jm-fluo

Un Triplet « huilé » doit être stocké à la verticale. Mythe ou réalité ?

Recommended Posts

On peut aller jusqu'aux sextuplés @ALAING mais il faut du muscle. A moins de mettre sur le marché un modèle avec motorisation assistée comme sur les trottinettes.xD

image.png.8b641d03b2334d9817fbd1405da8398e.png

 

Edited by Anton et Mila
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

il y a une heure, olivdeso a dit :

Il faudra attendre 3j.

Ok, nous atteignons ici le point de désaccord... (et la légende). Je ne vois aucun phénomène physique pour expliquer un quelconque délai de recalage (sauf gradient thermique).

Edited by Laurent
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 51 minutes, Anton et Mila a dit :

On peut aller jusqu'aux sextuplés @ALAING mais il faut du muscle

 

Ben le jour ou j'ai revendu la poussette de mes triplets à des parents de quadruplets, ça m'a remonté le moral. Ils étaient encore plus en misère que moi

Edited by olivdeso
  • Love 1
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Anton et Mila a dit :

Je ne dis pas que les autres sont mauvais, mais j'ai moins confiance.

Les problèmes sont rarissimes sur ces matériels haut de gamme et, de ce fait imprévisibles. Donc en faire un critère est pas forcément optimal pour l’usage.

 

La proximité d’un revendeur (Europe vs US) est un plus mais à l'échelle de la durée d’usage... je ne sais pas : qu’en sera t’il d’APM dans dix ans, qui est capable de remonter un triplet air (decalage, moisissures...). C’est bien sûr pareil pour TEC AP (Baader peut rehuiler un triplet apparemment).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Laurent a dit :

Ok, nous atteignons ici le point de désaccord... (et la légende)

Même avis que Laurent pour les optiques haut de gamme des dernières années.

Il vaut mieux un fluide technique maitrisé que de l'air à composition variable dans un triplet non étanche. La seule chose que j'ai lu récemment en MP c'est le contrôle des bulles sur un vieux liquide. C'était la première fois que je lisais ça.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Laurent a dit :

Ok, nous atteignons ici le point de désaccord... (et la légende). Je ne vois aucun phénomène physique pour expliquer un quelconque délai de recalage (sauf gradient thermique).

 

ben je ne sais pas, mais chez moi c'est pas de la légende mais de la pratique : si tu as un triplet air qui a été serré de travers et que tu le desserre sur le terrain tu la recale et tu la remet en place ça ne sera pas encore nominal. Si tu recommence quelques jours après (le lendemain? 3j? autre?) là ça sera au mieux.

Thermique oui bien sur, c'est la première cause, surtout que le réglage est un peu pointu, trop de jeu ça se met de travers, pas assez et c'est contraint à froid avec aberration sphérique et  astigmatisme à la clé.

 

Autre chose : si tu veux observer à l'horizontale, il vaut mieux mettre la lunette à la verticale, la secouer un peu pour tout recaler et revenir doucement à l'horizontale, spécialement pour les AP130EDF, 155EDF. Si tu ne le fais pas, tu peux avoir de l'astigmatisme à l'horizontale. Par contre jamais vu sur le ciel.

Thermiquement c'est extrêmement bien fait spécialement la 130GT. ça se met très bien à température, tellement bien qu'il m'est arrivé d'être limité par le renvoi coudé qui n'était pas à température et avait de l'astigmatisme. un comble, c'était en hiver en dessous de 0°C. 

 

Chez AP les dernières grosses lunettes 160 et 175 sont des triplets air, pour une meilleure correction. là pas besoin de les recaler à la verticale, à priori. Même si ça fait pas de mal de les secouer un peu en position verticale avant observation au cas où.

 

La 130GTX est un hybride air/huile. là je ne sais pas encore, pas assez de recul, mais cas intéressant

 

à propos de TEC, je ne sais pas si vous avez vu un des derniers messages de Yuri sur la liste TEC qui m'a fait bien rire : on lui demande la TEC110FL 5.6 est elle bien pour la phot, ce à quoi il répond : pour la photo il faut mieux prendre une Taka FSQ130 c'est fait pour. avec selfie à l'appui . Il dit que la FL110 est faite pour le visuel et pas la photo, que la formule triplet huile (très court, même fluorite ) n'a pas assez de degrés de liberté pour arriver à une bonne correction en photo. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Yuri ne trompe pas son monde a ce sujet. Dans d’autres messages, il a signalé l’interêt de la TOA 130 vs ses autres productions en astro photo. Il peut se permettre de dire ce qu’il pense, il est débordé... Même topo pour AP je pense.

