Diziet Sma

Didymos et Dimorphos ( Mission Dart )

Recommended Posts

Un vieux couple dont la NASA a décidé de changer ( bouleverser ? ) les très vielles habitudes .

Cela va t-il rapprocher Monsieur de Madame  ou vice-versa ?

https://www.sciencesetavenir.fr/espace/systeme-solaire/la-nasa-va-devier-un-asteroide-une-mission-de-defense-planetaire_158869

 

On les connait plutôt bien ces deux là :

 

https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/sciences-premier-asteroide-sera-devie-homme-appelle-dimorphos-81698/

Edited by Diziet Sma

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Le lancement est prévu le 23 novembre à Vandenberg (Californie) par une Falcon 9 de SpaceX

 

 

Capture.JPG

Capture2.JPG

FDYPvC6UcAA2kZJ.jpg

FDYQlPwVQBECqqq.jpg

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est à 07h21 demain matin chez nous qu'une Falcon 9 va lancer la sonde kamikaze

 

DART sera accompagné d'un Cubesat, LICIACube, construit par les italiens. Sont rôle sera d'observer le crash de DART sur l'astéroïde grâce à ses 2 caméras Luke et Leia (3ème photo et animation)

 

 

FE5AsPLXEAc1TNv.jpg

 

FE5AsPHWQAo_XGd.jpg

 

FE5D81dX0AQB7zr.jpg

 

 

 

Edited by jackbauer 2
  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vous m'amusé, 2 nouveaux fils à ce sujet, plus mon post dans le fil Falcon. . . ?

Sommes nous tous fascinés par les collisions en tout genre?

Comme je l'ai déjà écrit j'aurais dû rester quelque jours dde plus chez mon amie à Santa Barbara, je l'appellerai ce soir pour qu'elle sort de sa maison pour voir.

 

J'ajoute que le déplacement de l'astéroïde est si je me souviens bien sera de moins d'un centimètre (à vérifier) en rapport avec son compagnon. Pas d'explosion!  ;-(

 

J'ajoute une anecdote:  Vandenberg est connue par le nom de 

Vandenfog, car la côte du Pacific peut être très brumeuse, depuis la Terre d'el Fuego

jusqu'à l'Alaska surtout en été.

Cette photo prise la semaine dernière et sans doute proche de la base Vandenberg.

 

.

CAcoast.jpeg

Edited by VNA1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

il y a 38 minutes, jackbauer 2 a dit :

Didy et Dimo viennent d'apprendre l'existence de la mission et de ses objectifs :

 

 

Ces deux là on le temps de se préparer!  ;-)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Christophe H a dit :

Une sonde avec un nom pareil sous une coiffe pareille ça ne s'invente pas. :ph34r:

 

Le nom DART  a quoi, ce nom a même été utilisé pour une voiture: Dodge Dart.

D'autre part ça veut dire "flèche"

Et pour ce programme NASA est "Double Asteroid Redirection Test"

Share this post


Link to post
Share on other sites

Amusante anecdote: Je téléphone mon amie vivant à  Santa Barbara d'aller voir dehors au moment propice, et me dit qu'il n'y a pas d'étoiles à voir--donc brouillard--rentrant dans sa maison, celle ci se met à trembler accompagné d'un gros boum (mur du son) je lui répond qu'il y a quinze jours j'avais ressenti la même sensation mais sans le boum? (tremblement de terre)   ;-)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ok donc Dart engendre "Luke et Leia"... C'est un peu leur père en quelque sorte...ou pour le dire autrement, leur Dart Vader...

 

Il faut que j'arrête les tentatives d'humour à 7h30 du matin...

  • Like 1
  • Haha 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, AlSvartr a dit :

Ok donc Dart engendre "Luke et Leia"... C'est un peu leur père en quelque sorte...ou pour le dire autrement, leur Dart Vader...

 

 

Tu m'a fait rire (gentiment) en me demandant de quoi tu parlais, Mais Darth Vader a un "H."

Comme c'est facile de ne pas se comprendre. D'ailleurs le "H" donne une prononciation bien différente, difficile pour les Français. Very funny.  ;-)

Edited by VNA1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, VNA1 a dit :

Comme c'est facile de ne pas se comprendre. D'ailleurs le "H" donne une prononciation bien différente, difficile pour les Français. Very funny.  ;-)

 

Oui, je crois bien qu'il faut bien le reconnaître chez nous les français ; cette prononciation du " th " english, à exécuter avec la langue qui pointe entre les 2 rangées de dents, relève du challenge ultime.

