FranckiM06

comparaison entre un apn une ccd et les nouvelles cmos

Recommended Posts

Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Oui Franck :) La dernière est superbe . . . en tenant compte du filtre L-extrem ;)

Bonne soirée,

AG

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, je vois surtout l'avancée énorme dans la technologie des nouveaux capteurs de plus en plus performants. 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

 

Interessant. Mais j'ai pris pour habitude de me méfier un peu des comparatifs, surtout à partir d'images post traitées sur lesquelles on peut faire beaucoup de choses. C'est un peu comme les sondages... (clin d'oeil)..

As tu travaillé dans les mêmes conditions ? Même temps de pose cumulé, même échantillonnage, même filtre et même qualité de ciel ?

 

 

Amicalement

 

Christian

 

 

  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le gain est impressionnant. Elles sont super ces dernières ASI.

 

JF

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 19 heures, christian_d a dit :

As tu travaillé dans les mêmes conditions ? Même temps de pose cumulé, même échantillonnage, même filtre et même qualité de ciel ?

Non Christian, c'est tout différent par rapport au temps de pose cumulé, au filtre et à l'échantillonage. Le seul truc qui est pareil, ça a été fait au même endroit et donc sous le même ciel bottle 3. Ce que je voulais dire Christian (et Jeff a très bien compris) est que le gain gagné + le temps gagné (grâce à ces nouvelles caméras cmos) et surtout avec un nombre de pose moins long qu'avec la ccd en Ha et OIII, c'est quand même énorme. Pour celle en cmos, j'avais fait 60 x 300s = 5 heures, et celle faite avec la ccd 414 EX (qui pourtant est très sensible, j'avais fait au total 80 poses de 300s =  6h40 donc j'aurai dû avoir un meilleur résultat. Donc pour moi, la messe est dite :D, ces capteurs cmos (qu'on le veuille ou non) c'est une nouvelle ère qui arrive et à notre plus grand plaisir et bénéfice pour les astronomes de la recherche ;) Ne t'inquiètes pas, excepté ce point, je sais que tu as raison et je t'ai bien compris. Tu sais entre nous, j'avais beaucoup réfléchi quand j'ai vendu ma vieille Atik 414EX et j'étais septique l'année passée sur ces cmos moi qui adore les capteurs ccd, mais en lisant les forums et certains qui sont de la partie des capteurs, faut bien reconnaitre qu'ils avaient raison en parlant de ces capteurs cmos. En plus, crois moi on s'habitue vite à cette nouvelle technologie 9_9 et je crois que maintenant qu'ils ne fabriquent plus de capteurs ccd, faut se faire une raison et sauter le pas. Tu devrais essayer malgré tout car ces capteurs valent la peine d'être connu.   

Amitiés ;) 

Franck 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, jeffbax a dit :

Le gain est impressionnant. Elles sont super ces dernières ASI.

Oui Jeff, tu as raison et c'est juste ça que je voulais démontrer sur ces caméras ASI et surtout sur ces capteurs cmos.  

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

oui avec les dernières ASI 2600 et 6200 , un GAP important a été franchi !!!!! même l'avant dernière génération comme ASI 1600 sont a des années lumières de celles-ci :) 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, jp-brahic a dit :

oui avec les dernières ASI 2600 et 6200 , un GAP important a été franchi !!!!! même l'avant dernière génération comme ASI 1600 sont a des années lumières de celles-ci

Je n'ai jamais eu la 1600 mais je suis complètement ravi d'avoir la 2600 et c'est vrai qu'un grand pas a été franchi et c'est tant mieux pour nous tous. 9_9 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi ce qui m'impressionne c'est le "sans autoguidage" avec ces temps de pose et ces focales :-o C'est quoi ta monture? :-)

Edited by LucaR
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 13 minutes, LucaR a dit :

Moi ce qui m'impressionne c'est le "sans autoguidage" avec ces temps de pose et ces focales :-o C'est quoi ta monture? :-)

J'ai la 10Micron GM1000:

https://www.telescopes-et-accessoires.fr/monture-equatoriale-10micron-gm1000-hps-c2x30337587

La maximum que j'arrive à faire, c'est des poses de 900s sans autoguidage mais maintenant avec les nouveaux capteurs je me contente de 300s :) 

Edited by FranckiM06
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir Franck

 

Citation

Pour celle en cmos, j'avais fait 60 x 300s = 5 heures, et celle faite avec la ccd 414 EX (qui pourtant est très sensible, j'avais fait au total 80 poses de 300s =  6h40

 

Ah oui c'est énorme,

 

Quel était l'échantillonnage pour chaque prise de vues et tu confirmes que le même filtre narrow band a été utilisé dans chaque cas ? 

 

 

Ch

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, quand j'avais eu utilisé l'Atik 414EX, j'avais le Ha 7nm + le OIII 8nm Baader.

