Fred_76

Euclid, le satellite de l'ESA va rejoindre le JWST

Recommended Posts

Il y a 3 heures, Superfulgur a dit :

Je ne sais pas.

ils vont même pas à ce degré d'analyse que t'as pu avoir .

 

par contre j'ai été surpris d'apprendre  par le site TdG qu'ils avaient eu des soucis au démarrage : "Mais lorsqu’ils ont été mis en marche, les scientifiques ont eu une grosse frayeur: les images étaient «contaminées» par une source de lumière inattendue, a déclaré l’ESA. Des recherches sur la cause du problème ont «indiqué que la lumière du Soleil s’infiltrait dans le vaisseau, probablement par une petite ouverture», a expliqué l’agence européenne. Or, pour détecter la faible lumière de lointaines galaxies, la lumière éclatante de notre Soleil (auquel Euclid fait dos), doit absolument être bloquée.  «En tournant Euclid, les équipes ont réalisé que cette lumière n’était détectée qu’à certaines orientations, donc en évitant certains angles, l’instrument VIS sera capable de réaliser sa mission», a assuré l’ESA."

https://www.tdg.ch/le-telescope-euclid-revele-ses-premieres-images-test-422715493602

Edited by aubriot

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ils ont aussi des soucis avec le regain non prévu d’activité solaire qui génère des rayons X et des rayons cosmiques très gênants… comme on peut s'en rendre compte sur ce zoom d'une image de VIS :

image.png.d4676f5789862f652a84c81f334d9fd2.png

 

Ils passent aussi des nuits blanches à Bonn et Darmstadt à cause de cette straylight… (un reflet parasite) d'où probablement la raison du floutage des images des écrans à droite sur cette capture d'écran de la vidéo de l'ESA :

image.png.6b450f171e472f1800b0b83b5a70fc10.png

 

Pour une explication des images diffusées, je vous invite à lire cet article :

 

What’s in Euclid’s First Light images? – Euclid Consortium (www-euclid--ec-org.translate.goog)

 

Edited by Fred_76
  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 8/1/2023 à 19:31, aubriot a dit :

pour une bagatelle de 1,5 milliards € quand même.

 

1.4 en fait (je veux bien qu'on me donne le 0.1 !).

A noter que Space X a facturé 70 millions de dollars le lancement, près de 8% plus cher que ce qu'il facture habituellement pour les satellites commerciaux.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Fred_76 a dit :

A noter que Space X a facturé 70 millions de dollars le lancement, près de 8% plus cher que ce qu'il facture habituellement pour les satellites commerciaux

 

Oui mais sans SpaceX, c'était au moins une, voir deux années de retard pour le lancement : grâce à la réutilisation du 1er étage de sa Falcon 9, la firme de Musk est la seule à pouvoir adapter son calendrier rapidement

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 44 minutes, jackbauer 2 a dit :

c'était au moins une, voir deux années de retard pour le lancement :

 

... et 5 millions de $ dans la poche de Musk... (une F9 pour un tel lancement est normalement facturée 65 M$, il a facturé 70).

Share this post


Link to post
Share on other sites

En fait le coût total d’Euclid représente 2 ans (seulement) du budget de fonctionnement du PSG, ou un peu plus de 7 mois de fonctionnement cumulé des équipes de Ligue 1 ! Tout ça pour que des gugusses s’amusent à la baballe sur une pelouse…

 

Le PSG a versé un peu moins de 2 milliards d’euros d’impôts en 10 ans (étude de 2021, donc en 2023 le chiffre a encore grimpé, ça inclu ce qu’ont payé les joueurs sur leurs salaires et primes, mais pas les impôts sur les paris associés aux matchs). De quoi largement payer Euclid, sans que le contribuable ne débourse 1 centime.

 

Donc regarder jouer les manchots, ça finance la science 😂

Edited by Fred_76

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 39 minutes, Fred_76 a dit :

Tout ça pour que des gugusses s’amusent à la baballe sur une pelouse

grande différence entre une billetterie/pub et une subvention par nos impôts !

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 39 minutes, Fred_76 a dit :

Tout ça pour que des gugusses s’amusent à la baballe sur une pelouse

grande différence entre une billetterie/pub et une subvention par nos impôts !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une fuite de lumière est une chose qui m'a toujours angoissé dans les instruments spatiaux, en particulier en spectrographie, où le flux analysé est vraiment très faible (mon dernier bébé avant de partir  du CNES à la retraite, est microCarb, dont vous entendez parler dans pas trop longtemps je pense, un spectro  qui travaille dans les mêmes longueurs f'onde que Euclid, mais pour regarder la Terre). 

 

La présence des rayons cosmiques (ce n'est pas que l'activité solaire, mais surtout des sources cosmiques plus lointaines, ce n'st pas près de s'arrêter !), doit bien faire les cheveux blanc de l'équipe cr c'est un sérieux problème qui ne doit pas aider le segment sol  (capteur à substrat épais).

