Jonathan

Restauration et utilisation d'une lunette du XIXe siècle

Recommended Posts

Bonjour,

Je prends connaissance du sujet alors que bcp de solutions ont été apportées. Cependant, je rajoute ...
J'ai mis au point, il y a de nombreuses années, une formule chimique qui n'attaque que l'oxyde de cuivre (vert de gris) et pas du tout le cuivre nu. C'est sûr car ça me servait à décaper les circuits imprimés bruts, épaisseur du cuivre : 35 µ, donc si ça attaquait ... il n'y aurait plus de cuivre !
La préparation est délicate (lunettes de protection, gants)

Dissoudre 100 g de bichromate de potassium dans 100 ml d'acide sulfurique concentré. On obtient une solution concentrée de couleur orange foncé.

Cette solution est trop puissante, la diluer au 1/10e. ATTENTION, verser la solution concentrée dans de l'eau pure (eau pour fer à repasser) et non le contraire, sinon réaction exothermique brutale.
Mettre des gants jetables et passer (voir tremper pour des petites pièces) la solution diluée à l'aide d'un tampon de coton hydrophile. Le cuivre est mis à nu rapidement. Bien rincer et terminer au Mirroir pour polir. Ce procédé nécessite moins d'huile de coude !

J'ai restauré ainsi des chandeliers d'église très corrodés par les coulures de cire.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

A chonum :

 

Il me semble que tu parles de massacre un peu vite... Au contraire cette lunette est en train de renaître tel un Phénix de ses cendres oxydées.

 

Garder la "patine" ne m'intéresse pas, je ne vais pas la placer dans un salon, mais sous une petite coupole, où elle va reprendre du service en planétaire.

 

La restauration est presque achevée et le cuivre retrouve sa beauté d'antan, sans rayure.

 

Si c'est pour le chercheur dont j'ai parlé, bien évidement je ne percerai pas le tube, pour le placer, et si j'en place un, cela sera avec une courroie amovible comme l'a suggéré un membre du forum, et uniquement dans le style et d'époque : cuivre ou rien.

 

De toute façon je ne ne suis pas certain de placer un chercheur, après tout la lunette de Galilée n'avait pas de chercheur xD:):P

 

Amitiés

 

Jonathan 

 

 

Edited by Jonathan
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

A Mérinos,

Merci pour la formule de ce désoxydant, mais je n'en aurai pas besoin, la phase de nettoyage est presque terminée.

 

Encore un coup de "pierre à nettoyer" et cela devrait être bon, restera à passer plus tard du Mirror pour achever de faire briller et pour protéger le métal.

 

A Jctfrance,

 

La pierre d'argile à fait des miracles, cela m'a permis de retirer les derniers gros points d'oxydation, et de faire retrouver au métal "sa douceur au toucher", c'est vraiment top de top. Merci encore.


Amitiés

 

Jonathan 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

A babar001,

 

Oui j'ai aussi pensé à l'utilisation en lunette terrestre, c'est fort possible, cependant j'ai vu tout comme toi, que dans les sources de l'époque, il y a avait bien des lunettes astronomiques proposées sans chercheur.


J'en ai vu une dans un Flammarion, je vais photographier la source pour vous montrer.

 

Peut-être est-ce que les premiers chercheurs n'étaient pas encore au point qu'ils n'étaient pas toujours systématiques à la fin du XIXe s. Par contre a partir des années 1900, ils se retrouvent sur tous les modèles, j'ai un catalogue Secrétan d'environ 1920 qui montre des chercheurs sur tous les modèles.

 

Par contre, avant cette période ce n'est pas toujours le cas semble-t-il.

 

Amitiés

 

Jonathan

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et voici quelques photos du jour qui  montre la renaissance de cette Lunette Grégoire qui m'apparait à chaque nettoyage de plus en plus belle. J'au réussi à dégager de sa gangue d'oxyde la marque et son lieu de fabrication, c'est vraiment sympa comme résultat. Ce n'est pas encore totalement terminé, mais encore une fois ou deux, cela devrait être bon.

 

Le métal est resté superbe, lisse et sans aucune aspérité au toucher. Cela fait plaisir vraiment.

