jpch84

conséquence du mauvais placement du secondaire?

Recommended Posts

Bonjour,

J'ai un Newton 500 Fd3.3 depuis quelques jours, j'ai voulu vérifier le placement du secondaire avec un Concenter TS, ben rien a faire impossible d'avoir un secondaire rond qui colle sur un des cercles concentriques.

Après quelques investigations je me suis aperçu que le secondaire était décalé d'environ 5mm dans un sens, dans l'autre il me semble moins mais je ne sais pas le mesurer.
Le support du secondaire est parfaitement centré, c'est au moment du collage que cela a du décaler.

 

J'ai entendu dire un paracorr sur un Fd3.3 rendait la collimation encore plus sensible, il y a t'il un risque avec un tel décalage que la correction de coma soit différente entre les bords même si ce sera toujours ok au centre?

Et en astrophoto quelle conséquences?

Bref c'est important ou on s'en fou?

PXL_20220422_235912098.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

J'ai peut-être mal compris mais ce n'est pas juste l'offset du secondaire implémenté au collage ?

 

Par ailleurs avec le Concenter, pour avoir une lecture correcte il faut que sa pupille soit à la distance où le bord du primaire coïncide avec le bord du secondaire est-ce que c'est le cas ?

 

Avec un tel engin (SV 500 ?) je te conseille fortement d'investir dans des outils Catseye pour une collimation optimale.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, danielo a dit :

J'ai peut-être mal compris mais ce n'est pas juste l'offse

Je crois pas, le PO est à gauche non?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui mais le PO secondaire peut tourner autour de son axe ?

Edited by danielo

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 22 minutes, danielo a dit :

Oui mais le PO peut tourner autour de son axe ?

Je dirais plutôt que le secondaire peut tourner autour de son axe.

Je l'explique dans le petit tuto suivant qui pourra te servir s'il faut au final recoller ton secondaire s'il n'est pas possible de le réorienter : http://www.reto.fr/marquage/index.html

 

On a vu le même genre de problème récemment :

Voir le dessin de Lyl en fin de topic.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, den b a dit :

Je dirais plutôt que le secondaire peut tourner autour de son axe.

Oui c'est ce que je voulais dire merci pour la correction :)

Edited by danielo
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Effectivement, il faudrait peut-être replacer le secondaire dans l'axe du PO. Moi j'ai réussi à le remettre avec un oculaire de collimation ( ce n'est qu'un 150mm F/D5). Pour ce faire il faut le tourner sur son axe et peut-être regler aussi sa hauteur.

David. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le problème c'est que sa hauteur et la rotation ne sont pas en cause, ils sont déjà placés au mieux, mais comme le montre la photo il a été collé à gauche de 5mm en regardant par l'oculaire.

Cela pourrait se régler par l'araignée mais le décalage est trop important, il faudrait recoller le mirroir sur son support qui lui est bien centré.
Mais ma question est ce critique avec un paracorr?

Sinon la collimation se réalise très bien et ça croustille sur la lune au moins au centre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un décalage latéral comme ceci n'empêche pas une bonne collimation du télescope étant donné que par rapport à sa position idéale, le secondaire est translaté selon un axe qui appartient au plan du miroir secondaire. Ce qui compte c'est que l'orientation du plan du miroir soit bonne. Donc en faisant le réglage sur une étoile, tu pourras avoir une tache de diffraction parfaite et des images bien nettes.

Tu peux te représenter la situation comme si tu avais un miroir secondaire surdimensionné avec un cache noir sur le côté inférieur (au lieu d'un cache noir, en réalité ici, il manque du verre).

Le problème que tu vas avoir c'est que le champ de pleine lumière n'est pas centré dans l'oculaire. En visuel, c'est surement peu important. En astrophoto, c'est plus gênant. Si le télescope est tout neuf, il y a de quoi faire une réclamation au vendeur (5mm ça commence quand même à faire pas mal).

 

  • Like 3
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

@jpch84, sur ta photo, tout en haut du post, on voit qu'il y a eu une bidouille sur une branche de l'araignée, n'est-ce pas ? Peut-être que ton problème vient aussi de là. 

David. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

Quel est ce matériel ? En as-tu parlé au fournisseur (commerce, artisan ?) ou bien au vendeur (si achat d'occasion) ? Un 500 à F/D 3,3, tu es sur de l'artisanal, non ?

 

Cdt.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

voilà qui est clair @eroyer merci.

@David G la bidouille c'est juste les fils de la résistance chauffante, l'araignée et le support du secondaire sont eux parfaitement centrés, c'est le "collage à coté" qui pèche un peu.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est la longueur des branches qui te chiffonne et tu n'arrives pas à centrer ton secondaire ?

Alors démonte l'araignée et remonte là à 90/180° pour te donner de la latitude de réglage.

Parce que effectivement si tu corrige l'assiette du secondaire, le faisceau peut être centré mais ton plan image un peu trop tilté.

 

Marc

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ok ta réponse et mon message se sont croisés => offset du secondaire certainement probablement normal (sinon direction recollage).

 

Edited by patry

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 28 minutes, jpch84 a dit :

la bidouille c'est juste les fils de la résistance chauffante, l'araignée et le support du secondaire sont eux parfaitement centrés, c'est le "collage à coté" qui pèche un peu.

Ok ça paraissait être autre chose.👍

Share this post


Link to post
Share on other sites

Fin de l'histoire:  en bidouillant un peu j'ai fait une rotation au secondaire, à partir de là tous s'est mis à tourner à peu près rond.
les cercles concentriques, les 3 pattes de support du primaire bien visible et géométrique, la collimation, tout baigne à peu près.

Possible qu'il m'est été livré avec un secondaire collimaté mais pas bien placé en rotation, bizarre.

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, jpch84 a dit :

Cela pourrait se régler par l'araignée mais le décalage est trop important, il faudrait recoller le miroir sur son support qui lui est bien centré.
Mais ma question est ce critique avec un paracorr?

Sinon la collimation se réalise très bien et ça croustille sur la lune au moins au centre

 

Pas d'impact sur la coma. Juste sur le vignettage qui sera assymétrique : en bord de champ d'un occulaire à large champ, la portion de primaire vu sera plus réduite d'un côté que de l'autre.

La coma ne dépend que de la distance à l'axe optique, donc si l'axe optique est au centre, même distance en bord de champ = même coma, indépendamment du vignettage.

 

Il y a 3 heures, jpch84 a dit :

Possible qu'il m'est été livré avec un secondaire collimaté mais pas bien placé en rotation, bizarre.

 Tout à fait possible.

 

Ci joint une méthode intéressante pour ce genre de télescopes (ici un 600/2000) à faire avec un laser Howie Glatter : voir photos du porte oculaire prise de l'intérieur du télescope.

On dessine une mire avec 2 cercles :

- un cercle du diamètre du porte oculaire

- un cercle du diamètre du petit axe du secondaire et décalé de l'offset

 

Ensuite on découpe le trou du porte oculaire et on place la mire à l'intérieur du tube.

 

Bien sur il faut aussi collimater sur l'axe au laser en même temos à peu près.

 

Quand c'est bien réglé, on a un cercle bien rond qui correspond à la mire.

 

(Ici c'est un Newton Cassegrain, le TJMS de Planète Sciences le à Buthiers,  le primaire est percé au centre d'où la zone d'ombre autour du tube)

 

 

IMG_20220422_000212368.jpg

Edited by olivdeso

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, jpch84 a dit :

collimation, tout baigne à peu près.

Possible qu'il m'est été livré avec un secondaire collimaté mais pas bien placé en rotation, bizarre.

C'est le problème de la plupart des supports de secondaire du commerce, on ne peut pas les bloquer en rotation.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 23/04/2022 à 02:47, jpch84 a dit :

J'ai entendu dire un paracorr sur un Fd3.3 rendait la collimation encore plus sensible

 

Oui la collimation sera plus critique et lié au diamètre D de l'instrument, si l'on considère l'erreur FAE (focuser axial error, ici) responsable du tilt au niveau du plan focal celle ci devra au moins être réduite à FAE = 0.034D sans correcteur et à FAE = 0.0023D avec le TV Paracorr II soit un rapport de réduction 1 à 15 ! Plus question d'à peu près ici, c'est qu'il va falloir être un poil plus pointilleux ;) et surtout pour de l'astrophoto. Il est également très important que l'axe optique passe par le centre du correcteur sinon il y aura aussi de la coma au centre du champ.

