Sign in to follow this  
Bruno-

La suite de mon petit guide des constellations : Orion (c'est la saison !)

Recommended Posts

Je continue petit à petit de compléter mon "petit guide des constellations" sur ma page ( http://www.astrosurf.com/bsalque/ ): étoiles doubles, étoiles variables et ciel profond (normalement il est prévu ensuite des descriptions mais je n'aurai sans doute jamais le temps...)

Donc, aujourd'hui : Orion. Comme on peut le voir, il y a de nombreuses étoiles multiples, et pas seulement M42 pour le ciel profond. Le tableau des variables montre que M42 contient plein d'étoiles variables. Celui du ciel profond révèle l'existence d'objets intéressants mais moins connus, notamment NGC 2022 (nébuleuse planétaire assez brillante) et NGC 2112 (riche amas ouvert, mais composé d'étoiles faibles) que je ne connaissais pas. C'est l'intérêt de faire ces catalogues : ça complète mes connaissances du ciel.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Et ce soir le Cancer. Quelques petites galaxies mais deux beaux amas ouverts !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Nickel, je viens de pomper tout ça.

J'ai arrangé à ma sauce en rajoutant 2-3 petits trucs que j'avais pointé qui n'y étaient pas et j'ai mis les valeurs du WDSC pour les doubles que je n'avais pas.

J'ai fini le Cancer : http://www.astrosurf.com/agerard/observ/cancer.html

Orion et les Gémeaux qui me manquaient sont en cours.

Le catalogue se remplit bien ! Bientôt complet, va y avoir de quoi pointer pour toute une vie !
Miiiiiaaaaaammmmm !!!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il est encore loin d'être complet ! Je ne suis pas tout à fait à la moitié en fait. Cela dit, beaucoup des constellations manquantes sont celles de l'hémisphère sud.

Par rapport au projet initial, je crois que je vais laisser tomber définitivement les descriptions. C'est facile de trouver sur Internet des tas de données, mais que c'est long !

Quant à ta dernière remarque (de quoi pointer toute une vie), je te fais quand même remarquer que les objets du ciel profond sont presque tous accessibles sans problème à un télescope de 200 mm (galaxies jusqu'à la magnitude 12,5 par exemple - un tel télescope permet d'atteindre et parfois dépasser 13,0) et que, par conséquent, il y en a des milliers d'autres accessibles à de plus gros télescopes. Ne me dis pas que tu garderas toute ta vie ta FS128 ? Si ? Ah, dans ce cas...

Pour ma part, j'espère aussi aller voir l'hémisphère sud, mais les catalogues ne sont pas prêts, alors pas pour l'instant...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je viens d'ajouter trois constellations très riches en galaxies : la Grande Ourse, les Chiens de Chasse et la Chevelure de Bérénice (je n'ai pas encore osé faire la Vierge...) Il y a 300 objets du ciel profond dans ces trois constellations ! (des galaxies pour la plupart)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Eh bien, il est plutôt vaste ton programme d'observation des étoiles doubles, dans Orion !

Pour les distances, je me demande si tu n'indique pas trop de précision. Surtout pour des étoiles situées à plus de 1000 al et pour lesquelles on n'a pas de parallaxes précises.

Bon, pendant ce temps là j'ai continué avec deux petites constellations pour les galaxophiles : le Sextant et le Lièvre. Et j'ai modifié un peu la présentation. Il y a notamment une rubrique "le dessin du jour" où je présenterai peu à peu mes dessins, au fur et à mesure que je les remettrai au propre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

encore ! mais je n'arrive plus à suivre !

Pour les distances, c'est le chiffre qui est donné par hipparchos-tycho. Leur précision vaut ce qu'elle vaut. Tout ce que ça me sert c'est d'avoir une indication sur la proximité ou l'éloignement d'une étoile ce qui me donne une idée de sa luminosité relative, mais aussi pour savoir si une double est optique ou un vrai couple binaire. Après ça me coûte pas plus de marquer 172 au lieu de 200. Je fais déjà sauter la virgule c'est pas mal.

Super tes dessins dis-donc !

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'après "Guide", T Lyr a un B-V de plus de 5, alors que R Lep n'en est qu'à 2,7. Où as-tu vu que R Lep est plus rouge ? Sinon, il y a U Cam, avec un B-V de presque 5 (une étoile proche de la cascade de Kemble).

