FranckiM06

comparaison entre un apn une ccd et les nouvelles cmos

Recommended Posts

Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Oui Franck :) La dernière est superbe . . . en tenant compte du filtre L-extrem ;)

Bonne soirée,

AG

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, je vois surtout l'avancée énorme dans la technologie des nouveaux capteurs de plus en plus performants. 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

 

Interessant. Mais j'ai pris pour habitude de me méfier un peu des comparatifs, surtout à partir d'images post traitées sur lesquelles on peut faire beaucoup de choses. C'est un peu comme les sondages... (clin d'oeil)..

As tu travaillé dans les mêmes conditions ? Même temps de pose cumulé, même échantillonnage, même filtre et même qualité de ciel ?

 

 

Amicalement

 

Christian

 

 

  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le gain est impressionnant. Elles sont super ces dernières ASI.

 

JF

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 19 heures, christian_d a dit :

As tu travaillé dans les mêmes conditions ? Même temps de pose cumulé, même échantillonnage, même filtre et même qualité de ciel ?

Non Christian, c'est tout différent par rapport au temps de pose cumulé, au filtre et à l'échantillonage. Le seul truc qui est pareil, ça a été fait au même endroit et donc sous le même ciel bottle 3. Ce que je voulais dire Christian (et Jeff a très bien compris) est que le gain gagné + le temps gagné (grâce à ces nouvelles caméras cmos) et surtout avec un nombre de pose moins long qu'avec la ccd en Ha et OIII, c'est quand même énorme. Pour celle en cmos, j'avais fait 60 x 300s = 5 heures, et celle faite avec la ccd 414 EX (qui pourtant est très sensible, j'avais fait au total 80 poses de 300s =  6h40 donc j'aurai dû avoir un meilleur résultat. Donc pour moi, la messe est dite :D, ces capteurs cmos (qu'on le veuille ou non) c'est une nouvelle ère qui arrive et à notre plus grand plaisir et bénéfice pour les astronomes de la recherche ;) Ne t'inquiètes pas, excepté ce point, je sais que tu as raison et je t'ai bien compris. Tu sais entre nous, j'avais beaucoup réfléchi quand j'ai vendu ma vieille Atik 414EX et j'étais septique l'année passée sur ces cmos moi qui adore les capteurs ccd, mais en lisant les forums et certains qui sont de la partie des capteurs, faut bien reconnaitre qu'ils avaient raison en parlant de ces capteurs cmos. En plus, crois moi on s'habitue vite à cette nouvelle technologie 9_9 et je crois que maintenant qu'ils ne fabriquent plus de capteurs ccd, faut se faire une raison et sauter le pas. Tu devrais essayer malgré tout car ces capteurs valent la peine d'être connu.   

Amitiés ;) 

Franck 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, jeffbax a dit :

Le gain est impressionnant. Elles sont super ces dernières ASI.

Oui Jeff, tu as raison et c'est juste ça que je voulais démontrer sur ces caméras ASI et surtout sur ces capteurs cmos.  

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

oui avec les dernières ASI 2600 et 6200 , un GAP important a été franchi !!!!! même l'avant dernière génération comme ASI 1600 sont a des années lumières de celles-ci :) 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, jp-brahic a dit :

oui avec les dernières ASI 2600 et 6200 , un GAP important a été franchi !!!!! même l'avant dernière génération comme ASI 1600 sont a des années lumières de celles-ci

Je n'ai jamais eu la 1600 mais je suis complètement ravi d'avoir la 2600 et c'est vrai qu'un grand pas a été franchi et c'est tant mieux pour nous tous. 9_9 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi ce qui m'impressionne c'est le "sans autoguidage" avec ces temps de pose et ces focales :-o C'est quoi ta monture? :-)

Edited by LucaR
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 13 minutes, LucaR a dit :

Moi ce qui m'impressionne c'est le "sans autoguidage" avec ces temps de pose et ces focales :-o C'est quoi ta monture? :-)

