cg16ang

Sol'Ex du 27/03/2022 en multi longueurs d'onde

Recommended Posts

Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Et bien Christophe, voila une superbe série !!

bravo ;)

 

Xavier

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Super scanner sous toutes les coutures de notre astre du jour :)

Bonne journée,

AG

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Excellente série ! Très bonne résolution, les conditions de seeing devaient être bien ?

Vraiment super chouette d'aller explorer autre chose que le classique h-alpha.

Bravo Christophe :)

Pas facile à gérer les voile nuageux, j'ai eu des conditions similaires hier en terme de transparence avec un seeing très très variable.

Je n'ai pas pensé au binning, j'aurais du !

 

Bonne journée !

Guillaume

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci à tous pour vos commentaires 😊

 

Citation

 

Excellente série ! Très bonne résolution, les conditions de seeing devaient être bien ?

Vraiment super chouette d'aller explorer autre chose que le classique h-alpha.

Bravo Christophe :)

Pas facile à gérer les voile nuageux, j'ai eu des conditions similaires hier en terme de transparence avec un seeing très très variable.

Je n'ai pas pensé au binning, j'aurais du !

Guillaume, le voile nuageux n’a pas permis de voir les protus dans le calcium, et peut-être dans les premières raies de l’hydrogène. Et le seeing était variable, il y a eu un peu de déchets 😉

J’ai tenté des sans en bin1x1, mais soit j’ai des soucis de vitesses de balayage, soit de vitesse d’acquisition, soit c’est Inti qui plante au traitement.

 

Amicalement.

 

Christophe.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Superbe série , bravo!!!!

Paul

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quelle belle série! le Soleil dans plusieurs longueurs d'ondes, je dirais que c'est un exploit.

Pas facile avec le petit Sol'Ex tout de même.

Bravo les images sont bien définies.

Patrick.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Superbe série. Je ne me souviens pas d'avoir vu des images dans les premières raies de l'hydrogène, ce n'est pas courant je pense...  (mais je ne regarde le solaire que de loin)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Bonjour à tous,

 

Merci pour tous vos commentaires :)

Ce petit Sol'Ex est vraiment un superbe petit instrument ;)

 

Le 29/03/2022 à 11:28, Christophe Pellier a dit :

Superbe série. Je ne me souviens pas d'avoir vu des images dans les premières raies de l'hydrogène, ce n'est pas courant je pense...  (mais je ne regarde le solaire que de loin)

 

Christophe, Philippe Rousselle en avait fait quelques-unes, mais c'est vrai que ce n'est pas courant. Il y a un petit moment que je voulais les faire, juste pour voir quelles informations on pouvait voir dans ces raies là ;) Il ne me manque que la raie H epsilon très proche d'une des raies du calcium.

 

Amicalement.

 

Christophe.

Edited by cg16ang
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

c'est quand même superbe tout ça! :)

 

En tout cas, pas de doute, le alpha est bien plus contrasté que les autres lettres ! :D

 

a+

stéphane

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Christophe,

 

Tres interssante serie, vraiment tres interessante. Je suis surpris des inversions de contraste entre les raies de l'hydrogene: ça serait interssant de voir la physique de plus pres. Je n'ai jamais vu de Sol'Ex de pres: comment t'assures-tu d'etre precisement sur telle ou telle longueur d'onde? Autre question: porquoi l'image en Helium est plus bruitee que les autres: image passablement plus assombrie?

 

En tous cas, un grand bravo pour cette observation originale.

 

Arnaud

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous,

 

Merci pour vos commentaires :)

 

Arnaud, je vais tenter de répondre à tes questions ;)

 

Le 01/04/2022 à 12:26, Arnaud17 a dit :

Je suis surpris des inversions de contraste entre les raies de l'hydrogene: ça serait interssant de voir la physique de plus pres.

