Los_Calvos

NGC 3199 "Banana Nebula"

Recommended Posts

Posted (edited)

Hello, notre cible es tune nébuleuse pas très souvent imagée, elle nous a pris beaucoup de temps pour trouver une belle colorimétrie, qui , nous l’espérons, vous plaira.

 

NGC-3199 & Me-WE 1-2

 

NGC 3199 se trouve à quelque 15 000 années-lumière de nous, dans la constellation australe de la Carène. Elle est également connue comme la nébuleuse de la Banane. Cette nébuleuse mesure quelque 75 années-lumière sur la plus grande dimension de cette image en fausses couleurs évoquant quelque fantomatique apparition. Bien que l'image révèle une forme d'anneau plus ou moins complet, ce dernier semble très déséquilibré, le bord inférieur étant nettement plus brillant. Près du centre de l'anneau se trouve une étoile de Wolf-Rayet (WR 18 ou HD 89358), un objet stellaire chaud et à la faible espérance de vie qui génère d'intenses vents stellaires. Les étoiles de Wolf-Rayet sont connues pour former des nébuleuses aux formes originales lorsque leurs vents puissants balayent le matériau interstellaire environnant. Dans le cas présent, on pensait jusqu'alors que le bord brillant de la nébuleuse correspondait à une onde de choc formée par l'étoile traçant sa route dans un milieu homogène, comme l'étrave d'un bateau fendant les flots. Mais de récentes mesures ont montré que l'étoile ne se déplaçait pas directement en direction du bord brillant. Aussi l'explication la plus probable serait que le matériau environnant ne soit en fait pas si homogène que ça, mais forme au contraire des concentrations plus denses au voisinage du bord brillant de NGC 3199.

Dans le coin en haut à gauche de l’image, on peut discerner une bulle, c’est la Nébuleuse planétaire Me-WE 1-2 ou PK283-01.2

 

Full & Details astrobin : https://astrob.in/s7iug0/0/

NGC-3199 composée copieLOGO.jpg

Bordereau NGC 3199.jpg

Edited by Los_Calvos
  • Like 5
  • Love 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Prem's apparemment. Je suis pas fan du SHO globalement. Mais je viens saluer la qualité du signal et la grande finesse. Bravo 👍

 

JF

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour

 

Jolie banana du grand Sud, on voit également une bulle de gaz en haut à gauche

 

 

Citation

 Dans le cas présent, on pensait jusqu'alors que le bord brillant de la nébuleuse correspondait à une onde de choc formée par l'étoile traçant sa route dans un milieu homogène, comme l'étrave d'un bateau fendant les flots. Mais de récentes mesures ont montré que l'étoile ne se déplaçait pas directement en direction du bord brillant. Aussi l'explication la plus probable serait que le matériau environnant ne soit en fait pas si homogène que ça, mais forme au contraire des concentrations plus denses au voisinage du bord brillant de NGC 3199.

 

 

Oui, une hypothèse similaire est avancée pour expliquer l'aspect asymétrique de la bulle Ngc 7635.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

@Jeffbax :" Prem's apparemment. Je suis pas fan du SHO globalement." j'ai posté deux versions plus exotiques en couleurs sur astrobin, une en H-OH-O et l'autre en OHS pour faire ressortir la "banane" ;-)

 

@christian_d : la bulle en haut à gauche est la nébuleuse planétaire Me-WE 1-2 ;-)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By NONO35
      Bonsoir à tous,
      Je vous poste un très grand classique mais me concernant je continue mes premières en CP...
      Prise de vue en une soirée :
      2h en Halpha et 1 H en OIII filtres BAADER 6nm CMOS
      TS 94 EDPH avec correcteur F4.4 (414 mm de focale)
      Caméra QHY 268 MM Gain 58 
      Monture Ioptron GEM28
      Autoguidage Altair 290MM avec filtre 642ProPlanet
      Traitement SIRIL + Photoshop et STARLESS (StartNETv2) avec réduction d'étoiles
      Très bon ciel à vous,
      Bruno
       
      Tout d'abord la HOO
      Puis la HOO starless avec réduction d'étoiles
      Et pour finir le Mixte HOO 50% et "STARLESS" 50%



    • By NONO35
      Bonsoir à tous,
      Je vous poste un très grand classique mais me concernant je continue mes premières en CP...
      Prise de vue en une soirée :
      2h en Halpha et 1 H en OIII filtres BAADER 6nm CMOS
      TS 94 EDPH avec correcteur F4.4 (414 mm de focale)
      Caméra QHY 268 MM Gain 58 
      Monture Ioptron GEM28
      Autoguidage Altair 290MM avec filtre 642ProPlanet
      Traitement SIRIL + Photoshop et STARLESS (StartNETv2) avec réduction d'étoiles
      Très bon ciel à vous,
      Bruno
       
      Tout d'abord la HOO
      Puis la HOO starless avec réduction d'étoiles
      Et pour finir le Mixte HOO 50% et "STARLESS" 50%



    • By Jean-Claude Mario
      Bonjour à tous, voici une image de M27 en L HOO RVB : la luminance à été faite avec le 500 depuis la banlieue de Nice et les couches HO RVB ont étés réalisées depuis la Corse .
       
      Tout a été remis au format d'acquisition du 500 avec un ECH de 0.43".
       
      Pour les couleurs, celles issues de l'assemblage hoo (pour les extensions) ne ne convenaient pas du tout, j'ai trouvé un compromis donnant des couleurs plus irisées que je préfère.
       
      La difficulté étant de gérer les transitions entre les hautes et basses lumières, là aussi histoire de compromis.
       