J'ai la 10Micron GM1000:

https://www.telescopes-et-accessoires.fr/monture-equatoriale-10micron-gm1000-hps-c2x30337587

La maximum que j'arrive à faire, c'est des poses de 900s sans autoguidage mais maintenant avec les nouveaux capteurs je me contente de 300s :) 

Edited by FranckiM06
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir Franck

 

Citation

Pour celle en cmos, j'avais fait 60 x 300s = 5 heures, et celle faite avec la ccd 414 EX (qui pourtant est très sensible, j'avais fait au total 80 poses de 300s =  6h40

 

Ah oui c'est énorme,

 

Quel était l'échantillonnage pour chaque prise de vues et tu confirmes que le même filtre narrow band a été utilisé dans chaque cas ? 

 

 

Ch

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, quand j'avais eu utilisé l'Atik 414EX, j'avais le Ha 7nm + le OIII 8nm Baader.

Pour l'ASI 2600 en Ha et OIII, j'utilise le fameux filtre duo band 7nm L-Extrême Optolong qui ma foie, va très bien avec ma focale. :x

Pour l'échantillonage avec la 414 EX, j'étais à : 206 x 6.45 / 882 (focale avec le correcteur) = 1.50 

Pour l'échantillonage avec l'ASI 2600MC, je suis à : 206 x 3.76 / 882 (focale avec le correcteur) = 0.88 mais à ce qu'on m'a expliqué, avec le capteur couleur ça a certains avantages d'être suréchantillonné que n'a pas les cmos en monochrome. 

https://www.astrobin.com/d9dalu/E/?nc=&nce=

https://www.astrobin.com/lfwnrq/B/

Franck ;) 

Edited by FranckiM06

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Franck,

 

C'est surtout le fond rouge qui est bcp plus marqué avec la dernière image, donc la pose en Ha à considérer, celle qui fait le "rouge". Mais ce n'est pas le même filtre et ce n'est pas le même temps de pose.

Pour faire un bon comparatif il serait bien de faire la même chose mais en luminance pure et dure. On pourrait voir les niveaux de détection en fond de ciel atteint dans les différents cas.

Mais c'est juste histoire de discuter.

 

Ch

 

 

 

 

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce week-end, j'essaierai d'extraire la couche Ha faite avec la 2600 et je comparerais avec la Ha que j'avais avec la 414EX. Par contre, je ne sais pas comment faire avec ma caméra cmos couleur pour avoir une couche Luminance étant donné que je n'ai pas de caméra monochrome. :( 

Share this post


Link to post
Share on other sites

whou quelle différence, pareil aussi entre mon ancien APN 700D et l'ASI294MC c'est le jour et la nuit ! Quelles merveilles ces CMOS

Mais il y a aussi la main du maitre, FranckiM06 maitrise tout, de la lunette à la CMOS en passant par la mise au point, le cadrage et le traitement ! Chapeau !

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Alef du compliment ;) Mais c'est vrai que ces nouveaux capteurs cmos sont vraiment superbes et très efficaces. Je suis sûre que connaissant le talent de Christian.d il voudrait faire un ravage avec une caméra cmos. 

Edited by FranckiM06

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut :)

C'est surtout sur ce genre de cibles ( en SHO ) que tu auras une telle différence ; le bruit thermique est quasi nul avec un refroidissement suffisant :)

Et il fait faire attention, les traitements ont évolué aussi.

 

Mais je pense qu'en LRVB ce serait moins flagrant.

 

Après, tu gagnes aussi en simplicité... Un filtre, une image.

 

Romain

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

En attendant si des gens ont des veilles CCD avec un ICX 834 et qu'ils souhaite s''en débarrasser pour passer à la CMOS , qu'il me fasse signe je suis preneur  :D

Depuis que j'ai découvert ce capteur aucune CMOS pour moi n'arrive encore à le chatouiller.  

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

je ne sais pas comment faire avec ma caméra cmos couleur pour avoir une couche Luminance étant donné que je n'ai pas de caméra monochrome.

