrogène sur l'étage supérieur Centaur. Il s'agit d'un tir de six minutes pour donner à la sonde astéroïde Lucy suffisamment de vitesse pour s'échapper de la Terre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

MECO 2 confirmé. Le moteur RL10C-1 s'est arrêté. Le moteur a produit 22 900 livres de poussée pour accélérer le vaisseau spatial Lucy de 3 300 livres et atteindre la vitesse d'échappement de l'attraction terrestre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les deux panneaux solaires circulaires de Lucy devraient commencer leur séquence de déploiement maintenant. La séquence devrait durer environ 20 minutes, les deux ailes en éventail se déployant simultanément.

 

L'émetteur du vaisseau spatial Lucy a été programmé pour commencer à fonctionner environ 30 secondes après la séparation de l'étage supérieur Centaur. Mais les responsables ne s'attendaient au mieux qu'à une liaison de communication intermittente avec Lucy, jusqu'à ce que le vaisseau spatial manœuvre vers un angle de pointage plus favorable pour la liaison descendante environ 30 à 60 minutes après la séparation.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le directeur du lancement de la NASA, Omar Baez, confirme que le contrôle de mission s'est verrouillé sur les signaux radio de la sonde astéroïde Lucy après la séparation de la fusée Atlas 5.

 

Bon, j'arrête là. Je ne vais tout de même pas poursuivre pendant les douze ans du voyage.

En plus, il rrisquerait d'y avoir quelques blancs.

 

On peut maintenant considérer que Lucy est en bon chemin. :)

  • Like 2
  • Thanks 7

Share this post


Link to post
Share on other sites

Jolie séquence avec cette animation qui décrit le déploiement des panneaux solaires :

 

 

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, jackbauer 2 a dit :

Bonnes nouvelles du Sénégal :

 

C'est vrai qu'au Sénégal,  ... souvenirs, souvenirs 9_9

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si on en est aux parents-thèses en voici une qui a plus de sens, le Koumpo.

Sur la terre des Diolas..., mon pays, mon peuple, mon âme...

 

 

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quelques infos supplémentaires au sujet de ce problème :


https://spacenews.com/nasa-investigating-issue-with-lucy-solar-array/


Traduction automatique corrigée :


Les ingénieurs étudient pourquoi l'un des deux panneaux solaires du vaisseau spatial Lucy  pourrait ne pas s'être verrouillé  lors de son déploiement après le lancement le 16 octobre.


Dans une déclaration du 17 octobre , la NASA a déclaré que bien que le vaisseau spatial soit en bonne santé, l'un des deux panneaux solaires circulaires "pourrait ne pas être complètement verrouillé" après son déploiement. Les panneaux solaires se sont déployés dans la première demi-heure après la séparation de l'étage supérieur Centaur de la fusée Atlas 5.


Les deux panneaux solaires produisent de l'électricité, a déclaré l'agence, et il n'y a pas d'autres problèmes avec le vaisseau spatial. "Dans l'attitude actuelle du vaisseau spatial, Lucy peut continuer à opérer sans menacer son état fonctionnel et sa sécurité", explique la NASA dans le communiqué. "L'équipe analyse les données des engins spatiaux pour comprendre la situation et déterminer les prochaines étapes pour réaliser un déploiement complet du panneau solaire."


"Cette équipe a déjà surmonté de nombreux défis et je suis convaincu qu'ils réussiront également cette fois-ci", a tweeté Thomas Zurbuchen, administrateur associé de la NASA.


Les deux panneaux solaires de Lucy mesurent chacun 7,3 mètres de diamètre. Stockés dans une configuration pliée, ils ont été conçus pour se déployer « comme des éventails chinois », nous dit Joan Salute, directrice associée des programmes de vol de la division des sciences planétaires de la NASA, lors d'un briefing de pré-lancement le 14 octobre.


Les panneaux ont un total de 51 mètres carrés de cellules solaires. Cette grande surface est nécessaire car le vaisseau spatial s'éloignera à la distance de Jupiter, où la lumière du soleil n'est que de quelques pour cent aussi puissante que sur Terre. "Cela permet à Lucy de voyager plus loin du soleil que tout autre vaisseau spatial alimenté à l'énergie solaire", explique Katie Oakman, responsable des structures et mécanismes de Lucy chez Lockheed Martin Space. Lockheed était maître d'œuvre de Lucy, bien que les panneaux solaires aient été construits par Northrop Grumman.


Au voisinage de la Terre, les panneaux de Lucy peuvent générer 18 kilowatts de puissance. Cependant, en survolant les astéroïdes troyens qui sont la destination de la mission, les réseaux ne produiront que 500 watts de puissance, encore suffisants pour faire fonctionner le vaisseau spatial et ses trois principaux instruments.


Elle a ajouté qu'il n'y avait aucune exigence de conception spécifique pour les panneaux circulaires par rapport à ceux rectangulaires, plus conventionnels, mais que ceux-ci offraient plus de surface tout en s'intégrant dans les limites du carénage de charge utile. "Cette conception particulière nous permet vraiment de les ranger étroitement à côté de la sonde pour le lancement", a-t-elle déclaré. "Avoir une forme particulière autre que cette conception vraiment unique ne nous permettrait pas d'atteindre cette surface de cellule active de 51 mètres carrés tout en pouvant les ranger dans le carénage du lanceur."


On ne sait pas si le problème affectera d'autres opérations pour contrôle du vaisseau spatial après son lancement. Cela inclus le déploiement de la plate-forme de pointage des instruments, sur laquelle sont montés les trois principaux instruments, prévue environ deux jours après le lancement.
 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, le déploiement des panneaux solaires ou autres surfaces sur une sonde dans l'espace est toujours une phase délicate, pleine d'aléas.....