 

Dans les messages qui suivent, il indique avoir le projet d’une nouvelle 110 mais en doublet aspherique... et… bino aux dernières nouvelles !

Edited by Laurent

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 9/11/2021 à 17:10, olivdeso a dit :

si tu veux observer à l'horizontale, il vaut mieux mettre la lunette à la verticale, la secouer un peu pour tout recaler et revenir doucement à l'horizontale, spécialement pour les AP130EDF, 155EDF.

J'ai pas envie de secouer ma lunette, avant chaque observation, comme une bouteille d'Orangina :-) 

Je suis passé chez TEC :-)

NB : "You can keep your APO180FL in its case in a horizontal or vertical position. It does not matter."

  • Like 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

@jm-fluo Petit bricolage du jour. Ben je confirme, le triplet de la TEC180 bouge comme celui des AP. Donc oui tu as intérêt à le mettre verticale et secouer un peu éventuellement avant observation.

 

Si tu le teste à l'horizontale, il peut se mettre très légèrement de travers, comme toutes les grosses lunettes. 

 

TEC.jpg

Edited by olivdeso
effacement du numéro de série
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 10/11/2021 à 15:58, jm-fluo a dit :

J'ai pas envie de secouer ma lunette, avant chaque observation, comme une bouteille d'Orangina :-) 

Tec pas cap ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites

@olivdeso C’est une cellule que tu as démontée du tube toi-même ? Cela vient bien ? Jamais essayé sur ma TEC qui a 20 ans mais un jour peut être…

 

Bien sûr, je confirme aussi que cela bouge (très peu), je le vois au niveau du contact sur les bords. Supposons un jeu de 50 microns (aucune idée de ce que les opticiens laissent). Cela fait une decollimation de 1´ d’arc environ sur une 140. C’est rien sur un triplet APO (peut-être pas rien sur un doublet). Par contre sur le MAK TEC, je vois cette très très légère de collimation entre l’horizontale et la verticale mais je n’y peux rien, elle varie suivant la position du tube et je ne sais pas trop d’où elle vient. C’est éventuellement pire sur un Newton. Mais sur l’APO, rien de visible.

Edited by Laurent
Ajout

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Laurent a dit :

@olivdeso C’est une cellule que tu as démontée du tube toi-même ? Cela vient bien ?

 

Oui cet après midi. La lulu d'un ami qui va peut être la vendre. Elle est comme neuve, c'est dommage de la vendre.... 

On a suivit la procédure de Yuri: Il faut être 2 : un qui tient la lunette verticale et l'autre qui démonte.

- le pare buée est pas évident à enlever, il faut un peu de persuasion. Il faut enlever les 4 petites vis, puis bien repérer la position du pare buée par rapport au "flange" (la rondelle support sur lequel il est) avec un scotch, car le perçage des 4 petites vis n'est pas strictement symétrique et c'est une plaie à remonter si on n'a pas pris cette précaution. Il faut une clé 6 pans 1/16" (c'est pas du métique)

- ensuite on dévisse toute la cellule. Elle est vissée sur le tube avec un pas de vis assez fin, on fait 7 à 9 tours. Là encore ATTENTION : bien repérer la position : avant de dévisser coller un scotch de masquage à cheval entre la cellule et le tube puis le couper au cutter à l'intersection des deux. ça permettra de savoir si on a assez vissé la cellule ou pas au remontage. Il y a un trou sur le coté de la cellule qui permet de mettre une mèche de 6 par ex pour faire levier. On débloque et on dévisse les 7 à 9 tours.

 

AU remontage, il faut faire bien attention de bien remettre la cellule à plat sur les filets avant de visser. Le pas est vraiment fin comparé à la taille des pièces, c'est pas si évident. Ne surtout pas forcer, pas plus qu'au démontage, sinon redévisser et reprendre. En fin de vissage, prendre un peu d'élan pour visser la cellule au même endroit qu'avant, sur l'inertie.

 

Edited by olivdeso
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ok, merci beaucoup. Je vais mettre ça en mémoire quelque part. J’avais vu le scotch dans les recommandations pour le pare buée mais je n’avais pas compris l’utilité. Après, évidemment, c’est à faire à deux… et pas sur du carrelage…

Edited by Laurent

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 17 heures, Laurent a dit :

 

@olivdeso C’est une cellule que tu as démontée du tube toi-même ? Cela vient bien ?