 

L'image d'ordre zéro du mode grisms, qui a mon avis est d'un usage majeur d'Euclid pour évaluer les types et distances, me parait bien étrange (double image)... j'espère que c'est un comportement prévu, sinon !

 

Ils ont visés dans le Voie Lactée apparemment pour la première image, mais le mélange des spectres avec un système grism, ce n'est pas cool. J'espère que les scientifiques ont bien compris ce qu'il faisait en concevant Euclid. Pour moi l'usage, de ce gros imager +  un vague mode spectro que je trouve dégradé, ca ne me donne pas une excellente  impression par rapport aux ambitions affichées. On verra ce que l'avenir dira et j'espère être démanti.

 

Christian B

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 40 minutes, cbuil a dit :

J'espère que les scientifiques ont bien compris ce qu'il faisait en concevant Euclid

 

Ils ont l'habitude du contraire ? Voilà un avis qui dénote sérieusement des premières réactions...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, cbuil a dit :

L'image d'ordre zéro du mode grisms, qui a mon avis est d'un usage majeur d'Euclid pour évaluer les types et distances, me parait bien étrange (double image)... j'espère que c'est un comportement prévu, sinon !


Je me suis posé la même question. Je pense plutôt qu’ils ont juste posté une image volontairement dégradée (mouvement du satellite ?) pour que d’autres ne s’amusent pas avec. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest iblack

Question concernant le "grism mode".

Il me semble qu'il y a ce type de mode sur le HST. A-t-il était utilisé pour cartographier en 3D l'univers visible ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,


Dernière mise à jour de : https://www.esa.int/Science_Exploration/Space_Science/Euclid/Follow_Euclid_s_first_months_in_space


14 août. La vérification d'Euclid est terminée, l'essai sur les opérations scientifique est en cours.


Euclid arrive au terme d'une intense période de mise en service. Au cours des dernières semaines, l'équipe de l'ESA, le consortium Euclid et les partenaires industriels ont travaillé sans relâche pour vérifier toutes les fonctions du vaisseau spatial et de l'instrumentation. Les équipes ont confirmé que le vaisseau spatial, le télescope et les instruments scientifiques fonctionnent dans l'espace comme prévu voire dépassent les attentes.


(Cependant) Pour éviter que la lumière solaire parasite ne vienne éclairer les détecteurs VIS, Euclid fonctionnera à une plage d'angles spécifiques par rapport au Soleil. Dans cette perspective, les experts  s'affairent pour optimiser la stratégie d'investigation de ce problème. De plus, la mise en service du capteur de guidage fin (FGS) n'est pas entièrement terminée. La précision avec laquelle le capteur fournit une direction de pointage fiable pour le télescope n'est pas encore au niveau requis et l'équipe teste différentes approches pour solutionner ce point.


Avec la conclusion de la mise en service, Euclid entame officiellement sa prochaine phase : la vérification des performances. Au cours de cette nouvelle phase, les capacités de collecte de données d'Euclid seront testées.


L'équipe en charge de ces opérations exploitera le vaisseau spatial de la même manière que pour les observations scientifiques, en testant les stratégies de repointage à effectuer au cours de la mission de 6 ans et en regardant pendant de plus longues périodes dans la même direction du ciel. Les équipes scientifiques utiliseront ces observations préliminaires pour évaluer en détail les performances des instruments et obtenir des données d'étalonnage.
 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le couple  Fine Guidance Sensor (FGS) et le système de contrôle d'attitude et d'orbite (AOCS) connait quelques ratés assez dommageable au parfait fonctionnement du télescope. Le problème provient en fait du FGS qui fournirait de mauvaises données à l'AOCS.


L'ESA et ses équipe travaille à résoudre définitivement ce problème. On ne va pas dramatiser, mais si on repense à la question de la lumière parasite solaire qui empêchera l'utilisation de l'observatoire dans certaines attitudes, on se dit que le tableau n'est pas absolument irréprochable.  

 

Communiqué le 25/08/2023

 
"Depuis la semaine dernière, l'équipe opérationnelle d'Euclid a travaillé intensivement pour résoudre le problème affectant la fiabilité du système de guidage fin, découvert lors de la mise en service.


Pour fournir des images de la plus haute qualité, Euclide doit disposer d’un moyen très précis et stable d’orienter le télescope dans une direction donnée. Pour cela, le vaisseau spatial est équipé du Fine Guidance Sensor (FGS), qui consiste en des capteurs optiques imageant le ciel sur les côtés du champ de vision de l'instrument visible (VIS). Le FGS utilise des étoiles guides pour indiquer avec une grande précision la direction dans laquelle le télescope doit pointer. Ces informations sont ensuite utilisées par le système du vaisseau spatial qui contrôle l'orientation et le mouvement orbital, le système de contrôle d'attitude et d'orbite (AOCS), pour pointer Euclide et maintenir avec précision le pointage du télescope.


