Sign in to follow this  
deftronide

Questions aigrettes Strock, épaisseur lame &co

Recommended Posts

Bonjour,

 

C'est la Toussaint, quelques jours de repos, météo grisonnantes, toussa toussa....alors c'est le moment de rafistoler mes setups.:) bricoler des trucs, construire avec les moyens du bord, c'est une des facettes de l'astro que j'aime.

Je vais donc me concentrer sur la refection de l'araignée de mon Strock 250 f/d=5:

 

L'araignée est faite selon plans de Mr Strock, le "point" est sur le centre optique, le haut du T décalé par rapport au centre optique.

A l'usage à l'oculaire, j'avais une grosse aigrette et une plus petite perpendiculaire.  J'avais confectionné les branches avec du métal type reglet mais c'est un peu trop fin. La branche du bas du "T" était un peu vrillé . C'est peut-être à cause de ça que j'avais une grosse aigrette.

J'suis pas fan des aigrettes mais j'aime les newtons, mmhh..., le gros diamètre accessible quoi!

Alors, j'aimerais qu'à l'issu de cette refection les aigrettes soient les homogènes possible.

Le souhait de tout le monde j'imagine.

 

 

Quelques questions donc avant le début des travaux:

 

-Les 2 branches parallèles  de l'araignée Strock ( le haut du "T"): La position désaxée par rapport au centre optique secondaire a t'elle une influence sur les aigrettes ?

 

 

-Pour avoir des aigrettes homogènes, faudrait-il une épaisseur de branche différente entre les composants du T ?

            A épaisseur égale de branche, le haut du T obstrue 2 fois plus que le bas, faut-il que le bas soit deux fois plus épais  pour avoir une obstruction homogène et donc 4 aigrettes identiques ?

 

 

-Une hypothetique araignée type strock mais façon 3 branches de même épaisseur (transformer le T en Y)... Il suffirait de rabattre à 120° les branches du haut du T mais le point de croisement sera très desaxé...Doivent-elles se croiser au centre optique pour conserver l'avantage optique 3 branches vs 4? Quel serait la conséquence sur les aigrettes  si le point de croisement est décalé   ? Au  nombre de 6 ( plus ? ) 

 

 

Merci à vous et bon week-end de Toussaint .

Edited by deftronide

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Yo !

 

a mon avis, ce n’est pas normal la torsion que tu évoques :

- je pense que tes branches ne sont pas solidarisées assez solidement au support miroir secondaire et/ou sur les petites équerres d'attache sur la cage secondaire. Une fois assemblé, ça ne doit former qu'un bloc monolithique, sans jeu. Et au regard du poids de l’ensemble et de l'élancement des branches, c’est amplement suffisant pour en pas engendrer cette torsion apparemment préjudiciable.

- si malgré cela, il y a encore torsion, ben il est très facile d'augmenter la section de ces branches, soit en épaisseur (mais bof), soit en largeur (avec des découpes aux extrémités pour s'adapter au niveau des jonctions, voir mon T400c)). On peut aussi changer de camelote, quoique les réglets acier soit vraiment costauds, en carbone par exemple.

- par principe, ce système engendre des aigrettes dissymétriques, l'une étant plus marquée que l'autre. Moi j'aime bien ce côté atypique. SI ça donne de l'urticaire, yaka doubler l'épaisseur de la petite branche, l'intensité des aigrettes selon l'axe principal étant proportionnelle à leur surface. Le fait que les branches soient excentrées ne change rien à ce phénomène de diffraction.

- si vraiment tout cela donne encore de l'urticaire, yaka mettre 4 branches, mais de grâce à 90° l'une de l'autre, et désaxées pour conserver le concept initial (voir le T600 ACA)

- dans les formes rigolotes sur ce concept d’araignée, ya le Yann qui à fait une forme en "pi" (voir son projet T400)

tout cela visible sur notre site MAGNITUDE 78 onglet Talescope :

http://www.astrosurf.com/magnitude78/telescopes/telescopes.htm

 

Edited by serge vieillard
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, serge vieillard a dit :

quoique les réglets acier soit vraiment costauds,

Ils en vendent des très fin et surtout dont l’acier n’a aucune élasticité, à fuir.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci @serge vieillard... je pense garder le reglet simple épaisseur pour le haut du T et doubler le bas du T. Ta réponse est très précise et répond en grande partie à mes interrogations. 