 

 

Ah Ok, je n'avais pas fait attention, c'est vrai que tu utilises un capteur couleur.

Donc laisses tomber et oublies ma suggestion. 

 

Christian

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Christophe H
      Bonjour à tous,
       
      Vendredi soir, beau temps donc l'occasion de faire quelques photos. J'ai réparé ma caméra Starlight Xpress SX9. Dessouder le connecteur USB n'a pas été simple. Mon vieux fer à souder ne chauffe pas assez pour fondre les soudures "modernes". Du coup, j'ai mis de la "vieille" soudure pour l'allier avec la soudure et la faire fondre. Bref, j'ai pu souder un connecteur USB tout neuf et bingo, le PC a reconnu la caméra, RAS sur la capture d'image. J'ai donc mis une roue à filtres sur la caméra et un téléobjectif Carl Zeiss de 200 mm f2,8, le tout sur l'EQ6. La lune étant très présente, j'ai tenté de l'imagerie en Ha.
       
      Pour débuter, 36 poses de 5 minutes sur M33. Ca casse pas trois pates à un canard. Malgré la mise au point avec un masque de Bahtinov, c'est un peu la cata. Je ne comprends pas pourquoi, même si la mise au point est délicate avec la bague du téléobjectif. Je me demande si je n'ai pas un reflet dans le jeu de lentille.

       
      Ensuite, ça a été au tour d'IC 434.

       
      Je ne suis pas sûr que je vais continuer à jouer avec ce téléobjectif.
       
      Samedi, je range l'EQ6, sors l'EQ8 pour y mettre le SW254/1200. Je tente quelques images de la surface du soleil avec l'ASI 120 mm-s, un filtre vert et un filtre Astrosolar à l'entrée du tube. J'agrandis l'image par une Barlow x3 Explore Scientific. Du monde sur le soleil, ça s'excite la haut. La turbulence n'était pas avec moi.

       

       

       
      Une fois la nuit tombée, j'enlève la lentille de Barlow pour me lancer sur une mosaïque de la lune à partir de 12 vidéos de 1 minute.

       
      Je remets la lentille de Barlow pour faire quelques gros plans.
       
      Aristarque

       
      Rima Sirsalis

       
      Et Schickard

       
      Je garde la même configuration matériel pour faire une petite expérience sur le cœur de M42 avec 1000 poses de 1s derrière un filtre IR642. J'ai monté en gif des images réduites de moitié en taille, obtenues à partir de 5%, 10%, 20%, 40%, 60%, 80% et 100 % des images. J'ai utilisé Siril. Pas de dark, pas de flat. La caméra était à +2°C. La température ambiante était tombée sous 0. 

       
      Je poursuis la nuit avec la Starlight XPress SX9, sa roue à filtres, un correcteur de coma pour faire des poses de 5 minutes en Ha.
       
      La première cible, Barnard 33 avec 26 poses sur les 36 programmées. Je m'y suis pris trop tard, les 10 dernières poses sont trop basses.

       
      Il doit faire environ -8°C quand j'attaque la suite pour finir la nuit. Un petit test sur Jones-Emberson 1 avec 24 poses en Ha et 24 poses en OIII. Maintenant, je le sais, il en faudra plus et plus longues et moins de lune.

       
      Une fois n'est pas coutumes j'ai fait les offset dehors. Ils ont reçu de la lumière à l'évidence. J'avais "bâché" le tube avec une couverture de survie et entouré la caméra d'un torchon. Je pense que c'est la roue à filtres qui a des fuites de lumière. Je m'en suis sorti en prenant les offset de la veille.
       
      Bonne soirée.
       
