slyv

Utilité d'un filtre ERF de 1.25" à l'entrée du Quark Combo?

Recommended Posts

Posted (edited)

Bonjour,

Mon setup: TMB92S (92mm, F/D 5.5, F: 506mm), Filtre IR/UV, RC 2", Barlow 3X (soit F/D résultante de 16.5), Quark Combo, Oculaire zoom Leica 9-18 mm.

Mon fournisseur propose un filtre ERF en 1,25" a mettre à l'entrée du filtre Quark Combo pour éviter tout échauffement interne du filtre.
A vos avis, est-ce nécessaire?

Astronomicalement,
Sylvain RICHARD

image.png.44470ef45c9dcb5cfcdcd0932c06c442.png

image.png.e5dff48c72a50767489392518cc34e6e.png

Edited by slyv

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Posted (edited)

Un filtre ERF se place devant le tube pour éviter justement la chauffe .

Et, je viens de voir chez TS le produit que tu cites et j'ai aucun avis sur le sujet...

Tiens nous au courant si tu franchi le pas . :)

Edited by Nirep

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour ta réponse @Nirep.
En effet, l'ERF se place devant l'instrument pour éviter les échauffements internes.

D'où ma question:

Y a t il une utilité de mettre un ERF devant le Quark combo pour des raisons de durée de vie du filtre, stabilisation thermique, etc. ?
Sylvain.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Bonjour,

les quark sont assez fragiles , il ne faut jamais les stocker en dessous de 0° , il faut certainement éviter que la température monte trop haut , ils n'ont pas de régulation haute , l'erf ou plutôt le D-erf c'est sûre ca protége pas mal des UV/IR ..devant l'objectif c'est à mon avis mieux , les autres bandes que le ha sont pré filtrées  il y a moins de chaleur dans le tube , pas de retour miroir du filtre vers l'objectif .

interne quand je vois ce que fait JP Brahic avec sa 228mm et filtre interne ou bien d'autres ça donne à réfléchir ..

Je l'ai fait sur une 120mm filtre interne ça fonctionne 

pas mal.

certains ont aussi fait avec un filtre ha CP 7nm baader , ou un UV/IR de bonne qualité là je suis plus mitigé

Paul

 

 

Edited by banjo
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

En fait, il s'agit d'un filtre rouge, même s'ils appellent cela un filtre ERF ;)

Tu auras donc le même résultat si tu utilises un filtre R trichrome ZWO, Baader, Astronomik ou autre.

Cela étant, vu que tu n'as pas de filtre ERF en entrée de ta lunette, c'est une très bonne idée que de mettre un filtre R devant le Quark à la place du filtre UV. Je me suis toujours demandé d'ailleurs pourquoi DayStar recommandait de mettre un filtre UV devant le Quark. Ils ne savent peut-être pas que les filtres R trichromes existent ;)

L'idée est de limiter la charge et le cyclage thermique sur le Quark. Pour cela, les méthodes possibles dans l'ordre de préférence sont :

- filtre D-ERF Baader en entrée de la lunette,

- filtre D-ERF placé en position interne (pour les "grosses lunettes" ou filtre rouge de 50 mm placé en position interne le plus en avant possible du Quark. Le diamètre (pour le filtre D-ERF) et le placement dépendent de la lunette en question,

- filtre rouge de 1"1/4 visé en amont du Quark (comme ici).

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

@christian viladrich,

 

Merci pour votre réponse, j'essai de comprendre:


Le filtre qui m'est proposé à une bande passante de 575 à 700 nm
Un filtre UV, c'est une bande passante de 400 à 700 nm

Un filtre Baader D-ERF a une bande passante de 600 à 700 nm

Un filtre H-Alpha de 35 nm a une bande passante de 630 à 570 nm

Un filtre rouge, c'est un passe haut à 600 nm. Il laisse passer l'infrarouge.

 

Pourquoi utilisé alors une filtre rouge?
Ne serait-il pas mieux d'utiliser dans l'absolue un filtre H-Alpha dans mon cas?

 

Sylvain

Filtre proposé par le fournisseur

image.png.caab2b76dce31811a4d4655363ad94f8.png

 

Filtre UV/IR:

image.png.59d3dfcaddd6a7ff7258efa956fe3d87.png

 

Filtre D-ERF

image.png.675f44add364f822bb4228c793c6292f.png

 

Filtre H-Alpa 35nm

 

image.png.2646d060a73449389adccfef2b7bbef9.png

 

 

Filtre rouge

image.png.c629b9626094e073484a40ca3094f37c.png

 

Edited by slyv

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 45 minutes, slyv a dit :

Un filtre rouge, c'est un passe haut à 600 nm. Il laisse passer l'infrarouge.

