PierreJL

Univers observable/ univers tel qu'il est.

Recommended Posts

Bonsoir à tous ! 😉

J'espère que vous allez bien.

Le terme évoqué est souvent celui d'univers observable ou observé. 

A votre avis cet univers est-il "conséquent" par rapport à l'univers dans sa globalité ?

Pour faire simple, ce que l'on observe c'est 5% ou plutôt 90%?

Bref le sujet touche notamment aux dimensions...

En attendant vos lumières, portez-vous bien et bonne fête à tous. 🙏

 

Pierre-Jean

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Bonjour,

 

Le fait que la courbure observée est extrêmement faible, et même nulle aux incertitudes de mesures près, induit que l'univers réel est considérablement plus grand que sa partie observable, voir infini si cela peut avoir un sens physique

En tout cas c'est ce que je comprends de cette question

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pareil que jmco.

 

D'ailleurs la question de PierreJL me fait soupçonner que beaucoup de gens ont du mal à envisager que l'univers soit infini, ce qui est tout à fait possible selon nos connaissances actuelles. C'est difficile de comprendre qu'un espace infini puisse encore s'étendre, pourtant la théorie le prévoit...

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

S'il n'est pas infini, se pose l'éventuel problème d'un "bord" ainsi que "il s'étend dans quoi"... On en sort pas...

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, Kaptain a dit :

S'il n'est pas infini, se pose l'éventuel problème d'un "bord" ainsi que "il s'étend dans quoi"... On en sort pas...

Un univers fini n'a pas de bord s'il a une courbure.

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 18 heures, PierreJL a dit :

Pour faire simple, ce que l'on observe c'est 5% ou plutôt 90%?

 

1000 % environ (ou plus, ou moins) si la théorie de l'Univers chiffonné de Jean-Pierre Luminet était vraie (ce qui est très peu probable), 0.00000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000001 % dans la plupart des autres modèles (à 00000000000000000000000000000000000000000000000 près)... 

 

L'autre question que tu ne poses pas mais à laquelle je réponds quand même, c'est : est ce que l'Univers, au delà de l'univers visible, est pareil ? Alors oui, évidemment, sur des centaines, des milliers, des milliers de milliards d'années-lumière probablement, mais à de plus grandes échelles, c'est pas sûr.

 

J'avais posé la question à Andrei Linde, dans le cadre de sa théorie d'Univers inflationnaire auto reproducteur, à la question "au delà de l'horizon, quelle est la taille de l'Univers, tel qu'on le connait ici et maintenant ?", sa réponse, laconique et vertigineuse : "Je ne sais pas. 10 puissance 1000 années-lumière, peut-être ?"

 

10 puissance 1000 années-lumière. Essayez de réaliser...

 

 

 

Edited by Superfulgur
  • Like 1
  • Love 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 21 minutes, Superfulgur a dit :

 

10 puissance 1000 années-lumière. Essayez de réaliser...

En dehors des capacités de raisonnement et de compréhension d'homo Sapiens ! 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

On peut être fini mais ne pas avoir de limite, ou de bords comme on veut.

 

La surface d’un tore, d’une sphère...

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, starjack a dit :

La surface d’un tore, d’une sphère...

La Terre par exemple, sauf pour les platistes :D

  • Like 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Bruno- a dit :

C'est difficile de comprendre qu'un espace infini puisse encore s'étendre,

 

D'ailleurs, s'il est infini, il l'a toujours été, l'univers. On ne passe pas d'un état fini à un état infini dixit Étienne Klein.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Pascal C03 a dit :

D'ailleurs, s'il est infini, il l'a toujours été, l'univers

 

Ah voui, j'ai demandé ça à Andrei Linde, aussi, quand tout ce bazar avait commencé, il m'a répondu, toujours lapidaire, "jamais".

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Superfulgur a dit :

quand tout ce bazar avait commencé

 

Sur l'origine de l'univers, j'aime bien le raisonnement d’Étienne Klein et dans une de ces dernières conf. sa conclusion est : "sur l'origine, il vaut mieux la fermer.":ph34r::)

 

 

  • Like 4
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 25 minutes, Pascal C03 a dit :

On ne passe pas d'un état fini à un état infini dixit Étienne Klein

 

... pas plus qu’on ne passe de rien à quelque-chose ;)

 

il y a 28 minutes, Superfulgur a dit :

Ah voui, j'ai demandé ça à Andrei Linde, aussi, quand tout ce bazar avait commencé, il m'a répondu, toujours lapidaire, "jamais".

 

il y a 20 minutes, Pascal C03 a dit :

Sur l'origine de l'univers, j'aime bien le raisonnement d’Étienne Klein et dans une de ces dernières conf. sa conclusion est : "sur l'origine, il vaut mieux la fermer."

 

Ceux qui se représentent le Big Bang comme une création ex nihilo de notre Univers ne font que transposer à la physique la doctrine biblique et coranique de conception virginale (selon laquelle Jésus-Christ aurait été engendré sans relation sexuelle - pardon pour la référence : l’approche de Noël a convoqué cette image de circonstance ;))

Une approche qui relève de la foi, non de la science.

