banjo

BIG flare 20 décembre 21

Recommended Posts

Ca fourmille dur là haut, un très bon shot , bravo Paul et merki .:)

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, AlSvartr a dit :

Je me demande si il a été vu en LB.

merci à tous pour vos messages.

il était aussi visible en CAK , voir les images de Jean Marc H .

Paul

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est du super boulot ça !!!! Bravo

Je ne suis pas sur mon obs.... Tant pis je l'ai loupé pourtant je m'y attendais.

  • Confused 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est superbe ! Ca bouge de partout (sur les deux groupes).

Jérôme

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Franck ,

surtout un grand coup de bol , vu la météo chez moi , toujours cette Pitain de brume qui monte de l'Ariège toute la journée et ma petite fenêtre de tir l'hiver.

Une question que m'a posé un astam : comment ce fait-il que quelque soit le temps de pose un flare sort toujours blanc , hors bande Ha ?

bonne journée

Paul

Une en couleur xD un peu longue à charger 

https://astropol.pagesperso-orange.fr/2021-12-20-1007.gif

Edited by banjo
  • Love 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Paul, et nos autres ami(e)s astrams,

 

Je ne sais pas répondre précisément à ta question.

 

Mais en réfléchissant un peu, nous pouvons supposer qu'un flare (et c'est même le cas), c'est puissant en terme d’énergie rayonnée, dissipée dans le milieu coronal. Cela va donc fournir cette énergie au plasma coronal dans son ensemble et donc exciter les différents ions d'espèces chimiques présents. C'est pour cela que nous voyons le falre en Halpha et comme les images l'ont montrée en Cak aussi. 

 

Le flare est si puissant en rayonnement que nos caméras saturent, cela malgré la filtration.

 

Mes explications ci dessus ne constituent pas une vérité absolu hein ....    ;0)    , d'autres spécialistes amèneront des réponses plus adaptées.

 

Amitiés.

Franck

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By melix
      Bonsoir,
       
      J'étais en train de lire la mine d'information qu'est le bouquin "Astronomie Solaire" (2ème édition) quand je suis tombé sur les pages qui montrent des images effectuées avec des filtres dont la bande passante est plus ou moins large.
       
      Je me suis dit qu’il devait être possible de simuler ça assez simplement avec le Sol'Ex. Les résultats que j'obtiens semblent tout à fait cohérents avec les observations. J'ai pour celà utilisé un script dans JSol'Ex que voici:
       
      [params] # Dispersion inverse disp=1/0.063 # Un facteur multiplicatif juste pour augmenter la luminosité sans altérer les détails mul_lum=1.5 # La largeur du filtre que l'on veut simuler width_angstrom=2 # Décalage de pixels à appliquer shift=width_angstrom * disp /2 width=width_angstrom + "Å" [tmp] # Calcul de la médiane des images entre -shift et +shift med=rl_decon(median(range(-shift;shift))) # Correction de luminosité pour mieux voir les détails correct=adjust_contrast(mul_lum * med; 0; 255) # Redimensionnement à 50% redim=rescale_rel(correct;.5;.5) [outputs] result=draw_text(redim; 64; 128; "Largeur " + width;32;"ffff00")  
      Pour l'adapter à vos besoins, vous n'avez que quelques paramètres à changer : dans `disp`, on a la dispersion en angstrom/pixel. "mul_lum" est tout simplement un facteur multiplicatif appliqué aux images pour les rendres plus lumineuses sans altérer les détails. Enfin, dans "wdith_angstrom", on entre simplement la largeur du filtre qu'on souhaite simuler.
       
      Mes images ont été réalisées en bin1 avec une ASI178MM pour avoir le maximum de résolution. En Ha, la dispersion est de 0.063A/pixel :
       
      On commence par une image en H-alpha, réalisée le 12 juin :
       
       





       
      Les résultats sont tout aussi intéressants sur une image Calcium H du 5 mai dernier (dispersion 0.078A/pixel) :





       
      Et l'image de référence à 0.078A/pixel :
       

       
      On voit bien les filaments "apparaître" progressivement en réduisant la largeur du filtre. L'exercice n'est d'un grand intérêt pour la production d'images, mais je trouve assez fascinant de voir tout ce qu'on peut exploiter à partir d'un seul fichier SER... A ce sujet j'ajoute une animation qui montre l'image générée entre -3 et +3 Angströms. Notez comme les variations de luminosité épousent bien la courbe du profil spectral :
       

       
       
    • By serge vieillard
      Yo !
      En papotant devant un couché de soleil, on évoque les images de Maître Thierry des transits ISS devant le Soleil - ou la Lune. Un rapide calcul sur place nous donne une durée de transit de 7secondes, avec comme données arrondies d'un diamètre d'un demi degré pour le soleil et une période de révolution de 90 minutes pour l'ISS. Hors a la lecture des diverses légendes de ces images, il est mentionné des durées de 0,6 seconde, jusqu'à 3 secondes maxi, ce qui differe de notre premier calcul....
      Aussi je fais appel à vos savoirs pour m'éclairer à ce sujet.
      Merci !!!
    • By lpalbou
      Bonjour à tous,
       
      Je suis dans les expérimentations ces jours-ci, notamment car je viens tout juste de racheter un Takahashi 76-DC à Simon (merci Simon !). A priori, ce scope est idéal avec un Quark puisqu'à F7.5, on atteint F31.5. Sans doute un peu d'over sampling avec la 174mm, mais ça dépend aussi des conditions d'observations, comme toujours. L'avantage du scope : sa taille (53cm), sa portabilité (1.5kg) et bien sûr, son optique.. 76mm n'aura jamais la même résolution qu'un 120 ou 150, mais c'est assez pour voir des détails assez fins et surtout, ça rentre dans mon sac à dos.
       
      Ce n'est pas un test complet car nous n'avons que de la pluie et des nuages et je n'ai pu faire que de l'imagerie opportuniste entre les nuages.. et parfois même au travers de nuages fins.. Les conditions sont donc bien loin d'être idéales, mais en attendant, j'ai testé ce que j'ai pu.
       
      Commençons par l'une des meilleures captures.
       
      Original sans gamma, sortie AS4 :

       
      Même image traitement simple avec IMPPG:

       
      Et en sortie photoshop (stretch / contraste):

       
      Avec couleurs:

       
       
      PS : pour ceux qui sont curieux et parce qu'il y a 1001 façon de traiter l'image sur IMPPG:


       
       
       
    • By Cratos
      Salut,  HELP my
       
      Je m'explique: 
       
      Donc lunette 80/910, filtre maison à l'ouverture astrosolar densité 5 pour visuel et photo, bon rien d'exceptionnel.
       
      Mais les taches solaires sont floues, pas nette, la plage de mise au point est à 2 cm du PO, alors rien à voir avec rallonge ou focus interne.
      Essaie à l'oculaire 20, 14, 8, 4.5.
       
      Le Filtre solaire visuel et photo continuum 540 nm améliorerait-il la nettetés ou bien  ?
       
      Ne comprends pas bien le truc.
    • By jean-marc hiryczuk
      Salut a tous
      ce matin suite du test de mon vieux C8
      avec la Zwo174 et filtre vert antlia
      sacré belle tache solaire  avec un vent de fou
      sa bougeait fortement voici l'image
      jean marc



  • Upcoming Events