 

DSCN6622.thumb.JPG.1a8b118e3f8c56d1ec407d845f623e63.JPG

 

DSCN6632.thumb.JPG.0602ba389ed2537579aca457b2aa963c.JPGDSCN6633.thumb.JPG.d15a2686910db9f87f16a9625b52c1e3.JPGDSCN6634.thumb.JPG.a0d7216fcab32db3630705fc48ef8835.JPGDSCN6635.thumb.JPG.8788ca4b48dfba3331bcb2c8fa1aa891.JPGDSCN6654.thumb.JPG.dd49998d79db2b09f1200578eb00fc3f.JPGDSCN6660.thumb.JPG.f33d36590fcd5ca3dfcc5fbd0480106b.JPG

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 hour ago, Jonathan said:

l me semble que tu parles de massacre un peu vite... Au contraire cette lunette est en train de renaître tel un Phénix de ses cendres oxydées.

Les lunettes en laiton ont une couche de verni, et une patine par dessus qui fait partie de leur histoire.

Décaper le verni pour remettre à nu le laiton revient à perdre la patine, et accessoirement cette lunette n'a jamais eu son laiton à nu.

Bref, si c'est pour l'utiliser, autant laisser sa patine. Si c'est pour l'exposer, idem avec un simple nettoyage. Retirer la patine enlève une grande partie de la valeur des pièces anciennes en laiton.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

 

Salut @Jonathan

 

Magnifique, splendide, superbe cette lunette.

Quel plaisir d'observer dans ces vieux instruments n'est ce pas, il y a une sentations bien particulière, que je ne serais décrire.

J'en possède une également, mais plus petite 80 1300/1350 optique de François Cauche milieux 19eme.

 

Vu les mensurations, ca m'étonnerait que cette lunette ais été utilisé en terrestre.

Peu etre le chercheur etait moins utile a l'époque celon l'usage pour lequel elle etait destiné, planétaire solaire.

 

 

Dans tout les cas tu a un chercheur ici ; 

https://www.leboncoin.fr/collection/1891909578.htm

 Je devais le  prendre mais j'ai fais machine arrière (j'ai fais mon propre chercheur) 

Le vendeur en veut 50 euros.

 

 

Je me demande aussi comment fixer sans percé.

J'avais pensé a des anneau en bois, de même couleurs que le trépied sur lesquels serait fixé les pieds du chercheur. 

 

Ou alors peut etre, des anneaux de guidage autour du tube maintenu par serrage de 3 visses, en force, sur lesquels serait fixé 2 autres anneaux qui eux supporterai le chercheur. 

 

Le tube de ta lunette est signé, et l'optique l'est-elle ?  

Edited by jorris
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Chonum,

 

Je comprends tout à fait ce que tu exprimes ici, mais je maintiens que ton mot de "massacre" est très excessif.

 

Concernant la patine des objets cuivrés j'était déjà au courant, notamment en numismatique, par exemple retirer la patine à un potin gaulois ou encore à un liard de France en passant par une Napo III, je suis d'accord c'est un massacre, voir un acte de barbarie !!!! 

 

Pour ma lunette c'est totalement différent, elle a été exposée à l'air salin, pendant des années, et sa patine était déjà plus qu'une patine au sens classique sur les métaux, mais plus à un état d'oxydation important commençant à attaquer le métal par certains points, d'ailleurs visibles sur les photos.

 

Il était salutaire de la nettoyer, la meilleure solution cela saurait été probablement de lui faire subir une électrolyse, comme cela se pratique par exemple dans les services du Musée archéologique de Guiry en Vexin !

 

Mais un simple nettoyage (avec produits appropriés)  a suffit pour lui rendre son lustre, qu'elle avait bien à l'origine.

 

Le vendeur était désolé que sa lunette fut oxydée par le sel marin, il va m'envoyer une photo ancienne de la lunette telle qu'elle fut voici déjà 50 ans en arrière. Elle était brillante comme l'astre du jour ! Donc sans patine... Pourtant ce n'est pas un faux fabriqué en Inde.

 

C'est bien une lunette des années 1890 mais qui avait été conservée 50 ans auparavant dans d'excellentes conditions de conservation.

