petitprost

Halo sur filtre L-Extreme

Recommended Posts

Bonjour,

J'ai profité d’une nuit sans perturbation depuis un mois pour tester le filtre L-Extreme optolong 2" sur ma TS 100/580 avec une Asi294 mc pro

Le filtre est installé dans une roue à filtre zwo et mon optique dispose d'un correcteur de champs intégré, donc pas de problème avec le backfocus .

Je me retrouve avec des halos sur les grosse étoiles en imageant IC405, je n'avais pas ce problème avec un DuoBand auparavant.

 

Est-ce un problème connu sur ce filtre ?

La distance entre le capteur et la position du filtre peut avoir une incidence, Zwo ne précise rien à ce sujet.

 

IC-405.thumb.jpg.cec7fd277b6889ea26983f585ae04647.jpg

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

C'est en effet un problème largement connu avec ce filtre, il est même plus impacté que le L-eNhance qui fait déjà de disgracieux halos, tout en étant moins visibles.

Outre le fait qu'il y ait de grandes disparités dans la qualité de ces filtres qui est plus une loterie, là les halos tout le monde en a.
Ils sont cependant plus ou moins visibles en fonction de la position du filtre dans le train optique, de l'ouverture de l'optique et aussi de la formule optique. Le pire étant certainement avec les réfracteurs ouverts et avec un filtre proche du capteur.

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

En mesurant , j'ai un espace de 23.5mm entre la caméra et la roue à filtre , sans compter la distance du capteur et la position à 10mm du filtre dans la roue

Faudrait il que je réduise ou rallonge le montage ?

 

 

 

61d175521035b_Distancecmos_rouefiltres.thumb.jpg.af31b43a0c0f4a33d872b2273415f0e9.jpg

Edited by petitprost

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai également le même problème avec le L-etxreme sur les étoiles brillantes.

Dans un autre post Sauveur ne semble pas affecté par ces artefacts... il place son filtre en premier de sa chaine optique (devant le correcteur de coma). C'est peut-être une piste pour atténuer l'effet

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 52 minutes, petitprost a dit :

Merci je vais reduire la distance entre la camera et la roue a filtres

Dans son cas, c'est l'inverse. Le filtre est placé au delà du correcteur (sans roue à filtre) donc sans doute à plus de 60mm

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

comme dit plus haut ....

 

quasi même setup, ts100q + asi2600mc + filtre L-pro et L-extreme sur roue à filtre

règle number 1 : placer son filtre au plus prêt possible du capteur, en gros, au cul de ta roue à filtre

perso, c'est clean de mon coté. attention avec ton asi294mc, tu as un capteur en 4.63u qui aspire bien les photons

 

aprés, sur des étoiles qui ont le gabarie d'Alnitak, faut pas trop rêver.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

merci ,des que le temps sera meilleur je ferai des essais ,mais je regrette d'avoir revendu mon duoband zwo

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 17 heures, la louche du Nord a dit :

placer son filtre au plus prêt possible du capteur, en gros, au cul de ta roue à filtre

Et pour moi qui utilise le tiroir ? Est-ce qu'il vaudrait mieux pas privilégier autre chose que ce tiroir, bague ou autre exemple ! 

Share this post


Link to post
Share on other sites

En fait ,j'ai l'impression que c'est en fonction des filtres . Je n'avais pas ce probleme avec le duoband qui etait dans un porte filtres TS 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, petitprost a dit :

En fait ,j'ai l'impression que c'est en fonction des filtres . Je n'avais pas ce probleme avec le duoband qui etait dans un porte filtres TS 

 

C'est tout à fait cela, certains filtres ont des traitement de surface efficaces, d'autres moins, et certains pas du tout :


6-Filter-Test-Halo-Comparison-768x512.jp

Donc placer le filtre *le plus loin possible* du capteur peut aider car cela agrandit la taille du halo et "peut" finir par le noyer dans le fond. Alors qu'en plaçant le filtre très proche du capteur cela fera un halo plus petit mais plus dense.
Cependant cela ne fonctionne pas vraiment avec les optiques lumineuses et/ou caméras très sensibles car l'info finira par ressortir.

Edited by zviezda
  • Like 2
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci , tres interressant cette analyse . Si on ne pas eviter ce halo plus ou moins dense ,peut on le reduire et comment sur photoshop ?

 

 

Edited by petitprost

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui c'est possible, mais pas totalement.

 

Tu fais un rond qui à plus ou moins  la taille du Halo, puis dans le menu calque, tu prends un calques de réglages (courbes ou saturation,....)

 

Bien penser à augmenter la valeur de progressivité (généralement entre 10 et 15 px donne bien chez moi). 