Le fichier "Potporri.txt" de la SAC Database (tu dois connaître, je suppose) indique que :

V HYA 10 51.6 -21.3 6.5-12 533 REDDEST KNOWN

D'après "Guide", V Hya a un B-V de 2,6...

Apparamment tout le monde n'est pas d'accord sur la question. Faut-il regarder les indices de couleur B-V (comme je l'ai fait), ou bien les V-R, ou encore la température de surface (comme tu l'as fait) ? Le mieux est d'aller voir sur place : ces petites étoiles toutes rouges sont toujours amusantes à observer.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah ??
J'ai trouvé cette info sur plusieurs sites internet, au moins 3 différents (par google "etoile de Hind + rouge)

sur Starry night R lep est donnée à BV 2,70 pour 1647° K de t° de surface.

T lyrae à BV 5,46 pour 1365°
V Hya est à 2,60 à 1753° K

Par contre sur ce fichier : http://www.lowell.edu/cas/news/2003_july.pdf


quote:
The brightest "very red" stars
(Brian Skiff)
version: 25 Oct 2001

---generally V < 7 and mostly not large amplitude
---B-V > 2.0 (R Dor is brightest star as late as type M8)
---well-known fainter cases (T Lyr, Es-Birm 365)
o = not plotted on BSA


HR HD/other GCVS RA (2000) Dec V B-V MK

423 HD 8879 R Scl 1 26 58.1 -32 32 35 5.8 3.9 C6,5
977 HD 20234 TW Hor 3 12 33.2 -57 19 18 5.7 2.3 C7,2
1492 HD 29712 R Dor 4 36 45.6 -62 04 38 5.5 1.6 M8IIIe
1607 HD 31996 R Lep 4 59 36.3 -14 48 23 7.7 5.7 C7,6e
1648 HD 32736 W Ori 5 05 23.7 +01 10 39 6.2 3.5 C5,4
1845 HD 36389 119=CE Tau 5 32 12.8 +18 35 39 4.4 2.1 M2Iab-Ib
1977 HD 38307 Y Tau 5 45 39.4 +20 41 42 7.0 3.0 C6,4
2308 HD 44984 BL Ori 6 25 28.2 +14 43 19 6.2 2.3 C6,2
2405 HD 46687 UU Aur 6 36 32.8 +38 26 44 5.3 2.6 C5,3
2591o HD 51208 NP Pup 6 54 26.7 -42 21 56 6.3 2.2 C7,2
o HD 54361 W CMa 7 08 03.4 -11 55 24 7.0 2.4 C6,3
3541 HD 76221 X Cnc 8 55 22.9 +17 13 53 6.6 3.4 C5,4
o HD 85405 Y Hya 9 51 03.7 -23 01 02 6.6 3.8 C4,5
o HD 86111 X Vel 9 55 26.1 -41 35 13 7.2 4.3 C6,4
o HD 88539 AB Ant 10 11 53.8 -35 19 29 6.8 2.3 C6,3
4153 HD 91793 U Ant 10 35 12.8 -39 33 45 5.4 2.9 C5,3
4163 HD 92055 U Hya 10 37 33.3 -13 23 04 4.8 2.8 C6,3
4195 HD 92839 VY UMa 10 45 04.0 +67 24 41 6.0 2.4 C6,3
BD-20 3283 V Hya 10 51 37.3 -21 15 00 6.8 5.5 C6,5e
HD 108105 SS Vir 12 25 19.9 +00 47 54 6.6 4.2 C6,3
4846 HD 110914 Y CVn 12 45 07.8 +45 26 25 4.9 2.5 C5,4
o Es-Birm 365 DY Cru 12 47 24.7 -59 41 41 8.9 5.8 C
HD 112559 RY Dra 12 56 25.9 +65 59 40 6.4 3.3 C4,4
o HD 115236 UY Cen 13 16 31.8 -44 42 16 7.0 2.9 S6/8
5644 HD 134453 X TrA 15 14 19.2 -70 04 46 5.8 3.6 C5,5
o HD 160435 V Pav 17 43 18.9 -57 43 26 6.7 4.2 C6,4
BD+36 3168 T Lyr 18 32 20.1 +36 59 56 8.5 5.5 C6,5J
7089o HD 174325 S Sct 18 50 20.0 -07 54 27 7.5 3.1 C6,4
7220 HD 177336 V Aql 19 04 24.2 -05 41 05 7.5 4.2 C5,4
o HD 180953 V1942 Sgr 19 19 09.6 -15 54 30 7.0 2.4 C6,4
HD 183556 UX Dra 19 21 35.5 +76 33 35 5.9 2.9 C7,3
o HD 184283 AQ Sgr 19 34 19.0 -16 22 27 7.3 3.4 C7,4
HD 192737 RT Cap 20 17 06.5 -21 19 04 7.5 4.0 C6,4
8145 HD 202874 T Ind 21 20 09.5 -45 01 19 6.0 2.4 C7,2
8156 HD 203133 Y Pav 21 24 16.8 -69 44 02 6.4 2.8 C7,3
8297 HD 206570 V460 Cyg 21 42 01.1 +35 30 37 6.1 2.5 C6,3
8316 HD 206936 mu Cep 21 43 30.5 +58 46 48 4.1 2.3 M2Ia
8521 HD 212087 pi-1 Gru 22 22 44.2 -45 56 53 6.6 2.0 S5,7
HD 212466 RW Cep 22 23 07.0 +55 57 48 6.7 2.3 K2Ia-0
9004 HD 223075 19=TX Psc 23 46 23.5 +03 29 13 5.0 2.6 C7,2



