xavierc

Rencontres Astrociel de Valdrôme nuit 6

Recommended Posts

Nuit du 9 au 10 août 2021
Dobson Factory Mirrosphère 508/1920
Dans le virage est du parking de la station de Valdrôme
 
13 dessins : 9582 à 9594.

22h40 sonne le début de séance par des galaxies de la Grande Ourse dont des Arp.

Observation 9582 : NGC3738 = Arp234.
Vue à 85x, elle est assez faible à considérablement faible à 201x, et montre à 276x des nodosités difficiles VI3 à VI5.
NGC3738_Arp234obs9582.jpg

Observation 9583 : NGC3756.
Elle est très diffuse et très faible à 201x.Les détails sont difficiles, je note son centre plus brillant flou en vision indirecte.
NGC3756obs9583.jpg

Observation 9584 : NGC5250.
Cette galaxie est condensée à 201x, considérablement faible au centre.
NGC5250obs9584.jpg

J'en profite pour dessiner quelques galaxies des Chiens de Chasse sur la même carte Uranométria, ce n'est plus trop de saison maintenant, je me rattrape de ce printemps de confinement puis couvre-feu dû à ce satané Covid.

Observation 9585 : NGC5225.
Elle est vue petite et faible à 85x. A 201x, le centre est considérablement faible et le reste est faible.
NGC5225obs9585.jpg

Observation 9586 : NGC5238.
A peine visible à 85x, elle est très diffuse à 201x, très faible, avec son centre difficile à détacher en vision indirecte.
NGC5238obs9586.jpg

Je reviens vers le ciel d'été, destination une nébuleuse diffuse du Cygne.

Observation 9587 : Sh2-101.
A 85x, elle est très diffuse mais sûre, très faible, aussi vue avec le filtre Oxygène 3 qui réagit très bien, et avec le filtre HBêta répondant assez faiblement.
Sh2-101obs9587.jpg

Sur le chemin des toilettes sèches du parking, vers 1h30, je regarde Jupiter dans le télescope de 400 de Nicolas Biver. A chaque fois que je passe chez lui il est sur un objet du système solaire, notamment cométaire. Un hasard?

Je dessine ensuite un amas ouvert du Cygne du côté de la Nébuleuse du Croissant.

Observation 9588 : IC4996.
Cet amas ouvert est superbe, brillant et concentré à 201x.
IC4996obs9588.jpg

J'ai chaud avec le manteau.
La position d'observation devient malcommode au zénith pour le dessin, j'ai mal au dos.

Tel un martyr du zénith faisant fi de ses courbatures, je regarde malgré la douleur une nébuleuse planétaire du Cygne.

Observation 9589 : NGC6881.
Repérée à 85x par blinking avec le filtre Oxygène 3 qui répond bien, elle montre un petit diamètre à 201x, considérablement faible. Le centre est plus brillant mais la turbulence de 4 sur 5 limite la résolution pour en voir plus à 631x. Elle s'efface avec le filtre HBêta.
NGC6881obs9589.jpg

Je soulage mon dos en visant plus bas le reste de la nuit, d'abord Neptune et Triton dans le Verseau vers phi-96.

Observation 9590 : Neptune et Triton.
A 631x Neptune est brillante bleu ciel pâle. Son satellite Triton est faible, et déjà soupçonné à 85x.
Neptune_Triton_obs9590.jpg

Je suis retourné faire le plein d'eau au jerrican de ma tente.
Association d'idée avec la constellation suivante? Car les galaxies pointées ensuite nagent dans les champs stellaires des Poissons à proximité angulaire de l'autre planète bleue du système solaire.

Observation 9591 : NGC7700 et NGC7701.
Du côté de Neptune, je regarde cet autre duo, mais extra-galactique cette fois. NGC7700 est assez faible à considérablement faible, et NGC7701 est faible et allongée à 201x.
NGC7700_1obs9591.jpg

Toujours sur le thème de l'eau, j'observe un groupe de galaxies Arp dans le Verseau.

Observation 9592 : PGC70127/PGC70130 = Arp314.
Je vois les 2 à 85x. PGC70127 est considérablement faible et PGC70130 est faible à très faible. 201x, 276x.
Une troisième tache VI5 donc limite n'est pas réelle (un faux positif, zut je regarde trop les infos!).
PGC70127_130_Arp314obs9592.jpg

J'assiste au rendez-vous de la comète 67P Churyumov Gerasimenko dans les Poissons avec une galaxie dans le champ.

