jackbauer 2

Bonnes nouvelles du JWST (James Webb Space Telescope)

Recommended Posts

Posted (edited)
il y a 21 minutes, Cay2 a dit :

De mon côté je suis et vis tout cela avec anxiété, fierté, et nostalgie.

 

Merci pour ton magnifique message. On est heureux que tu sois là pour suivre cette aventure ! :)

 

ch'tite trouvaille :

 

 

 

FHinyrxXoAg_D--.jpg

Edited by jackbauer 2
  • Like 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

il y a 10 minutes, Alain MOREAU a dit :

c’est un honneur

Euh... non, merci :D

C’était juste mon travail !!

Il faut que je vous retrouve les planches de calculs de l’époque, c'est rigolo.

Marc

  • Like 1
  • Thanks 1
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le segment se calcule facilement :D :

image.png.8738d1eb39fdc316f7826e994543b8a6.png

 

Allez, je laisse ce fil reprendre son chemin. :)
On fera de 'l'optomecanique sur un autre fil, pour ceux que ça intéresse.

Marc

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Cay2 a dit :

pour faire naître cette machine ne sont plus des nôtres, partis rejoindre ces étoiles chéries... :(

comme les bognadov ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 10 minutes, MARCOPOLE a dit :

comme les bognadov ?

Faudrait pas que ce fil parte en cacahuète lui aussi...

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Alain MOREAU a dit :

Merci à Jack, enfin, pour nous informer quasi en temps réel des étapes du déploiement (et ce, je le soupçonne, au mépris de pas mal d’heures de sommeil si j’ai bien compté ;))

Oui lui et quelques autres dont je salue aussi le dévouement. Il faut le dire.

Guy

  • Like 4
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Alain MOREAU a dit :

Merci à Jack, enfin, pour nous informer quasi en temps réel des étapes du déploiement (et ce, je le soupçonne, au mépris de pas mal d’heures de sommeil si j’ai bien compté ;))

 

c'est vrai je dors très peu (ce que je ne conseille pas, surtout aux jeunes) et en plus je fais le travail posté (j'alterne une semaine le matin / une semaine l'après-midi)

Ce qui fait que je poste à n'importe quelle heure du jour ou de la nuit. Et en plus aujourd'hui je bosse pas donc je vais suivre les évènements en direct cet aprem' ! ;)

  • Like 8
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un petit topo de Mark Mc Caughrean sur l'optique de Webb :

 

.... et comme vous pouvez le voir sur cette image, le secondaire est convexe et a la forme d'une hyperbole.

 Combiné avec le primaire presque parabolique, cela fait une sorte de télescope Cassegrain, bien que quelque peu inhabituel, avec la mise au point * en avant * du primaire.
Oh et avant que j'oublie, le secondaire est également en béryllium, comme le primaire, avec une fine couche d'or optimisée pour les longueurs d'onde IR. Il a été poli et testé pour fonctionner à 30K ou -243ºC sur le côté froid du JWST .

 Le béryllium est très léger et rigide, idéal pour le travail.
Pourquoi le "focus JWST Cassegrain" est-il en avance sur le primaire ?

 Parce qu'avant d'arriver aux instruments, nous avons une paire de miroirs supplémentaires qui constituent le "sous-système optique arrière" - un tertiaire (surprise, surprise) et un miroir de direction fin.


Le sous-système optique arrière avec ces deux miroirs est la boîte noire qui sort du milieu du primaire.

 Celui dont tout le monde espère que la balise rouge "Supprimer avant le vol" a été, euh, supprimée avant le vol !!!


Ainsi, la lumière réfléchie par le primaire, puis par le secondaire, pénètre dans la boîte légèrement hors de l'axe, frappe le miroir tertiaire, puis le miroir de direction fin, avant de se diriger vers l'ISIM ou le module d'instrument scientifique intégré.
Le tertiaire est concave et réimage le miroir primaire sur le miroir de direction plat et fin. C'est pourquoi il ressemble un peu au primaire en miniature.
Le miroir de guidage fin est une pièce essentielle de l'observatoire, car il peut basculer et s'incliner à environ 1 Hz sous le contrôle du capteur de guidage fin fourni , pour stabiliser les images arrivant aux instruments avec une très haute précision.

 

photos 1 & 2 : miroir secondaire

photo 3 : sous-système optique (boîte noire)

photo 4 : miroir de direction fin

 


 

NASA's_James_Webb_Space_Telescope_Secondary_Mirror_Installed_(25528016371).jpg

FIVaCF1XwAgWILC.jpg

FIVeyTQWYAAmhJa.jpg

FIVhWlTXMAEtaOC.png

FIVdy5kXwAAFmk6.jpg

FIVfzvZWUAUCVYT.jpg

  • Like 2
  • Thanks 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

'P.... ! J'en reste baba avec la chair de poule quand je vois ces images !

 

Trente ans de boulot au summum ! Epoustouflant !