 

Je rappel aussi que pour un tube court l'erreur PAE (primary axial error) qui est l'erreur la plus importante pour garantir une bonne collimation vaut : PAE = 0.005 (F/D)^3, elle croit donc avec le cube du rapport F/D de l'instrument donc à 3.3 cela devient très sensible aussi :) 

 

En conclusion il faut les bons outils pour atteindre ce niveau de précision et sinon collimation sur une étoile (bon courage !).

 

Sinon pour ton problème der secondaire et comme suggéré par BL Lac plus haut demandes au fabricant de ton dobson il sera le plus même de t'aiguiller.

Edited by jgricourt

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 23/04/2022 à 18:54, danielo a dit :

C'est le problème de la plupart des supports de secondaire du commerce, on ne peut pas les bloquer en rotation.

 

C'est pour cette raison que j'ai usiné un nouveau boitier fixe d'araignée en y intégrant 2 vis de réglage/blocage en rotation du miroir secondaire. C'est le même principe que le réglage en azimut d'une monture : un téton est fixé dans le support du miroir et les 2 vis à tête moletée sont maintenues dans le boitier fixe. Une lumière dans le boitier fixe permet un débattement de plus ou moins 15° en rotation du miroir. Le tout est contenu dans le profil du secondaire, aucune obstruction supplémentaire. Avec ce système, la collimation est beaucoup plus aisée :

 

62664d4fd95d8_Araigneefixeannotee.jpg.894e4d8ac890d4bc87b5e6a8383a8264.jpg

 

PS : depuis cette photo, les branches d'araignées ont été découpées dans de l'inox poli B|

 

  • Like 2
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Discret68 a dit :

 

C'est pour cette raison que j'ai usiné un nouveau boitier fixe d'araignée en y intégrant 2 vis de réglage/blocage en rotation du miroir secondaire

Superbe ! Je compte faire qqch de similaire sur le mien mais il n'y a pas bcp de place derrière un secondaire de 75...

Share this post


Link to post
Share on other sites
à l’instant, danielo a dit :

Superbe ! Je compte faire qqch de similaire sur le mien mais il n'y a pas bcp de place derrière un secondaire de 75...

Merci.

 

Ben, par rapport à un miroir de 100, il faut réduire la plupart des dimensions de 25%, c'est jouable !

 

Petit conseil également pour faciliter la rotation du miroir : placer une petite plaque inox entre le support tournant (généralement en alu) au niveau de l'appui des vis de collimation. L'alu étant relativement tendre, les vis ont tendance à marquer la surface de l'alu et ça finit par entraver la rotation du miroir.

Arrondir les extrémités de vis ou mettre un écrou borgne en bout des vis réduit le frottement et facilite la rotation.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 30 minutes, Discret68 a dit :

Petit conseil également pour faciliter la rotation du miroir : placer une petite plaque inox entre le support tournant (généralement en alu) au niveau de l'appui des vis de collimation. L'alu étant relativement tendre, les vis ont tendance à marquer la surface de l'alu et ça finit par entraver la rotation du miroir.

Arrondir les extrémités de vis ou mettre un écrou borgne en bout des vis réduit le frottement et facilite la rotation.

C'est déjà le cas : vis à bout pointeau arrondies à la lime en appui sur rondelle inox.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je te conseil l'achat du kit catseye adapté à ton Fd , j'ai le même genre de dob que toi et j'en suis très content. Le Cheshire s'adapte au Fd et tu peux avoir un cercle parfait en réglage initial du secondaire. Après la colim au primaire et secondaire et vraiment réalisable au poil de cul avec les deux outils optiques. Bref je ne pourrai pas m'en passer :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, John deuxsource a dit :

j'ai le même genre de dob que toi et j'en suis très content.