Observation 9593 : comète 67P Churyumov Gerasimenko et galaxie IC182.
A la position prévue (4h30 sur le dessin), elle révèle à 201x sa coma faible à très faible et sa queue en vision décalée. Elle va vers une galaxie faible à très faible, diffuse, IC182.
Amusante conjonction!
comete_67P_Churyumov_Gerasimenko_IC182ob

Une sauterelle sur le carnet de dessins m'a fait sursauter avant d'elle-même sauter vers d'autres horizons.

Je termine avec des galaxies Arp dans le Bélier.

Observation 9594 : IC195/IC196 = Arp290.
Vues dès 85x, elles sont respectivement faible et considérablement faible, allongée et incurvée vers IC195 à 201x.
IC195_6_Arp290obs9594.jpg

Le vent s'est levé, et a apporté des nuages gênants dans l'aube.
Les affaires sont restées sèches cette nuit.
Je remballe à 5h07, le couperet de l'aube étant tombé sur mes cibles d'observation.

  • Like 4
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Superbe!!

très beau, Neptune avec triton, et Arp 290 toute tordue :) on dirait presque l’effet d’un arc d’einstein :) 

Edited by Adamckiewicz

Share this post


Link to post
Share on other sites

Arp290 tu voulais dire, 9594 c'est le nombre d'observations.

J'aimerais bien qu'il y ait ce nombre de membres dans le catalogue Arp à condition qu'ils restent accessibles à nos optiques :)

 

Pour les arcs d'Einstein, on franchit un palier supplémentaire dans la difficulté après les mirages gravitationnels standards type Croix d'Einstein ou Parachute d'Andromède. Remarque il me semble que Bertrand Laville en a vu avec son 635, je devrais aller vérifier sur son site.

 

Edit : il y a au moins celle-ci mais limite : http://www.deepsky-drawings.com/rxs-j11319-1231/dsdlang/fr

Edited by xavierc

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, xavierc a dit :

 

Arp290 tu voulais dire, 9594 c'est le nombre d'observations

 

Oui pardon :D 

 

il y a une heure, xavierc a dit :

Pour les arcs d'Einstein, on franchit un palier supplémentaire dans la difficulté

Ah oui je crois pas que ce soit accessible en visuel malheureusement à moins de taper dans du 2 ou 3m ?

 

il y a une heure, xavierc a dit :

type Croix d'Einstein ou Parachute d'Andromède

Ça par contre j’espère bien l’observer un jour !!!

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, xavierc a dit :

Edit : il y a au moins celle-ci mais limite : http://www.deepsky-drawings.com/rxs-j11319-1231/dsdlang/fr

A propos en regardant ce site magnifique je me rappelle d’un article que j’ai relu il y’a 10 jours dans ciel extrême de 1999…

 

http://www.astrosurf.com/cielextreme/archives/CE14_read.pdf

 

2E290EAB-3E88-4496-A65B-4E01155FDCB8.jpeg.ac39800a4cdff75ba57ba5ed2befe04b.jpeg
 

 

alors après quand on voit la page :

http://www.deepsky-drawings.com/moyensmoyens/hardware/dsdlang/fr
 

on se dit que la dobsonose et sa copine diametrite sont des maladies endémiques fort vivaces :D 

 

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comme d'habitude, merci pour tes dessins Xavier !

 

Comme on parle de IC 195-196, voici mes notes pour ces galaxies dans un TN 400x250 sous un ciel de plaine :

IC 195
IC 195 = UGC 1555 = MCG+2-6-17 = Arp 290
Bélier (Ari) 02 03 44.7 +14 42 33
V = 13.0; Taille 1.5'x0.5'; PA = 126°
Petite, ovale avec centre marqué + noyau stellaire assez net. A noter une double inégale (mag 10,4-13 / 14") assez bien visible à 2,5' WSW.
IC 196
IC 196 = UGC 1556 = MCG+2-6-18 = Arp 290
Bélier (Ari) 02 03 49.9 +14 44 20
V = 12.9; Taille 2.8'x1.4'; PA = 5°
Assez semblable à IC 195 à première vue avec toutefois un noyau stellaire moins brillant. Mais elle semble en fait bien plus allongée avec des extensions assez grandes et fines, mais ses dernières sont difficiles à voir car très faibles.