 

 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 22 heures, zviezda a dit :

C'est tout à fait cela, certains filtres ont des traitement de surface efficaces, d'autres moins, et certains pas du tout :


6-Filter-Test-Halo-Comparison-768x512.jp

Donc placer le filtre *le plus loin possible* du capteur peut aider car cela agrandit la taille du halo et "peut" finir par le noyer dans le fond. Alors qu'en plaçant le filtre très proche du capteur cela fera un halo plus petit mais plus dense.
Cependant cela ne fonctionne pas vraiment avec les optiques lumineuses et/ou caméras très sensibles car l'info finira par ressortir.

 

Super propre le NBZ !

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 22 heures, petitprost a dit :

Merci , tres interressant cette analyse . Si on ne pas eviter ce halo plus ou moins dense ,peut on le reduire et comment sur photoshop ?

 

 

Modifié il y a 22 heures par petitprost

Si tu comprends pas ( je suis pas tjs clair), n'hésite pas à me contacter et on peut faire un google meet ou je te montre en live.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 05/01/2022 à 13:12, Werny Michael a dit :

Super propre le NBZ !

Clair ! De mon point de vue c'est le meilleur filtre en dual band pour OSC du moment, c'est celui que j'utilise le plus sur réfracteur, même très ouvert (f/2.8).
Il complète super bien un LPS *2 de la même marque, pour les cieux moins pollués ou en pseudo-continuum.

 

J'espère qu'on pourra avoir un dual band en 3nm de bonne qualité dans un avenir proche, cela serait top !

Optolong ont sorti le L-Ultimate en 3nm, mais il semble affecté des même défauts que le L-eXtreme; qualité très très variable et traitement anti-reflet catastrophique..

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si tu as encore ton ancien filtre essaye de l'empiler avec le nouveau. 

A minima ça va réduire les étoiles donc les halos. Et en réflexion pareil si l'ancien filtre est entre la caméra de et le nouveau filtre.

Edited by olivdeso

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir à toutes et tous.

 

J’ai un L-eXtreme, un TRI-band et un L-Pro dans un roue à filtres de 2’’ placée à 1,3 mm (adaptateur Atik recommandé par OU) de ma caméra ASI533MC (sans l’adaptateur M42 de 11 mm)


J’ai aussi shooté la Rosette sur une lunette assez ouverte (76EDPH à f/4.5), et il ne me semble pas y avoir le même halo avec le L-eXtreme quasiment au plus proche du capteur.

 

Par contre, @FranckiM06 a constaté des halos sur les étoiles brillantes des Pléiades, prises dans la même configuration mais avec le L-Pro. Ils ne me gênent pas, mais il a raison.

 

Pas encore re-testé l’Altaïr dans la même config, mais il me semble qu’il ne donnait pas de halo quand il était dans un tiroir, un peu plus loin du capteur.

 

Si j’en crois les débats, mon idée de supprimer l’adaptateur Atik pour mettre la R@F au contact de la caméra (et gagner 1,3 mm) est à oublier ???

 

Bien cordialement,

Stef.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

J'utilise un L-Extrême avec une lunette Esprit 80ED et une caméra ASI1600Mc Pro.

Ce filtre en 31.75 est vissé dans le corps de la caméra, donc au plus proche du capteur.

A savoir aussi que je laisse mon UV/IR-Cut L CMOS en 50.8 monté en permanence dans le correcteur de champs (juste à sa sortie). J'ai essayé avec et sans, aucun impact avec utilisation du L-Extrême.

Je laisse ce UV/IR-Cut L CMOS toujours monté car cela m'évite d'avoir un risque de poussière.

J'ai un halo mais que je trouve admissible. A voir sur des étoiles plus brillantes ?

Ci-dessous un crop de ma dernière image :

61db1e4d8d0d8_Capturedcran2022-01-09183822.jpg.f218105449899d7c84e730aae94b4acc.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

j'ai fait un comparatif NBZ vs L-Extrême l'été dernier :

Je n'ai jamais constaté de halos avec les 4 L-Extrême qu'on a testés sur le terrain l'été dernier.

Mes tests ont été faits à F/3.6 et F/5, et les copains à côté entre F/3 et F/7. Pas de halo.

J'en déduis rien du tout, mais un lot défectueux pourquoi pas ?

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je précise que tous les tests ont été faits avec tiroir à filtres ZWO placé contre la caméra. Donc les filtres sont environ à 25mm du capteur.

  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 17 heures, Colmic a dit :

Je n'ai jamais constaté de halos avec les 4 L-Extrême qu'on a testés sur le terrain l'été dernier.

Mes tests ont été faits à F/3.6 et F/5, et les copains à côté entre F/3 et F/7. Pas de halo.

J'en déduis rien du tout, mais un lot défectueux pourquoi pas ?

