xavierc

Rencontres Astrociel de Valdrôme nuit 7

Recommended Posts

Nuit du 10 au 11 août 2021
Dobson Factory Mirrosphère 508/1920
Dans le virage est du parking de la station de Valdrôme

14 dessins : 9595 à 9608.

Je suis opérationnel à 22h37, quasiment comme hier. Quelle routine! ;)
Il y a de l'animation par ici.
Je n'ai pas mis le pull, juste le manteau, car j'ai trop chaud.
Ce manteau reste indispensable avec ce télescope car il sert de rangement aux oculaires, pour pouvoir les interchanger sans descendre de l'escabeau.

De la musique se fait entendre vers la station.

Je regarde un amas globulaire d'Ophiucus pour entamer la nuit.

Observation 9595 : NGC6235.
201x, 276x, 85x. Facile, il est déjà résolu à 85x, considérablement faible et petit.
La forte turbulence de 4 à 5 sur 5 à 276x limite la résolution de l'amas du coup.
NGC6235obs9595.jpg

Puis je dessine 2 nébuleuses planétaires d'Ophiucus.

Observation 9596 : PK358+7.1.
Réagissant bien au filtre Oxygène 3, elle demeure très faible et un peu floue à 201x.
PK358+7.1obs9596.jpg

Observation 9597 : NGC6369.
Cette autre nébuleuse planétaire réagit encore mieux au filtre Oxygène 3 et montre du détail. Vue à 85x, floue, elle montre déjà une structure annulaire.
Le grossissement idéal est de 402x, 631x la rendant trop floue à cause de la turbulence forte de 4 sur 5.
Je n'ai pas décelé d'étoile centrale. Je vois un bel anneau à 402x, le filtre Oxygène 3 n'en montre pas plus.
NGC6369obs9597.jpg

A minuit, les premiers flashs embrasent le ciel à cause d'orages au sud.
Ca ne rend pas évident l'observation d'une galaxie de la Grande Ourse, cette brusque montée en luminosité du fond de ciel à chaque éclair!

Observation 9598 : NGC5368.
Cette galaxie vers M101 est petite et considérablement faible à 85x et 201x.
NGC5368obs9598.jpg

Le ciel au sud se bouche.
J'observe une autre galaxie de la Grande Ourse mais les nuages écourtent le dessin.

Observation 9599 : UGC8837.
A 201x, elle est diffuse, très faible à VI1.
UGC8837obs9599.jpg

Ca se couvre, le risque orageux à 6kms au sud menace de déborder sur nous.
Plein de gens ont remballé à cause du risque d'orage. Grâce au smartphone du travail qui capte le réseau SFR, l'un des seuls passant ici, je constate que l'orage reste cantonné au Sud. Donc je laisse le matériel opérationnel.
Pari gagné, j'observe une galaxie du Dragon alors que ça se redégage.

Observation 9600 : NGC6386.
Vue facilement à 85x, elle est très diffuse à 201x, puis trop sombre à 402x.
NGC6386obs9600.jpg

Puis d'autres galaxies de cette constellation circumpolaire sont patiemment couchées sur ma feuille de dessins.

Observation 9601 : NGC6385/7.
NGC6385 se révèle considérablement faible et diffuse et sa voisine est faible et assez nette à 201x.
NGC6385_7obs9601.jpg

A 2h, les irréductibles encore levés par ici sont Nicolas Biver, Serge Vieillard, Jean-Pierre le photographe "l'indéboulonnable du talus".

Observation 9602 : NGC6409.
Cette galaxie demeure faible à 201x, diffuse et allongée.
NGC6409obs9602.jpg

Observation 9603 : NGC6594.
C'est un copié-collé de la précédente, elle est faible à 201x, diffuse et allongée.
NGC6594obs9603.jpg

Observation 9604 : NGC6597.
Voici un peu de changement avec celle-ci qui reste minuscule à 201x, comme une étoile faible très floue.
NGC6597obs9604.jpg

Je change de constellation à 3h, direction une double galaxie Arp du Verseau.

Observation 9605 : NGC7284/5_= Arp93.
Ce duo Arp en interaction est vu comme une faible double galaxie à 85x. A 201x, NGC7284 est un peu plus brillante, considérablement faible, et NGC7285 est faible.
NGC7284_5_Arp93obs9605.jpg

Je dessine une autre galaxie du Verseau.