R Lep est à BV 5,7 !
Bon je sais pas quoi penser

[Ce message a été modifié par HaleBopp (Édité le 27-02-2004).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon, tant pis... L'essentiel, c'est de penser à pointer de temps en temps ce type d'étoiles, très spectaculaire (même quand elles sont faibles elles montrent leur couleur rouge).

Sinon, je viens de rajouter le Lynx, la Licorne, Persée et le Petit Lion. Du coup, il ne manque comme constellations visibles chez nous que : Crv, Crt, Eri, For, Hya, Pup, Scl, Vir.

J'ai compté le nombre d'objets du ciel profond par constellation, pour les constellations visibles depuis chez nous (donc sans compter Ant et Phe) qui sont terminées. Au total, il y a 1609 objets. Comme la Vierge, l'Éridan et l'Hydre sont des constellations très riches, ça devrait faire plus de 2000. En ajoutant le ciel austral, peut-être près de 3000. Tout ça accessible à un télescope de 200 mm (sauf exceptions pour certaines nébuleuses, et sachant que des galaxies un peu plus faibles sont observables dans un 200). Le Night Sky Observer's Guide en répertorie 3004 - il va plus loin en magnitude mais ne couvre pas tout le ciel. Néanmoins, je retiens qu'au moins 2000 objets sont observables dans un 200 mm. Mais je ne les ai pas encore tous obvservés... (l'intérêt de faire ces listes, c'est que ça me fait un programme d'observation !)

[Ce message a été modifié par Bruno Salque (Édité le 27-02-2004).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et voici la Coupe et le Corbeau. Dans les jours qui viennent il n'y aura plus rien car je vais partir quelques jours.

Pour le WDS, je crois que je vais me contenter d'utiliser la version 2002 pour l'instant : j'ai fabriqué un fichier qui devrait me permettre de corriger toutes mes données d'étoiles doubles qui provenaient du Sky Catalogue 2000 qui, comme son nom de l'indique pas vraiment, date de 1985...

Restent quelques grosse constellations, dont la Vierge, qui sera peut-être la prochaine...

Share this post


Link to post
Share on other sites

je viens à mon tour de finir le Corbeau, la coupe et le petit Lion :
http://www.astrosurf.com/agerard/observ/corvus.html
http://www.astrosurf.com/agerard/observ/crater.html
http://www.astrosurf.com/agerard/observ/leo%20minor.html

J'ai rajouté qq trucs notamment les petits astérismes Jaws et Stargate qui sont sympa comme tout dans le corbeau (à côté de M104).

Share this post


Link to post
Share on other sites

je viens de terminer les chiens (le grand, le petit et les chasseurs) :

http://www.astrosurf.com/agerard/observ/canismajor.html

http://www.astrosurf.com/agerard/observ/canisminor.html

http://www.astrosurf.com/agerard/observ/canesvenatici.html


Ah, Bruno, je viens de voir que tu as modifié les étoiles doubles sur la constellation d'Andromède. Je vois qu'elles sont plus récentes et que tu intègres la date, c'est bon. Ca a l'air de provenir du WDSC mais les données des AD et Dec sont plus précises, d'où les sors tu ?
Et tu fais tout ça à la main ou tu as une procédure automatisée ?