 

Pour ma part je lui rend son aspect originel, cela me regarde en tant qu'amoureux de l'astronomie du temps de Camille Flammarion et d'Arago (temps légèrement plus ancien), et je vais l'utiliser avec amour dans son petit observatoire qui est prévu. Pour moi elle a plus de valeur à mes yeux que toutes les valeurs financières du monde, je n''en ai cure de l'argent ce fléau qui cause tant de malheurs à la surface de la Terre comme le disait Camille Flammarion en personne.

 

Sa valeur, c'est la magie de ses lentilles et de son objectif qui permets de réaliser de belles excursions sur la Lune pour peut-être des sélénites nous observent... arffff non, c'est une conception du XIXe s. je sais, mais par contre, la pluralité des mondes habités j'en suis un fervent adepte d'un point de vue philosophique !

 

Sa valeur, c'est qu'il s'agit comme toute autre lunette astronomique ancienne ou moderne, ou de tous télescopes réflecteurs, d'une merveilleuse machine destinée à concentrer la lumière en un point, afin de nous permettre de voir ce que nos yeux ne peuvent percevoir. 

 

Ainsi est la valeur d'un instrument, celle qui procure à l'astronome amateur, ce AM selon le sigle usité de nos jours, la joie de l'évasion vers les sublimes beautés célestes, pour voir l'ombre des montagnes lunaires indiquer la positon du Soleil ou encore pour admirer la météorologie jovienne et étudier le mouvement des satellites galiléens.

 

La valeur marchande n'a aucune importance, celle qui fait des lunettes de véritables momies dédiées aux dieux de la finance, les Egyptologues n'hésitent pas à  sortir les momies de leur repos éternel pour les exposer à la vue de tous, ôh sacrilège des modernes envers les Anciens. Ma Lulu ne sera pas une momie convoitée par des collectionneurs, elle sera tout simplement une lunette vivante, renaissante, reconquête de sa vie passée, pour la plus grande joie d'Uranie cette muse bienveillante qui porte nos espérances étoilées.

 

Et à Dieu ne plaise que dans 300 ans plus tard, elle se couvre d'une nouvelle patine, celle-ci exsangue du sel marin, qui ravira les arrières petits enfants d'un AM qui aima rêvé à l'astronomie de la fin du XIXe s..


 

 

Alors sans rancune et vive l'Astronomie physique, l'astronomie d'observation dont la sève irrigue chacune d'entre nous.


Jonathan 

 

 

 

 

 

Edited by Jonathan
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Jorris,

 

Je te remercie pour ton commentaire sur ma vieille Lulu, j'en suis devenu amoureux !!!!

 

Concernant le chercheur, j'ai appelé le vendeur, il est vendu ! Merci beaucoup pour l'info. Ainsi je pourrai tenter également d'observer certaines étoiles, j'aimerai bien par exemple étudier des étoiles variables avec, même si c'est pas le meilleur instrument pour, mais j'ai envie de tenter.

 

J'aimerai aussi repérer avec cette lunette dans le ciel Neptune, qui doit être à portée (certes comme une simple étoile d'apparence vu l'éloignement).

 

Cette sensation dont tu parles, oui je ressens exactement la même chose que toi, c'est spécial, et il est vrai que les images fournies par ses anciennes lunettes sont chaudes, ont du piqué, un peu comme les anciennes photographies des appareils photos à soufflet ! 

 

Bref je sens que je vais devenir un vrai passionné de ce type d'instrument... j'ai contracté le virus, mais pas celui dont on parle tous les jours dans les médias. 

 

Concernant l'optique, ou faut-il regarder si il y a une marque ??? Le logement de la lentille d'objectif qui est en bon état ne me semble porter aucune incription sur son pourtour, a moins que cela ne soit à l'intérieur ? Mais je ne me risquerai pas à démonter la lentille.

 

Le vendeur du chercheur m'a dit que "Grégoire à Lyon" est connu, il en a vu passer. 

 

Je te tiens au courant. 

 

Aurais tu une photo de ta 80 1300/1350 optique François Cauche ?

 

 

Astronomiquement vôtre

 

Jonathan

 

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

il y a une heure, Jonathan a dit :

Concernant la patine des objets cuivrés j'était déjà au courant, notamment en numismatique, par exemple retirer la patine à un potin gaulois ou encore à un liard de France en passant par une Napo III, je suis d'accord c'est un massacre, voir un acte de barbarie !!!! 