Non, j'ai parlé de filtre rouge trichome  ;)

 

Comme le ZWO :

ZWO-Red.JPG

 

Le Baader :

Baader-RGBset-R-ALH.JPG

 

L'Astronomik :

Astronomik-red-typ2c.JPG

 

Il y en a d'autres, la liste est longue.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Autrement dit un filtre rouge interférentiel photographique (utilisé généralement pour la trichromie RVB, d'où "trichrome"), ce genre de filtre fait l'affaire  dans ton cas tout en étant bien  moins cher qu'un Ha...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cela étant, je ne dis pas que le "ERF" de PlayerOne soit mauvais. Si son prix est plus intéressant que celui d'un filtre R trichrome, alors pourquoi pas. Mais si tu as déjà des filtres RVB pour l'astrophoto, alors ce n'est pas la peine d'acheter un nouveau filtre.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

@christian viladrich,

 

Dans ma configuration, je travaille à F/D 16 pour avoir le soleil en entier en visuel.
Le fournisseur conseille de travailler entre F/D 14 et F/D 30 sur le Quark combo.
On m'a dit de travailler au minimum à F/D 30 voir au delà.
Cela implique de rajouter une seconde barlow 2x et de perdre en luminosité.
Pourquoi doit on aller au delà de la préconisation du fournisseur?


Sylvain
 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Effectivement Sylvain, la largeur de la bande passante effective du filtre dépend du rapport F/D.

Il serait préférable d'avoir un montage télécentrique qui t'amène autour de F/D 30. Mais pour cela, il te faudrait un télécentrique 6x. Çà n'existe pas.

Chez Baader, il y a la TZ-4, ce qui t'amènerait à f/22, ce qui serait pas si mal, bien qu'encore un peu juste.

 

Ensuite, on pourrait imaginer utiliser la TZ-2 derrière ta Barlow 3x, ce qui donnerait F/D 33. ce serait bien, mais resterait à voir si c'est bon sur ta lunette en terme de débattement du système de mise au point.

 

Enfin, il y a la solution avec uniquement des Barlow, avec un empilement Barlow 3x et 2x.

 

Voici comment évolue la largeur de la bande passante effective en fonction du rapport F/D pour un montage télécentrique. Si on utilise une/des Barlow, c'est moins bon dès que l'on s'éloigne de l'axe optique.


Julia-FWHMres-f-ratio-10-50-mica-spaced.

 

Un zoom sur les valeurs les plus classiques (f/275 et au-delà) :

Julia-FWHMres-f-ratio-15-50-mica-spaced.

 

Je crois que le Quark est donné pour 0.6 A en valeur nominale ? SI on prend cette valeur, alors la bande passante effective à F/16 est de 1.4 A, soit presque 3x plus que la bande passante nominale. Pas top ...

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

@christian viladrich,
Merci pour les courbes. Je comprends mieux.

J'ai déjà une barlow télécentrique (Explore Scientific 3x) qui me permet d'observer le soleil en entier (focale inférieur à 1800 mm) avec un oculaire de 24 mm mais hélas avec une bande passante de 1,4 A. Je vais investir alors dans une barlow 2x (même modèle/marque) pour atteindre F/D 33. Mon focusseur Feather Touch devrait encaisser.
Je vais devoir monté aussi en focale d'oculaire car avec ce rapport et le diamètre de l'instrument, la focale de l'oculaire mini doit être de 16 mm pour ne pas dépasser le 2x diamètre.
 

Sylvain.

Share this post


Link to post
Share on other sites

@christian viladrich,

A la recherche d'une barlow de plus de 5x, il existe chez Televue la powermate 5x qui augmente en fonction de l'éloignement.
La sortie du porte oculaire du filtre permettra d'être à 6x.
Ce type de barlow peut-il faire l'affaire en H-Alpha?
image.png.fb807ffa297fbf88d72134600b1d3505.png

Share this post


Link to post
Share on other sites

Beloptik m'a fait sur mesure un TZ3,5x et un TZ5x pour illuminer mon filtre.

Peut être qu'il peut pousser à 6x...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 30 minutes, Sébastien Lebouc a dit :

Beloptik m'a fait sur mesure un TZ3,5x et un TZ5x pour illuminer mon filtre.

Peut être qu'il peut pousser à 6x...

C'est certainement la meilleure solution !

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et avec un peu de chance, un vrai 6x sera moins long qu'un 2x et 3x...

parce que ça fait vite des kilomètres:S

20220515_122503_resized.thumb.jpg.147fe64d073031d36bc4b312cbc9e08e.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Pulsar59
      Hello,
       
      conditions médiocres aujourd'hui dans de rares trouées, donc petite séance d'acquisition Ca raie H de quelques minutes seulement.
      Toujours APO de 80, IMX290 mono, AZEQ6, compositage (5 scans ici) et mosaïquage 2 panneaux.
      Image composite entre disque Ca et protus Ca, et continuum Ca (pas inintéressant, à retenter)
       
       


    • By astrovicking
      Bonjour,
      je suis très en retard sur mes fichiers à traiter...
       