  • Like 9

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sans faire de mauvaises blagues sur la reproduction humaine asexuée, déjà réelle depuis quelques temps, on peut concevoir (ha!) qu'un dieu omnipotent ait la capacité de faire de même!

Par ailleurs, conscient qu'à l'heure actuelle l'inflation est clairement la meilleure théorie qui explique nos observations et calculs, il reste quand même des questions loin d'être réglées avant que je me pose en garant catégorique et définitif de celle-ci. La variante 'éternelle' est aussi un poil plus spéculative.

Donc c'est clairement un chemin à poursuivre, mais sans exclure qu'une divergence nous amène à reconsidérer les éléments fondamentaux posés notamment par Linde, Guth et quelques autres.

D'ailleurs c'est peut-être ce qui les prive de nobel jusqu'à présent.

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Alain MOREAU a dit :

Ceux qui se représentent le Big Bang comme une création ex nihilo de notre Univers ne font que transposer à la physique la doctrine biblique

 

En fait, je lui posais cette question (peut-être moins stupide que tu sembles le croivre) dans le cadre de son Univers autoreproducteur, où l'Univers donne naissance à d'autres univers qui donnent naissance à d'autres univers qui donnent naissance à d'autres univers qui donnent naissance à d'autres univers qui donnent naissance à d'autres univers qui donnent naissance à d'autres univers qui donnent naissance à d'autres univers qui donnent naissance à d'autres univers qui donnent naissance à d'autres univers qui donnent naissance à d'autres univers qui donnent naissance à d'autres univers qui donnent naissance à d'autres univers qui donnent naissance à d'autres univers qui donnent naissance à d'autres univers qui donnent naissance à d'autres univers qui donnent naissance à d'autres univers qui donnent naissance à d'autres univers qui donnent naissance à d'autres univers qui donnent naissance à d'autres univers qui donnent naissance à d'autres univers qui donnent naissance à d'autres univers qui donnent naissance à d'autres univers qui donnent naissance à d'autres univers qui donnent naissance à d'autres univers qui donnent naissance à d'autres univers qui donnent naissance à d'autres univers qui donnent naissance à d'autres univers qui donnent naissance à d'autres univers qui donnent naissance à d'autres univers qui donnent naissance à d'autres univers qui donnent naissance à d'autres univers qui donnent naissance à d'autres univers qui donnent naissance à d'autres univers qui donnent naissance à d'autres univers qui donnent naissance à d'autres univers qui donnent naissance à d'autres univers qui donnent naissance à d'autres univers qui donnent naissance à d'autres univers qui donnent naissance à d'autres univers qui donnent naissance à d'autres univers qui donnent naissance à d'autres univers qui donnent naissance à d'autres univers qui donnent naissance à d'autres univers qui donnent naissance à d'autres univers qui donnent naissance à d'autres univers qui donnent naissance à d'autres univers qui donnent naissance à d'autres univers qui donnent naissance à d'autres univers qui donnent naissance à d'autres univers qui donnent naissance à d'autres univers qui donnent naissance à d'autres univers qui donnent naissance à d'autres univers qui donnent naissance à d'autres univers qui donnent naissance à d'autres univers qui donnent naissance à d'autres univers qui donnent naissance à d'autres univers qui donnent naissance à d'autres univers qui donnent naissance à d'autres univers qui donnent naissance à d'autres univers qui donnent naissance à d'autres univers qui donnent naissance à d'autres univers qui donnent naissance à d'autres univers qui donnent naissance à d'autres univers qui donnent naissance à d'autres univers qui donnent naissance à d'autres univers qui donnent naissance à d'autres univers qui donnent naissance à d'autres univers qui donnent naissance à d'autres univers qui donnent naissance à d'autres univers qui donnent naissance à d'autres univers qui donnent naissance à d'autres univers qui donnent naissance à d'autres univers qui donnent naissance à d'autres univers qui donnent naissance à d'autres univers qui donnent naissance à d'autres univers qui donnent naissance à d'autres univers qui donnent naissance à d'autres univers qui donnent naissance à d'autres univers qui donnent naissance à d'autres univers qui donnent naissance à d'autres univers qui donnent naissance à d'autres univers qui donnent naissance à d'autres univers qui donnent naissance à d'autres univers qui donnent naissance à d'autres univers qui donnent naissance et ainsi de suite.

 

Du coup, je lui ai donc demandé quand ce bazar avait commencé, et là il m'a répondu : "jamais".

 

T'imagines, des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers qui donnent naissance à des univers éternellement, depuis toujours ?

 

Ca fout les j'tons, nan ?

 

 

  • Haha 8

Share this post


Link to post
Share on other sites

moi ca me fait du bien ce vertige createur . surtout quand on sait que notre univers est condamné à deperir de sa mort thermique . ca me donne un sentiment d'espoir

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Alain MOREAU a dit :

... pas plus qu’on ne passe de rien à quelque-chose ;)

 

Ça, ça reste à prouver.