 

Pour le parachute, Xavier va certainement le voir. Voici mes notes avec un TN 560 toujours sous mon ciel de plaine :

Notes au T 560 (29 août 2019) :
A 580x (visibilité 1 maxi) : Quasi stellaire, à peine diffus, ovale 1,5/1 environ dans le sens E-W.

 

Edited by Alexandre Renou
  • Like 1
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hé bé Xavier, encore une sacrée série et . . . dans la souffrance :)

Bonne journée,

AG

Share this post


Link to post
Share on other sites

une bien belle nuit Xavier

Le 19/01/2022 à 00:18, Adamckiewicz a dit :

Ah oui je crois pas que ce soit accessible en visuel malheureusement à moins de taper dans du 2 ou 3m ?

si-si >>> bien sûr un excellent seeing et un peu de diamètre. Justement à l'édition Valdrôme 2021 que Xavier relate ici, on a fait une séance réussie sur ces 2 objets (parachute et Croix) sur le T1000 de tonton David, j'ai envie de dire "assez facile" avec un tel instrument.

CroixEinstein_21.jpg

ParachuteAndromede_21.jpg

Edited by serge vieillard
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 14 minutes, serge vieillard a dit :

(parachute et Croix)

Ces dessins là, je les ai vu et admiré, ca m'a impressionné!! J'ai bien noté que ce serait potentiellement atteignable :) par contre un anneau ou segment d'anneau c'est plus chaud :D 

 

edit : dessin de @Bertrand13 sur le parachute d'Andromede aussi :) 

https://www.webastro.net/forums/topic/171505-le-parachute-dandromède-une-croix-deinstein-bis/

Edited by Adamckiewicz

Share this post


Link to post
Share on other sites

Outre les petites galaxies dont du Arp qui sont toujours intéressantes, coup de coeur visuel pour la Sharpless ! ^_^

Le passage sur Jupiter au 400 na t'a pas trop ébloui ? Tu as sagement recommencé par un amas ouvert, mais j'imagine que le pouvoir collecteur du 560 se joue un peu d'un tel éblouissement

 

@Adamckiewicz : il faut dire que l'article date d'une époque ou les Dobs étaient moins démocratisés qu'aujourd'hui. En même temps, quand on voit où s'est installé par la suite Bertrand (le Grand Telle), avec le ciel et la place, s'il en a les moyens il a raison d'être bien monté en diamètre - même si déjà avant cela dans le Champsaur (mon très cher Champsaur) y avait pire comme qualité de ciel !

D'ailleurs, cet article quelque peu provocateur ne se conclut-il pas sur les mots suivants, Bertrand ne se voilant pas la face :

"Je  pense  pourtant  que  cet  article  sera rapidement  dépassé.  Le  temps  est  proche où  les  Dobsons  vont  subir  une  révolution beaucoup  plus  importante   que   leur   base équatoriale   actuelle    d’un    développement confidentiel ne  permettant  qu’un  suivi  d’une heure  maximum. (...)
À  partir  de ce  moment  là,  je  ne  vois  pas  comment  le Schmidt-Cassegrain    pourra    soutenir    la comparaison."

 

A travers ces mots j'ai l'impression qu'il ne fustigeait nullement l'avènement des Dobs, mais réaffirmait (très justement d'ailleurs à mon sens) que l'on peut faire de l'astro sans surenchère quand au diamètre.

Je revendique comme lui l'utilité et le sens d'une lunette par ex plus modeste, mais quand on monte en diamètre les faits du gain visuel du gros Dob sont pourtant là !

Et dans son article, peut-être effectivement est-ce les années qui sont passées, mais à ce jour j'ai du mal à coller à fond à son argumentaire

Edited by etoilesdesecrins
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 35 minutes, etoilesdesecrins a dit :

travers ces mots j'ai l'impression qu'il ne fustigeait nullement l'avènement des Dobs,

Non non je ne sent aucune critique dans son article :) 

d’ailleurs même si les dobsons se sont améliorés je pense que les sct ont encore leur mot à dire :) 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 39 minutes, etoilesdesecrins a dit :

, mais à ce jour j'ai du mal à coller à fond à son argumentaire

Pourtant les sct ont progressé aussi et un c8 evo par exemple a un sacré potentiel , avec 200mm pour un encombrement et un poids très limités, un confort au top, une bonne optique, une mise en station rapide, le goto :) 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 20 heures, Adamckiewicz a dit :

Arp 290 toute tordue :) on dirait presque l’effet d’un arc d’einstein

C'est la gravitation qui agit dans les 2 cas en tous cas

 

Il y a 19 heures, Alexandre Renou a dit :

Pour le parachute, Xavier va certainement le voir

On prend quelques nuits d'avance sur mes CROAs mais oui, je l'ai vu, et plus facilement que la Croix d'Einstein.