 

https://www.ispeakspokespoken.com/bien-prononcer-th/

Chez nous finalement, les rares moments ou nous tentons ces mouvements incongrus de la langue ; c'est pour essayer de chopper celle de l'autre.

Bref, la  grosse pelle ou le French Kiss par chez vous.:P

Edited by Diziet Sma
  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 18 minutes, Diziet Sma a dit :

cette prononciation du " th " english, à exécuter avec la langue qui pointe entre les 2 rangées de dents, relève du challenge ultime.

Bonjour les postillons :)

 

 

Edited by ALAING
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, ALAING a dit :

Bonjour les postillons :)

 

Vraiment très très amusant,  je vous souhaite à toutes et tous un très bon "TH"-anksgiving.

Même si vous ne le fêtez pas.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, VNA1 a dit :

u m'a fait rire (gentiment) en me demandant de quoi tu parlais, Mais Darth Vader a un "H."

Comme c'est facile de ne pas se comprendre. D'ailleurs le "H" donne une prononciation bien différente, difficile pour les Français. Very funny.

 

Merci pour ton commentaire, mais étant bilingue anglais-français, je connais bien cette différence, ce n’était qu’une petite boutade sans prétention  qui jouais sur la sonorité de dart qui sonne pas loin de Darth. On pourrait aller plus loin et dire que Vader qui sonne pas loin de father ( ou alors Vader en néerlandais qui veut dire également père , mais ça n’a plus rien à voir avec Star Wars.

 

 

oh, et je ne suis pas Français ;-)

Edited by AlSvartr
  • Like 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 11/25/2021 à 13:03, AlSvartr a dit :

Merci pour ton commentaire, mais étant bilingue anglais-français, je connais bien cette différence, ce n’était qu’une petite boutade sans prétention  qui jouais sur la sonorité de dart qui sonne pas loin de Darth. On pourrait aller plus loin et dire que Vader qui sonne pas loin de father ( ou alors Vader en néerlandais qui veut dire également père , mais ça n’a plus rien à voir avec Star Wars.

 

 

So sorry but  a "t" sound and a "th" sound are very different: dirt or dearth or pat or path?

 

Vader de même ne se prononce pas comme "father" mais se prononce "védeur."

 

We all know the very  vague  Hollywood allusion at a father figure.

 

On peut tous se référer à Google qui prononcera ces noms.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 25/11/2021 à 22:03, AlSvartr a dit :

qu’une petite boutade sans prétention

AlSvatr, laisse tomber, peine perdue sans doute... Nous on avait tous compris, sauf un 😉

 

Petit aparté. Ce "th" est herité du "ð" et du "þ"  norois que l'on retrouve dans les langues scandinaves.

 

 

  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, Bernard Augier a dit :
Le 11/25/2021 à 13:03, AlSvartr a dit :

qu’une petite boutade sans prétention

AlSvatr, laisse tomber, peine perdue sans doute... Nous on avait tous compris, sauf un 😉

 

Petit aparté. Ce "th" est herité du "ð" et du "þ"  norois que l'on retrouve dans les langues scandinaves.

 

 

 

Je m'excuse, je l'ai mal compris du fait que  j'ai pensé seulement en Anglais.

Les jeux de mots entre langues étrangères  peuvent être facilement mal compris. 

Assez de l'Anglais! Ici c'est Français.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Jean-Claude Mario
      Peut-on voir un cours de tennis distant de un million et demi de kilomètres ? La réponse est OUIIIIII !!! 😄😄😄 Voici une série d'image du télescope spatial Webb prise hier soir alors que celui-ci avait parcouru 98% de la distance devant l'amener à sa destination finale : le point de Lagrange L2. Sa distance à la Terre était alors environ de 1 450 000 kilomètres, et pourtant le déplacement du télescope parmi les étoiles est bien visible dans un télescope amateur de bon diamètre.
      T500 Arp 83, caméra STL 11 K, poses de 60 secondes en bin 2.
      Merci à Denis Bergeron, pour son travail de centralisation des données sur ce fabuleux télescope.
       
      https://youtu.be/1ThycIL1ayw
       
      JC Mario
       
    • By COM423
      Bonsoir,
       
      Avec la disparition dans l'hémisphère Sud de la comète C/2021 A1 (Leonard), la plus belle comète du moment est sans doute 67P/Churymov-Gerasimenko qui nous fait cette année un très beau passage. On ne la présente plus depuis qu'elle a été explorée par la mission Rosetta avec acometerissage de Philae.
       