Parmi les vieilles techniques, ce vernissage avait pour rôle rôle est d'étanchéifier, de protéger de la perte de matière du tube et de garder un aspect brillant.

Au 19eme siècle on appréciait la technique de glaçage des instruments de musique, elle s'est répandue dans d'autres domaines.

Dans ce cas précis, comme pour les instruments de musique, la patine terne est le symbole d'un manque d'entretien.

Zeiss décida de laquer en blanc (émail cuit) les grandes parties (tube) dés les débuts de leur production de lunettes astronomiques. Ca n'aide pas à ce que ce soit léger...

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour conserver l'aspect après utilisation de la "pierre d'argile", je mets (notamment sur mes oculaires Siebert en laiton) un peu de collinite ( qui est une cire que l'on applique sur les carrosserie de voiture) sur un chiffon microfibre que je n'utilise que pour çà: un coté avec la cire et ensuite lustrage avec l'autre côté.

Celle que j'utilise; chercher sur d'autres sites pour les prix:

https://www.amazon.fr/Collinite-476-Super-doublecoat-automatique-Cire/dp/B002P3ZO2E

la cire évite le retour de l'oxydation.

Je l'utilise aussi sur les tubes blancs de mes lunettes, ce qui donne un bel aspect satiné.

Edited by jctfrance

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est curieux chez les astrams ce besoin de faire des phrases 😁😁😉

  • Like 2
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu peu regarder sur la tranche de l'optique @Jonathan voir ci il y a une signature, mais comme le tube est signé, ce n'était peut etre pas nécessaire d'apposer la signature sur le verre. 

La lunette a du sortir complète de l'atelier.

Avec une lampe en jouant avec la lumière, ca doit se voir même sans démonté.

 

 

Voici la mienne, je l'ai trouvé en caisse mais sans support, je la pose de temps en temps sur ma spdx, et essai de reconstituer un pieds, j'ai deja retrouver une magnifique vieille monture tout en bois sans le trépied. 

 

 

Screenshot_2022-01-17-23-37-03-04_99c04817c0de5652397fc8b56c3b3817.jpg

Screenshot_2022-01-17-23-37-14-21_99c04817c0de5652397fc8b56c3b3817.jpg

Screenshot_2022-01-17-23-37-29-07_99c04817c0de5652397fc8b56c3b3817.jpg

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

J'y ais été un peu plus bourrins sur le nettoyage, j'ai poncer au 240 de mémoire.

 

Puis a fini au 1000 a l'eau.

Tres efficace pour le nettoyage, mais ca laisse quelques micro rayure de près, rien de très méchant toutefois. 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, zirkel 2 a dit :

C'est curieux chez les astrams ce besoin de faire des phrases 😁😁😉

ouais je vais écrire en morse

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, MARCOPOLE a dit :

ouais je vais écrire en morse

 

De l'humour juste de l'humour...

  • Like 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

A propos des phrases, le roi de la longue phrase est sans conteste Camille Flammarion.

 

Lisez une description d'un paysage lunaire... c'est à a fois littéraire et scientifique. Cela change des communiqués presque laconiques des modernes... RIRE... et vive l'humour.

 

Au fait, il y en a qui connaissance encore le morse de nos jours ? 

 

.- -- .. -.-. .- .-.. . -- . -. -

 

xD

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 20 heures, Jonathan a dit :

après tout la lunette de Galilée n'avait pas de chercheur 

c'était Galilée le chercheur

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Jonathan a dit :

Au fait, il y en a qui connaissance encore le morse de nos jours ? 

c'est du binaire

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, F6GIR a dit :

Oui de nos jours le morse existe encore  .

image.png.e7e4332d7fcf2bc2865bb5526f2f82d1.pngimage.png.e7e4332d7fcf2bc2865bb5526f2f82d1.png

  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hier soir j'ai pris plus de 230 photos de la Pleine Lune à l'oculaire de ma lulu, le résultat est correct compte tenu de l'âge de la bête et je parle pas du Morse :P

 

Et toujours cet aspect particulier que donne les anciens instruments.

 

Amitiés 

Edited by Jonathan
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now