 

Il y a 5 heures, etoilesdesecrins a dit :

Le passage sur Jupiter au 400 na t'a pas trop ébloui ? Tu as sagement recommencé par un amas ouvert, mais j'imagine que le pouvoir collecteur du 560 se joue un peu d'un tel éblouissement

J'ai sacrifié mon oeil non observateur pour regarder Jupiter. Et c'est un 508 de diamètre, le 560 c'est chez Alexandre et ça n'aurait pas passé la porte de mon ancien appartement

 

Il y a 5 heures, etoilesdesecrins a dit :

A travers ces mots j'ai l'impression qu'il ne fustigeait nullement l'avènement des Dobs

Si je me rappelle bien, il mettait surtout en lumière le fait que c'étaient les observations avec des gros diamètres qui trustaient le magazine et que ça risquait de décourager les autres observateurs d'y partager leurs observations.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, xavierc a dit :

C'est la gravitation qui agit dans les 2 cas en tous cas

Yes :) je trouve fascinant l’observation des effets de la gravitation : spirales, interactions galactiques, croix d’einstein, voire anneaux, c’est fabuleux :) 

 

il y a une heure, xavierc a dit :

On prend quelques nuits d'avance sur mes CROAs mais oui, je l'ai vu

Ha ha!!! J’ai hâte!

 

il y a une heure, xavierc a dit :

il mettait surtout en lumière le fait que c'étaient les observations avec des gros diamètres qui trustaient le magazine et que ça risquait de décourager les autres observateurs d'y partager leurs observations

Ce point est intéressant, je trouve chouette de voir des dessins avec des petits instruments, comme le fait Laurent oumar :) 

mais sincèrement je voulais pas polémiquer ou me moquer de Bertrand Laville :) d’ailleurs je le trouve dur dans sa conclusion avec les sct…mais son inconscient était en train de soirnoisement donner des arguments à son surmoi pour préparer son banquier au futur gros dob :D 

Share this post


Link to post
Share on other sites

il est chouette ce -vieil - article de Bertrand, d'une autre époque car il faut le reconnaitre, nos pratiques ont sacrément évoluées en quelques décennies

puis regardez la bonne bouille de Bertrand sur la photo qui illustre l'article du temps où il n'avait pas encore un cheveux gris ! xD

 

Je pense qu'il y a eu comme un déclic, initié par quelques précurseurs souvent jugés comme frondeurs, à une époque où le 115/900 et la L60 s'imposait à quasiment tous, le T200 Bourge une panacée et où  le C8 faisait office de Graal - sauf à de rares chanceux ayant accès à autre chose de très confidentiel.

Et dans ce paysage, quelques "illuminés" ont secoué le cocotier, montrant qu'on pouvait accéder à une pratique différente du visuel, soit par des constructions innovantes et/ou audacieuses, soit parce que le marché commençait à proposer de réelles nouveautés relativement accessibles, des miroirs généreux et des oculaires très grand champ, et tout cela allait réveiller une autre approche de l'observation, dut-elle paraitre pour beaucoup comme une sorte de caprice d'enfants gâtés, inaccessible, outrancière, déconnante, voire inutile,  ressentie comme agaçante, objet de trop de superlatifs usurpés, mais aussi de convoitise plus ou moins affirmée ou cachée - peut-être même refoulée... L'article de Bertrand se situe à cette époque charnière, et force est de constater que très vite, l'ami Bertrand bascula dans un tout autre monde, atteint inexorablement comme bien d'autres alors par cette fièvre du diamètre, contagion facilitée par le partage de la généralisation d'Internet.