Observation 9606 : NGC7256.
Vue dès 85x, elle est faible à très faible à 201x et roucoule avec une étoile collée tout contre elle.
NGC7256obs9606.jpg

Après un habituel coup de barre et ma micro-sieste de navigateur vers 3h30 dans le siège de camping, je pointe la fameuse comète 67P Churyumov-Gerasimenko dans les Poissons.

Observation 9607 : comète 67P Churyumov-Gerasimenko.
Je remarque dès 85x la comète visitée par Rosetta et Philae qui s'y sont tellement plu qu'elles y ont emménagé définitivement, et à 201x son centre considérablement faible et sa queue très faible à perceptible.
comete_67P_Churyumov_Gerasimenko_obs9607

Des passages de voiles gênant à 4h pimentent la fin de nuit.
J'essuie un échec sur la comète Tempel 2 dans le Taureau.
La lampe de poche s'est démontée, j'ai remonté son puzzle pour pouvoir finir la nuit, et j'ai mis un adhésif de fortune (autocollant avec code barre au dos de mon nouveau classeur de programme d'observation) pour que ça tienne.
Puis les nuages sont revenus à 4h30, fichtre!

J'ai attendu une demi-heure qu'ils partent pour regarder Uranus dans le Bélier. Mais le ciel est vite devenu trop clair pour voir plus que 2 de ses satellites, et je termine mes observations à 5h12.

Observation 9608 : Uranus et ses satellites Titania et Obéron.
Cette nuit ou plutôt ce matin, la géante vert clair pâle ne semble accompagnée que par ses satellites Titania faible et Obéron considérablement faible à faible à 631x. Turbulence forte de 4 sur 5. J'avais réussi à en voir 4 avec ce télescope une nuit avant ces vacances.
Uranus_Titania_Oberon_obs9608.jpg

 

  • Like 3
  • Love 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

production toujours aussi impressionnante sur les innombrables cibles improbables, respect !

sur la planétaire 6369,

je trouve qu'elle n'est pas si régulière que ça,  ce n'est pas un rond parfait, ça tire un peu sur un ovale avec un anneau bien plus dodu.

On attend le compteur à 10000, tout comme toi ! xD

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une belle nuit très prolifique Xavier :)

Bonne journée,

AG

Share this post


Link to post
Share on other sites

Excellent!!! Tu nous fournis les pop corn? :D 

 

la nébuleuse planétaire avec son anneau est superbe!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By xavierc
      Nuit du 27 au 28 février 2022
      Dobson Strock 254/1200
      Au nord-est de la terrasse de la maison à Fors dans les Deux-Sèvres.

      8 dessins : 9851 à 9858.

      Je suis prêt à observer à 20h30, il fait meilleur qu'hier, le redoux réel n'est pas dû qu'au fait d'être à l'abri du vent ici.
      La lumière du concessionnaire n'est pas allumée ce soir tout comme constaté hier, est-ce un effet du coût actuel de l'électricité?

      La comète Kowal 104P est attrapée vers les Hyades avant que le Taureau plonge derrière la maison.

      Observation 9851 : Comète P/Kowal 104P.
      Vue tout de suite à 75x, elle est assez facile à côté de 93 du Taureau.
      Placée à 20h42 sur le dessin, elle est trahie par un léger déplacement pendant le dessin.
      Ell est considérablement faible, très diffuse. A 109x, son centre plus brillant est flou. La comète n'est pas mieux détaillée à 150x.


      Je passe à un amas ouvert d'Orion.

      Observation 9852 : Do17.
      Dolidze 17 est observé à 75x et 109x. Il est pas mal avec ses étoiles colorées car sinon il est peu fourni, on dirait plus un astérisme qu'un amas ouvert.


      Un train passe à 21h.

      Pas très loin de lambda Orionis, je pointe une nébuleuse obscure dans Orion.

      Observation 9853 : B35.
      A 75x le fond de ciel est plus sombre par là comparé au tapis de la Voie Lactée, mais les limites de Barnard 35 sont très diffuses.
      Il est mieux vu en bougeant le champ. Par contre je n'ai pas vu la nébuleuse diffuse Ced59 dans le même champ.
      Marrant d'observer un nuage sombre en cette saison, il y a moins de candidats visibles dans la Voie Lactée hivernale comparé à l'été.


      J'ai tenté le rémanent de supernova IC443 des Gémeaux, mais pas sûr de l'avoir vu, je n'ai rien dessiné.
      Pour ne pas être venu pour rien dans la zone, j'observe à proximité un amas ouvert de mon programme d'objets vus depuis plus de 5 ans.

