Los_Calvos

NGC 3372 - Autour du troude serrure de Eta Carina

Recommended Posts

Bonjour, encore un grand classique que nous vous présentons en SHORGB et en LRGB et en version normale ou starless.(à voir sur astrobin)

 

Autour du trou de serrure de la Carène NGC 3372.

 

La nébuleuse de la Carène (ou Grande nébuleuse de la Carène, NGC 3372) est une nébuleuse en émission et une nébuleuse par réflexion située dans la constellation de la Carène. Elle a été découverte par l'astronome français Nicolas-Louis de Lacaille en 1752 depuis le cap de Bonne-Espérance en Afrique du Sud[2].

À une distance d'environ 8 500 années-lumière estimée à l'aide des données récentes du satellite Gaia[4] et une dimension apparente de 120 minutes d'arc, cette nébuleuse est l'une des plus vastes régions HII connues de notre galaxie avec une envergure approchant les 300 années-lumière. Bien que quatre fois plus grande et plus lumineuse que la nébuleuse d'Orion, la nébuleuse de la Carène est moins célèbre en raison de sa position lointaine dans le ciel de l'hémisphère sud. Comme la nébuleuse d'Orion, NGC 3372 est visible à l'œil nu, mais on ne distingue pas les couleurs que l'on voit sur les photos télescopiques, seulement une tache blanchâtre[8].

La nébuleuse de la Carène renferme la grande association stellaire OB Carina OB1 (en) et plusieurs amas ouverts contenant de très nombreuses étoiles de type O ainsi que plusieurs étoiles Wolf-Rayet. L'association Carina OB1 englobe les amas Trumpler 14 et Trumpler 16. Trumpler 14 est l'un des plus jeunes amas connus, âgé de seulement 6,8 millions d'années[9]. L'étoile WR 25 est la plus lumineuse connue de la Voie lactée et elle se trouve dans Trumpler 16. Le célèbre système stellaire d'Eta Carinae et la supergéante bleue de classe O HD 93129 A se trouvent aussi dans Trumpler 16. Trumpler 15, Collinder 228, Collinder 232, NGC 3293 et l'amas de la nébuleuse NGC 3324 sont aussi considérés comme membres de l'association Carina OB1. NGC 3293 est l'amas le plus vieux et le plus éloigné de Trumpler 14, indiquant ainsi une séquence de formation d'étoiles toujours active.

·         Êta de la Carène (η Car, Eta Carinae)

Êta de la Carène (η Car) est une étoile hypergéante extrêmement lumineuse. Les estimations de sa masse vont de 100 à 150 fois celle du Soleil et sa luminosité est environ quatre millions de fois supérieure à celle du Soleil.

C'est l'étoile la plus massive que l'on peut étudier de manière très détaillée à cause de son emplacement et de sa taille. Plusieurs autres étoiles connues peuvent être plus lumineuses et plus massives, mais les données les concernant sont beaucoup moins fiables.
Les étoiles dont la masse est supérieure à 80 fois celle du Soleil sont des millions de fois plus lumineuses. Elles sont rares, à peine quelques dizaines dans notre galaxie et elles approchent une situation hors de contrôle connue sous le nom de limite d'Eddington, c'est-à-dire une situation où leur pression de radiation prend le dessus sur la gravité. Des constituants de l'étoile sont alors éjectés. Les étoiles de plus de 120 masses solaires dépassent la limite théorique d’Eddington et leur gravité est à peine suffisante pour retenir leur rayonnement et leurs gaz, ce qui pourrait entraîner une supernova ou une hypernova dans un proche avenir.
Les effets d'η Car sur la nébuleuse peuvent être observés directement. Les globules sombres et certains autres objets moins visibles ont des queues pointant directement dans la direction de l'étoile massive. L'apparence globale de la nébuleuse de la Carène devait être passablement différent avant la grande éruption d'η Car en 1841, éruption qui a entouré l'étoile de poussière réduisant ainsi considérablement le rayonnement ultraviolet qu'elle déversait dans son environnement.