      Je vous en propose une image prise le 7 janvier au matin, dans des conditions malheureusement turbulentes mais avec un temps d'intégration conséquent. Une autre comète périodique, P/1997 B1 (Kobayashi) fait ce printemps son premier retour au périhélie depuis sa découverte il y a 25 ans. La position prévue la mettait dans le même champ que 67P, mais elle n'avait pas encore été redécouverte et je pensais qu'elle serait bien faible ou complètement ailleurs, ce qui fait que je n'ai pas regardé de près de suite.
       
      L'annonce de sa redécouverte est tombée 5j plus tard, le 12 janvier et la bonne nouvelle c'est qu'elle est bien dans le champ : elle a en fait été retrouvée au mois de novembre (magnitude 22 !) et confirmée au mois de janvier avec une magnitude de 19,5 à 20. Elle a reçu la désignation P/2021 W2, puis le numéro 440 désormais.
       
      Elle est bien sûr trop faible pour être détectable sur les poses de bases et il a donc fallu faire un compositage spécifique (calculé) rien que pour elle.
      Pour 67P, aucun souci : le compositage est beaucoup plus facile en cliquant directement sur la comète dans Siril.
       
      L'image ci-dessous est donc un assemblage de trois compositages distincts de la même série d'images :
      le compositage sur les étoiles, le compositage sur 67P, et le compositage sur 440P/2021 W2 = P/1997 B1 (Kobayashi).  

      Newton SW 200/800 avec correcteur de coma, caméra ASI 294-MCpro + IR-cut,   30 poses de 05min à  -20°C  (gain 120), Nord à peu près en Haut
      Monture AZ-EQ6 - ASIAir - poses guidées avec dithering
      Le 07 janvier 2022, de 01h50 à 04h33 UTC, temps d'intégration de 02 h 30 min
      Traitement Siril 1.0.0-rc2, Finition avec Gimp 2.10.28
      Zoom 100% (1,25"/pixel)
       
      Un troisième lascar s'est invité sur l'image, je l'ai remarqué de suite sur le compositage de 67P où curieusement il apparaît comme un point au milieu des traînées d'étoiles :

       
      Un petit tour sur le site de l'UAI a permis de le démasquer : c'est l'astéroïde 19419 (Pinkham) de magnitude prévue V=17,3
       
      Le fait qu'il apparaisse ponctuel vient juste du fait qu'il a par hasard un déplacement assez proche de celui de la comète 67P:
      67P : 0,56"/min vers PA=286,7° Astéroïde 19419 : 0,49"/min vers PA=283°  
      C'est amusant d'ailleurs, car sur le compositage de 440P/Kobayashi il apparaît aussi mais sous la forme d'une traînée (440P se déplace elle de 0,24"/min vers PA=238°).
       
      Il y a sans doute d'autres astéroïdes visibles dans l'image d'ailleurs, car l'UAI m'a sorti une liste très fournie :

       
      J'aime bien les conjonctions de comète avec les objets du ciel profond, mais les conjonctions de comètes c'est encore plus sympa je trouve
       
      Pour en revenir à l'objet le plus intéressant du champ, la comète 67P présentait une coma de près de 12' de diamètre, avec un beau halo bleutée et une queue de 1° vers PA=288° jusqu'en bordure de champ.
      Je ne l'avais pas décalée à gauche pour avoir plus de queue, car je ne savais pas si le dust trail du côté opposé serait encore visible (il l'était en décembre) ou non. On le devine peut-être en serrant les seuils mais je n'en suis pas certain.
       
      Bonne soirée et bon ciel.
    • By JPMasviel
      Dans le prochain Ciel et Espace (N° de février-mars 2022), il y a un article sur l'observation depuis le Sénégal de l'occultation de l'astéroïde ORUS, l'un des objectifs de la mission LUCY.
       
      Ca m'a donné l'idée de voir ce qui serait intéressant à faire depuis la France.
      Voici le site qui présente les occultations passées et futures:  http://lucy.swri.edu/occultations.html
      Pour la France en 2022 sont prévues deux occultations concernant les astéroïdes Polymele et Eurybates:
       
      La première est difficile, avec une étoile de magnitude 12,8 et une durée de seulement 0,9 s, mais c'est fin août, donc avec des chances de météo favorable.
      La seconde est plus simple, avec une étoile de magnitude 8,69 et une durée de 10 secondes, mais c'est fin octobre sur la moitié ouest de la France.
       