Je ne connais pas trop la physique de ces raies. J'étais curieux de voir ce que cela pouvait donner comme image, et Sol'Ex permet d'assouvir ma curiosité. Il y a quelques infos sur le site de Philippe Rousselle, mais très anecdotiques :
http://astrosurf.com/spectrohelio/observation-shg.php

 

Le 01/04/2022 à 12:26, Arnaud17 a dit :

Je n'ai jamais vu de Sol'Ex de pres: comment t'assures-tu d'etre precisement sur telle ou telle longueur d'onde?

J'utilise simplement des atlas spectraux solaires où les raies principales sont marquées. Ensuite, il n'y a plus qu'à les repérer sur le spectre donné par le Sol'Ex ;) C'est aussi facile que d'utiliser une carte routière ;)

 

Le 01/04/2022 à 12:26, Arnaud17 a dit :

Autre question: porquoi l'image en Helium est plus bruitee que les autres: image passablement plus assombrie?

La raie de l'hélium est une raie intense en émission. Or, elle se trouve noyée dans le fond lumineux du Soleil. Pour la repérer, il faut faire défiler le Soleil dans le sens de dispersion du spectre jusqu'à quasiment le faire sortir de la fente. Et là, la raie apparaît bien brillante. Ensuite, pour en tirer une image, il faut faire un scan avec la raie du Sodium comme repère, mesurer le décalage en pixels entre ces 2 raies pour pouvoir extraire l'image de l'hélium.
Mais cette image contient les informations de l'hélium mais aussi du continuum. Il faut donc la "nettoyer" du continuum solaire pour vraiment n'afficher que les informations de l'hélium. Pour cela, il faut extraire une image du continuum (il suffit de choisir une zone du spectre sans raie spectrale juste à côté de la raie de l'hélium). Ensuite, on fait la différence entre l'image de [hélium + continuum] et l'image du continuum seul pour obtenir une image avec seulement les informations de l'hélium. Cette image finale est très sombre, et il faut faire quelques manipulations sur les seuils de visualisation pour faire apparaître les détails de l'hélium.
Pour améliorer le rapport signal/bruit, il faudrait moyenner 4 ou 5 images finales... chose que je ne fais pas car bien souvent je saute à la raie spectrale suivante à imager ;)

J'espère que ce que j'ai écrit est assez compréhensible ;)

Amicalement.

 

Christophe.
 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, tres clair! Merci Christophe,

 

Arnaud

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By RichardC
      Bonsoir à tous,
       
      Certains semblent apprécier mes protubérances flashy (enfin quand elles sont dans le bon sens !)....alors je vous en remet une "petite"...

       


      Matériel utilisé :
      Lunt LS80THa 80/560 F/D:7, ASI 178-MM au foyer
       
      Chromosphère  : Gain  80, 2 séquences de 2ms x 30s (2x800 images, 20% retenues), 27 FPS à 47.8°C
      Protubérances : Gain 160, 2 séquences de 4ms x 30s (2x895 images, 10% retenues), 29 FPS à 48.4°C
       
      Capture: FireCapture 2.7, Empilement: AutoStakker, Prétraitements: AstroSurface Titania 3, Mosaïque: Image Composite Editor, Traitements: Photoshop
       
      Richard
    • By RichardC
      Bonsoir à tous,
       
      Petit disque de cet après midi. Pas mal de turbulences à 16h, mais on ne choisi pas l'heure où ça se dégage... !
      Un peu plus d’activité en surfaces, et de jolies protubérances encore une fois... par contre un gros vilain voile devant sa majesté...... ça complique les traitements...

       
      Je ne sais pas pourquoi, mais j'ai l'impression qu'il faut que je me calme un peu sur le gain des protubérances... ...