 

·         Nébuleuse de l'Homoncule
Dans la nébuleuse, on retrouve une composant beaucoup plus petite qui entoure l'étoile η Car. On lui a donné le nom de nébuleuse de l'Homoncule, du mot latin homunculus qui signifie petit homme. On pense que ce nuage bipolaire a été éjecté de l'étoile lors d'une énorme explosion en 1841 qui a fait brièvement d'η Car la deuxième étoile la plus brillante du ciel.
La nébuleuse de l'Homoncule est une petite région HII renfermant des gaz soumis à des chocs les propulsant soit dans des états ionisés ou excités. L'Homoncule absorbe aussi une grande partie du rayonnement du système stellaire central extrêmement lumineux et le réémet dans le domaine de l'infrarouge. L'Homoncule est l'objet le plus brillant du ciel aux longueurs d'onde de l'infrarouge moyen.

 

·         Nébuleuse du trou de serrure
Cette nébuleuse a aussi été surnommée le doigt de Dieu en raison de sa ressemblance avec un doigt d'honneur.
Le trou de serrure, ou nébuleuse de trou de serrure, est un petit nuage sombre de molécules froides et de poussière dans la nébuleuse de la Carène. Il contient aussi contenant des filaments brillants de gaz chaud et fluorescent se découpant sur la nébuleuse de fond beaucoup plus lumineuse.
Le diamètre de la structure en trou de serrure est d’environ sept années-lumière. Son apparence a considérablement changé depuis sa première observation, probablement en raison de modifications du rayonnement ionisant d’η CaR .

 

·         Trumpler 14
Trumpler 14 est un amas ouvert d'un diamètre de six années-lumière (1,8 pc) situé dans les régions intérieures de la nébuleuse de Carina, à environ 2 733 pc (8 900 années-lumière) de la Terre[9]. Il s’agit de l'un des principaux amas de l’ association stellaire Carina OB1, la plus grande association de la nébuleuse Carina[11]. Cet amas est très jeune, environ 6,8 millions d'années[9]. Environ 2 000 étoiles ont été identifiées dans Trumpler 14[18] et la masse totale de l'amas est estimée à 4300 M.

 

·         Trumpler 15
Trumpler 15 est un amas d'étoiles situé au nord-est de la nébuleuse de la Carène. Les premières études étaient en désaccord sur sa distance, mais les mesures astrométriques effectuées par la mission Gaia ont confirmé qu'il s'agissait d'une distance comparable au reste de l'association Carina OB1[4]. Selon la base de données WEBDA, Trumpler 15 est à 1 853 pc de la Terre, soit à environ 6 044 années-lumière et son âge est de 8,4 millions d'années.

 

·         Trumpler 16
Trumpler 16 est l’un des principaux amas de l’ association stellaire Carina OB1 et il est plus grand et plus massif que Trumpler 14[11]. L'étoile η Car fait partie de cette amas. Selon la base de données WEBDA, Trumpler 16 est à 2 673 pc de la Terre, soit à environ 8 718 années-lumière et son âge est de 6,1 millions d'années.

 

·         Montagne mystique
La montagne mystique est un surnom que l'on a donné à un pilier de poussière et de gaz que le télescope spatial Hubble a pris en photo pour célébrer son 20e anniversaire.

 

·         WR 22
WR 22 est un système stellaire binaire à éclipses dont l'étoile massive est de type Wolf-Rayet et la plus petite de type O. Les données orbitales recueillies ont permis de calculer les masses des deux étoiles du système : 55,3 ± 7,3 M l'étoile la plus massive et 20,6 ± 1,7 M pour la plus petite.

 

·         WR 25
WR 25 est un système binaire situé dans la partie centrale de la nébuleuse de la Carène. Ce système stellaire fait partie de l'amas Trumpler 16. L'étoile la plus massive principale est de type Wolf–Rayet. C'est peut-être l'étoile la plus lumineuse de la galaxie. La plus petite secondaire est difficile à observer, mais on pense qu’il s’agit d’une étoile de type OB.

