jeffbax

Mission au C2PU. Poses "très" rapides au T1000 :)

Recommended Posts

Merci @Nathanael pour ton passage.

 

il y a 8 minutes, Roch a dit :

Avis perso, mais je trouve que les extensions "proches" ressortent un peu trop par rapport à la nébuleuse elle même sur l'image combinée... Ça fait comme si elle était plus lumineuse au bord qu'au centre.

Mais le fond de ciel est magnifique avec tous ces machins derrière ;)

 

J'en ai une dans les cartons aussi ( prise à St veran ) , vais essayer d'accélérer le traitement je suis curieux de comparer :D

 

Merci pour ton passage Romain. Oui, pas facile le mixage, difficile de rendre quelquechose de complètement naturel. Comme ça elle nous plait à tous les trois, alors je laisse.

 

Curieux également de voir ce que tu as obtenu à St Véran vues les images que tu as déjà postées. On a pas eu un seeing de dingue (1,4"), on doit pouvoir aller un peu plus loin, même avec un 500 ou 600 si le seeing est meilleur je pense.

 

JF

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Il y a 19 heures, jeffbax a dit :

Pour finir, j'ai utilisé AS3! Parce que Siril en mode planétaire me sort un truc tramé et moins bon sur les structures.

Mais Siril n'accroche pas sur ta centrale et quelques etoiles au alentour?

En mode 1 etoile , voir mieux 2-3 etoiles . Mais c'était juste une refexion , mais ca je sais que tu le sais.

C'est vrai que le traitement minimum est à éviter , il crée des ponts de lumieres sur des details à fort eclairage.

En tout cas magnifque Nebuluse cette NP!

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 55 minutes, exaxe17 a dit :

En mode 1 etoile , voir mieux 2-3 etoiles . Mais c'était juste une refexion , mais ca je sais que tu le sais.

 

Oui, Siril accroche sur 3 étoiles du champ loin de la neb, mais il ne prend pas la centrale, même en modifiant les paramètres de SNR et de rondeur.

 

Du coup en multipoint sur la neb (comme si c'était une planète) avec AS3! (24 AP) j'ai un meilleur résultat. Les ondelettes révèlent des structures plus fines.

 

Siril me sert quand même pour l'alignement et tri sur une étoile avant export.

 

Merci pour ton compliment 😉

 

JF

Edited by jeffbax

Share this post


Link to post
Share on other sites

Wunderbar :-) Super taf :-)
Juste pour ma compréhension:
a/ Sur le T1000 et la QHY600M, avec des pix de 3.7 microns je crois, tu as un plate scale de combien de arcsec/pixel ?
La résolution théorique du T1000 est de l'ordre de 0.12 arcsec a 500 nm.
En echantillonant a par exemple 3 pix x resol theo on tombe a 0.04 arcsec/pixel. Tu es a combien par rapport a cela ?
L'oeuf de la nébuleuse fait en gros 30 arcsec de diamètre, cela ferait 750x750 pix mini sur celui-ci.
b/ Je m’étonne de si peu de réjection. 40000 sur 70000. Tu es a 100 ms 'seulement' car tu ne peux descendre plus bas... Statistiquement parlant tu n'es même pas a un sigma, plutôt vers les racine(2)xsigma...  Maintenant il est vrai que l'algo d'empilement lui même devrait faire du sigma-rejection et que le nombre de clichés retenu sera moins prépondérant, si l'accrochage et l'alignement tient la route. Et que donc le choix du nb de clichés c'est pour la propreté de l'alignement? La turbu c'est 60-70% de tilt local, donc même pour de l'alignement optimal on aurait pu penser un peu plus de réjection.
Mes questions:
- quel algo d'empilement utilises tu ?
- as-tu essayé ce même algo sur une population différente (par exemple 15000 clichés) ? 
c/ Vu que tu as une bécane qui tue :-), as tu essayé un drizzle ? (ok, je sors ... :-D )

En fait tout cela pour mieux comprendre ce que je fais moi-même lorsque je tente de faire du lucky imaging ... Avec un seeing moyen a 1.4 arcsec, je pensais que tu aurais pu approcher un 0.6-0.8 arcsec fwhm sur la centrale ...  La raison de mes questions. 

Merci :-) Et désolé si mes questions t’embêtent, tu n'es pas obligé de répondre ;-) 
En tout cas encore une fois ça arrache bien :-)
 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut JF

 

c'est mieux ainsi avec les poses courtes.

