jackbauer 2

Bonnes nouvelles du JWST (James Webb Space Telescope)

Recommended Posts

Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Il y a 2 heures, vaufrègesI3 a dit :

Quelques conseils 

 

Jusqu'à fin Janvier 2022 (consulter votre médecin) 

 

Allons Vauffy, no stress ! Pour te détendre, lis tranquillement ce passage du N° de décembre du magazine Epsiloon :

 

 

 

 

 

 

01.JPG

Edited by jackbauer 2
  • Like 4
  • Love 1
  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 30 minutes, Sébastien Lebouc a dit :

En fevrier 2008, quand Nico est venu avec Carla (c'était déjà du sérieux...), on nous a fait transporter depuis Cayenne des dizaines de mètres  cube de gravillon, posés  dans la gadoue pour qu'avec son compère Lula, ils puissent faire la photo en face du futur pont franco-brésilien sans salir leurs chaussures...

 

Pffff ! C'est nul !!! B|

Roul m'a raconté que dans son pays, à l'occasion des visites présidentielles à Cap Kennedy, on utilisait le stock d'échantillons lunaire des missions Apollo pour faire la même chose. 

  • Haha 6

Share this post


Link to post
Share on other sites

:o:o

Alors là c'est dingue (j'espère que c'est pas un fake...)

 

 

 

71.jpg

Edited by jackbauer 2
  • Like 7
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 21 heures, Huitzilopochtli a dit :

« Nous voulons savoir comment en sommes-nous arrivés ici »,  déclare Mather, lauréat du prix Nobel de physique en 2006. « Le Big Bang, comment cela a-t-il fonctionné ? Nous avons des idées, nous avons des prédictions, mais honnêtement, nous ne savons pas.


"C'est un événement unique dans une génération", a déclaré Pam Melroy, administratrice adjointe de la NASA et ancienne commandante de navette spatiale. « La NASA continue de repousser les limites de ce qui est possible, et c'est un moment tellement excitant. Pendant des siècles, les gens ont levé les yeux vers le ciel et rêvé d'essayer de comprendre les grandes questions. Quel a été le début de l'univers ? Et y a-t-il de la vie au-delà de la Terre ? »

 

 

"Tout ce long tâtonnement, c’est la science. Cuvier se trompait hier, Lagrange avant-hier, Leibnitz avant Lagrange, Gassendi avant Leibnitz, Cardan avant Gassendi, Corneille Agrippa avant Cardan, Averroès avant Agrippa, Plotin avant Averroès, Artémidore Daldien avant Plotin, Posidonius avant Artémidore, Démocrite avant Posidonius, Empedocle avant Démocrite, Carnéade avant Empédocle, Platon avant Carnéade, Phérécyde avant Platon, Pittacus avant Phérécyde, Thalès avant Pittacus, et avant Thalès Zoroastre, et avant Zoroastre Sanchoniathon, et avant Sanchoniathon Hermès. Hermès, qui signifie science, comme Orphée signifie art. Oh ! l’admirable merveille que ce monceau fourmillant de rêves engendrant le réel ! O erreurs sacrées, mères lentes, aveugles et saintes de la vérité !"

                                     Victor Hugo

 

  • Like 3
  • Love 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, jackbauer 2 a dit :

j'espère que c'est pas un fake...

Exactement ce que je me suis dit. Ca ressemble plus à l'AFOD que l'APOD.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Christophe H a dit :
Il y a 4 heures, jackbauer 2 a dit :

j'espère que c'est pas un fake...

Exactement ce que je me suis dit. Ca ressemble plus à l'AFOD que l'APOD.

 

Pas d'accord. Je ne vois rien sur cette image qui fait penser à un fake. Libre aux critiques d'aller consulter le JPL Horizons pour avoir les coordonnées du JWST au moment ou cette photo a été prise, et ainsi vérifier que la scène présentée est possible (ou pas?). En attendant, pour moi c'est une super photo.

 

jf

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un observateur indien de C/2021 A1 avait lui d'abord cru voir une comète rapide, alors que c'était le JWST (cf comets-ml mailing list)... il y en a qui ont la chance d'avoir un beau ciel et à la bonne latitude pour voir les 2 ;)!

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

La photo de Thaïlande ? Mouais...

 

J’ai un doute. De mémoire, la libération de Webb devait se faire au dessus de l’Océan indien... Ensuite, le halo que l’on voit ici peut-il correspondre à l’apparence du deuxième étage propulseur allumé, alors que l’engin approchait les 700 km d’altitude ?