 

·         HD 93129
HD est un système stellaire composé de trois étoiles de type O. Les trois étoiles de HD 93129 sont parmi les plus lumineuses de la Voie lactée[23]. HD 93129 est constitué de deux composantes clairement résolues : HD 93129 A et HD 93129. HD 93129 A est lui-même un système binaire dont les deux étoiles sont beaucoup plus rapprochées.

 

·         HD 93250
HD 93250 est l’une des étoiles les plus brillantes de la nébuleuse de la Carène. On sait qu'il s'agit d'une étoile binaire, mais les spectres individuels des deux composantes n’ont jamais été observés. Le système est à seulement 7,5 minutes d'arc d'η Car. On considère que HD 93250 fait partie de l'amas Trumpler 16, même s'il semble plus rapproché de Trumpler 14.

 

·         HD 93205
HD 93205 est un système binaire de deux étoiles de la séquence principale. L'étoile la plus massive est de type 03.5. Sa masse a été calculée à partir des paramètres orbitaux des orbites. Elle est comprise entre 40 et 60 M. L'étoile la moins massive est de type 08 et sa masse est d'environ 20 M. Elle se déplace très rapidement sur son orbite à une vitesse de plus de 300 km/s.

 

·         Catalogue des amas ouverts de NGC 3372
En 1998, il y avait 8 amas ouvert connus dans le nébuleuse de la Carène[2] :

 

·         Bochum 10 (Bo 10) ;

·         Bochum 11 (Bo 11) ;

·         Collinder 228 (Cr 228) ;

·         Collinder 232 (Cr 232) ;

·         Collinder 234 (Cr 234) ;

·         Trumpler 14 (Tr 14, Cr 230) ;

·         Trumpler 15 (Tr 15, Cr 231) ;

·         Trumpler 16 (Tr 16, Cr 233).

 

·         Au sud de l’image

Dans ce qu’on appelle les piliers sud (de Carina), l’image la plus remarquable du télescope spatial Hubble est HH666, elle occupe la majeure partie du côté droit de l’image et est assez faible et apparemment ombragée par rapport aux gaz du premier plan. Le reste de ces piliers n’a pas de noms que je peux trouver, et il y en a beaucoup.  Voyez si vous pouvez les trouver.  Le pilier hippocampe, le pilier Cat-a-pillar, le pilier Knifes Edge, les piliers Twin Peaks, le petit pilier, le pilier de la ruche, les piliers jumeaux, les piliers shady Mountain...

 

 

Full & Details astrobin : https://astrob.in/wz36c1/0/

MIXSHO_AIP1_NL_starless_PS_redstars_lumstars LOGO.jpg

RVBstarless_PS_redstars_LOGO.jpg

Bordereau NGC 2207.jpg

NGC_3372description.jpg

  • Like 5
  • Love 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Hé bé, on en voit des choses autour de ce trou de serrure :)

Bonne journée,

AG

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour

 

Beaucoup de détails dans ces nébulosités du Grand Sud, et merci pour les explications.

Share this post


Link to post
Share on other sites

très belles images. On distingue parfaitement la forme allongée d'eta carène due à la présence de la nébuleuse de l'Homonculus . Celle-ci est assez facilement accessible en visuel à fort grossissement

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est presque une peinture de maître! :)

Que de détails dans cette nébuleuse, bravo!

Nathanaël

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By frank-astro
      Bonsoir,
      Une région difficile pour moi car j'ai des arbres plein sud.
      Il faut donc viser juste et cela ne dure pas longtemps. J'ai fait trois soirées sur cette mosaïque de deux images à la 80ED et ASI1600MC + IrCut.
      Gestion des prises avec Stellarmate et traitement Siril + Photoshop.

      M8_M20_80ED_Esprit_ASI1600MC_Ircut_26x240s-202207 by Frank TYRLIK, sur Flickr
       
      Bonne soirée,
      Frank
    • By AstroNOTE-Guillaume
      Bonjour à tous,
      Aller on continue sur la bonne lancée avec sur une nuit la région centrale de la constellation du cygne.
       
      moins de temps de pose que sur le pélican mais le résultat est plutôt pas mal.
       