    • By LucaR
      La nébuleuse du Cœur ou IC1805 est l'une des plus grande de notre ciel - on pourrait y mettre deux fois la pleine lune. En son centre un amas d'étoiles très brillantes, parmi les plus chaudes et massives qu'on connaisse dans notre galaxie, dénommé Melotte 15 - ce sont elles qui éclairent et font luire la nébuleuse par ionisation du gaz, et leurs vents solaires y sculptent de jolies structures. A ses côtés - en bas à droite de l'image - une excroissance nommée "tête de poisson" - sans doute pour rester pudique :-D  Il n'y  probablement plus de création d'étoiles dans le Cœur, mais celles de Melotte 15 sont encore très jeunes en terme cosmologique - à peine 1,5 millions d'années - c'est pourquoi elles n'ont pas encore dispersé tout le gaz qui les a créé et leur sert de berceau. 
       
      Cette nébuleuse est située à environs 7500 années-lumière de nous, et sa taille est d'environs 200 années lumières d'un bout à l'autre.
       
      Cette photo contient presque 12h de pose en deux nuits sous la quasi pleine lune de cette semaine. J'avais déjà photographié cette nébuleuse il y a quelques mois mais avec un instrument différent, un objectif au lieu d'un lunette, en plus grand champs ce qui permettait d'inclure son compagnon la nébuleuse de l'âme.
       

       
      - 230x180s = 11h30 d'intégration au filtre duobande + 20x60s=20min sans filtre pour la couleur des étoiles
      - Canon 650D (APS-C) défiltré partiel, ISO 800
      - Filtre STC duo-narrowband H+O version EOS-Clip,
      - APO triplet 102 f/5 avec réducteur
      - Monture AZEQ6
      - Guidage chercheur + Zwo ASI178mc,
      - Ciel Bortle 4 dans le Vexin, lune à 85% avec seeing médiocre la première nuit, 90% avec seeing correct la seconde. Date de prise de vue: 13-15 janvier 2022
      - Température moyenne 0°C
      - Logiciels : Kstar/Ekos sur Stellarmate RPI4, PHD2, Siril, Photoshop
      - Composition: Luminance Ha + couleurs HOO avec 35% de HHO + couleurs RGB pour les étoiles
    • By Vlaams59
      Bonjour à tous,
       
      Dans la continuité de cette belle nuit du 09/01 au 10/01 après M100 qui était la cible de fin de nuit  la première vraie image de l'année est ni plus ni moins que...M1
      Je l'ai imagée en attendant que ngc2237 monte dans le ciel du coup voici un crabe sur un lit de rosette(bon je doute de la faisabilité en cuisine).
      Setup: Skywatcher 80ed+correcteur,heq5,294mc pro+filtre idas lps p3;guidage T7c.Traitement pixinsight.
      D'ailleurs en parlant traitement j'ai tenté un traitement plus poussé sur les deux images en m'inspirant de l'excellent tuto(piste rouge) de @Jean-Baptiste_Paris (merci!)disponible ici:
      https://millenniumphoton.com/pretraitement-image-ccd-monochrome/#cosmetique
      Même si j'image en rgb avec ma cam couleur cela fonctionne très bien avec à la clé un réel gain de résolution sur la full.Enfin j'espère avoir bien fait les choses.
      Je met des versions réduites sur le forum car les full prennent 40mo elle sont dispo sur les liens astrobin que je met dans le topic.
       
      M1 35x180" gain 120 capteur à -10dg:

       
      La full sur ab:

       
       
      Et la cible de la nuit ngc2237 la belle rosette dans sa licorne 85x180" gain 120 capteur à -10dg:

       
      La full sur ab:

       
      J'espère avoir fait un traitement correct bon ciel!
    • By encelade18
      Bonjour à toutes et tous,
       
      Voici ma première image de l'année, la nébuleuse variable de Hubble (NGC2261/ C46).
      La nébuleuse variable de Hubble est située dans la constellation de la Licorne.
      Cette nébuleuse par réflexion est distante de 2 500 années-lumière et a un diamètre de 2,2 années-lumière.
      La nébuleuse change d'apparence et de magnitude en seulement quelques semaines.
      Elle est éclairée par une étoile variable, de type T Tauri, R Monocerotis (de magnitude entre 10 et 13).
      La variabilité de la nébuleuse est indépendante des variations d'éclat de l'étoile. Elle serait due à la projection sur la nébuleuse de l'ombre de nuages de poussières orbitant autour de l'étoile.
       