Pour ma part, c'est ballot, j'ai "loupé" cette décennie marquante, historique, ces premières RAP au Pilat, ces Restefond de légende, et ne suis rentré dans ce monde qu'une fois celui-ci établi. Mais je m'y préparais dans l'émulation bouillonnante des débuts de mon cher club MAGNITUDE 78 , bousculant les pratiques ayant généralement cours.

Vraiment, on vit une époque extraordinaire au regard de nos disciplines !!!!

Hélas, on ne peut en dire autant sur d'autres sujets.....

  • Like 1
  • Love 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

oui en 1999, je m'équipais juste d'un etx de 125mm qui était déjà "gros" mais quand j'ai commencé à me pencher sur l'astro en 1996 on voyais énormément de meade/celestron SC. les diametres commencaient à augmenter et les pages pub de sky and télescope se couvraient de gros chauffe-eau jusqu'à 16"... mais combien s'en vendait-il réellement?

 

Il y a 1 heure, serge vieillard a dit :

le C8 faisait office de Graal

c'est très bien le C8 :D

 

en fait maintenant le dobson de 400mm est devenu un standard. Le C8 a remplacé le 114/900 et le dob400 a remplacé le C8 :D 

Dans 2 décennies on aura des dob 800 à miroir pliant (y en a qui ont essayé, ils n'ont pas eu de problèmes  :o ) , et les éclairages nocturnes seront interdits. Voilà, c'est dit :D 

  • Like 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, Adamckiewicz a dit :

c'est très bien le C8

Le mien aura 34 ans cette année et pas une ride :)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pareil, j'aime bien Arp 290 et son air tordu. Sh2-101 pas mal aussi, je crois bien que c'est l'objet "hors des sentiers battus" que Yann avait sélectionné dans le n° de juillet/août d'Astrosurf mag.

 

Il y a 23 heures, xavierc a dit :

On prend quelques nuits d'avance sur mes CROAs mais oui, je l'ai vu, et plus facilement que la Croix d'Einstein.

D'accord avec ça. En juillet 2019 j'ai dessiné le Parachute depuis le Restefond avec le T406, la Croix d'Einstein a été pointée l'année suivante du même endroit avec le même télescope et sous bon seeing, mais c'est encore plus faiblement lumineux que le Parachute et donc difficile de grossir suffisamment pour distinguer quoi que ce soit sans rendre l'image trop sombre.

Voilà le Parachute au T406 à 660x de 2019 :

61e9a4db001ff_ParachuteAndromde.jpg.3a66c53c946a7c669960389cc33364f1.jpg

 

  • Love 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sinon, pour en revenir à Xavier, je trouve que le CSS avance bien (Camer Sky Survey), même si il y a encore quelques années de travail, nul doute que la relocalisation des infrastructures à Niort va booster le projet ! ;)

Et même si je commente pas à chaque post, j'apprécie vraiment les pistes proposées (généralement en brousse) et la technique simple et efficace de dessin.

Il y a juste le "considérablement faible" que j'hésite toujours à hiérarchiser : Xavier, est-ce que c'est comme dans le NGC situé entre "assez faible" et "faible" ? Mais peut-être que tu l'as expliqué sur ton site, je vais chercher.

Edited by yapo
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 19/01/2022 à 09:11, serge vieillard a dit :

Justement à l'édition Valdrôme 2011

2021... ça fait que 6 mois ;) - un lien vers les dessins de Serge?

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, yapo a dit :

Xavier, est-ce que c'est comme dans le NGC situé entre "assez faible" et "faible"

Tout à fait, mais je ne sais plus si c'est la codification du NGC ou un truc lu dans l'Uranométria qui m'a influencé. Pas rappelée sur mon site Web d'ailleurs.

 

Mais pour ce qui est vu en vision indirecte, je mixe ça avec l'échelle Ciel Extrême :

http://xcamer2.free.fr/astrodessins/Echelle_Ciel_Extreme.html

Edited by xavierc

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By xavierc
      Dobson Strock 254/1200
      Au nord-est du jardin de la maison à Fors dans les Deux-Sèvres.

      7 dessins : 9859 à 9865.

      Je me suis couché à 23h pour me relever à 2h, pour profiter d'une éclaircie bien là comme prévu.
      Je suis prêt à observer à 2h25, et le ciel est superbe.
      Cela m'encourage à dessiner des galaxies du Lion.

      Observation 9859 : NGC3659.
      Vue facilement dès 75x, elle est petite. Je vois rapidement son allongement et sa zone centrale plus brillante.
      Cette galaxie est considérablement faible à faible.