 

Cette torsion est surtout due à plusieurs problèmes de collage-décollage de ces equerres liants le reglet à la cage:

Malgré grattage à l'abrasif  des équerres et réglets pour dépolir les surfaces (compliqué le reglet c'est dur comme surface), la colle ne tenait pas de manière pérenne sur le reglet ( plusieurs essai à l'epoxy puis à la cyano ) . Ces soucis de fixation ont entrainé plusieurs demontage plus ou moins zen :S, l'araignée non fixée est fragile, sort de  la cage très ajustée dans une position, un leger forçage... (d'agacement au 3ème....:P...) et le reglet se déforme irrémediablement.   Alors pour cette partie, j'ai trouvé solution en utilisant de la colle polyurethane, bien plus adhérentes sur ces surfaces.

 

C'est l'occasion de refaire tout ça, j'espère de manière definitive

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je me souviens avoir eu bcp de difficultés à travailler ces réglets:  découpe et perçage laborieux.  Perçage impossible même malgré ajustement de vitesse de rotation, manque d'expérience....

 

Les dimensions externes de l'araignées doivent correspondre parfaitement au pouillème près aux dimensions intérieures de la cage, c'est chaud à réaliser. J'avais alors mis des cales de papier sous les equerres pour combler les écarts

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Adamckiewicz  Je pense les avoir choisi les plus fins et les plus raides possible. ça me paraissais contre intuitif de les choisir souples, à priori une fois monté, ça ne doit plus bouger

Share this post


Link to post
Share on other sites

ha ben c’est sûr que si ça bloblotte, ça va pas être terrible !

donc,

- tout cela doit être parfaitement rigide, les vis bien serrées, et au besoin de la colle, celle qui conviendra le mieux. Il est vrai que l'Araldite d'aujourd'hui n'a plus les caractéristiques de jadis pour avoir un produit "sain". En tout cas bannir la cyano pour tous nos instruments >>>> ça agit sur les surfaces optiques.

- les p'tites équerres et le support secondaire, ce n’est jamais que des p''tits bouts de cornière alu découpées/percées/taraudées comme il faut. C’est facile à refaire au moindre doute.

- tout cela est à ajuster finement, il ne doit pas y avoir de "léger forçage", comme papa dans maman et roule !

- une fois tout cela assemblé, ça ne doit pas prêter à bloblottage ni au doute.

- donc pour ton "collage décollage" au niveau de la cage, le mieux c’est de reprendre ça joliment : les équerres sont solidement visées dans la cage en CTP, et itou pour les branches sur lesdites équerres. En cas de doute, yaka mettre des boulons et ça ne bronchera plus.

 

en résumé je cite notre site, les préambules d'usage :

"n''hésitez pas à refaire une pièce si elle présente quelques défauts"

"L'approximation doit être bannie, n'hésitez pas à gommer et recommencer. Flirtez avec le 1/10° de millimètre, c'est possible et c'est bon."

" Un bon traçage est l'étape primordiale de tout bon travail "

 

bon courage, ça en vaut le coup et ça va le faire !

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 10 minutes, serge vieillard a dit :

Un bon traçage est l'étape primordiale de tout bon travail

Qui change au traçage pleure au collage :D dicton de menuisier :) 

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

QUESTION 1: Oui.

Si on grossit assez, on peut voir que l'aigrette la plus intense est une double serrée. Du fait du léger excentrage. Mais je dois être le seul à l'avoir vu...

 

QUESTION 2: Oui.

Mais là, si on chipotte, faut chipotter dans le dur. L'intensité lumineuse est proportionnelle à l'épaisseur obstruée. Dans laquelle il faut compter la couche d'air qui colle aux lames et qui n'a pas tout à fait la même température. Le gradient thermique dans cette couche d'air induit une réfraction qui influence la chose !

 

QUESTION 3: J'ai pas compris !

Replier une branche de 180° c'est la replier sur l'autre, non ? Décidément je ne pige pas...

 

Remarque 1: Je plussois pour une construction soignée. Je suis anti-bloblottage et anti-pas-droit !

 

Remarque 2: Perçage difficile: Faut peut-être détremper l'acier. Par exemple en chauffant avec un briquet la zone à percer.

 

Pierre

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci @Strock Pierre  

 

Question 3,  oups à 120°  erreur de frappe .... Transformer le T en Y

 

Merci pour les infos, dont le petit coup de chauffe  de la zone à percer

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Je me permets de t'indiquer cette solution. Je l'utilise en photo (plusieurs heures de pose) et je ne vois que rarement les aigrettes, il faut des étoiles très brillantes. Nul doute qu'en visuel, on ne voit rien du tout. Quoi qu'il en soit, les images sont moins abimées qu'avec une araignée classique : la surface frontale totale est moindre, la lumière est diffractée dans 24 directions et la couche d'air n'existe pas. Si un jour quelqu'un utilise cette solution en visuel, je suis intéressé de savoir ce que ça donne (je ne mets jamais l’œil à l'oculaire la nuit quand il fait beau ;))

Nathanaël

Edited by Nathanael

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this