Achaim

Influence du par buée sur la lumière

Recommended Posts

Tout est ds le titre ,je me pose cette question , déployé ou pas est ce que sa change quelque chose sur la venue de nos précieux photons ...

Dans le cadre où il n y a pas de luminosité parasite aux alentours

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Posted (edited)

Ça peut éventuellement créer un vignettage supplémentaire pour la photo CP en grand champ par exemple sur un newton très ouvert

Edited by danielo

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Achaim a dit :

déployé ou pas est ce que sa change quelque chose sur la venue de nos précieux photons ...

 

A priori tu dois parler de lunette ? 

Sinon, quand on l'utilise c'est qu'il est utile pour la buée, voir protéger

des lumières parasites . Bien sur il faut que son revêtement interne

ne reflète rien.

J'ai un pare buée  pour mon C11, j’ai revêtu l'intérieur  de type vénilia

velours noir mat , en plus de ne rien refléter, il absorbe l'humidité

 

Bernard_Bayle

 

 

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comme @danielo. J'ai lu que pour un RASA f2.2 c'était critique pour le vignettage. Je pense en faire un évasé au bon angle... fibre ou plastique thermoformé...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, Chris277 a dit :

Je pense en faire un évasé au bon angle...

 

Le mien a une fermeture à velcro assez large,  ce qui permet de lui donner un peu d'évasement. Visiblement suffisant, le vignettage total du setup  est 100% corrigé par les flats (que je prends avec un écran à flats, sans pare-buée)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, Bernard_Bayle a dit :

 

A priori tu dois parler de lunette ? 

Oui surtout des lulus 

Vu que sur certaines ( ancienne) le par buée est fixe je me demandai si du cp sa avait une certaine influence plus positive que négative , mais apparemment pour le vignetage c est négatif

et surtout sur ce que l on pouvait gagner sur le pourtour d une image en terme de résolution en virant un par buée...

Ce devrait être plus lumineux il me semble ...

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il n'y avait pas de pare-buée sur les lunettes anciennes en laiton à l'époque.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Achaim a dit :

Ce devrait être plus lumineux il me semble

Je pense plus tôt le contraire , a moins de réduire la lunette a une très très  courte focale avec double réducteur ..... , au mieux on concentre les photons de la cible et moins de lumière parasite arrive sur l'optique.

 

Bernard_Bayle

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir ;) 

merci Achaim pour ta question ;) 

Et en vérité, c'est assez simple, il te faudra un pare buée pour quand c'est humide, et un pare-lumière que c'est éclairé. 

(Et le mieux est un modèle télescopique)

Mais l'option avec résistance chauffante est aussi, très valable ;) 

Bonne soirée  ;) 

up ;) .... 

Note: et tu penseras aussi à mon énorme côté bricoleur, pour tenter de t'apporter de l'aide ..... 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 23 heures, Bernard_Bayle a dit :

, au mieux on concentre les photons de la cible et moins de lumière parasite arrive sur l'optique.

Donc du coup on pourrait imaginer avec certaines règles de l'optique une longueur a ne pas dépasser ou optimum  d une protection pour soit disant concentrer les photons ...

Il y a des trucs là dessus ???

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, Achaim a dit :

ou optimum  d une protection pour soit disant concentrer les photons ...

non certainement pas , mais  <<<moins de lumière parasite arrive sur l'optique.>>   oui

 

Il y a eu un fil , que je n'ai pas suivi ......C11 uniquement en planétaire

 

 

Bernard_Bayle

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

 

 

Il y a 13 heures, Achaim a dit :
Le 17/03/2022 à 20:55, Bernard_Bayle a dit :

, au mieux on concentre les photons de la cible et moins de lumière parasite arrive sur l'optique.

Donc du coup on pourrait imaginer avec certaines règles de l'optique une longueur a ne pas dépasser ou optimum  d une protection pour soit disant concentrer les photons ...

Il y a des trucs là dessus ???

 

Hello,

 

Un pare buée ou pare lumière ne doit normalement rien changer à la quantité de lumière arrivant sur le capteur s'il est bien dimensionné. Enlever un pare buée ne te fera gagner quelque chose que s'il est trop petit.

 

Pour considérer le diamètre maximal du pare lumière ou de n'importe quel élément dans le trajet optique, il faut faire partir des rayons lumineux du bord de la pupille d'entrée inclinés de la valeur du demi champ que tu veux imager.

La pupille d'entrée en première approximation c'est la lame de schmidt, le ménisque d'un MAK , la première lentille ou le miroir pour un newton.