La résolution de la partie centrale est extra bonne B|

 

Bravo

 

Martin

 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Super boulot pour une superbe image !

Félicitations à tous les opérateurs !

J'imagine que les processeurs ont du chauffer un peu...:)

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci beaucoup Martin et Bruno, c'est très sympa d'être passé.

Le 22/11/2021 à 12:48, Cay2 a dit :

Wunderbar :-) Super taf :-)
Juste pour ma compréhension:
a/ Sur le T1000 et la QHY600M, avec des pix de 3.7 microns je crois, tu as un plate scale de combien de arcsec/pixel ?
La résolution théorique du T1000 est de l'ordre de 0.12 arcsec a 500 nm.
En echantillonant a par exemple 3 pix x resol theo on tombe a 0.04 arcsec/pixel. Tu es a combien par rapport a cela ?
L'oeuf de la nébuleuse fait en gros 30 arcsec de diamètre, cela ferait 750x750 pix mini sur celui-ci.
b/ Je m’étonne de si peu de réjection. 40000 sur 70000. Tu es a 100 ms 'seulement' car tu ne peux descendre plus bas... Statistiquement parlant tu n'es même pas a un sigma, plutôt vers les racine(2)xsigma...  Maintenant il est vrai que l'algo d'empilement lui même devrait faire du sigma-rejection et que le nombre de clichés retenu sera moins prépondérant, si l'accrochage et l'alignement tient la route. Et que donc le choix du nb de clichés c'est pour la propreté de l'alignement? La turbu c'est 60-70% de tilt local, donc même pour de l'alignement optimal on aurait pu penser un peu plus de réjection.
Mes questions:
- quel algo d'empilement utilises tu ?
- as-tu essayé ce même algo sur une population différente (par exemple 15000 clichés) ? 
c/ Vu que tu as une bécane qui tue :-), as tu essayé un drizzle ? (ok, je sors ... :-D )

En fait tout cela pour mieux comprendre ce que je fais moi-même lorsque je tente de faire du lucky imaging ... Avec un seeing moyen a 1.4 arcsec, je pensais que tu aurais pu approcher un 0.6-0.8 arcsec fwhm sur la centrale ...  La raison de mes questions. 

Merci :-) Et désolé si mes questions t’embêtent, tu n'es pas obligé de répondre ;-) 
En tout cas encore une fois ça arrache bien :-)

 

Salut et merci pour ton passage. Pas sûr d'avoir tout compris mais voilà ce que je peux t'en dire :

 

  • L'échantillonnage en BIN 1 est de 0,235"/photosite. Le drizzle suivi d'un léger agrandissement mène à 0,11"/pixel sur l'image présentée. Les images sont empilées par somme (c'est à dire une moyenne arithmétique qui reconstruit la dynamique sur 32 bits à partir des unitaires en 8 bits).
  • Il n'est pas possible en 100ms d'aller chercher le pouvoir de résolution théorique du télescope, qui reste théorique. Il faudrait pour cela s'approcher du temps de cohérence comme en planétaire, soit quelques millisecondes. Et encore, c'est de la théorie.
  • Concernant le nombre d'images conservées, il résulte d'un compromis difficile entre la résolution et une dynamique suffisamment reconstruite de l'image pour y appliquer des traitements spécifiques, comme les ondelettes ou la déconvolution. Surtout dans les zones sombres. Pour faire mieux, il faudrait capturer 2 nuits ou plus de suite au méridien pour que l'échantillon soit plus grand. MAis le temps de télescope au T1000 n'est pas donné et nous n'avons pas eu d'autre nuit suffisamment bonne.
  • De plus, comme tu peux le voir sur le graphique posté en début de fil, la fwhm moyenne est de 1,4" avec des valeurs les plus basses aux alentours de 0,75". Dans ces conditions, si on veut conserver suffisamment de données pour le traitement, difficile d'aller en dessous de 1" (ce que j'obtiens après empilement).

 

Voilà, j'espère que c'est clair et que ça répond à certaines de tes questions.

 

Bon ciel à toi,

 

JF

Edited by jeffbax
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 21/11/2021 à 20:43, jeffbax a dit :

Du coup en multipoint sur la neb (comme si c'était une planète) avec AS3! (24 AP) j'ai un meilleur résultat. Les ondelettes révèlent des structures plus fines.