Moi non plus je ne vois rien sur la zone des dentelles (test avec trois L-eXtreme différents) :

69ff228e88ad4a46dd40dc69f6070865.md.jpg
C'est surtout dans la bande OIII que cela reflète, donc plutôt avec les étoiles blanches/bleues, et/ou brillantes par rapport au FDC. Aussi, avec peu de poses c'est plus moyé dans le bruit de fond, alors qu'après un stack intéressant en RSB les halos se décollent plus nettement du fond.
De mon coté, 100% des filtres que j'ai testé ont le problème, et 100% des utilisateurs que je connais ont le problème avec ce filtre.

Tu as essayé sur la tête de cheval dans Orion par exemple ? Avec les étoiles du baudrier normalement tu devrais bien voir.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, zviezda a dit :

C'est surtout dans la bande OIII que cela reflète, donc plutôt avec les étoiles blanches/bleues, et/ou brillantes par rapport au FDC. Aussi, avec peu de poses c'est plus moyé dans le bruit de fond, alors qu'après un stack intéressant en RSB les halos se décollent plus nettement du fond.

 

52 Cygnii c'est quand même pas rien par rapport aux petites étoiles que je vois sur les images postées plus haut :)

Et si c'était justement un problème de focus ? Comme je le mentionne dans mon test, avec ces filtres multibandes une caméra couleur ne focalise pas au même endroit le Ha et le OIII, surtout avec les réfracteurs fussent-ils APO.

Du coup si on focalise plutôt sur Ha, alors OIII est défocalisé d'où le halo, c'est juste une théorie ?

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By jeffbax
      Bonjour à tous,

      Assez patienté, de toute façon j’en peux plus l’image est mûre et si je la touche encore je vais la gâcher… Voici donc la 4e image faite début juillet par la Team Omicron avec le T1000 du C2PU à F/3.2.

      Il s'agit de la très connue nébuleuse de la trompe d’éléphant, alias IC 1396 dans la constellation de Céphée.

      L’idée de capturer une région avec des poussières me trottait dans la tête depuis quelques temps. Je pressentais que l’absence de filtre IR cut en luminance alliée à la sensibilité du capteur de la QHY 600 M dans l’infrarouge permettrait de révéler des étoiles au sein de ces poussières ainsi que de détailler les structures.
      Un test d’une heure dans la nuit du 11 juillet nous a ravis. Non seulement un cadrage esthétique était possible, mais effectivement les structures au sein de la nébuleuse étaient déjà bien visibles.

      Quand j’ai montré ma trompe à @Superfulgur, il m’a dit « Vas-yyyyyyyyy ». . J’ai compris que sa fibre esthétique légendaire avait été touchée. Donc go !

      Il est toujours difficile de s’attaquer à un objet aussi classique. L’un des plus photographiés, avec et sans filtres à bandes étroites. Néanmoins, comme à chaque fois, nous avons essayé d’apporter une vision nouvelle. En LRVB pur, avec un traitement colorimétrique équilibré et un travail sur les contrastes permettant de mettre en valeur les volutes subtiles et l’aspect de relief. Les prises de vues par filtre ont dès le début été optimisées en pensant au résultat final. Plus de R et un mixage 0,75xL + 0,25xR pour la luminance. Il y a 2h de L et RVB = 100/61/45 mn avec un filtre Sloan SDSS g’ pour le bleu.

      On est super contents de cette image. Les couleurs, le relief, les structures complexes,...
       
      J’espère qu’elle sera également à votre goût. Un gros merci à toute l’équipe du C2PU. Ce type d’image ne serait pas possible sans la confiance de notre ami JP Rivet qui dirige ces instruments incroyables.
       
       
      La full donc :
       

       
       

      Et quelques crops à 250% pour les flemmards du clic, qui n’ont aucune excuse :
       

       

       
       

      Le petit lien Astrobin :
       
       

      Bons ciels et … A bientôt.
       
      JF
       
    • By Romain Guillou
      "La nébuleuse de l'Iris, également connue sous le nom de NGC 7023, est une nébuleuse par réflexion située dans la constellation de Céphée. Découverte par William Herschel en 1794, elle est située à environ 1 400 années-lumière de la Terre. La nébuleuse de l'Iris tire son nom de la couleur bleue brillante produite par la réflexion de la lumière des étoiles voisines sur les grains de poussière interstellaires.
      Cette nébuleuse est particulièrement remarquable pour son aspect visuel saisissant, avec un centre brillant entouré de nuages de poussière sombres et complexes. Au cœur de la nébuleuse se trouve une étoile jeune et chaude de type spectral B, appelée HD 200775, qui éclaire la nébuleuse environnante et en accentue les détails."
       