      Observation 9854 : Cr89.
      Collinder 89 est assez fourni à 75x sur son axe central entre les 2 étoiles brillantes jaunes que sont 9 et 10 des Gémeaux.


      La buée gêne et l'atmosphère est diffusante, le halo de l'éclairage de la mairie monte davantage.
      La comète 67P Churyumov Gerasimenko dans le Cancer est ma cible suivante.

      Observation 9855 : comète 67P Churyumov Gerasimenko.
      A l'endroit prévu, elle a bien faibli! A 109x puis 150x, elle est faible, très diffuse, son centre est plus brillant en vision décalée. Il est difficile de la détailler davantage tant elle a faibli depuis le dernier dessin du 1er février.


      A 22h52 le village s'éteint.
      C'est l'heure du dessert et de la pause avant d'explorer des galaxies du Lion vers Régulus

      Observation 9856 : IC591.
      Elle est soupçonnée à 75x mais le halo de Régulus gêne.
      Faible à 109x, elle est condensée et ses limites sont floues.


      Je ressens de la fatigue à 23h30, c'est quand même la 4ème nuit d'affilée.
      Le chien à l'est s'excite à minuit à cause de chats miaulant plaintivement, il n'a aucune pitié!

      Observation 9857 : NGC3130.
      Vue à 109x et 150x, elle est assez condensée VI1 à 2.
      Voilà encore une galaxie à l'observation gênée par une proche étoile brillante.


      Je visite un groupe de galaxies vers bêta du Lion, Dénébola, pour finir.

      Observation 9858 : Groupe NGC3817 à 25.
      A 150x, elles ne sont pas toutes vues en même temps, le placement de 2 d'entre elles en est imprécis bien que vues, car placées en fonction de jalons vus par intermittence.
      J'ai vu NGC3825 faible à très faible, NGC3822 faible et allongée en vision décalée lointaine, NGC3817 vue VI2, NGC3819 vue VI3 à 4, NGC3820 vue VI1 à 2.
      Ca a été dur de voir les 5 à cause de la buée incessante, je passais mon temps à essuyer l'oculaire.
      Je note toutefois qu'il faudra refaire ce groupe avec une carte de repérage car j'en ai râté.


      Des bancs de brume circulent, ça va finir en brouillard, déjà que je constate de l'humidité sur les affaires.
      Je remballe à 0h50.
    • By Loup Lunaire
      Bonjour ,
       
      Voilà bien longtemps que mes crayons ne s'était pas mis en exercice pour l'exécution d'un dessin astro.
      J'ai profité de redessiné cette partie situé au nord-ouest lunaire, il s'agit Anaximander (dans l'ombre )& Herschel  (en lumière).Très esthétique pendant cette période croissante.
      Et pour l'image, c'est toujours une surprise selon l'atmosphère la couleur change malgré une balance des blancs égal Sélène et un peu rosé.

       
       
       
       
       
       


       
       
      Bon ciel lunaire
    • By xavierc
      Dobson Strock 254/1200
      Sur un ancien site militaire reconverti en vaste parking privé au nord du camping de Marigny et en forêt de Chizé dans les Deux-Sèvres.

      11 dessins : 9840 à 9850.

      Voici ma première soirée d'observation en groupe depuis Valdrôme 2021, avec les membres de mon nouveau club d'astronomie de Marigny, les "Têtes en l'Air".
      Leur site d'observation habituel se situe à 11kms de chez moi.
      Pour y aller vers 20h alors qu'il fait nuit, le GPS me fait passer par des petites routes dont une à une seule voie et bombée où il faut être vigilant pour ne pas verser sur le côté, j'y avance à moindre vitesse que le maximum autorisé, à ne pas prendre endormi!

      Heureusement le président du club David a aussi fléché le dernier carrefour pour confirmer le chemin.
      Après la traversée obligatoire du camping, je rejoins après un virage à presque 180°, puis un sentier entre herbes hautes et une entrée étroite, le parking, que j'essaie de traverser en feux de position pour ne pas gêner.

      J'irai en reconnaissance les derniers centaines de mètres puis garerai ma voiture plus à l'ouest avant de rapprocher mon télescope vers le 300 de David.
      Il y a aussi mon astro voisin de Fors, Remy, Michel qui ressemble à un prophète avec sa barbe blanche, Alain, et un astronome amateur des Pays de Loire, Laurent.