       
      Matériel utilisé :
      Lunt LS80THa 80/560 F/D:7, ASI 178-MM au foyer
       
      Chromosphère  : Gain  70, 2 séquences de 2ms x 30s (2x896 images, 20% retenues), 29 FPS à 47.8°C
      Protubérances : Gain 190, 2 séquences de 4ms x 30s (2x850 images, 10% retenues), 28 FPS à 48.4°C
       
      Capture: FireCapture 2.7, Empilement: AutoStakker, Prétraitements: AstroSurface Titania 3, Mosaïque: Image Composite Editor, Traitements: Photoshop
       
      Richard
    • By banjo
      bonjour,
      longue très longue à charger 80Mo (la version normale fait 480Mo )  , version recoupée et réduite en taille , quelques passages nuageux ont fait décrocher l'autoguidage j'ai paumé pas mal de film  et j'ai abusé de ton clair/foncé  pour faire monter les fines protus 
      turbulence moyenne à forte 
      Paul

    • By banjo
      bonjour ,
      j'était vraiment pas décidé aujourd'hui au vu des images de GONG ce matin. 
      rancard avec le kiné , mais avant de partir un petit coup d'œil sur le site , qu'est-ce donc que ce petit point qui apparait au limbe ouest , vite vite on ouvre l'abri on pointe vite fait et on lance une séquence  avant de partir .
      Trop à gauche grrrrrr!!!!! quel co... mais un sur 500i on en stack 20 
      quel spectacle !!!!
      Paul
      fait à la 150mm , j'avais pourtant réglé la 200mm hier , il y a des coups de pied au cu.. qui se perdent 
       

    • By Sonne
      Bonjour,
      Après être passé à travers depuis 2 ans, le virus m'a rattrapé ! Je suis un peu fatigué...
      Le dimanche soir tard, j'installe le matériel pour tenter le rapprochement entre M57 et la comète C/2022 E3 (magnitude 15 environ). Merci @COM423 pour l'info. Pour ce faire, j'ai ressorti le téléobjectif de 300 mm f/4 avec l'adaptateur pour ma caméra Basler. J'ai autoguidé avec un autre objectif et le Synguider II en parallèle. Les deux objets rentrent juste dans le champ !
      La Basler ne permet pas des poses de plus de 10 s. J'en ai fait 60, soit 10 mn. Je me suis remis au traitement avec une ancienne version de siril (j'ai des soucis avec la dernière). Pas évident de me remettre au ciel profond après plus de 4 ans sans en faire ou très ponctuellement.
      Grosse surprise, la comète se déplace très rapidement ! L'alignement cométaire n'a pas trop fonctionné. Donc j'ai refait une addition en gardant seulement 18 images soit 3 mn de pose. Le déplacement de celle-ci est moins visible.
       
      M57 et C/2022 E3 à 01h20 HL :
       

       
      Ensuite, en attendant le lever des planètes, Saturne était déjà visible, j'ai installé le Mak pour une vérification de la collimation. Plus facile à faire par une nuit avec turbulence faible (prévision).
      Ci-dessous une PSF. Je l'ai éclaircie juste pour faciliter la visualisation. Ce n'est pas encore parfait...
       

       
      J'ai commencé par Saturne. J'avais prévu de grossir plus et de faire une RVB sur Jupiter. Mais la météo en a décidé autrement ! En effet, un voile nuageux commençait à être présent sur l'horizon Sud. Cela m'a bien embêté car la planète s'assombrissait à l'écran puis redevenait plus ou moins avec une luminosité "normale"... Alors qu'elle était bien visible à l’œil nu ! J'ai jeté pas mal de films à cause de cela.
      La turbulence était similaire, ou légèrement moins bonne, par rapport au 02.
       
      Mak 180 - barlow - Basler IMX265 - Filtre Rouge - Genika - AS3 - Astrosurface - Addition de 1500 images
       
      Saturne à 04h12 HL :
       

       
      Le voile devenait moins gênant au fur et à mesure que le jour se levait.
       
      Jupiter à04h58 HL :
       

       
       
      Après rangement du matériel, dodo de 06h00 à 09h00.
      Réveil et de nouveau installation du télescope avec son filtre solaire pour les petites taches solaires.
       
      Astrosolar ND 3,8 - barlow - Filtre Rouge - Films de 12 s de mémoire - Addition de 40 images.
       
      Soleil - AR13046 - à 10h38 HL :
       

       
      Je retraiterai cette image en conservant moins d'images pour voir...
       
      Maintenant, repos ! Donc pas réveillé ce matin pour les planètes. Peut-être mercredi...
       
      Jérôme
       
       
  • Upcoming Events