 

Après, vous n'allez pas aimer ma question :ph34r:, mais je la pose quand même : dans très très longtemps, quand vraiment il n'y aura plus de carburant pour se repositionner, que va t-il lui arriver ? Dérive lente et aléatoire dans les environs de L2 ? Peut-il quitter L2 et partir pour des cieux inconnus, lentement ?

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 2 heures, jackbauer 2 a dit :

 Combiné avec le primaire presque parabolique, cela fait une sorte de télescope Cassegrain, bien que quelque peu inhabituel, avec la mise au point * en avant * du primaire.

 

C'est un Korsch très exactement si je ne m'abuse ... comme sur Euclid et bon nombre de satellite d'Observation de la Terre

 

EDIT (merci @Cay2) : Webb est en fait un TMA ... mais Euclid reste un Korsch :)

Edited by JP-Prost
  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, JP-Prost a dit :
il y a 28 minutes, jackbauer 2 a dit :

 Combiné avec le primaire presque parabolique, cela fait une sorte de télescope Cassegrain, bien que quelque peu inhabituel, avec la mise au point * en avant * du primaire.

 

C'est un Korsch très exactement si je ne m'abuse ... comme sur Euclid et bon nombre de satellite d'Observation de la Terre

Le JWST est un TMA : Three Mirror Anastigmat. La combinaison à trois miroirs permet de corriger aberration sphérique, coma, et astigmatisme. 

Un Korsh est un TMA qui en plus corrige la courbure de champ. Pas le cas ici, le JWST a de la courbure de champ.

Le miroir de stabilisation, le miroir plan (le FSM), est placé sur la pupille de sortie,  au centre de cette courbure de champ. Ainsi, on minimise le defocus quand on tip-tilt le miroir pour stabiliser l'image.  

  • Like 5
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, starjack a dit :

Après, vous n'allez pas aimer ma question :ph34r:, mais je la pose quand même : dans très très longtemps, quand vraiment il n'y aura plus de carburant pour se repositionner, que va t-il lui arriver ? Dérive lente et aléatoire dans les environs de L2 ? Peut-il quitter L2 et partir pour des cieux inconnus, lentement ?

 

Le repositionnement se fait en decà d'un point d'équilibre pour contrebalancer l'attraction de la Terre et du Soleil. Les tuyères de moteurs servant à ces manoeuvres se trouvent à l'opposé des optiques par rapport au pare-soleil (pour éviter chaleur et pollution des miroirs) de ce fait, elles n'agissent qu'en opposition à leurs attractions gravitationnelles.

Si par malheur on devait dépasser le point d'équilibre en L2, en fonction de la configuration de la motorisation, on ne pourrait pas générer de poussée ramenant le télescope vers sa position d'équilibre et, le JWST s'éloignerait irrémédiablement dans l'espace, sans possibilité de récupération (C'est aussi pour cela qu'Ariane à donner une impulsion légèrement inférieur pour ne pas dépasser ce point d'équilibre).

 

On peut penser que lorsque les ergols auront été consommés, le télescope sera à nouveau sous emprise gravitationnelle de la Terre et du Soleil. Mais il faut sans doute prendre en compte le fait que le pare-soleil agit aussi comme une voile solaire...  

  • Like 2
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 28 minutes, George Black a dit :

Pourvu qu'ils n'aient pas oublié de l'enlever ? :o

Si….

41E59C97-96DA-4D42-BA07-986BA814D6F6.jpeg.0066f2223e5aa98b8c819f1b6e99abd4.jpeg

  • Like 2
  • Haha 6

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a une heure, Cay2 a dit :

JWST est un TMA : Three Mirror Anastigmat. La combinaison à trois miroirs

Je croyais qu’il y en avait 4, sauf si on ne compte pas le dernier qui sert à ajuster l’orientation du faisceau lumineux? 

Edited by Adamckiewicz
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 9 minutes, Adamckiewicz a dit :

Je croyais qu’il y en avait 4, sauf si on ne compte pas le dernier qui sert à ajuster l’orientation du faisceau lumineux? 

 

Seuls les miroirs ayant une puissance comptent dans la désignation de la formule

Edited by JP-Prost
  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

:)

Pendant que toute notre attention était portée sur le déploiement du pare soleil et aujourd'hui celui du miroir secondaire, un des 4 instruments est passé à l'action (ou presque)

 

Traduction automatique :

 

https://blogs.nasa.gov/webb/2022/01/05/miri-instrument-marks-a-first-milestone-in-space/

 

L’instrument MIRI marque une première étape dans l’espace

 

Pendant que l’équipe Webb tendait le pare-soleil, d’autres activités se déroulaient également parmi les instruments. Une étape importante : déverrouiller le couvercle de contrôle de la contamination de l’instrument infrarouge moyen (MIRI). Nous avons demandé à Gillian Wright, chercheuse principale européenne pour MIRI, de nous en parler.