Autre question (j'ai un doute soudain) quand tu mets que STF 2985 a pour spectre G2IV-V, cela signifie que A a une luminosité intermédiaire entre les classes IV et V ou bien que A est G2IV et B G2V ?

[Ce message a été modifié par HaleBopp (Édité le 05-03-2004).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'an passé j'avais transformé les fichiers du WDS téléchargés au site que tu m'avais indiqué en un fichier unique écrit dans un format plus "Sky Catalogue". Ce fichier a été créé une fois pour toute par un petit programme que j'ai écrit, et me sert de référence désormais. Il est d'ailleurs donné en lien sur mon site : il y a d'une part le catalogue, et d'autre part les notes.

Pour la précision des coordonnées, ben... elle vient du WDS. Si tu regardes bien, les coordonnées précises sont données dans les colonnes de droite. Ce sont ces coordonnées que j'ai utilisé. Mes premières listes utilisaient le Sky Catalogue, qui est moins précis. Par contre, je continue à arrondir les magnitudes au dixième parce que je ne vois pas trop l'intérêt de les donner au centième, d'autant que le plus souvent la marge d'erreur est plus grande qu'un centième (si on compare les magnitudes données par le WDC avec celle d'autres catalogues).

J'ai par ailleurs extrait de mon gros fichier de référence toutes les étoiles doubles qui répondent aux critères de sélection (qui sont expliqués sur une des pages). Comme ces critères sont mathématiques (m1<=7.0, etc.) c'était assez facile.

À présent, je vais reprendre les listes d'étoiles doubles faites avec le Sky Catlogue et remplacer chaque ligne par celles de ce fichier. C'est ce que j'ai fait avec Andromède. Il faut le faire à la main (en fait à la souris... - copier-coller) et ce sera assez long, mais c'est quand même mieux. Du moins je m'arrête au catalogue 2002 et je ne vais pas les remettre tout le temps à jour...

Pour le type spectral, c'est celui donné par le WDS, donc je pense que IV-V signifie "intermédiaire entre IV et V".

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, pour le type spectral je viens de vérifier, c'est bien ça. Quand le WDS donne les deux types, il y a un '+' ou un espace.


Share this post


Link to post
Share on other sites

ok merci pour les précisions.

De mon côté, je ne mettrai à jour en 2003 que lorsque j'aurai terminé de transcrire toutes mes notes, et il m'en reste encore un paquet.
Je trouve aussi que ton idée de mettre les composantes AB à gauche et le spectre complet est bonne. Je m'en inspirerai. Par contre je laisserai les coordonnées simples, ça me va très bien comme ça.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et ce soir, outre un petit dessin de l'amas Coma dans la rubrique "le dessin du jour", la constellation tant attendue... Déesse de la justice et des moissons, grande dame du ciel, voisine de la Balance et qui tient dans sa main un épi de blé, la plus grande des constellations du zodiaque, la seconde de toutes les constellations... [je recopie le livre, là]

... j'ai nommé : la Vierge ! Et ses 289 galaxies jusqu'à la magnitude 12,5 ! (enfin, 288 plutôt, car 3C 273 est un quasar, bon, disons 289 objets extra-galactiques...) Que de boulot. Mais c'est fait, c'était le plus dur (encore que, le Centaure me paraît redoutable aussi).

Pfiouu, 289 galaxies ! (et quand je pense qu'avec un 200 mm on peut même atteindre la magntiude 13 en galaxies.)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je viens de rajouter la Licorne, constellation très discrète et largement sous-fréquentée mais qui contient de vrais bijoux :
http://www.astrosurf.com/agerard/observ/monoceros.html

j'ai rajouté qq objets en ciel profond, en particulier les astérismes Harrington.

Ah au fait tu me demandais la liste de ces fameux Harrington's STAR et la page est à nouveau disponible :
http://www.gatecom.com/~ckessler/STAR_List.htm

tout en bas il y a qq photos, ça permet de voir la gueule qu'ils ont.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this