Lors de la mise en service, l'équipe a effectué divers tests dédiés du FGS et de l'AOCS. La semaine dernière, Euclid a été exploité dans des conditions scientifiques en exécutant les premières activités de la phase de vérification des performances (PV). Bien que la plupart des systèmes fonctionnent bien, ceux-ci ont mis en lumière des cas dans lesquels le système de guidage n'a pas réussi à fournir et à maintenir un pointage correct. Le problème est intermittent, mais avec une fréquence qui nécessite une attention particulière. L’équipe a constaté que dans certaines circonstances, le FGS ne fournissait pas d’informations de guidage fiables, ce qui était problématique à gérer pour le logiciel du vaisseau spatial.


Pour remédier à cette situation de la manière la plus efficace, il a été décidé d'arrêter la phase PV et de reprendre l'exploitation du vaisseau spatial en mode mise en service. Dans les prochains jours, l'équipe développera et testera de nouvelles mises à jour logicielles, et le calendrier de la phase PV sera ajusté.


Giuseppe Racca, chef de projet Euclid, explique : « L'ESA et les experts du secteur ont maintenant développé une solution temporaire pour identifier les messages FGS problématiques et permettre à l'AOCS de contrôler correctement l'orientation. Une autre équipe travaille en parallèle pour résoudre définitivement la fiabilité du FGS. C'était une décision responsable de conserver PV et de résoudre le problème correctement. Nous allons tester prochainement la première solution en orbite et toutes les indications sont positives. Je suis convaincu que nous pourrons bientôt reprendre les opérations photovoltaïques. »"

 

Du Site officiel de l''ESA 
 

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Roscosmos, dans une annonce officieuse, suite aux dysfonctionnements évoqués plus haut, et quelques autres non spécifiés, prévoit que le satellite européen EUCLID  s'écrasera sur le parlement européen de Strasbourg dans une dizaine de jours, mais les calculs balistiques sur lesquels on s'appuie pour l'affirmer, investigateur principal Pakoh Rabannov, ne nous ont pas été communiqué.  :|

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un communiqué (en français) du CNES :

 

https://euclid.cnes.fr/fr/euclid-un-probleme-sur-le-systeme-de-guidage-fin-du-satellite-en-cours-de-resolution

 

UN PROBLÈME SUR LE SYSTÈME DE GUIDAGE FIN DU SATELLITE EN COURS DE RÉSOLUTION


L’ESA a communiqué ce 25/08 sur un problème détecté sur le système de pointage d’Euclid, qui permet au satellite de fournir des images en très haute résolution. Alors que la phase de vérification des performances instrumentales, (la PV phase, Performance Verification phase) était activée depuis plus d'une semaine pour le satellite Euclid, l'ESA a décidé de faire machine arrière et de repasser en phase de commissionning. Pourquoi une telle décision et qu'est-ce que cela signifie pour la mission Euclid ?
Le commissionning (phase de vérification fonctionnelle des systèmes du satellite et de sa charge utile) débutait alors dans la foulée : durant cette phase, les équipes ont réalisé toute une série de tests, notamment du système d'attitude et du contrôle d'orbite – Attitude and Orbit Control System, AOCS – ainsi que du système de pointage fin – Fine Guidance Sensor, FGS – qui utilise 2 senseurs accolés au plan focal de l'instrument VIS.
Le sous-système FGS permet à l'AOCS dans son ensemble de tenir les exigences de stabilité sur le satellite, afin de pointer un élément donné avec une grande précision et de stabiliser le pointage de manière à obtenir des images les plus précises possibles. 

La phase de calibration avait quant à elle débuté il y a un peu plus d'une semaine : elle consiste à calibrer les instruments pour atteindre les degrés extrêmes de précision d'Euclid. C'est à ce moment-là qu'une défaillance ponctuelle du système de pointage est apparue.
La calibration est aussi la phase où le segment sol scientifique Euclid, géré par le consortium, commence à traiter les données prises en vol.
L'ESA, l'Agence spatiale européenne, se veut rassurante sur ce point : il s'agit d'une défaillance ponctuelle et plusieurs équipes travaillent à la résolution de ce problème. 

Selon Giuseppe Racca, Euclid Project Manager : « Des experts ont déjà développé une solution temporaire afin d'identifier les messages d'erreur concernant le FGS et de permettre à l'AOCS de contrôler correctement l'orientation du système de pointage. Une autre équipe travaille en parallèle afin de trouver une solution permanente à la fiabilité du senseur de guidage ».

  • Like 1
  • Thanks 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,


Je vous propose ici une vidéo à partir d'un lien donné par Gilgamesh (Modérateur du forum Astrophysique de Futura). Vidéo qui nous explique en termes simples mais précis la mission du télescope EUCLID. Je cite Gilgamesh : 


"En anglais (mais correctement traduit), l'excellente chaine Launch Pad Astronomy animée par l'astronome Christian Ready sur la mission EUCLID."


How the Euclid Telescope will map the Dark Universe

 


PS : Utiliser, si nécessaire, les menus de la roue crantée (Paramètres) pour obtenir les sous-titres en français. 

Edited by Huitzilopochtli
  • Like 5

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, j'avais pas vu depuis mon téléphone, sorry.

J'ai effacé...

Edited by Fred_76

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now