 

Siril me sert quand même pour l'alignement et tri sur une étoile avant export.

C'est vrai que plus on s'approche du planetaire et plus les details subissent differents niveaux de turbulences!

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour tes réponses :-)
Je pense donc que ton exercice aurait donné des résultats deux fois meilleurs en échantillonnant quatre fois plus :-)
Meme a 100 ms, car tu restes sur une source étendue, et un algo de sigma rejection serait plus efficace que la somme pure et dure, je pense
Mille bravos pour le résultat, une fois de plus :-) 

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, exaxe17 a dit :

C'est vrai que plus on s'approche du planetaire et plus les details subissent differents niveaux de turbulences!

C'est pour ça que l'alignement/empliement multi-points devient adapté, donc AS!3 ou PSS plutôt que Siril... Peut-être qu'un jour on finira par l'intégrer à Siril...

 

Il y a 9 heures, Cay2 a dit :

un algo de sigma rejection serait plus efficace que la somme pure et dure, je pense

probablement pas si les images d'entrée sont en 8 bits ; une alternative pourrait être de faire des images 16 bits à partir de lots de 256 images d'entrée, puis utiliser les rejets sur ces images intermédiaires, mais je ne suis pas sûr que ça apporte quoi que ce soit

 

Edit : ah j'avais pas encore répondu : bravo pour la photo :D

Edited by Vincent-FA
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 14 heures, Cay2 a dit :

Merci pour tes réponses :-)
Je pense donc que ton exercice aurait donné des résultats deux fois meilleurs en échantillonnant quatre fois plus :-

 

Pas certain du tout je pense. Sur le plan de l'optique théorique on pourrait le penser, mais la réalisation pratique des poses rapides est un équilibre complexe entre de nombreux paramètres. Il vaut mieux rechercher la cohérence entre ces paramètres plutôt que d'en optimiser l'un au détriment des autres.

 

Par exemple ici, si j'echantillonne quatre fois plus, en augmentant la focale par exemple, je diminue d'autant le flux lumineux par photosite. Et là adieu les 100ms. On perd sur l'échantillonnage temporel ce qu'on gagne sur l'échantillonnage spatial.

 

Et avec une fwhm au plus bas de 0,75", 0,235" c'est adapté au cas d'usage. Je veux dire que ces paramètres sont cohérents entre eux.

 

Bon ciel.

 

Jf

Edited by jeffbax
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Vincent-FA a dit :
Il y a 14 heures, Cay2 a dit :

un algo de sigma rejection serait plus efficace que la somme pure et dure, je pense

probablement pas si les images d'entrée sont en 8 bits ; une alternative pourrait être de faire des images 16 bits à partir de lots de 256 images d'entrée, puis utiliser les rejets sur ces images intermédiaires, mais je ne suis pas sûr que ça apporte quoi que ce soit

 

Edit : ah j'avais pas encore répondu : bravo

 

Merci pour ton passage @Vincent-FA. D'accord avec ton analyse. A mon avis aussi le jeu n'en vaut pas la chandelle, même si je comprends bien l'idée.

 

JF

Edited by jeffbax

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut jeffbax

 

Image grandiose, c'est absolument magnifique.

 

Ce 1m déchire grave, et que dire du traitement, si ce n'est que c'est du grand art. Les détails sont à couper le souffle.

C'est de toute beauté. j':x beaucoup.

 

A+

 

Pedro

 

 

Edited by PierreB
  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, Vincent-FA a dit :

probablement pas si les images d'entrée sont en 8 bits ; une alternative pourrait être de faire des images 16 bits à partir de lots de 256 images d'entrée, puis utiliser les rejets sur ces images intermédiaires, mais je ne suis pas sûr que ça apporte quoi que ce soit

Oups....
Mea culpa, je n'avais pas vu qu'il y avait cette limitation a 8 bits. C'est vrai que dans ce cas c'est chaud...
Je basais mon approche sur des observations et traitements de ce type qu'on a faits au boulot, à l'ESO.
Il est vrai qu'on le fait avec plus de signal et échantillonnage de signal, et il est vrai que les cams utilisées sont un peu chiadées. 
Encore bravo :-) 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Julien pour ton passage :)

 

Comme d'hab, une V2 avec un travail sur le bruit et le Fdc ainsi que la colorimétrie. RIen de révolutionnaire.