ça me fait penser à.... 

 

Non rien.... :ph34r:

  • Like 2
  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci à @Huitzilopochtli pour ce fil qui va durer quelques années ! :)

 

L'oubli d'Yves Coppens ? On n'est pas surpris, hélas. Ils étaient trois, deux français, un états-unien... >:(

 

 

Le 16/10/2021 à 12:23, Huitzilopochtli a dit :

Le moteur a produit 22 900 livres de poussée pour accélérer le vaisseau spatial Lucy de 3 300 livres

 

Ah, les Etats-Unis font partie de la poignée de pays dans le monde qui n'ont pas adopté le système métrique (Liberia, Iles Marshall, Micronésie...). Donc 22900 livres de poussée ça fait 101 864 Newton. Et 3300 livres ça fait 14 679 N, mais ce n'est pas une accélération, donc là je ne comprends plus.

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 36 minutes, jackbauer 2 a dit :

Oui, le déploiement des panneaux solaires ou autres surfaces sur une sonde dans l'espace est toujours une phase délicate, pleine d'aléas.....

ça me fait penser à.... 

 

Arrgh... oui, bien sûr, on ne pense qu'à lui quand on entend ça. Déployer deux panneaux solaires en éventail est déjà une opération qui peut mal se passer, alors, alors...

 

:/

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vont peut-être regretter l'économie faite sur l'utilisation d'un RTG plus adapté pour ces distances. :/

Remember aussi Galileo vers Jupiter qui n'a jamais pu déployer son antenne grand gain, mais c'est une autre histoire ...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Chaque nouvelle technique comporte des aléas...

Mais alors que certains (spaceflightnow) disent qu'avec 51m2 ce sont les plus grand panneaux solaires d'une sonde spatiale, ils oublient les 64m2 des panneaux rectangulaires "classiques" de Rosetta qui ont très bien fonctionné plus de 12ans (et ses 32m d'envergure).

Nicolas

  • Like 5

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sacrés 'ricans, et après c'est nous qui sommes chauvins!

Je viens de remarquer que Patrocle (guerrier grec) est situé au point L5, le camp des troyens alors que Achille est en L4, le camp des grecs. D'après Homère il meurt dans le camp adverse au pied des murailles de Troie, joli clin d’œil des astronomes à la mythologie.

Ci dessous, Parocle et Ménétios, un "troyen" binaire (#Hubble). Survol le 3 mars 2033!

617_Patroclus_Hubble.jpg

  • Like 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 10/18/2021 à 04:33, Skyraph a dit :

Sacrés 'ricans, et après c'est nous qui sommes chauvins!

 

 

Sacré Schmuck, "the pot calling the kettle black," les Français sont les meilleurs dans cette "discipline."

Les Américains ont leurs fautes et même trop. Mais se servir de nom dérogatoires, on en finira jamais!

 

Ce qui est bien plus inquiétant avec cette aventure spatiale de longue durée est le climat politique en ce moment--si l'extr`me droite prend le pouvoir--les budgets seront réduits sinon annulés. Les deux prochaines élections pourraient mettre ce pays dans la mouise.  :-(

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, BobMarsian a dit :

Image déjà postée sur le précédent fil, il y a plus de trois ans et demi, mais bon

3 jours je comprendrais mais 3 ANS et sur un autre fil, ça ressemble à du bashing inutile.

 

Pourquoi polluer les fils avec des choses qui n'apportent RIEN (ni info ni humour) ou des hors sujet messieurs?

 

Merci à ceux qui ont réagit positivement à mon message et à ceux qui l'ont poliment ignoré.

  • Confused 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Par contre, si l'on en croit la page anglaise de wikipédia, on peut lire que lors de la découverte de Patrocle le fait de nommer grecs les astéroïdes en L4 et troyens ceux en L5 n'était pas établi, donc pas sûr que ce soit un clin d'œil des astronomes à la mythologie comme je l'ai avancé, mais ça tombe bien quand-même.

 

(Ça Mr Bob ça aurait été une remarque constructive à mon intervention initiale.)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Skyraph a dit :

3 jours je comprendrais mais 3 ANS et sur un autre fil, ça ressemble à du bashing inutile.

 

Pourquoi polluer les fils avec des choses qui n'apportent RIEN (ni info ni humour) ou des hors sujet messieurs?

 

"bashing"  Ah ! Depuis que j'ai quitté le monde de l'entreprise, moi qui croyait être débarrassé de ces termes à la con qui m'ont gonflé une partie de ma vie professionnelle, du genre : "working group", "open space", etc ...  Ben ! Par réaction, j'essaierais même pas d'en connaître la signification ! :P
Sinon, couramment, c'est pas mon style de ne pas pratiquer un minimum de valeur ajoutée à mes messages, comme faire un simple copié-collé Twitter, vu que c'est trop devenu une habitude.

Ici, c'était juste un rappel peu agressif puisque je fini par "mais bon" = "c'est pô grave" ;), donc inutile de sortir les armes.
Aussi, le fil "LUCY & PSYCHE, futures missions de la NASA" ne comporte que deux pages, donc aisé à consulter.  Enfin, le lien que je cite donne des infos supplémentaires sur le couple Patrocle-Ménœtius, alors ...

 

http://www.astrosurf.com/topic/20470-lucy-psyche-futures-missions-de-la-nasa/

Edited by BobMarsian
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this