      D'autres images du 20 juin à suivre, après les ROS...
       

       

    • By jean-marc hiryczuk
      salut
      voici l"aspect du soleil ce 23 juin
      image prise FS60 et  SM40 Zwo178mm
      jean marc

    • By banjo
      bonjour,
      ici cielpourriville , à travers nuages et éclaircies , pour ma part je crois que c'est la première fois que je vois la transparence d'une protu et les jets à travers (vers la fin de vidéo) .
      animation très longue à charger et pas très stable ,désolé pour la piètre qualité ,  juste pour l'info.
      Paul

    • By Nathanael
      Bonjour à tous,
      Je soumets à votre sagacité et vos critiques ce concept de barillet astatique à matelas d'air. Il est né d'une récente discussion sur les barillets astatiques vs triangles. Je vais développer un peu sur ce post dédié car je ne vois pas vraiment d'écueil insurmontable à ce type de barillet. Il peut au contraire permettre de bien répartir les appuis (aussi nombreux qu'on le souhaite sans complications). Évidemment, comme il ne s'agit pour l'instant que d'une idée (je n'ai procédé à aucune mise en œuvre) il est possible que ce fil de discussion conduise à un abandon pur et simple. C'est justement le but de faire le tour des inconvénients, avant d'aller plus avant dans la réalisation d'un barillet de ce type.
      Je mets ci-dessous 7 schémas auxquels je me réfère dans la discussion à suivre.
      L'idée de base (1) c'est que le miroir sur un coussin d'air est supporté uniformément sur toute sa surface. De plus, il n'y a aucune tenue latérale du miroir (2). Cerise sur le gâteau (mais on ne pourra pas s'en servir) le coussin d'air agit comme des leviers astatiques, c'est à dire que la poussée au dos du miroir dépend de l'inclinaison du télescope (2).
      Premier écueil, la poussée au dos du miroir est uniforme, alors qu'elle ne devrait pas l'être. La flèche et l'éventuel trou au centre du miroir expliquent cela. Il est alors possible de coller au dos du miroir une série de touches réparties selon PLOP, qui auraient toutes la même poussée et dont 3 seraient remplacées par les vis de réglage de la collimation (3). Dans l'exemple ci-dessous, pour un 450mm de 50mm d'épais et 51 touches et 3 vis. En collant les touches au dos du miroir (et non sur le coussin) on s'affranchit des problèmes de variations des positions.
      Cela règle le deuxième écueil qui est la mise en température du miroir s'il est isolé au dos par le coussin d'air. En choisissant 3 points extérieurs pour les vis et en donnant au coussin la forme d'un anneau (4) (6), on peut insérer un ventilo pour la mise en température.
      Reste le point épineux du réglage de la pression, afin que les 3 vis aient chacune la même charge que l'ensemble des autres points. Comme la pression dépend de la température, il est impensable d'avoir un réglage parfait et stable au cours de la nuit. On peut contourner ce problème en faisant reposer le coussin non pas sur le fond du télescope mais sur un disque intermédiaire lui même soutenu par 3 (par exemple) leviers astatiques dont l'ensemble supporterait 51/54 ème du point du miroir, chaque vis supportant 1/54ème dans mon exemple à 54 points d'appuis (5). Dans ce cas, la pression dans le coussin n'a pas d'importance, il faut qu'il soit suffisamment gonflé pour que seules les touches soient en contact avec le miroir et pas trop gonflé afin que toutes les touches soient en contact. Mais dans cette fourchette, une variation de pression est sans effet puisque ce sont les leviers qui définissent la charge.
      Concrètement, j'imagine le matelas en "bâche à vide" utilisée pour cuire le composite carbone-époxy. Le disque intermédiaire pourrait être dans ce matériau, fin et léger (s'il se déforme un peu c'est sans importance). Pour les touches des cylindres en bois collés à la colle aquarium. Un barillet ainsi réalisé comporterait 54 touches pour 3 leviers astatiques seulement, la stabilité mécanique de l'ensemble dépendrait seulement de l'ancrage des 3 vis et des 3 leviers. Les 3 vis ne supportent que 300g chacune pour un 450mm de 17kg ce qui en outre ouvre la porte à la map par le barillet.
      Mais je n'ai surement pas pensé à tout, d'où ce post! A vos critiques, constructives ou destructrices, mais je l'espère bienveillantes!
      Nathanaël
       
       


  • Upcoming Events