      4h10 de temps déposé au total en SHO avec la FRA400 et la moravian C3-26000 
       
      La full ici: https://www.astrobin.com/full/e6jmpi/0/
       

    • By stéphane
      Bonjour à tous,

      une image faite dans la nuit du 25 au 26 Mars dernier depuis la Beauce.
      Backfocus complètement dans les choux (ce sera corrigé pour les suivantes) d'où un recadrage très strict.... et la présence d'un magnifique reflet en bas à droite due à Bêta de la Grande Ourse (Merak) bien trop proche de la cible.

      atik460ex + filtres LRVB astronomik + fs60 à f/6.2 sur ma GP
      autoguidage en // avec zwo178mm + zwo30F4

      L : 20 x 300s en binning 1x1
      RVB : 7 x 180s en binning 2x2

      prétraitement imageviewCA
      traitements iris, siril (calibration auto des couleurs), photoshop

      A la taille d'acquisition mais fortement recadrée, donc :



      Annotation Siril :



      a+
      stéphane
    • By la louche du Nord
      Bonjour à tous
       
      Le trognon de saison pendant les éclaircies
       
      GSO-RC10 + réducteur apex 0.65 (250/1340) + 10micron 1000hps + asi294mm (bin2)
      34 L + 25 RVB de (1min) soit 1H50 de pose
       
       

    • By XavS
      Bonjour à toutes et tous,
       
      Ce week-end j'ai pu tester mon nouveau boîtier l'asiair plus et mes nouvelles caméras achetées il y a bientôt 2 ans Les caméras, pas le boîtier
       
      Vendredi soir, tout s'est bien passé. Voici mes images de tests de ce superbe boîtier. J'ai quand même mis plus d'une heure pour le faire fonctionner
       
      Le réglage des caméras a été assez rapide. Le plus chiant a été le Polar Align. Après plusieurs essais infructueux je me suis rendu compte qu'il fallait synchroniser la monture.... Après cette découverte (lol) le PA s'est fait les doigts dans le nez. Un vrai régal.
       
      Pour les tests, les réglages du matériel ont été les même pour toutes les images :
       
      Matériel : C9 sur AZ-EQ6 Pro avec boîtier asiair plus et gestion en eqmod
      Caméra asi 120 mm mini monochrome sur une lunette TS 80/235 pour le guidage
      Caméra asi 1600 mc refroidie à -10° avec le réducteur Célestron (f/6,3) pour les photos
      Dark  : 8 x 300s
      Flats : 21 x 60ms
      Offsets : 17 x 1ms
       
      Et go sur un objet bien brillant pour le premier test, l'amas de l'été, M13 (5 x 300s) :
       

       
      Puis je me suis amusé avec IC5146, la nébuleuse du cocon (18 x 300s). Je ne suis pas très doué pour le traitement informatique mais je trouve qu'elle est pas mal bruitée. Il faudrait peut-être que je passe la 1600 MC à -20° ; à tester A moins que l'un de vous ait un tuto ou veuille bien me donner un coup de main pour le traitement Photoshop
       

       
      Et pour terminer la galaxie NGC5905 (25 x 300s). Mais pourquoi elle ressort bleue C'est assez incroyable qu'aucune des trois images n'aient le même fdc alors que c'est shooté la même nuit.
       

       
      En tout cas, j'ai passé la nuit sur mon smartphone pour voir arriver les photos sur l'application ASI Air. J'étais comme un gosse qui venait d'avoir son cadeau de Noël.
       
      Bon pour un premier test je suis plutôt content. Même si j'aurais pu mieux équilibrer le télescope.
       

       

       
      Par contre, le lendemain soir, impossible de refaire un PA avec l'asi air alors qu'aucun réglage n'avait bougé. Dès que je pointais un objet, ça partait dans les choux ; j'en parle dans ce fil :
       
       
      Vos commentaires et votre aide sont la bienvenue
       
      Bon ciel à toutes et tous.
       
      Xavs
       
       
  • Upcoming Events