       
       
      Polymele Occultation 2022-08-26 (G* = 13.6)
      The interactive map below shows our current prediction for the stellar occultation by (15094) Polymele on 2022 August 26 UT. The prediction is based on a Gaia EDR3 position for the star, corrected for parallax and proper motion, and the v20211118185722 orbit estimate for Polymele, which has a 1-sigma cross-track uncertainty of 2.6 km.
      Geocentric mid-time of the event is 04:04:17 UT. Star position is RA 06:42:56.2, Dec +30:31:42 (J2000), and its magnitude is 12.80. Polymele is moving at 31 km/s with respect to the star and its diameter is estimated to be 29 km, so central chords are expected to last 0.9 seconds.
       
      Eurybates Occultation 2022-10-23 (G* = 6.9)
      The interactive map below shows our current prediction for the stellar occultation by (3548) Eurybates on 2022 October 23 UT. The prediction is based on a Gaia EDR3 position for the star, corrected for parallax and proper motion, and the v20220111165204 orbit estimate for Eurybates, which has a 1-sigma crosstrack uncertainty of 5.0 km and a 1-sigma downtrack uncertainty of 0.1 sec (these are placeholder values).
      Geocentric mid-time of the event is 02:07:24 UT. Star position is RA 06:59:12.9, Dec +29:16:24 (J2000), and its magnitude is 8.69. Eurybates is moving at 6.5 km/s with respect to the star and its diameter is estimated to be 66 km, so central chords are expected to last 10 seconds.
       
      Jean-Pierre
       
    • By dfremond
      Bonjour!
       
         Vous l'aurez compris, je ne suis pas, personnellement, pour la séparation du forum en sous forums "planeteux" d'un coté et "profondistes" de l'autre, sans parler des "lunatiques".. Et voila une experience qui peut expliquer pourquoi!  Le mélange, la mixité et le partage plutôt que la ségrégation, il n'y a que ça de vrai (surtout par les temps qui courent...)!
      Le ciel n'a pas été sympa en fin d'année, et ça a eu le bon coté de me pousser à fouiner dans mon disque dur. Je suis tombé sur le post de christophe BF
       
      Je me suis  rappelé mon experience et ma surprise de retrouver deux asteroides sur une de mes photos de galaxie,  ngc4535. La decouverte d'un petit trait que je pensais au depart etre un artefact, m'a permis de retrouver 2 asteroides dans le champ.
       
       
         Du coup, j'ai regardé de plus pres mes clichés et je suis à nouveau tombé sur une bonne surprise. Je vais en profiter pour montrer ma petite technique. Je trouve trés sympa de retrouver ces asteroides apres coup sur des clichés ancien (pourvu qu'on ait gardé les captures), et je souhaite vous en faire profiter. 
        D'abord, j'ai un "simple" dobson  goto, de construction chinoise, un flextube 305, et je dois donc me cantonner à de la pose courte, ou semi-courte, a cause de la rotation de champ. J'utilise une camera à base d'imx 294C refroidie, le gain toujours à fond d'ailleurs, qui a l'avantage d'avoir un grand champ et d'etre tres sensible, l'inconvenient étant un bruit de lecture légèrement plus important que d'autres camera, ce qui la rend intéressante surtout si on depasse une seconde de pose. La rotation de champ, et du reste la qualité de mon ciel, me limite à un maximum de 8 secondes de pose (16 exceptionnellement). J'aligne ensuite avec l'excellent soft SIRIL, et je traite avec le non moins excellent Astrosurface (et quelquefois photoshop). 
       
         Tout commence donc  par l'examen des images finales, avec la constatation de traces lineaires plus ou moins nettes. Elles font suspecter le deplacement d'un objet pendant le temps total. Ensuite, comme je capture avec Sharpcature, directement en SER, il me sufft  de lire le SER avec SER player. Ce soft a deux avantages, d'abord la lécture accelerée, mais aussi des effets en temps reel, en particulier  gain, gamma, et conversion noir et blanc, mais aussi recadrage et export sous forme de gif.
         Dans mon image de NGC 3664, réalisée avec 140 poses de 8 secondes le 4 avril 2021 a partir de 23h19 TU (temps total un peu moins de 19 minutes), j'avais remarqué au moins trois traces lineaires plus ou moins lumineuses. Je les montre ici dans une petite animation
       
      D'abord l'image finale
       
       

       

       
       
      Ici un petit gif qui montre ce qui a attiré mon attention
       

       
       
       
      Ensuite, en lisant le ser original, et en poussant le gain et le gamma, et en lisant a 100 images/sec, on voit tout de suite les asteroides! Il suffit ensuite de recadrer, d'exporter, et on obtient des gif.
       