      Je trouve les extensions quelque peu bruitée, j'aurai pu les adoucir un poil, mais bon un peu de bruit est acceptable aussi.
       
      Image d'un crop du champ complet, j'ai préféré "rentrer" dans la nébuleuse, cliquer pour accéder à une version en pleine résolution : 
       
       

       
      Les données d'acquisition :

       
       
      La couche OIII faite au 360, sortie d'empilement et délinéarisée réduite à 1200 pixels :
       

       
       
      La couche OIII faite au 360 traité en fausse HDR à la mano :
       

       
       
      La luminance faite au T500 délinéarisée, avant traitement, réduite à 1200 px :
       
      Cliquer pour la full :
       

       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
      Jean-Claude Mario
       
    • By Colmic
      Bonsoir,
      la semaine dernière je suis allé chercher ma nouvelle acquisition : une superbe lunette APM LZOS 130/780 qui n'avait encore jamais vu le ciel (je salue au passage son ancien proprio qui se reconnaîtra et lui passe toutes mes amitiés !)

       
      Avec son bulletin interféro qui augurait du bon pour un réfracteur pourtant ouvert à F/6 seulement : Stehl 0.983 et lambda/47 RMS

       
      Fournie avec son correcteur APM Riccardi, elle couvre soit-disant le plein-format (champ plan de 60mm selon la doc), ce qui restait à voir...

       
      Premières impressions :
      - c'est du très beau matos, ça respire le costaud
      - la crémaillère 3.7" APM est une vraie œuvre d'art, largement au niveau d'un FeatherTouch, avec 2 colliers rotatifs intégrés et une MAP démultipliée très douce
      - la crémaillère dispose de 2 colliers rotatifs, le premier à l'avant de la crémaillère pour ajuster la position du chercheur, le second en sortie de crémaillère pour tourner la caméra sans bouger le chercheur
      - plein de bagues sont imbriquées, M82, M68, M63 et 2 click-lock coulant 2" et 31.7
      - une fois repliée elle mesure à peine plus que la FSQ106, elle peut largement passer en avion en bagage cabine
      - selon la doc elle pèse 9kg mais j'ai l'impression que c'est sans les colliers, de plus le poids du triplet la fait pencher vers l'avant
      - elle est livrée dans une très belle malle type flight-case mais le poids de l'ensemble est incompatible avec du nomade, donc je l'ai mise dans le sac de ma FSQ !
       
      Après avoir commandé les bagues allonges M68 pour atteindre le backfocus, j'ai pu tester le tout vendredi soir dans le Vexin (70km de Paris).
      Voici donc la toute première lumière de cette lunette, sous un ciel assez pollué, mais le but était de tester si tout allait bien (backfocus, tilt, MAP etc..).
      Ici, montée sur l'EM400 Temma2 avec ASiair Plus, ZWO OAG-L, tiroir à filtres ZWO et ASI6200MC + ASI290 mini pour le guidage et EAF pour la MAP :

       
      La nuit était relativement peu turbulente, mais des passages nuageux sont venus vers 1h30 du matin nous gâcher la fête.
       
      Voici M31 avec 25 poses de 180s seulement avec un gain fort de 300, aucun dark flat ou offset.
      On a un échantillonnage de 0.96" (802mm de focale avec le correcteur), ce qui est plutôt pas mal pour aller chercher un peu plus de résolution qu'avec la FSQ.
      Traitement SiriL (comme mon tuto) et finition avec CS5.
      Cliquez dans l'image et baladez-vous dans la full :

       
      Le Pélican (20x180s soit 1 heure de pose) avec le filtre L-Extrême, toujours aucun DOF :

       
      Et la trompe d'éléphant (10x180s soit seulement 30 minutes de pose), toujours avec le L-Extrême, aucun DOF :

       
      Le backfocus optimal pour le correcteur (91mm) a l'air correct et le tilt est plutôt bien contenu, les coins du full-frame sont relativement propres.
      Commande TILT de SiriL :

       
      Conclusions :
      - la mise au point via l'autofocus de l'ASiair donne une très belle courbe en V, et la MAP est confirmée au Bahtinov
      - Elle est à peine plus longue que la FSQ106 une fois repliée, mais avec le pare-buée déplié et la crémaillère sortie à 70mm pour atteindre la MAP, elle fait environ 1 mètre de long du bout du pare-buée à la base de la caméra
      - le piqué au centre est impressionnant, NGC206 (l'amas dans le bras gauche de M31) est bien résolu en étoiles :

       
      - elle couvre le full-frame avec son correcteur Riccardi ce qui est une très bonne nouvelle, et le vignetage est inexistant (si ce n'est celui de mes filtres en coulant 50).
      - il existe également un réducteur Riccardi 0.75x, s'il est du même accabit que le correcteur, ça l'amène à la même focale que la FSQ106 et F/4.5, sinon le QuadTCC de chez AP doit être compatible.
       
      En neuf on trouve cette lunette pour la moitié du prix d'une AP130 GTX (même segment à F/6), c'est une très bonne alternative à mon sens.
      La TOA à F/7.7 n'est pas tout à fait dans la même catégorie, beaucoup plus lourde et avec une focale de 1000mm, par exemple M31 ne rentre pas en entier sur le FF.
       
      Voilà pour les premiers essais, le setup est validé pour la fin du mois dans la Drôme où j'espère ramener quelques jolies images.
      A suivre...
    • By Christophe BF
      NGC 6960 + SH 2-103 pris depuis La Porte des Lilas à Paris
       
      Matériel : TS 72/432 + ASI 1600MM PRO + GEM45
      Filtre : Antlia Ha 3nm
       

       
      Christophe -BF-
  • Upcoming Events