 

La matière existe en tant que résidu de particules virtuelles qui n'ont pas été détruites. Or les particules virtuelles naissent de rien (elle ont juste besoin d'espace, je crois).

 

Si le temps n'est pas infini dans le passé (c'est possible), il y a forcément eu un instant zéro. Après, on n'est pas passé de rien à quelque chose puisque l'avant temps zéro n'existe pas. Disons qu'il y a quelque chose depuis le début des temps.

  • Like 1
  • Confused 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il n'y a pas une histoire de mécanique quantique comme quoi un instant zéro ne peut exister ?^_^

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah ? Ça ne me dit rien.

 

Ce que j'ai en tête, c'est comme un globe terrestre. Les méridiens représentent les axes du temps. Les parallèles représentent l'espace. On part du pôle nord : les parallèles sont de plus en plus grands à mesure qu'on descend vers l'équateur : c'est l'espace en expansion. Puis on atteint l'équateur : l'espace a atteint son expansion maximale. Il me semble que ceci décrit un diagramme d'espace-temps tout à fait possible. Le diagramme d'espace-temps de la théorie actuelle n'a pas cette forme (l'expansion se poursuit, et même accélère), mais part bien d'un pôle. Un tel espace-temps n'a rien d'extraordinaire (pas besoin de singularité par exemple).

 

Ah, voilà un diagramme correspondant à notre théorie actuelle : rIb5OkG7UHaE1IrO98qp3QHaFj.jpg

 

Le pôle est à gauche : c'est le début du temps. Les lignes horizontales sont les méridiens (axes des temps) et les cercles verticaux représentent l'espace à un instant donné. (Ici ça parle de fluctuations quantiques, je ne sais pas comment ça se représente.)

Edited by Bruno-
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sempiternelle  quête sur ce forum d'une inaccessible explication de ce qui est observé ...

Edited by JPP 78
  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

A vous lire sur ces questions d'univers, d'ici ou de là-bas dans le beau Pacifique ;) ou encore en doudoune bleu ;) dans un désert hostile.

 

Cet univers...

De toutes les  formes, de toutes les saveurs et défiant notre imaginaire ... Sur mon canapé, face à la cheminée, je me suis remémoré ce poème qui date de mon CE1 en 1981 (le temps étant relatif... Mais la couleur qu'on pris mes cheveux en attestent)

 

Ajoutons maintenant une poignée de particule et d' anti-particule  😄 

 

Toujours et Jamais


Toujours et Jamais étaient toujours ensemble 
ne se quittaient jamais.

On les rencontrait dans toutes les foires. 

On les voyait le soir traverser le village sur un tandem. 
Toujours guidait 

Jamais pédalait 
C'est du moins ce qu'on supposait... 

 

Ils avaient tous les deux une jolie casquette 
L'une était noire à carreaux blancs 
L'autre blanche à carreaux noirs 

 

A cela on aurait pu les reconnaître 
Mais ils passaient toujours le soir 
et avec la vitesse... 

 

Certains d'ailleurs les soupçonnaient 
Non sans raison peut-être 
D'échanger certains soirs leur casquette 

 

Une autre particularité 
Aurait dû les distinguer 
L'un disait toujours bonjour 
L'autre toujours bonsoir 

 

Mais on ne sut jamais 

 

Si c'était Toujours qui disait bonjour 
Ou Jamais qui disait bonsoir 
Car entre eux ils s'appelaient toujours 
Monsieur Albert Monsieur Octave.

 

Paul Vincensini
(1930 - 1985)

  • Like 3
  • Love 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Bruno- a dit :

... Or les particules virtuelles naissent de rien (elle ont juste besoin d'espace, je crois).

 

:D mais Bruno : l’espace, ce n’est pas rien, je crois ;)

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Arffff que de petites fourmis dont je suis qui se posent des questions avec un cerveau engendré et formé pour des besoins reproducteur et donc de survie , une programmation lié à notre enracinement ici et seulement ici , mais sûrement pas  au-delà....imaginons nous fourmis dans notre maison de brindilles , quel est la limite de notre monde?...celle bien sûre engendré par nos capacités de compréhension, celle des limites de recherche de nourriture , de la prochaine fourmilière, la fourmis peut elle envisager un système solaire , ou plus simplement une terre sans limite puisque ronde ....

Nous avons son cerveau avec un plus qui nous fait repousser les limites , mais c est encore pas assez , il nous en manque ...cette incompréhension n est que physiologique....elle l es dejas par le concept mentale dont nous sommes incapable , du coup nous nous jetons sur le concept mathématique qui nous dit des choses que notre cerveau ne peut pas imager , c est une façon de trouver encore un plus à notre programmation , mais voilà , notre conception mentale a atteind ses limites depuis longtemps, la conception mathématique a t elle elle aussi atteind ses limites ???

En fait la réponse à la question est elle peut être dans le fait d accepter que notre espèce n a pas l évolution nécessaire pour donner des réponses , et cette acceptation est dejas une sorte de réponse à la question.....

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now