rguinamard

Evaluer la réflectivité aluminure d'un secondaire alvéolé

Recommended Posts

Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Kerdry, ils sont gentils mais j'en ai fait l'experience il y a peu, il te promettent la Lune et finalement ils se désistent et t'envoient chez MCM. Le prix est d'ailleurs un peu plus élevé.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alexandre Gerbert Gaillard, 2 questions pour bien comprendre :

pourquoi le diélectrique est plus contraint comme dépot ? 

Quand tu parles d'effet bilame, je comprend épaisseur du dépot non constante qui se dilate alors différamment et  engendrant dalors e l'astigmatisme sur le miroir. C'est ça ?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Diélectrique = multicouche de différents oxydes. Le CTE (coeff thermoélastique) est souvent très différent de celui du verre. Comme s'est dépose à chaud, au refroidissement, la couche va se mettre en compression et pousser sur le blank. Ça peut faire de l'astig ou du focus. Et ça dépend aussi de l'épaisseur de la couche, plus elle est épaisse et forcément plus ça peut déformer. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Même avis pour les traitements diélectriques. En particulier, ils sont stables au centre de la surface traitée mais pas sur la périphérie.

Contrairement à un renvoi coudé pour lequel c'est le centre de la surface du miroir qui compte, pour un secondaire pour lequel on contrôle l'obstruction, c'est toute sa surface qui participe à la forme du front d'onde : http://www.csun.edu/~rprovin/roland/dielectric.html

Peut-être que ça s'améliorera à l'avenir.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Merci lyl pour le lien.

Quelque chose d'interressant : il indique que le stress est au bord et génère un bord rabattu sévère, mais que celui ci à une taille qui est identique quelquesoit la taille du mroir :

"the size of the turn down edge stays the same regardless of overall area". Il dit donc que c'est plus critique pour un renvoi coudé de 1.25" versus 2", et déconseille pour un secondaire pour lequel on limite la taille pour l'obstruction comme tu dis. Logique.

Par ex si tu as un bord rabattu de 2mm sur un secondaire de 50 mm, ça craint

Dans mon cas avec 340 mm de petit axe de secondaire, c'est moins sensible.

Je vais regarder aux RAP si mon secondaire semble surdimensionné ou pas en bougeant mon oeil au foyer et regardant comment le secondaire a de la marge versus image du primaire.

En gros si j'ai un gros champs de pleine lumière.

Ou sinon je dois pouvoir calculer cela. J'ai les formules pour un newton classique. A voir si je peux ajuster pour un fullum replié.

Mon idée étant que si mon champs de pleine lumière est grand et que j'ai ce fameux bord rabattu lié au diélectrique, je peux toujours noircir les 2-3 mm du bord du secondaire.

Qu'en pensez vous ?

Bon par contre si le stress n'est pas qu'au bord et fait de l'astigmatisme sur l'ensemble du secondaire par refroidissement comme le disait Alexandre, là j'y peux rien...

Merci de vos retours 

Edited by rguinamard

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Bonjour,

Je reviens vers toi concernant la manip' que j'ai pu mettre en œuvre hier sur deux télescopes dont un récent et fraichement lavé. Avec la même caméra, le flux est proportionnel au (d/f)² donc c'est assez facile à calculer. Par contre il faut attendre le crépuscule sinon les mesures sont incohérentes avec des tubes ouverts.

Bien faire la map à l'horizon, bien fixer la balance des couleurs, le gain, l'exposition (rien en auto), filtrer pour atténuer le flux (ou attendre l'heure des flats), shooter au zénith. Mettre les images en .fit pour pouvoir faire les mesures dans un logiciel astro. J'ai fait ça avec une 224mc et sharpcap, il y a forcément aux rap! Avec des télescopes cote à cote il y en a pour 1 mn, le plus long c'est de faire la map sur chacun à l'horizon (et suivant le télescope, ça peut ne pas être simple). Les mesures (en adu) sont faites avec Iris de C. Buil (dispo sur le web) dans le champ de pleine lumière (ci-dessous).

Dans mon cas, on avait un doute sur un miroir primaire dont l'aluminure parait défraichie, un peu terne avec quelques tâches sombres, alors que le secondaire est très "frais". Les mesures montrent que l'ensemble du télescope, poussières comprises, transmet 88% de ce qu'il devrait par rapport au télescope de référence dont on peut dire qu'on peut difficilement faire mieux. Son propriétaire avisera quand à une éventuelle ré-aluminure maintenant qu'il sait ce qu'il perd vraiment (7% en diamètre...).

Nathanaël

 

image.png.89ac14cc1b2b1f26b3f7162a69f39d24.png

Edited by Nathanael

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Nathanaël, je vais essayer de trouver quelqu’un qui sache faire  et également un télescope de référence…

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous,

Une info intéressante que j'ai eu de la part de MCM :

Ils réalisent des aluminures classiques avec par dessus 2-3 couches de diélectrique déposées.

Ils arrivent alors à 96% de réflectivité (en pointe à 570 nm), mais sans avoir les problèmes de  contraintes qui étaient évoquées plus haut sur des miroirs avec aluminures totalement diélectrique (=> 40-50 couche de diélectrique). Au passage il était sceptique sur le phénomène de contrainte sur miroir totalement  diélectrique. 

Par ailleurs, il m'a expliqué qu'un revêtement diélectrique pur est très difficile à enlever quelques années plus tard pour le refaire. Avec cet aluminure surmontée de quelques couches de diélectrique il n'y a pas ce probl.

J'ai donc envoyé mon secondaire pour faire cette méthode mixte

Edited by rguinamard

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now