Ce qui suit est valable pour une mise au point à l'infini et pour des optiques astro, ne pas utiliser pour des optiques photo grand angle pour lesquelles la pupille d'entrée n'est pas aussi simple à trouver.

 

Demi Champ =  Atan (taille capteur / focale)

 

Par exemple pour un C11 sur lequel tu veux monter un capteur de 20 mm x 20 mm , le demi champ dans le ciel est de ATAN (14/2800) soit 0.29 °  (14 est la demi taille de la diagonale du capteur, 2800 est la focale du C11)

Donc tu fais partir un rayon incliné de 0,2 ° du bord de la lame de schmidt et le pare buée doit être à l'extérieur de ce rayon pour ne pas obstruer.

 

Pour une lunette de focale 500 et un capteur de 24 x 36. On a donc une diagonale de capteur de 43.3 mm et donc une demi diagonale de 21.6

La formule donne donc un demi champ de ATAN( 21.6 / 500 ) soit 2,47° Donc tu fais partir un rayon incliné de 2,47 ° du diamètre extérieur de la lentille d'entrée et ton pare buée doit être toujours au delà de ce rayon.

 

Une fois que tu as l'inclinaison du rayon de champ, il est possible de calculer le diamètre du pare-buée à une distance donne de la pupille d'entrée :

 

DPB = D + (2 x d x TAN (Dchamp))

 

DPB = diamètre du pare buée

D diamètre de la pupille d'entrée

d Distance de calcul (longueur du pare buée par exemple)

Dchamp angle de demi champ calculé plus haut

 

Dans l'exemple ci dessus de la lunette de focale 500, elle a un diamètre de 106 mm par exemple et on veut faire un pare buée de longueur 250 mm par rapport à la première lentille :

 

DPB = 106 + 2x( 250 x TAN 2.47°)

DPB = 127,6  mm

 

Ce diamètre est le minimum pour ne pas occulter la lumière et créer de limite de champ  ou  de vignetage. Plus tu seras près de ce diamètre et plus l'efficacité en termes de pare lumière parasite sera grande

Mais bien sur il peut être utile d'augmenter ce diamètre pour ne pas être trop près du faisceau lumineux et éviter ainsi de créer de la turbulence.

 

Ca peut aussi servir à vérifier si le tube d'un newton est bien dimensionné par rapport au champ visé.

 

J'espère que j'ai bien compris la question.

 

Pierre

Edited by pierre_charpentier
  • Like 1
  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Concrètement comment peut-on calculer la longueur maximale d’un pare buée en fonction d’un instrument et de sa focale ? Pour éviter du vignettage j’entends. 
 

Je me suis fabriqué deux pare buée pour une lunette 102/820 et pour une 60/355 mais je les soupçonne d’être trop longs et de créer du vignettage en photo APN plein format. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Le 17/03/2022 à 13:20, Chris277 a dit :

Comme @danielo. J'ai lu que pour un RASA f2.2 c'était critique pour le vignettage. Je pense en faire un évasé au bon angle... fibre ou plastique thermoformé...

 

Pour un RASA F2,2 de diamètre 280 mm tu as un focale de 616

Avec un capteur APSC (17 x 24, diagonale de  29,4) tu as un demi champ de 1.37°

 

Donc pour un pare buée de 300mm de longueur, il doit faire au minimum  280 +( 2 x 300 x TAN(1.37)) = 294 mm

 

Et donc, si tu veux le faire évasé au bon angle, ben le bon angle c'est 1,37 ° (pour de l'APSC)..

 

Pierre

 

 

Edited by pierre_charpentier
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 10 minutes, lepithec a dit :

Concrètement comment peut-on calculer la longueur maximale d’un pare buée en fonction d’un instrument et de sa focale ? Pour éviter du vignettage j’entends. 
 

Je me suis fabriqué deux pare buée pour une lunette 102/820 et pour une 60/355 mais je les soupçonne d’être trop longs et de créer du vignettage en photo APN plein format. 

 

Donc tu as déjà fixé le diamètre de ton pare-buée et tu veux la longueur maximale en fonction du champ ?

 

Il faut calculer la valeur e :

 

e =  (DPB - D) / 2

 

Ensuite tu  trouve la longueur maximale  comme ceci :

 

L max =  e / TAN (Dchamp)

 

L max = longueur max du pare soleil/buée

DPB  = diamètre du pare buée

D diamètre de l'optique

D champ : angle de  Demi champ

 

Pierre

Edited by pierre_charpentier
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now