Nirep

Une loi mathématique a été découverte dans les dunes de sable sur Terre et sur Mars

Recommended Posts

 

 

Un nombre « étonnement cohérent » apparaît dans les ondulations d'une catégorie de dunes. Et cela se produit sur Terre comme sur Mars.

Un nombre « étonnement cohérent » apparaît dans les ondulations d’une catégorie de dunes. Et cela se produit sur Terre comme sur Mars.

Il existe des lois mathématiques universelles, constantes, qui se retrouvent notamment dans des formes géométriques qui nous entourent. Le nombre d’or est le ratio le plus connu, mais il y en a d’autres. Et des mathématiciens viennent d’en découvrir une toute nouvelle, comme ils le rapportent dans une étude publiée par Nature Communications, le 10 janvier 2022.

Leur découverte concerne un phénomène d’une rare beauté : les ondulations des grandes dunes de sable. Elles sont générées par de grands vents, qui viennent fouetter les grains de sable en leur faisant prendre cette forme ondulée. Ce sont des dunes de taille intermédiaire, comprise entre les petites ridules que vous voyez sur la plage et les gigantesques dunes assez stables dans les déserts. Cela représente donc quelques mètres. En anglais, elles sont nommées « mégaripples », traduisible par « mégaondulations ». Elles sont fragiles et évoluent vite.

On en trouve sur Terre, mais aussi sur Mars (bien que les sables et les vents ne s’y comportent pas exactement de la même façon que sur notre planète). Et que ce soit sur une planète ou sur l’autre, ces ondulations provoquées par les vents ont un point commun.

 

 

 

Une spécificité déjà connue de ces dunes de sable est un schéma répétitif que l’on trouve dans leur composition : quand ces ondulations de taille moyenne se forment, les grains intérieurs sont très fins quand ceux extérieurs sont très gros. Les dunes ne sont strictement jamais identiques, les vents frappent les grains de manière aléatoire, mais quoi qu’il arrive, leur composition sera toujours, systématiquement, ainsi. Ce schéma perdure à mesure que les ondulations évoluent au fil des vents.

Le constat est certes étonnant, mais les mathématiciens de l’université de Leipzig ont découvert, pour la première fois, une loi encore plus surprenante. Si vous divisez le diamètre des grains épais situés à l’extérieur, avec le diamètre des grains les plus fins à l’intérieur, le nombre obtenu est systématiquement similaire, « étonnement cohérent ».

Une loi établie avec des données terrestres et extraterrestres

Cette loi s’applique sur Terre… mais aussi sur la planète Mars. Les auteurs de cette étude ont étudié des échantillons provenant de Chine, d’Inde, d’Israël, de Namibie, de Jordanie, de l’état du Nouveau-Mexique (États-Unis) et de l’Antarctique. Mais s’y ajoutent des données issues des observations réalisées sur Mars par les sondes. La trouvaille a été ensuite testée dans des conditions de laboratoire, au sein d’un tunnel à vent.

« Une collection complète de données terrestres et extraterrestres, couvrant un large éventail de sources géographiques et de conditions environnementales, confirme l’exactitude et la robustesse de cette découverte théorique inattendue », expliquent les auteurs de la trouvaille.

La distribution de la taille des grains évolue conjointement avec l’évolution de ces dunes de taille moyenne, en suivant toujours cette loi : « une signature caractéristique de transport, à l’échelle du grain, est encodée dans les distributions de taille de grain ».

Cette découverte n’est pas sans utilité. Le nombre peut maintenant « être utilisé pour décider de manière plus fiable à quelle catégorie appartiennent les rides de sable récemment découvertes (…) et par quel processus physique de transport elles ont été formées ». Cela pourrait aussi être un outil très utile pour étudier Mars, et, en particulier, « mieux expliquer la formation de certaines nouvelles vagues de sable mystérieuses récemment observées sur Mars ».

La discussion continue sur Numerama

AASJL5x.jpg

AASK4yd.jpg

Edited by Nirep
  • Like 1
  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Il y a 4 heures, Nirep a dit :

Si vous divisez le diamètre des grains épais situés à l’extérieur, avec le diamètre des grains les plus fins à l’intérieur, le nombre obtenu est systématiquement similaire, « étonnement cohérent ».

Une loi établie avec des données terrestres et extraterrestres

y a t'il eu une démonstration mathématique - physique  ou c'est une constatation expérimentale ?  (je n'ai pas le temps de lire l'article)

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce ne serait pas plutôt une loi de la physique ? Genre écoulement des fluides ...

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, Alain 31 a dit :

Ce ne serait pas plutôt une loi de la physique ? Genre écoulement des fluides ...

théoriquement oui

il me semble que Etienne Guyon et JP Hulin ont travaillé sur le sujet, il y a bien longtemps

bien amicalement

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Petite remarque de vocabulaire: Ce n'est pas étonnement (nom) mais étonnamment (adverbe).

Sinon question de physique. La neige produit des formes identiques. Il serait intéressant de savoir si on trouve le même ratio avec cette matière de densité très différente.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, michelectron a dit :

La neige produit des formes identiques. Il serait

identiques ?  tu en es certain ?

ou qui se ressemblent "vaguement"

les forces de cohésion entre les flocons de neige n'ont pas grand chose à voir avec les forces de frottements entre grains de sable, sans oublier les forces électrostatiques .....