       
      * Acquisitions :
      - Caméra ASI533, capteur refroidi à -15°C.
      - Images brutes de l'objet : 103 images. 3008 x 3008 pixels. Exposition 1min. Gain caméra 100. Format fits.
      - Images brutes de pré-traitement : 30 images de darks, 100 images d'offsets, 100 images de flats. Format fits.
      - Autoguidage : Par diviseur optique ZWO. Caméra de guidage GPCAM2 IMX224. Dithering.
      - Date/ lieu : nuit du 05 au 06/01/2022, de 00h43 à 02h34 à Vauréal (Cergy-Pontoise, 95).
      Logiciels : Sharpcap 4.0.8395.0, PHD2 Guiding 2.6.10.
       
      * Optique :
      - Télescope Celestron C11 avec réducteur à 1900 mm de focale. Pare-buée et résistance chauffante. Filtre Baader Neodymium.
       
      * Monture :
      - AZ-EQ6, Autoguidage par diviseur optique ZWO, caméra GPCAM2 IMX224. Logiciel : PHD2 Guiding
       
      * Prétraitements :
      - Alignement et empilement (moyenne additive + mise à l'échelle + rejet Winsorized sigma clipping) de 92 images (89% des images) avec masters dark, offset, flat.
      Logiciel : Siril 0.9.12
       
      * Traitements :
      - Extraction du gradient. Étalonnage des couleurs par photométrie. Transformation de l'histogramme.
      - Masque de fusion : réglage des tons foncés / tons clairs.
      - Masque de fusion : saturation, vibrance.
      - Masque de fusion : filtre passe-haut.
      - Masque de fusion : contraste.
      - Masque de fusion : ajustement des niveaux, correction gamma, réduction du bruit chromatique.
      Logiciels : Siril 0.9.12, Photoshop CS6.
       
      * Lien à mon site internet :
      http://encelade18.free.fr/photos/NGC2261.html
       
    • By Bohns
      Bonsoir à toutes et tous,
       
      Bon, c'est quasiment la pleine lune, et les cibles hivernales sont en plein dedans... Mais il y a une fenêtre météo avec des cieux bien beaux malgré la lune et le froid. Alors je shoote 
       
      Voici une version du Dada et de la Flamme (IC434 et NGC2024), prise sur deux nuits les 13 et 14 janvier. La première au L-eXtreme, la seconde au TRI-Band.
      J'ai des artéfacts, sur la droite du canasson, visibles sur le bleu, le vert et le RVB, mais invisibles sur le rouge (comme l'atteste la photo N&B plus loin). Je ne pense donc pas qu'il s'agisse de poussières, je penche plutôt pour des reflets liés à Alnitak, à la lune, et peut-être aux filtres. A hauteur à droite de la Tête de Cheval, c'est au L-eXtreme, un peu au dessus à droite, c'est au TRI-band. 
       
      Config : lunette APO 130 f/7 (réduite à f/5.5), caméra ZWO ASI533MC Pro, filtres Optolon L-eXtreme + Altaïr TRI-Band (eq. L-eNhance), guidage ZWO ASI224MC.
      Acquisition : ZWO ASIAIR Pro, 36x300s au L-eXtreme + 40x300s au TRI-Band (soit 6h20min d'intégration), 20 darks, 30 offsets, 30 flats.
      Traitement : SIRIL (tif 16 bit en pré-taitement) et Lightroon Classic (Jpeg en traitement final).
       

       

       
      Qu'en pensez-vous ? Comment retirer ces artéfacts sans agir sur les étoiles, ni le FDC, ni les nébulosités ?
      Bien cordialement,
      Stef 
       
      P.S. : ce soir, je tente Bode et le Cigare au L-Pro 
  • Upcoming Events