      Les canards se font entendre.
      La température semble clémente au début mais je vais vite déchanter.

      Observation 9860 : NGC3626.
      Encore plus facile à voir que la précédente à 75x, elle est assez brillante à assez faible à 109x.
      Un satellite la frôle. Je remarque aussi que son centre est nettement plus brillant, et que le reste de la galaxie est diffus et l'éclat du halo va de faible à perceptible.


      Une chouette éclairée par la mairie passe juste au-dessus du jardin.
      Des bruits de circulation lointains au nord et au sud traversent la nuit, est-ce l'autoroute A10 à quelques kilomètres?

      Observation 9861 : NGC3639.
      Vue comme une étoile floue à 75x, elle est confirmée à 150x, assez condensée, faible à très faible.


      J'ai froid aux mains pas gantées à 3h30.
      Je vise quelques galaxies de la Vierge en commençant par M49.

      Observation 9862 : M49.
      Elle se montre déjà au chercheur 9x50 comme une étoile floue considérablement faible.
      Au Strock à 75x elle est facile, considérablement brillante et bleuôtée, avec son coeur qui est détaché.
      Je note aussi NGC4470 au sud mais hors dessin. Même à 150x, je ne suis pas sûr d'avoir vu ses galaxies satellites.


      L'odeur de levure qui flotte dans l'air indique que la fabrication du pain a commencé chez le boulanger de ma rue.

      Observation 9863 : NGC4470.
      Voisine donc de la précédente, elle est facile à 75x. A 109x puis 218x, une barre plus brillante la traverse.
      A 218x par faible turbulence de 2 sur 5, je vois 3 nodosités en enfilade dont le noyau. Elle est considérablement faible à faible.


      A 4h30 je subis une crampe car j'ai croisé les jambes tout le dessin précédent, ça m'arrive avec mon siège haut pour avoir un support bien horizontal pour ma planche à dessins. A cela s'ajoutent le nez qui coule et les doigts gelés, c'est encore l'hiver.

      Des coqs lointains annoncent l'aube avec un peu d'avance toutefois.

      Observation 9864 : NGC4526.
      Elle aussi est évidente à 75x, allongée. A 109x son noyau est assez faible, le reste est très faible à VI1.


      A 5h30 je déplace le télescope un poil plus à l'est pour observer un groupe de galaxies de la Chevelure de Bérénice.
      Mais je me rendrai compte après le pointage que le télescope gigote un peu, il est mal posé sur le gravier, tant pis je ferai avec pour ce dernier dessin.
      C'est que l'aube va vite arriver, remarquée dès 6h13.

      Observation 9865 : NGC4089/95/98.
      Dans un groupe de galaxies plus large, je mets le focus sur ces 3 là.
      A 150x j'ai donc confirmé NGC4089 vue VI1 à 2, NGC4095 VI1 et NGC4098 faible à très faible et la seule vue à 75x.
      Il y a aussi une tache VI4 qui est une étoile mal résolue.
      L'aube efface le champ.


      Le rallumage de l'éclairage du village à 6h23 est sans conséquence pour ma fin de séance déjà décidée à cause de l'aube.
      J'ai les doigts engourdis, la table IKEA est givrée, c'est pour ça que ce froid fut ressenti si intensément car humide.
      6h25 sonne officiellement la fin de la séance sous les chants groupés de plusieurs coqs.

      Je suis content d'avoir profité au maximum de cette éclaircie, c'est la force de vivre sur place.
    • By xavierc
      Nuit du 27 au 28 février 2022
      Dobson Strock 254/1200
      Au nord-est de la terrasse de la maison à Fors dans les Deux-Sèvres.

      8 dessins : 9851 à 9858.

      Je suis prêt à observer à 20h30, il fait meilleur qu'hier, le redoux réel n'est pas dû qu'au fait d'être à l'abri du vent ici.
      La lumière du concessionnaire n'est pas allumée ce soir tout comme constaté hier, est-ce un effet du coût actuel de l'électricité?

      La comète Kowal 104P est attrapée vers les Hyades avant que le Taureau plonge derrière la maison.