 

JF

 

NGC7662-Mix-cadre-final3-sans-insert_web.thumb.jpg.0937aac0dde1f6d0d9ddc540c9700d81.jpg

 

Edited by jeffbax
  • Like 5
  • Love 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci @ALAING. J'aurais parié sur des remarques concernant l'excès de debruitage tout ça. Mais si t'aimes bien c'est que c'est bon 😉

 

P'tain, pour un premier essai sur un T 1000, c'est grisant. C'est un autre monde. Beaucoup de paramètres ne se comportent pas comme avec nos T 300 à 500. Que je maîtrise bien.

 

La prochaine fois, si ils me laissent squatter, j'ai des idées 😁

 

c'était génial.

 

JF

Edited by jeffbax
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 23/11/2021 à 23:22, Cay2 a dit :

Oups....
Mea culpa, je n'avais pas vu qu'il y avait cette limitation a 8 bits. C'est vrai que dans ce cas c'est chaud...
Je basais mon approche sur des observations et traitements de ce type qu'on a faits au boulot, à l'ESO.
Il est vrai qu'on le fait avec plus de signal et échantillonnage de signal, et il est vrai que les cams utilisées sont un peu chiadées. 
Encore bravo

 

Salut, pas de soucis. Ton avis m'aide à progresser dans ce que je fais et qui reste assez exploratoire.

 

Le 8 bit est choisi pour 2 raisons. D'abord la bande passante de l'USB 3 ne suit pas en 16bits. Ensuite le nombre d'images permet de reconstruire largement la dynamique.

 

On contourne les choses ici. On defie les idées reçues pour s'en mettre plein les mirettes. 😎

 

L'équilibre parfait entre la théorie et la pratique.

 

mon approche cherche à sortir de ça 😁 : La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. Si la pratique et la théorie sont réunies, rien ne fonctionne et on ne sait pas pourquoi.

 

🤣🤣

 

JF

Edited by jeffbax
  • Thanks 1
  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, jeffbax a dit :

J'aurais parié sur des remarques concernant l'excès de debruitage tout ça.

C'est vrai qu'elle est bien débruitée :)

Mais nous non plus, on a pas encore l'habitude de ces images au T1000 xD

Bonne journée,

AG

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By chinois02
      Bonjour,
      Réalisé hier soir dans des conditions médiocres (lune et transparence moyenne) en ciel de campagne proche d'une ville de 50.000 habitants:
       
      Setup: monture GEM28 Ec, caméra ASI 183 mm lunette FRA ASKAR 500 avec réducteur de focale 0.7 ramenant celle ci à 346mm, filtres SHO Zwo sur RAF manuelle, pilotage asiair
       
      Technique: pas d'autoguidage, MES à l'asiair, poses unitaires de 120 s gain caméra à 100, température -10°. 38 images en S, 30 en H alpha, 30 en O3. Dark et flats réalisés,
       
      Traitement siril seul et reprise niveaux sous GIMP.
       

       
      Critiques bienvenues.
    • By Sauveur
      Bonjour une Capture de la Californie RinsigCam 2600Mc a -15° filtre L extrem sur mon Newton coupé a 800 de focal
       
      Deux traitement 
       
      HA O3
       

       
      Ha RGB
       
       
       

       
       
      hier j'ai pas pu shooté les planètes dommage 
       
      Ce soir cela s'annonce bien pour par chez moi 
       
      bonne journée et bon ciel
       
       
      Sauveur
    • By stéphane
      bonsoir à tous,

      une image faite le 9, 10 et 11 Aout dernier depuis l'observatoire Sirene sur le plateau d'Albion.
      Une image qui m'a donnée beaucoup de fil à retordre à traiter, j'espère, comme d'habitude, que les couleurs ne sont pas trop dans les choux

      Sh2-91 est la partie la plus lumineuse d'un faible rémanent de supernova ( G65.3+5.7 ) se trouvant juste au Nord d'Albireo dans une zone très lumineuse et très peuplée de la voie lactée!

      atik460ex + filtres HaRVB astronomik + fs60 à f/4.2 sur la GP-DX
      autoguidage en // avec zwo178mm + zwo30F4

      Ha 6nm : 38 x 600s en binning 1x1
      RVB : 7 x 300s en binning 2x2

      prétraitement imageviewCA
      traitements iris, siril (étalonnage des couleurs), starnet++, photoshop