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 14/01/2022 à 10:19, MARCOPOLE a dit :

y a t'il eu une démonstration mathématique - physique  ou c'est une constatation expérimentale ?  (je n'ai pas le temps de lire l'article)

La physique des dunes/tas de sable est notoirement connue pour être impossible à modéliser au niveau fondamental. On fait des simulation très "algorithmiques", où on a, par exemple, un "tas" de cubes qui, quand ils sont en surface, ont une probabilité d'arrachage par le vent et une probabilité de dépôt x cubes plus loin (avec divers degrés de raffinement, mais l'idée sous-jacente est souvent de ce type). Je serais extrêmement surpris qu'on ait réussi récemment à faire un truc de plus fondamental avec des vraies équations hydrodynamiques vu que le problème est plus fondamentalement de la tribologie (= du frottement) que de la mécanique des fluides.

Edited by dg2
  • Like 4
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By polo0258
       bonjour à toutes et à tous !
       je me suis décidé enfin à la vue de toutes vos belles images !
       je me suis lever à 2h30 loc , le télescope étant à température , je me suis dirigé vers saturne , qui dansait fort , bulles d'air chaud
       puis un oeil vers la grosse et mars , pareil  , et ce n'est qu'au lever du jour que le ciel s'est calmé pour jupiter !
      CFF 300 f/d de 20 asi 462c adc Pa  as3 + astrosurface  , wiener + wavelets !
       3x90s à 3h26tu :
       

       
       saturne à 2h23tu :
       

       
       mars à  02h12tu :
       

       
       bon ciel !
       polo
       
       
    • By Jacques VAN DER MEER
      Bonjour,
       
      Passage de la GTR jovienne ce matin, dans des conditions pas trop adverses (malgré la forte chaleur et "plein lumiere")
       
      Toujours avec le fidèle Newton 30cm, F/5.3, Barlow 3x, ADC, filtres UV/IR et ZWO 385 MC
       
      Image prise à 3h59 TU (de-rotation de 3 images) avec la GTR et Ganymede en bas-droit
       
       

       
      Image prise à 4h01 TU (de-rotation de 6 images)...moins de bruit mais aussi de détail :
       

       
      Un GIF de ces 6 images montre la variabilité des conditions…:
       

       
      Après les prises de Jupiter, courte visite à Mars.... ca commence à devenir meilleur et on commence à retrouver des formations
       
      Mars à 4h13:
       

       
      Éphémérides selon WINJUPOS:
       

       
      Bonne journée,
       
      Jacques
       
       
    • By Sonne
      Bonjour,
      Enfin un peu de beau temps pour tenter les planètes. Ces derniers jours, c'était souvent plutôt voilé... Turbulence moyenne.
      Réveil vers 02h00 (HL), le temps de tout installer et de laisser le tube se mettre à température, qui a été assez rapide vu le faible écart entre l'intérieur et l'extérieur.
      Mak 180 - Filtre Rouge - Basler IMX265 - Genika - AS3 - Astrosurface
      La prochaine fois, je grossirai plus... Je reprends mes marques doucement (prise de vue et traitement).
      Les images sont à la même échelle.
       
      Aucune dérotation (un seul film à chaque fois).
       
      Saturne (à 02h48 TU) - H=25°

       
      Jupiter et Io (à 03h06 TU) - H=25°

       
      Mars (à 03h19 TU) - H=23°

       
      Jérôme
       
       
    • By Simon L
      Salut la compagnie ! 
       
      Que les vacances ça a du bon.... Que le beau temps est appréciable. 
      Debout minuit et demi pour monter sur un plateau haut savoyard, installer le C11 et imager les planètes ❤️. 
       
      Au menu Saturne, Jupiter, mars et venus, le tout en 2 heures de temps. 
      Si le soleil n'avait pas pointé le bout de son nez j'aurais poussé le vice avec uranus et neptune histoire de dire 😂
       
      Saturne, dérotation de 3 images. 
      Jupiter avec satellites: capture unique 
      Jupiter 2 et 3, dérotation de 6 images. 
      Mars: dérotation de 3 images. 
      Venus capture unique. 
       
      C11 sur Eq6r pro 
      Asi 462 mc, adc pierro Astro mk3, Barlow televue power mate 2.5, filtre Uv ir cut optolong, crayford baader steeltrack motorisé EAF. 
       
      Bon ciel à tous! 😊








    • By Simon L
      Bonsoir à tous ! 
       
      La nuit dernière nous sommes montés faire du planétaire à l'observatoire du mont d'arbois avec 2 copains 😊. 
       
      Voici donc les 1eres captures de la saison de Jupiter, mars, et Saturne avec 3 satellites visibles, titan, thetys et Réa. 
       
      Meade 400mm 
      Asi 462 mc, adc pierro Astro mk3, Barlow televue power mate 2.5, filtre Uv ir cut optolong, crayford baader steeltrack motorisé EAF. 
       
      Bon ciel à tous! 😉



  • Upcoming Events