      Observation 9851 : Comète P/Kowal 104P.
      Vue tout de suite à 75x, elle est assez facile à côté de 93 du Taureau.
      Placée à 20h42 sur le dessin, elle est trahie par un léger déplacement pendant le dessin.
      Ell est considérablement faible, très diffuse. A 109x, son centre plus brillant est flou. La comète n'est pas mieux détaillée à 150x.


      Je passe à un amas ouvert d'Orion.

      Observation 9852 : Do17.
      Dolidze 17 est observé à 75x et 109x. Il est pas mal avec ses étoiles colorées car sinon il est peu fourni, on dirait plus un astérisme qu'un amas ouvert.


      Un train passe à 21h.

      Pas très loin de lambda Orionis, je pointe une nébuleuse obscure dans Orion.

      Observation 9853 : B35.
      A 75x le fond de ciel est plus sombre par là comparé au tapis de la Voie Lactée, mais les limites de Barnard 35 sont très diffuses.
      Il est mieux vu en bougeant le champ. Par contre je n'ai pas vu la nébuleuse diffuse Ced59 dans le même champ.
      Marrant d'observer un nuage sombre en cette saison, il y a moins de candidats visibles dans la Voie Lactée hivernale comparé à l'été.


      J'ai tenté le rémanent de supernova IC443 des Gémeaux, mais pas sûr de l'avoir vu, je n'ai rien dessiné.
      Pour ne pas être venu pour rien dans la zone, j'observe à proximité un amas ouvert de mon programme d'objets vus depuis plus de 5 ans.

      Observation 9854 : Cr89.
      Collinder 89 est assez fourni à 75x sur son axe central entre les 2 étoiles brillantes jaunes que sont 9 et 10 des Gémeaux.


      La buée gêne et l'atmosphère est diffusante, le halo de l'éclairage de la mairie monte davantage.
      La comète 67P Churyumov Gerasimenko dans le Cancer est ma cible suivante.

      Observation 9855 : comète 67P Churyumov Gerasimenko.
      A l'endroit prévu, elle a bien faibli! A 109x puis 150x, elle est faible, très diffuse, son centre est plus brillant en vision décalée. Il est difficile de la détailler davantage tant elle a faibli depuis le dernier dessin du 1er février.


      A 22h52 le village s'éteint.
      C'est l'heure du dessert et de la pause avant d'explorer des galaxies du Lion vers Régulus

      Observation 9856 : IC591.
      Elle est soupçonnée à 75x mais le halo de Régulus gêne.
      Faible à 109x, elle est condensée et ses limites sont floues.


      Je ressens de la fatigue à 23h30, c'est quand même la 4ème nuit d'affilée.
      Le chien à l'est s'excite à minuit à cause de chats miaulant plaintivement, il n'a aucune pitié!

      Observation 9857 : NGC3130.
      Vue à 109x et 150x, elle est assez condensée VI1 à 2.
      Voilà encore une galaxie à l'observation gênée par une proche étoile brillante.


      Je visite un groupe de galaxies vers bêta du Lion, Dénébola, pour finir.

      Observation 9858 : Groupe NGC3817 à 25.
      A 150x, elles ne sont pas toutes vues en même temps, le placement de 2 d'entre elles en est imprécis bien que vues, car placées en fonction de jalons vus par intermittence.
      J'ai vu NGC3825 faible à très faible, NGC3822 faible et allongée en vision décalée lointaine, NGC3817 vue VI2, NGC3819 vue VI3 à 4, NGC3820 vue VI1 à 2.
      Ca a été dur de voir les 5 à cause de la buée incessante, je passais mon temps à essuyer l'oculaire.
      Je note toutefois qu'il faudra refaire ce groupe avec une carte de repérage car j'en ai râté.


      Des bancs de brume circulent, ça va finir en brouillard, déjà que je constate de l'humidité sur les affaires.
      Je remballe à 0h50.
    • By Loup Lunaire
      Bonjour ,
       
      Voilà bien longtemps que mes crayons ne s'était pas mis en exercice pour l'exécution d'un dessin astro.
      J'ai profité de redessiné cette partie situé au nord-ouest lunaire, il s'agit Anaximander (dans l'ombre )& Herschel  (en lumière).Très esthétique pendant cette période croissante.
      Et pour l'image, c'est toujours une surprise selon l'atmosphère la couleur change malgré une balance des blancs égal Sélène et un peu rosé.

       
       
       
       
       
       


       
       
      Bon ciel lunaire
  • Upcoming Events