      J'ai malheureusement été obligé de compresser les gif, et la qualité s'en ressent un peu, néanmoins ça reste visible.
       
      Je vous conseille de telecharger les images gif et de les lire sur votre ordi, ça devient tres parlant, sinon sur le site tout est ralenti et compressé..
       
      En haut a gauche, à la limite de la visibilité, on voit l'asteroide à l'origine du petit trait (cercle rouge central sur la photo)
       

       
       
      Maintenant, en bas a gauche de la photo, il y a du monde! Pas moins de trois asteroides qui naviguent ensemble! A moins que ça ne soit le traineau et les deux rennes? En tout cas, un starlink a failli lui bruler la priorité!
       
       

       
      Enfin, a droite sur la photo, un autre asteroide isolé cette fois ci (visible un peu en bas au centre sur le gif).
      En fait non, il y en a un autre au dessus du premier, un peu a droite, vraiment à la limite de la visibilté (mais je ne le vois que si je telecharge le gif et le lit sur mon ordi!) Du coup j'ai assemblées ces images par paquet de 10, je les ai empilées dans SIRL : le rapport signal bruit devient bien meilleur et le 6eme asteroide devient evident: il y en a meme un 7 eme un peu devant le plus brillant, mais c'est à nouveau à la limite.. Et de 6!

       

      Tres simple, mais tres grisant! Par contre, je suis incapable de les nommer. Il va falloir que je demande aux spécialistes, comme Matthieu Conjat! (si tu nous écoutes...)
      Voila, bonne chasse si ça vous interesse! Et bonnes fetes de fin d'années!
       
       
       
      Re-bonjour! Grace aux conseils de COM432, j'ai appris a utiliser le plate solving de SIRIL afin de connaitre tres précisement lés coordonnée de l'image et donc des asteroides. 
      Sur l derniere animation, a droite de l'image générale, l'asteroide bien visible est  (50639)2000 EV79 de magnigude18.6,  et celui au dessu s devenu mieux visible est  de magnitude 19.9 et est appelé (108197) 2001 HQ21.  Quant à celui que je commence à entrevoir juste devant le premier 5EV79), je ne l'ai pas identifie, mais je pense qu'il est au dela de la magnitude 20, et donc non indiqué dans la liste de COM 423.  
    • By Sonne
      Bonjour,
      Le vendredi 10 décembre, quelques secondes avant 20h00 (HL), un caillou est passé devant une étoile...
       
      Vu la mauvaise météo depuis plusieurs jours, j'ai eu de la chance d'avoir eu une éclaircie. Mais sur la route, en allant sur le site, j'ai eu une grosse averse. Sur place, le ciel se dégageait avec quelques passages nuageux dont un devant l'étoile environ 15 minutes avant l'occultation et qui a duré 5 minutes. Il y avait du vent mais j'étais partiellement abrité derrière un talus.
       
      C'est ma seconde occultation "positive". Et ma première avec un astéroide non visible sur les images.
       
      Les infos :
       
       
       
      Pour la prise de vue, j'ai utilisé la caméra Basler IMX265 derrière un objectif photo de 510 mm de focale et f/6,8.
      Exposition : 40 ms (avec le recul, c'était un peu juste pour l'exposition de l'étoile occultée (variation de luminosité lié à la turbulence)
       
      Sur l'extrait de la vidéo ci-dessous, on voit bien la "disparition" de l'étoile (celle du bas) pendant 3,8 secondes environ. D'ailleurs, en théorie, c'était 2,4 s !
      Anim-2323-20211210_pipp-pr.avi
       
      Et la courbe de lumière :
       

       
      J'ai trouvé sur le site de base de données de modèles 3D d'astéroides (DAMIT), "Zverev" dans sa position lors de l'occultation.


       
      Jérôme
       
       
       
       
       
       
  • Upcoming Events