« MIRI dispose d’un couvercle de contrôle de la contamination, car les contraintes de sa température de fonctionnement extra-froide signifient qu’il n’est pas possible d’inclure d’autres moyens de traiter la contamination par la glace, tels que des appareils de chauffage pour les composants sensibles. Pour le lancement, il était plus sûr d’avoir ce couvercle verrouillé, et le moment de son fonctionnement est déterminé par les températures de l’observatoire.

« Pour déverrouiller le capot, nous avons d’abord dû allumer notre électronique de contrôle des instruments et confirmer qu’ils fonctionnaient correctement. Ensuite, les commandes à la couverture pourraient être envoyées. Après avoir terminé avec succès les tests et déverrouillé le couvercle, l’électronique de commande de l’instrument a ensuite été mise hors tension avant les étapes suivantes sur les activités de tension du pare-soleil. Cette étape clé pour MIRI a été suivie à distance par les membres de l’équipe en Europe, prêts à fournir une assistance si nécessaire.

 


 

MIRI-Team-1024x768.jpg


« La photo ici montre des membres de l’équipe MIRI fatigués et heureux au Centre des opérations de la mission à Baltimore, après avoir terminé cette première des nombreuses étapes de mise en service de MIRI. Le couvercle de contrôle de la contamination MIRI sera fermé dans les prochains jours pour protéger l’optique de tout contaminant possible pendant le refroidissement de l’observatoire. Il sera ensuite rouvert beaucoup plus tard dans la chronologie, lorsque MIRI aura refroidi à sa température de fonctionnement de seulement 7K et sera prêt à regarder le ciel.

—Gillian Wright, chercheuse principale européenne pour l’instrument infrarouge moyen, UK Astronomy Technology Centre
 

Edited by jackbauer 2
  • Like 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 15 heures, jackbauer 2 a dit :

Allez hop !! Le déploiement du miroir secondaire c'est pour aujourd'hui mercredi (dans l'après-midi chez nous) !!

Ils nous font bouillir !!!

Sur les photos que tu as publiées on voit un peu la mécanique derrière le secondaire M2 : 

Le M2 est actif en position, il est tenu via un hexapode qui permet son déplacement. En gros des Bob Knobs, mais un poil plus chiadés car ils doivent fonctionner a distance (1.5 millions km) , à 35 K, etc ....

Noter que les 18 segments du primaires sont aussi sur des hexapodes. En plus de 'phaser' les segments on peut les mouvoir ensemble, aussi pour l'alignement. Ils ont aussi chacun un actuateur central pour changer un peu leur courbure si nécessaire.

Le tertiaire, M3, est fixe lui.

L'alignement sera fait avec des senseurs dans MIRCAM.

Donc il faut déployer M2, et ensuite s'assurer que les actuateurs d'alignement fonctionnent... Tu sais quand cette verif aura lieu ?

Ce suspens est insoutenable.

 

 

  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 19 minutes, jackbauer 2 a dit :

Pendant que toute notre attention était portée sur le déploiement du pare soleil et aujourd'hui celui du miroir secondaire, un des 4 instruments est passé à l'action (ou presque)

Il y a pas mal de la France sur le Webb:

 

MIRI est l’acronyme de Mid-InfraRed Instrument). C’est le seul instrument du JWST qui opérera dans l’infrarouge moyen (ou thermique, c’est-à-dire dans la fenêtre spectrale 5 – 28 micron). MIRI a été proposé, conçu et réalisé par un consortium Européen, sous l’égide de l’ESA,

La participation française à la réalisation de cet instrument s’est effectués à travers le Centre National d’Études Spatiales ( CNES).

La composante « Imageur-Coronographes- Spectrographe de basse résolution (la composante MIRIm de MIRI, l’autre étant le Spectrographe MRS/IFU de moyenne résolution, développé au Royaume Uni) a été conçue et réalisée au Département d’Astrophysique de l’IRFU, CEA-Saclay.

La vidéo ci-dessus conçue par les équipes françaises (sous l’impulsion et la créativité du laboratoire LESIA – Anthony Boccaletti et Pierre Baudoz – de l’observatoire de Paris, en étroite collaboration avec l’IRFU – Pierre Olivier Lagage et Christophe Cossou, et celle de l’IAS – Daniel Dicken) offre une description détaillée de cet instrument en même temps qu’elle détaille certains  des objectifs principaux que MIRI, équipé des coronographes à masque de phase se propose de réaliser.

 

https://www.jwst.fr/miri/

  • Like 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, Cay2 a dit :

Donc il faut déployer M2, et ensuite s'assurer que les actuateurs d'alignement fonctionnent... Tu sais quand cette verif aura lieu ?

 

Pour l'instant cette opération est programmée sur 11 jours à partir du 15 janvier.

Mais gardons à l'esprit que le calendrier est susceptible de modifications.

 

J'espère ne pas être à côté de la plaque.

J'apprécie énormément tes explications... tout en n'en comprenant pas l'intégralité. C'est un domaine qui ne m'est pas très familier. :)

 

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now