      A la taille d'acquisition (3.2Mo) :



      a+
      stéphane
    • By Discret68
      Salut les astrams
       
      Je continue mes publications avec IC1318, la nébuleuse du papillon. Bon, honnêtement, je pense que c'est un psy qui a dû la baptiser ainsi 😜
       
      Les images ont été prises à la lulu TS APO de 80/480 (focuser et correcteur 3") et l'A7s montés sur la GM2000HPS. Aucun autoguidage durant la séance.
      160 images de 30s à 3200ISO. 25 flats et 100 pour darks et bias.
      Le prétraitement et l'essentiel du traitement ont été effectués à l'aide d'AstroPixel Processor. Quelques reprises avec PIx, on verra sur les images suivantes.
       
      L'image initiale résultant de l'empilement sous APP :
       

       
      Et puis, comme pour la plupart des nébuleuses que je traite, je trouve que les étoiles dominent les nébulosités. Quoi qu'un peu moins sur IC1318 que sur mes précédents traitements (IC1848,  ....).
       
      J'ai décidé de faire une réduction d'étoiles (sur la taille et sur le nombre) avec Pix cette fois-ci. Pour "faciliter" le traitement, J'ai séparé les nébulosités et les étoiles en 2 images distinctes avec le process StarNett.
      J'ai laissé les nébulosités en l'état. Sur l'image des étoiles, j'ai réalisé une déconvolution pour réduire la taille des étoiles puis un réglage des niveaux pour en éliminer une partie.
       
      Les 2 images ont été ré-assemblées avec PixelMath à raison de 100% pour chaque image.
       
      Le résultat (je pense que j'ai été un peu trop fort sur la déconvolution/réduction des étoiles) :
       

       
      J'ai poursuivi le traitement en clonant l'image des nébulosités, avec réduction du bleu et du vert et passage d'un HDRMT avec un layer de 4.
       
      Reprise de l'image des étoiles, mais avec une déconvolution plus légère et pas de réduction du nombre par les courbes de niveaux.
       
      Ré-assemblage des 3 images de base (30% des nébulosités d'origine, 70% des nébulosités "rehaussées" et 70% des étoiles) :
       

       
      Jean-Pierre
    • By Discret68
      Bonjour à tous
      Pour poursuivre mes précédentes présentations, voici 2 images de la nébuleuse IC1848, gentiment nommée "Nébuleuse de l’âme".
       
      La première image est la version "standard", réalisée avec un pré-traitement et un traitement "standards". Elle est le résultat de l'empilement de  63 images prisent avec l'A7S et la lulu TS APO de 80/480 (correcteur et focuser 3") sur une 10Micron GM2000HPS. Les images ont été prises à 3200 ISO et une durée unitaire de 30s. 101 darks, 101 bias et 20 flats ont été utilisés pour le pré-traitement qui  a été réalisé avec Astro Pixel Processor. Le traitement a été effectué avec Pixinsight et  Photoshop.
       
      Voici le résultat :
       

       
      Ce qui me perturbait un peu sur cette image, c'est la profusion d'étoiles, qui ont tendance (selon mes gouts) à masquer cette zone de nébulosités. Mais bon, la réalité est ainsi faite.
       
      Alors je me suis dit, pourquoi ne pas essayer d'épurée un peu la zone de ses étoiles pour faire mieux ressortir les nébulosités, même si effectivement, on sort de la vision naturelle.
       
      J'ai tenté la réduction d'étoiles en utilisant des masques sous Pix pour préserver les nébulosités, mais le résultat ne me satisfaisait guère. J'ai donc pris une autre voie pour rehausser les nébulosités.
       
      De l'image d'origine, j'en ai extrait une image 100% débarrassée de ses étoiles :
       

       
      La suppression des étoiles, fort nombreuses dans la zone, à tendance à laisser des petits trous dans les zones nébuleuses.
       
      J'ai retravaillé l'image sous Photoshop pour lisser un peu les zones et également pour augmenter la saturation :
       

       
      Au final, j'ai mixé les 2 images avec Photoshop en ajoutant 50% de l'image "starless" à l'image d'origine. Les étoiles sont toujours présentes mais leur présence est moins dominante. Les nébulosités sont à mon sens mieux misent en valeur, et finalement, ce résultat me plait bien :
       

       
      En bas et à droite de l'image, on peut noter la présence de l'amas ouvert NGC1027.
       
      Jean-Pierre
       
  • Upcoming Events