lyl

Small is beautiful

Recommended Posts

Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

super mais un objectif de longue-vue 30/195 fait pareil

un peu plus encombrant certes je te l'avoue

bravo pour les originalités que tu nous trouves

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Lyl pour cette belle trouvaille! 

Avec cette formule, en acceptant une obstruction importante, jusqu'ou peut on aller en terme d'ouverture, avec cette formule "solide"? A quel f/d peut ont espérer aller en terme de "rapidité" maximale ?

 

Cordialement.

 

Lambda

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, Thierry, mais plus précisément, je souhaitais savoir jusqu'ou, ou pouvait descendre en ratio F/D. Quelle limite max est atteignable avec cette formule, F/D=4, 3, 2 en dessous???

Edited by lambda

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 44 minutes, lambda a dit :

Quelle limite max est atteignable avec cette formule

Je n'ai pas fait l'exercice, l'idée de la formule solide étant plutôt de s'affranchir de la contrainte de température sur le changement de focus. (proto en fused silica)

 

Pour de l'imagerie, l'obstruction maximale semble tourner autour de 50% pour un piqué max divisé par deux par rapport à d'habitude.

A f/5 avec une résolution de moitié efficace sur la caméra soit équivalent f/10, ça ferait un capteur moderne avec des pixels de 3 um en foyer direct.

 

On doit pas être très loin d'un ratio m entre 2 et 3 pour un champ suffisamment plat et de limiter l'obstruction à ce ratio entre 32 et 50%. Ensuite c'est le f/D du primaire qui va influencer la coma.

https://www.telescope-optics.net/SCT_off_axis_aberrations.htm#-_field_curvature

 

Bref à la louche, si on considère 10mm de diagonale capteur sur 125mm de focale : on a un champ très ouvert de 4°,6, on est au limite d'angle des SCT habituels à f/5.

Je pense que c'est le minima de f/D dans ce cas sinon les aberrations partent dans les choux.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Lyl pour cette réponse détaillée! 

 

Cordialement, 

 

Lambda

Share this post


Link to post
Share on other sites

impressionnant, un 25mm F5...

pourquoi on s'embête avec de si gros tubes? :)

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

et correcteur flat-field intégré.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Peut-être un peu hors sujet, mais vos échanges me font penser à un truc que j'ai vu chez Edmund Optics, ici:

 

https://www.edmundoptics.eu/f/high-performance-reflx-objectives/13550/

 

Moins monolithique que ce qui est présenté dans ce fil, il est vrai........

 

Initialement dédié à la microscopie, je me demande si cela serait utilisable en astronomie, d'une façon détournée ou d'une autre, dans le même champ d'application que le joli petit caillou présenté dans ledit fil...

 

Cordialement.

 

Lambda

5166.gif

Edited by lambda

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, lambda a dit :

dédié à la microscopie, je me demande si cela serait utilisable en astronomie

Je ne pense pas que ce soit réversible mais sais-t-on jamais, ça mérite de regarder (principe de symétrie)

Autre info, par rapport aux grandes optiques.

Le design Steinheil 160f20 (en replié Schaer) vient de faire un petit : un deuxième exemplaire est en demande de devis pour un blank S-TIM27.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, lambda a dit :

Peut-être un peu hors sujet

Je te l'accorde bien volontiers. Restons sur le sujet principal après ma digression. J'ouvrirai un post un de ces jours sur ces oculaires monoblocs. Sinon, ce mini mak peut-il servir d'oculaire de 125mm de focale?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, Anton et Mila a dit :

Voilà un gars qui pourrait nous faire ceci:

 

Siebert Optics fabrique des oculaires monocentriques mais ce n'est peut-être pas ce que tu recherches :

 

https://www.siebertoptics.com/Mono.html

 

(fin du hors-sujet)

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour !

 

Lambda : cet objectif de microscope pourrait bien-sûr être utilisé "à l'envers".

Mais : le primaire est tout petit, le secondaire grand en comparaison, et l'obstruction rédhibitoire...

 

Anton et Mila : non car la pupille n'est pas accessible à l'oeil ! (elle est sur M1)

  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

J'ai modélisé le concept sous Zemax.

Pour les spécifications, la focale vaut 125 mm, le diamètre de la pupille d'entrée (M1) vaut 25 mm.

J'ai considéré un bloc de silice.

Le tout travaille dans le visible (F, d, C).

J'ai asphérisé la face d'entrée du bloc pour corriger l'aberration sphérique aux ordres 3 et 5. Les miroirs sont sphériques (mais on pourrait les asphériser pour obtenir un Ritchey-Chrétien).

Ci-dessous le design et les spots diagrams.

Le télescope est limité par la diffraction pour un demi-champ de 0,1°. En particulier, le chromatisme longitudinal est sous la limite de diffraction. Avec un RC (aplanétique), on pourrait probablement monter vers 0,2° de demi-champ.

Le tirage vaut 8,7 mm, ce qui est peu.

On pourrait augmenter l'ouverture et aller vers 4, voire 3, mais au prix d'une augmentation de l'obstruction, d'une diminution du tirage et d'une asphérisation plus forte de la face avant (plus difficile à fabriquer et contrôler). Donc, l'instrument présenté dans ce fil est finalement un bon compromis. Rik est un très bon opticien !

Thierry.

 

Fig 1.jpg

Fig 2.jpg

Edited by ThierryC14
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, ThierryC14 a dit :

J'ai modélisé le concept sous Zemax.

Le système comprends un correcteur d'aplatissement à la sortie, taillé dans la masse.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, mais mon but était juste de voir quelle est la qualité image. J'ai donc fait simple. D'autant plus que je ne connais pas précisément les paramètres (rayons de courbures, asphérisations...).

Et maintenant, j'ai un TD de plus pour mes élèves !

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now