      Photo prise la nuit du 24/07/24 en Charente (depuis mon jardin)
       
      Exifs :
      Canon 60d Défiltré + Filtre CLS Telescope SW Quattro 250P Monture EQ6 r Pro Auto Guidage Lunette 60mm GPcam Altair 80x120s à 800 iso de brutes DOF 25 Traitement et complication : Siril + LR

      Version lissée et en dessous la version retraité avec mon commentaire :
       

    • By jeffbax
      Bonjour amis astronomes,
       
      Comme vous l'avez déjà compris dans les 2 posts de @Superfulgur, nous avons la chance d'avoir eu de belles nuits avec le T1000 du C2PU début juillet. Il y a encore des données en cours de traitement. 
       
      Cette fois, la Team a décidé de combler un vide dans sa collection : un amas ouvert. Ces objets sont un peu délaissés parfois lorsqu'ils ne sont pas accompagnés de nébulosités. Pourtant certains valent vraiment le détour, comme l'amas du canard sauvage.
       
      Nous avons choisi M11, pour ses étoiles aux couleurs riches, sa compacité et l'océan d'étoiles de la voie lactée qui l'entourent.
       
      J'ai commencé les prises le 5 juillet et Serge l'a terminé le 12.  Il y a tout juste 1h30 de données en RVB = 30/25/35 au foyer du T1000 à F/3.2. La couche bleue provient d'un filtre SLOAN SDSS gp et l'ensemble est ensuite calibré photométriquement avec SIRIL. Une version complètement résolue, en pur RVB pour le plaisir des yeux. J'espère qu'elle vous plaira.
       
       
      L'image Full :
       

       
       
       
      Le crop des flemmards du clic :
       

       
       
       
       
      Et, le petit lien Astrobin : 
       
      Bon ciel,
      et restez dans les parages cet été, y'en a encore à venir 
       
      JF
    • By Cosmonaute fantome
      Salut a tous  
       
      L'été semble enfin se décider de pointer le bout de son nez dans les Vosges !
      Du coup petit test d'une monture de fabrication maison qui me permet de faire des time lapse avec une rotation lente de la caméra, tout en aillant la possibilité de synchroniser le déclenchement et la rotation.

       
      Ca permet d'avoir une rotation bien fluide à la vitesse que je veux avec en plus un petit effet de parallaxe sur les objets du premier plan.
      Ca donne un petit truc en plus des time lapse sur trépieds classique.
       
      Voilà la vidéo du time lapse avec une présentation de la monture + quelques plans au drone de nos belles montagnes :
       
      Pas si simple de faire le traitement des images :
      Après traitement DOF sous Siril, la dynamique des images d'origines était pas mal écrasée et que ce soit avec PixInsight ou Siril, je n'arrivais pas à scripter l'expansion de dynamique auto. 
      J'ai donc fini par demander à ChatGPT de m'écrire un script python qui va cliquer automatique sur les bons endroits dans Siril pour faire l'expansion de dynamique auto, puis enregistrer l'image et ensuite charger la suivante.
      C'est très long et complètement inefficace, mais ca fonctionne bien !
       
      A noter que chaque image du time lapse a été passée par noise exterminator. 
       
      _______________________________
       
      Et puisque j'ai tout un tas d'images de la voie lactée avec une pollution lumineuse relativement faible, j'ai aussi fait un petit empilement de 20 images du time lapse (20*15s ISO1250) 
      Il fallait juste trouver celles sans cirrus, puisqu'il y en a presque toujours un qui traine 

       
      Pour la partie ciel : noise et blur exterminator sous Pixinsight, une extraction de gradient sous siril et un peu de jeu avec les courbes sous Gimp et hop ! Ca le fait nickel ! 
      Pour la partie paysage, c'est tout simplement l'image brut de référence de l'empilement, traiter avec DOF + compositage sous Gimp.
       
      Images prises non loin de la station de ski du lac blanc.
      - Optique : Sigma ART 14mm F1.8 ouvert à F2.2
      - Caméra : Canon 90D défiltré par EOS for Astro
       
      Et voilà 
      A la prochaine 
    • By Benjamin Poupard
      Bonjour à tous,
       
      Un peu plus tôt cette semaine, j'ai imagé le Soleil en H-Alpha avec l'idée de faire un time-lapse de son activité de surface : un film de 100 images toutes les minutes, pendant une heure, et au final, une petite soixantaine d'images traitées - magie du traitement par lot
       
      Globalement, après un passage à la moulinette de Registax (pour le traitement par lot) et de PIPP (pour réaligner mes 60 images), j'obtiens un résultat sympa.
       
      Mais comme j'ai imagé en alt-az, reste le souci de la rotation de champ ... Et impossible de trouver la solution dans ma boite à outils informatique - les seules solutions d'alignement/rotation que j'ai pu trouver ne concernent que les images stellaires.
       
      Pour l'instant, ça ressemble à ça :
       
       
      Vous avez des idées ?
       
      (Et oui, faudra également que je m'occupe de virer les poussières de mon capteur !)
       
      Benjamin
  • Upcoming Events