Pour l'ASI 2600 en Ha et OIII, j'utilise le fameux filtre duo band 7nm L-Extrême Optolong qui ma foie, va très bien avec ma focale. :x

Pour l'échantillonage avec la 414 EX, j'étais à : 206 x 6.45 / 882 (focale avec le correcteur) = 1.50 

Pour l'échantillonage avec l'ASI 2600MC, je suis à : 206 x 3.76 / 882 (focale avec le correcteur) = 0.88 mais à ce qu'on m'a expliqué, avec le capteur couleur ça a certains avantages d'être suréchantillonné que n'a pas les cmos en monochrome. 

https://www.astrobin.com/d9dalu/E/?nc=&nce=

https://www.astrobin.com/lfwnrq/B/

Franck ;) 

Edited by FranckiM06

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Franck,

 

C'est surtout le fond rouge qui est bcp plus marqué avec la dernière image, donc la pose en Ha à considérer, celle qui fait le "rouge". Mais ce n'est pas le même filtre et ce n'est pas le même temps de pose.

Pour faire un bon comparatif il serait bien de faire la même chose mais en luminance pure et dure. On pourrait voir les niveaux de détection en fond de ciel atteint dans les différents cas.

Mais c'est juste histoire de discuter.

 

Ch

 

 

 

 

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce week-end, j'essaierai d'extraire la couche Ha faite avec la 2600 et je comparerais avec la Ha que j'avais avec la 414EX. Par contre, je ne sais pas comment faire avec ma caméra cmos couleur pour avoir une couche Luminance étant donné que je n'ai pas de caméra monochrome. :( 

Share this post


Link to post
Share on other sites

whou quelle différence, pareil aussi entre mon ancien APN 700D et l'ASI294MC c'est le jour et la nuit ! Quelles merveilles ces CMOS

Mais il y a aussi la main du maitre, FranckiM06 maitrise tout, de la lunette à la CMOS en passant par la mise au point, le cadrage et le traitement ! Chapeau !

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Alef du compliment ;) Mais c'est vrai que ces nouveaux capteurs cmos sont vraiment superbes et très efficaces. Je suis sûre que connaissant le talent de Christian.d il voudrait faire un ravage avec une caméra cmos. 

Edited by FranckiM06

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut :)

C'est surtout sur ce genre de cibles ( en SHO ) que tu auras une telle différence ; le bruit thermique est quasi nul avec un refroidissement suffisant :)

Et il fait faire attention, les traitements ont évolué aussi.

 

Mais je pense qu'en LRVB ce serait moins flagrant.

 

Après, tu gagnes aussi en simplicité... Un filtre, une image.

 

Romain

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

En attendant si des gens ont des veilles CCD avec un ICX 834 et qu'ils souhaite s''en débarrasser pour passer à la CMOS , qu'il me fasse signe je suis preneur  :D

Depuis que j'ai découvert ce capteur aucune CMOS pour moi n'arrive encore à le chatouiller.  

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

je ne sais pas comment faire avec ma caméra cmos couleur pour avoir une couche Luminance étant donné que je n'ai pas de caméra monochrome.

 

 

Ah Ok, je n'avais pas fait attention, c'est vrai que tu utilises un capteur couleur.

Donc laisses tomber et oublies ma suggestion. 

 

Christian

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By stéphane
      bonsoir à tous,

      une image faite le 9, 10 et 11 Aout dernier depuis l'observatoire Sirene sur le plateau d'Albion.
      Une image qui m'a donnée beaucoup de fil à retordre à traiter, j'espère, comme d'habitude, que les couleurs ne sont pas trop dans les choux

      Sh2-91 est la partie la plus lumineuse d'un faible rémanent de supernova ( G65.3+5.7 ) se trouvant juste au Nord d'Albireo dans une zone très lumineuse et très peuplée de la voie lactée!

      atik460ex + filtres HaRVB astronomik + fs60 à f/4.2 sur la GP-DX
      autoguidage en // avec zwo178mm + zwo30F4

      Ha 6nm : 38 x 600s en binning 1x1
      RVB : 7 x 300s en binning 2x2

      prétraitement imageviewCA
      traitements iris, siril (étalonnage des couleurs), starnet++, photoshop

      A la taille d'acquisition (3.2Mo) :



      a+
      stéphane
    • By Discret68
      Salut les astrams
       
      Je continue mes publications avec IC1318, la nébuleuse du papillon. Bon, honnêtement, je pense que c'est un psy qui a dû la baptiser ainsi 😜
       
      Les images ont été prises à la lulu TS APO de 80/480 (focuser et correcteur 3") et l'A7s montés sur la GM2000HPS. Aucun autoguidage durant la séance.
      160 images de 30s à 3200ISO. 25 flats et 100 pour darks et bias.
      Le prétraitement et l'essentiel du traitement ont été effectués à l'aide d'AstroPixel Processor. Quelques reprises avec PIx, on verra sur les images suivantes.
       