 

 

Il y a 16 heures, olivdeso a dit :

Oui cet après midi.

Pourquoi avoir fait cela ?

Pourquoi il n'y a pas de numéro de série sur l'objectif ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mmm je comprends qu'il y ait du jeu nécessaire, la cellule est simpliste. C'est tout a fait possible avec un triplet où les verres ont moins de contrainte, c'est réparti sur la surface.

Quand à la tolérance, probablement 70um sinon les lentilles tourneraient toutes seules.

Share this post


Link to post
Share on other sites

salut ;) 

il y a 39 minutes, jm-fluo a dit :

Pourquoi il n'y a pas de numéro de série sur l'objectif ?

;) 

par discrétion ? 

 

 

TEC.thumb.jpg.dbe5424e4cc121fca892b7529550fb10.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, PETIT OURS a dit :

;) 

par discrétion ? 

 

il y a 41 minutes, jm-fluo a dit :

Pourquoi il n'y a pas de numéro de série sur l'objectif ?

Bah faut lire le post, même les petites lignes des annotations.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 46 minutes, jm-fluo a dit :

Pourquoi avoir fait cela ?

Pourquoi il n'y a pas de numéro de série sur l'objectif ?

 

Pour l'envoyer à Yuri, il y avait une toute petite trace côté intérieur, mais c'est parti facilement au purosol..

 

Numéro de série, enlevé, pas envie de retrouver une annonce d'un brouteur avec cette photo. On va dire que c'est dans les 20 premières.

 

Info Yuri est en train de de faire un batch de 160.

Edited by olivdeso

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 28 minutes, lyl a dit :

Mmm je comprends qu'il y ait du jeu nécessaire, la cellule est simpliste. C'est tout a fait possible avec un triplet où les verres ont moins de contrainte, c'est réparti sur la surface.

Quand à la tolérance, probablement 70um sinon les lentilles tourneraient toutes seules

 

Oui elle est faible, mais on entend parfaitement le triplet se recaler quand on met le tube à la verticale : tu mets l'objectif vers le bas puis vers le ciel et là il se recalle naturellement. Pas besoin de le secouer si il se recalle tout seul.

Edited by olivdeso

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 14 minutes, olivdeso a dit :

il y avait une toute petite trace côté intérieur, mais c'est parti facilement au purosol..

On voit un petit truc bizarre sur la gauche ?

 

J’ai aussi une petite trace à l’intérieur, peut-être de la buée qui a stagné (faut vraiment être sous un angle rasant). Mais j’en ai plus à l’extérieur… (idem sur tous les autres scopes, je n’aime pas nettoyer les carreaux…).

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 13 minutes, Laurent a dit :

On voit un petit truc bizarre sur la gauche ?

 

J’ai aussi une petite trace à l’intérieur, peut-être de la buée qui a stagné (faut vraiment être sous un angle rasant). Mais j’en ai plus à l’extérieur… (idem sur tous les autres scopes, je n’aime pas nettoyer les carreaux…).

 

Oui, c'était côté extérieur, nettoyé aussi. L'objectif est comme neuf. Une beauté.

 

Oui c'est toujours un (petit) risque, mais je pense il vaut mieux nettoyer régulièrement avec toutes les précautions nécessaires, plutôt que de laisser des saletés acides ou champignons s'installer et attaquer le coating à mon avis. Encore plus sur ces grosses lunettes. Rien que le retour chez Yuri pour nettoyage coute 1000eur avec les assurances. Mon conseil c'est le Purosol et une microfibre Baader neuve (moins de 10eur) ou qui sort de la machine et prendre le temos qu'il faut. Et ne pas àppuyer, juste carresser le verre, ça se respecte. Ça peut prendre jusqu'à 1h ou 2h, mais c'est ce qu'il faut.

Edited by olivdeso

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, je nettoie quand même une fois par an. Les micro fibres, j’aime bien aussi, c’est le mieux, mais je les nettoie à la main.
 

Tu as déjà retourné quelque chose à Yuri ? Tout le scope ou seulement l’optique ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Là mon collègue était parti pour renvoyer l'optique, pour nettoyage, car sur les photos Yuri avait du mal à savoir ou était la petite trace, entre les lentilles ou pas. Mon collègue était en contact avec lui  pour les conseils de et instructions. On ne devait se envoyer que l'optique pour ce prix.

Mais finalement au démontage rien de grave. (Perso j'aurais d'ailleurs laissé tel quel mais bon, là au moins c'est neuf)

Edited by olivdeso
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now