 

Je veux bien tout ce qu’on veut mais j’attendrai volontiers l’avis d’un expert pour applaudir. o.O

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un communiqué de la NASA revient sur le lancement :

(traduction automatique)

 

https://blogs.nasa.gov/webb/


Plus de détails sur le lancement de Webb

 

Alors que l’équipe continue de travailler sur le déploiement de Webb,nous prenons un moment pour en apprendre davantage sur le lancement de deux représentants de l’Agence spatiale européenne (ESA), Daniel de Chambure, chef par intérim d’Ariane 5 Adaptation & Future Missions pour l’ESA et Maurice Te Plate, JWST NIRSpec Systems et ingénieur AIV pour l’ESA. Ils fournissent des détails sur la trajectoire de lancement, qui est la première phase du voyage de Webb avant d’autres correctionsde cap prévues :

 

L’européenne Ariane 5 a livré Webb, avec une masse de lancement d’environ 13 700 lb (6200 kg), dans la première phase de sa trajectoire prévue vers sa position finale en orbite autour du point de Lagrange L2. Alors que nous retenions tous notre souffle collectif, le décollage a eu lieu le 25 décembre 2021 à 7h20 HNE du port spatial européen de Kourou, en Français en Guyane, pour un vol d’environ 27 minutes avant la séparation du vaisseau spatial.
Environ sept secondes après le démarrage de l’allumage du moteur cryogénique de l’étage principal, les deux boosters à propergol solide ont été allumés, permettant le décollage. Le lanceur a d’abord grimpé verticalement pendant environ 13 secondes, puis a tourné vers l’est. Les boosters solides ont été largués 2 minutes et 14 secondes après le décollage.

Le carénage qui protégeait Webb des contraintes acoustiques, thermiques et aérodynamiques pendant l’ascension, a été largué 3 minutes et 19 secondes après le décollage. Afin de protéger les délicates couvertures de protection solaire thermique de Webb, le carénage avait été modifié pour minimiser le choc de dépressurisation à la séparation. Les orifices de ventilation mis à jour ont permis à la pression à l’intérieur du carénage de s’égaliser correctement avant l’ouverture. La pression résiduelle enregistrée était avec succès inférieure au maximum autorisé requis.
Une fois la partie atmosphérique du vol terminée, les ordinateurs de bord d’Ariane ont optimisé la trajectoire en temps réel et ont amené le lanceur sur l’orbite intermédiaire ciblée à la fin de la phase de propulsion de l’étage principal, 8 minutes et 35 secondes après le lancement. Dix secondes plus tard, le moteur HM7B de l’étage supérieur cryogénique, avec Webb toujours sur le dessus, a été allumé et a fonctionné pendant une durée de 16 minutes. Après l’arrêt du moteur, l’étage supérieur a subi un certain nombre de manœuvres de positionnement avec son système de contrôle d’attitude afin de séparer Webb à l’attitude requise.

Après la séparation, l’étage supérieur a subi une série délicate de manœuvres de contamination et d’évitement des collisions, s’assurant que ses panaches de propulseur n’empiétaient pas sur Webb et ses précieuses optiques.

Enfin, une manœuvre de fin de vie a été effectuée pour éviter les risques potentiels de collision à long terme avec Webb.

 

Alors que Webb commence son voyage pour explorer l’Univers, la première étape est terminée. Webb est en route!

 

-Daniel de Chambure, Chef par intérim d’Ariane 5 Adaptation & Missions Futures, ESA
-Maurice Te Plate, JWST NIRSpec Systems et Ingénieur AIV, ESA
 

  • Like 7
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Pfffffffffffff.....

Quelle angoisse !.. Du coup, je la communique à mon chien :/, il en peut plus :(, il va pas tenir...

 

LonelyBonyGrouper-size_restricted.gif.e12fa7e2f1ae8ac0ee7186f826228040.gif

  • Haha 6

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voila c'est fait : la deuxième correction de trajectoire a duré 9mn 27 sec (65 mn pour la première)

 

 

  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Chronologie du déploiement détaillée d'après Cathirame Lee. On pige pas tout mais ça donne une idée du processus :

 

Début de citation :

 

Maintenant que MCC-1b est terminé, les vrais raisons de se ronger les ongles arrivent dans les jours suivants :
 L+3.0d - Déployer l'UPS vers l'avant
 L+3.16d - Déployer UPS arrière


 L+4.07d - Sortie SC-OTE LRM
 L+4.1d - Version SC-IEC LRM
 L+4.2d - Libérer et étendre le DTA
 L+4.48d - Relâcher CJAA à +J3


 L+5.0d - Libération CAA
L+5.05d - Déployer l'AMF depuis l'ASI arrière
 L+5.17d - Libérer les couvertures à membrane en acier inoxydable


 L+6.0d - Déploiement des Midbooms SS (les deux +/- J2)
 L+6.02d - Déploiement +J2 DRSA-H
 L+6.25d - Déploiement -J2 DRSA-H