      L'image initiale résultant de l'empilement sous APP :
       

       
      Et puis, comme pour la plupart des nébuleuses que je traite, je trouve que les étoiles dominent les nébulosités. Quoi qu'un peu moins sur IC1318 que sur mes précédents traitements (IC1848,  ....).
       
      J'ai décidé de faire une réduction d'étoiles (sur la taille et sur le nombre) avec Pix cette fois-ci. Pour "faciliter" le traitement, J'ai séparé les nébulosités et les étoiles en 2 images distinctes avec le process StarNett.
      J'ai laissé les nébulosités en l'état. Sur l'image des étoiles, j'ai réalisé une déconvolution pour réduire la taille des étoiles puis un réglage des niveaux pour en éliminer une partie.
       
      Les 2 images ont été ré-assemblées avec PixelMath à raison de 100% pour chaque image.
       
      Le résultat (je pense que j'ai été un peu trop fort sur la déconvolution/réduction des étoiles) :
       

       
      J'ai poursuivi le traitement en clonant l'image des nébulosités, avec réduction du bleu et du vert et passage d'un HDRMT avec un layer de 4.
       
      Reprise de l'image des étoiles, mais avec une déconvolution plus légère et pas de réduction du nombre par les courbes de niveaux.
       
      Ré-assemblage des 3 images de base (30% des nébulosités d'origine, 70% des nébulosités "rehaussées" et 70% des étoiles) :
       

       
      Jean-Pierre
    • By Discret68
      Bonjour à tous
      Pour poursuivre mes précédentes présentations, voici 2 images de la nébuleuse IC1848, gentiment nommée "Nébuleuse de l’âme".
       
      La première image est la version "standard", réalisée avec un pré-traitement et un traitement "standards". Elle est le résultat de l'empilement de  63 images prisent avec l'A7S et la lulu TS APO de 80/480 (correcteur et focuser 3") sur une 10Micron GM2000HPS. Les images ont été prises à 3200 ISO et une durée unitaire de 30s. 101 darks, 101 bias et 20 flats ont été utilisés pour le pré-traitement qui  a été réalisé avec Astro Pixel Processor. Le traitement a été effectué avec Pixinsight et  Photoshop.
       
      Voici le résultat :
       

       
      Ce qui me perturbait un peu sur cette image, c'est la profusion d'étoiles, qui ont tendance (selon mes gouts) à masquer cette zone de nébulosités. Mais bon, la réalité est ainsi faite.
       
      Alors je me suis dit, pourquoi ne pas essayer d'épurée un peu la zone de ses étoiles pour faire mieux ressortir les nébulosités, même si effectivement, on sort de la vision naturelle.
       
      J'ai tenté la réduction d'étoiles en utilisant des masques sous Pix pour préserver les nébulosités, mais le résultat ne me satisfaisait guère. J'ai donc pris une autre voie pour rehausser les nébulosités.
       
      De l'image d'origine, j'en ai extrait une image 100% débarrassée de ses étoiles :
       

       
      La suppression des étoiles, fort nombreuses dans la zone, à tendance à laisser des petits trous dans les zones nébuleuses.
       
      J'ai retravaillé l'image sous Photoshop pour lisser un peu les zones et également pour augmenter la saturation :
       

       
      Au final, j'ai mixé les 2 images avec Photoshop en ajoutant 50% de l'image "starless" à l'image d'origine. Les étoiles sont toujours présentes mais leur présence est moins dominante. Les nébulosités sont à mon sens mieux misent en valeur, et finalement, ce résultat me plait bien :
       

       
      En bas et à droite de l'image, on peut noter la présence de l'amas ouvert NGC1027.
       
      Jean-Pierre
       
    • By maxip
      Salut a tous et meilleurs de voeux pour cette nouvelle année !
       
      Il y avait un petit moment que je n'avais rien a me mettre sous la dent.
      Le 13 janvier était la première fenêtre "potable"  avec enfin un ciel clair mais turbulent et une lune a 84% , mais bon ... allez hop direction la bulle et M52.
      Le but était de valider les modifications du nouveau séquenceur de NINA ainsi que des nouveaux processus de  workflow PI "nébuleuse"
      L'image présentée a été prise avec une FSQ106 et une ASI2600MC, elle a été recadrée  autour de la nébuleuse de la bulle et de l'amas Sel et Poivre de de Cassiopée.
      J'ai utilisé un filtre Optolong Extreme sur toute l'acquisition (27X 300 sec). 
      Astrobin : https://www.astrobin.com/4kk7um/
      Maxime


       
       

  • Upcoming Events