 

Ton secondaire est réglable en rotation ? T'aurais des photos ? 

 

Merci ! 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By ngc_7000
      Bonjour
       
      Je souhaiterai connaître l’écart de performance entre les « petites lunette s» genre ASKAR (200mm~500mm) et les téléobjectifs en fixe Canon en série L.
      Sachant que je suis avec une camera avec capteur APS-C
       
      Je regarde plus le Canon 300 f4 d’occase en comparaison avec l’Askar FRA 300
       
       
      Qq'un a fait un comparatif ?
    • By Albireoo
      Salut la communauté.
      J'ai acheté un EvScope 2 d'occasion sur Astroshop. Je n'arrive pas à avoir une image nette. J'ai été aux deux extrêmes de la mise au point (la grosse molette à l'arrière du tube). On a toujours cet effet "grosse boule" quand on vise une étoile. Du coup le scope ne se met pas en station avec un ciel aussi pourri et cet objet improbable dans son champ.
      - J'ai l'appli dernière version
      - Voyant rouge allumé
      - A priori pas de problème de collimation. L'araignée est bien centrée. J'ai mis une photo qui n'est pas de moi (piquée sur le forum :-) )mais c'est ce que je vois.
      - J'ai contacté le support Astroshop qui m'a fait une première réponse rapide mais pour avoir plus d'infos.

      Quelqu'un aurait une idée ?
      Merci d'avance.

    • By olivufu
      Bonjour,
      J'expérimente une petite isolation thermique d'un c9 (et d'un c6) pour limiter le différentiel température du primaire (et de l’intérieur) encore à température ambiante, avec le tube qui lui se refroidit très vite en extérieur. En limitant ces échanges thermiques, j'espère pouvoir obtenir une image très propre rapidement, voire dès la sortie du tube, à fort grossissement.
      J'avais déjà des résultats très intéressants avec une isolation grossière (pare soleil de voiture) et avec en bonus une lame qui ne s'embuait pas sur des sorties de quelques petites heures, et je pense que cela sera encore mieux désormais (ou pas, ça reste expérimental).
       
      Étape 1 : isoler le tube avec 5mm de mousse isolante qui passe sous les queues d’aronde. En plus c'est clair au lieu d'être noir.

       
      étape 2 : pare-buée

       
      étape 3 : uniformiser avec 5mm d'isolant sur toute la longueur

       
      On verra si :
      1) la buée parvient quand même à s'installer avec un tube qui ne se refroidit plus du tout à la même vitesse en recherchant à retarder ce processus.
      2) je peux pousser fort dès la sortie du tube sans constater d’échanges thermiques néfastes, repérables sur startest rapidement
       
      Si vous avez un avis sur la question, je suis peut-être totalement à côté de la plaque mais ce n'est pas désagréable d'essayer par mauvais temps de toute façon, n'hésitez pas à échanger.
       
    • By Maurice Briend
      Bonjour à tous,
      Je publie  cette Mosaïque de deux images  réalisée à l'aide de mon Astrographe Rasa 11''le temps de pose  total représente 10heures en sections de 300sec,on peut remarquer une Nébuleuse  Planétaire  assez discrète  au sud ouest  de l'image, je pense  il s'agit  de PK-111,la liste des objets en présence  et mentionnée  en bas de l'image; Merci à vous

    • By Showto
      Bonsoir, je souhaite faire l'acquisition d'un télescope, j'ai un budget max de 450€ j'habite en campagne donc peu de pollution lumineuse, j'aimerai voir du planétaire mais surtout du ciel profond. Je suis débutant enfin j'ai une lunette astronomique mais pas terribles mais j'ai quand même déjà un peu observer et donc j'ai beaucoup entendu dire que les Dobson ont un très bon qualité/prix et je sais qu'un gros diamètre capte + de lumière et je voulais savoir si le Dobson skywatcher 203/1200 était vraiment mieux pour 100€ de plus que le 150/1200 car c'est vraiment 450€ max si il y a une différence ? Merci pour votre aide !
  • Upcoming Events