 L+7.0d - Démarrer la tension de la membrane SS


 T+8.0d - Tension complète de la membrane en acier inoxydable


 T+9.0d - Déployer DRSA-V
L+9.06d - Release STSA
L+ 9.9d - Deploy SMSS


L+11.0d - Deploy ADIR Part 2


L+12.0d - Deploy +V2 PMBA
L+13.2d - Deploy -V2 PMBA


L+13.8d - ACS enable Sun Line Rotation
L+13.9d - ACS gains post deploy


L+14.1d - ACS calibration


L+15.5d - Deploy & actuate PMSA/SMA

 

L+25.3d - Terminer l'activation/le déploiement PMSA/SMA
 - Maintenant Webb sera entièrement déployé ! -
 L+25.3d - Activer le système de communication en bande Ka
 L+25.31d - Démarrer l'étalonnage HGA


 L+29.0d - MCC-2, arrivant sur l'orbite du halo L2 du Soleil Terre
 - Mise en service complète du S/C -


AMF = Aft Momentum Flap
 SS=Pare-soleil
 Ensemble de store de radiateur déployable DRSA- H= - Horizontal
 DRSA-V
 DRSA-V=Déployer l'ensemble de store de radiateur déployable -Vertical
UPS=Structure de palettes unitisées
 LRM=Lancer le mécanisme de libération
 OTE = élément de télescope optique
 Compartiment électronique IEC=ISIM
 DTA=Assemblage de tour déployable
 CJAA = Ensemble d'atténuation de la gigue du refroidisseur cryogénique
 CAA = Ensemble compresseur refroidisseur
STSA = Assemblage de support Star Tracker
 SMSS = Structure de support de miroir secondaire
 ADIR = Radiateur d'instrument déployé à l'arrière
 PMBA = assemblage de fond de panier de miroir primaire
 ACS = système de contrôle d'attitude
 Ensemble de segment de miroir primaire PMSA =(
 SMA = Ensemble de miroir secondaire
HGA = antenne à gain élevé
 MCC=Correction à mi-parcours

 ... et c'est le calendrier de mise en service S/C, plein de déploiements et d'éléments critiques. J'espère que mes ongles ne seront pas rongées . Allez Webb !

  • Like 2
  • Thanks 1
  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, starjack a dit :

La photo de Thaïlande ? Mouais...

 

J’ai un doute. De mémoire, la libération de Webb devait se faire au dessus de l’Océan indien... Ensuite, le halo que l’on voit ici peut-il correspondre à l’apparence du deuxième étage propulseur allumé, alors que l’engin approchait les 700 km d’altitude ?

 

Je veux bien tout ce qu’on veut mais j’attendrai volontiers l’avis d’un expert pour applaudir. o.O

 

 

Comme indiqué sur le fil de discussion de la comète, l'auteur de la photo a publie une série d'images ici : https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10107696532054865&set=p.10107696532054865&type=3

 

De plus, d'autres images du halo ont prises depuis la Thaïlande (par d'autres photographes) ont été publiées.

 

La libération de Webb c'est effectivement faite au dessus de la limite Kenya/Océan Indien, a une altitude de 1400 km (environ 2 minutes après l'extinction du moteur de l’étage supérieur). Si tu regardes le replay du lancement (https://www.youtube.com/watch?v=J70xqApTUow) tu verras que l'altitude de Webb (et de l'étage supérieur de la fusée bien sur) augmente très rapidement à ce moment. Je ne suis donc pas surpris qu'il devienne rapidement visible depuis la Thaïlande.

 

jf

 

 

  • Like 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, jackbauer 2 a dit :

Enfin, une manœuvre de fin de vie a été effectuée pour éviter les risques potentiels de collision à long terme avec Webb.

C'est un point peu abordé dans les risques au décollage !

J'ai regardé ce document hier 

et il m'inspire 2 points !

 

L'un que le décollage hormis le bon fonctionnement de la fusée n'est pas acquis et qu'il subsiste un risque non négligeable de rencontrer l'un des millions de débris laissés là-haut par notre inconséquence. Estimé a plus de 10% de risque (!)

L'autre est que pour pallier à cette inconséquence, tous les éléments d'étages supérieurs en fin de vie devenus donc des débris spatiaux sont gérés afin qu'ils n'interfèrent plus avec les éléments actifs. C'est donc rassurant de voir que c'est appliqué.

Guy

PS: Merci à tous pour cette mine d'infos qu'est ce fil.

Guy

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Actuellement c'est petite poussée d'ajustement de trajectoire , puis Webb commencera à deployer le bras du parapluie, c'est bien ça : giphy.gif

  • Like 2
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 23 heures, Christophe H a dit :

Exactement ce que je me suis dit. Ca ressemble plus à l'AFOD que l'APOD.

la charge de la preuve  t'incombe

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now