      L'installation du télescope prend du temps car je discute notamment avec Remy, je suis aussi venu pour ça.

      Mes premiers cibles sont 2 amas ouverts de la Licorne, à un train de sénateur pour cette raison aussi, pas simple de dessiner tout en discutant.

      Observation 9840 : NGC2311.
      Vu déjà fourni à 75x, il dévoile à 150x ses étoiles assez faibles à perceptibles.


      Observation 9841 : NGC2286.
      Il est dessiné à 109x. Aïe à force de discuter j'ai oublié de prendre des notes sur cet objet hormis la turbulence moyenne à mauvaise à 109x, de 3 à 4 sur 5.


      Quelques lumières de coffre gênent quand certains remballent assez tôt.

      Ici la vue est dégagée sur 360°, le ciel Bortle 3 est magnifique, et la lumière zodiacale indiquée par David est forte à l'ouest ce soir, avant de disparaître plus tard, ne laissant que des lueurs (serait-ce celles de la côte Atlantique car très basses?).

      Je pointe la comète Faye 4P dans la Licorne.

      Observation 9842 : comète P/Faye 4P.
      Elle est très faible et très diffuse.


      A 0h30 je suis fatigué, je n'ai pas bien récupéré de la nuit précédente.
      Il reste David, arrivé à 18h pour ouvrir et débroussailler le site.

      Comme je tombais de fatigue, je vais dormir 2h sur la banquette arrière de la Sandero.
      Je suis seul au réveil.

      J'explore les champs de galaxies de la Vierge, sur la carte 193 de l'Uranométria, leur proximité mutuelle va me faire enchaîner les dessins.

      Observation 9843 : NGC4200. Vue dès 75x, elle est très faible. A 150x en vision indirecte, son centre plus brillant se détache. Elle est petite et condensée.


      Le vent faible et froid de début de nuit est tombé, puis revenu après 4h. Il ne gêne heureusement pas, car je n'ai aucun abri à part me coller à la voiture, et un télescope ultra-léger comme le mien y est sensible.

      Observation 9844 : IC769.
      Cette galaxie remarquée dès 75x est diffuse, vue VI1 à 2 à 150x et montre alors des nodosités VI5 donc limites.


      Des chouettes se parlent dans la forêt qui m'entoure.

      Observation 9845 : NGC4207.
      Facile, elle est allongée à 75x, faible à très faible à 150x.


      J'ai froid aux pieds, pas de pause au chaud possible ici, à part dans la voiture moins froide.

      Observation 9846 : NGC4165/8.
      NGC4168 est la seule vue à 75x, assez faible, tandis que NGC4165 apparaît à 150x, vue VI1.


      Je remarque la lumière faible d'une ferme derrière la haie au nord.

      Observation 9847 : NGC4189.
      Vue à 75x, elle est très faible, très diffuse. A 150x, je rêve ou il y a une structure spirale, soupçonnée à cause des bords plus renforcés?
      En effet après vérification sur photo.


      Je fais un détour sur M99 spiralée, ce n'est pas courant à ce diamètre.

      Observation 9848 : M99.
      Encouragé par l'observation précédente, je pointe cette galaxie spirale déjà bleutée ciel à 75x.
      A 150x, elle est assez faible, de la structure spirale apparaît, notamment une virgule part du noyau.
      Après observation approfondie, un bras VI3 (50% du temps en vision indirecte) est vu de ce côté, tandis qu'un bras VI4 (25% du temps en vision indirecte) est détecté à l'opposé au nord.
      Une bande sombre borde au nord la virgule.


      Fatigué à 4h45, je fais une pause casse-croûte dans la voiture.
      Je suis fatigué, j'ai le nez qui coule, mais je ne faillis pas.

      Observation 9849 : NGC4365 et 4370.
      75x et 150x. NGC4365 est assez faible et NGC4370 est très faible à VI1.


      Pendant le dernier dessin d'un trio de galaxies toujours sur cette carte de la Vierge, j'entends un remue-ménage que j'attribue d'abord à des occupants des bungalows du camping au sud, mais c'est finalement des chevreuils à l'aboiement caractéristique.

      Observation 9850 : NGC4341/3 et IC3267.
      A 109x, le trio comprend les faibles NGC4341 et NGC4343, accompagnées d'IC3267 vue qu'en vision décalée VI1.


      Je dors debout à 6h, du coup 40 minutes de sieste dans l'auto sont obligatoires.
      L'aube et Vénus sont arrivées, je remballe.
  • Upcoming Events