alp73ppt

catalogues d'étoiles

Recommended Posts

Bonjour,

Hier au cours d'une observation publique un participant a demandé : "quelle est l'étoile la plus lointaine que l'on peut voir à l’œil nu" ? On n'a pas su répondre. Ce doit être assez simple, à partir d'un catalogue d'étoiles de sélectionner les magnitudes comprises en 5,5 et 6,5 par exemple et de trier par distance. Sans doute le résultat ne sera pas une étoile ayant un nom particulier mais plutôt une référence de catalogue ? Quelqu'un peut-il me conseiller sur le ou les catalogues facilement disponibles ?

Merci de vos conseils

Cordialement,

Michel

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Avec les fonctions de recherche avancée de skysafari, j'ai trouvé V524 carinae (HR 4250) à 9700 al. mag 5,26

Pour chez nous, HR 2074 dans le taureau à 8500 al. mag 6,03

Une facile qu'on voit tout l'année : kappa Cassiopée 4700 al.  mag 4,19

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

on peut citer mu Céphée

une belle supergéante rouge, 

0,55 mas de parallaxe soit 5900 AL 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Rho Cas est pas mal aussi. Une supergéante de Mag absolue -9,5 donc l'étoile visible a l'œil nu la plus brillante. Parallaxe 0,95 mas.

  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah oui, cela la met à 8154 al d'après wiki.

La distance dans skysafari n'est pas donnée pour celle-ci (?) ce qui fait que la recherche ne l'a pas sortie. mag 4,1  à 6,2.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 4 heures, alp73ppt a dit :

Ce doit être assez simple, à partir d'un catalogue d'étoiles de sélectionner les magnitudes comprises en 5,5 et 6,5 par exemple et de trier par distance.

 

Tu peux interroger le catalogue Gaia 2, via Vizier :

 

https://vizier.cds.unistra.fr/viz-bin/VizieR-3?-source=I/345/gaia2&-out.max=50&-out.form=HTML Table&-out.add=_r&-out.add=_RAJ,_DEJ&-sort=_r&-oc.form=sexa

 

dans la colonne G-mag tu rentres ta contrainte <6

 

image.png.8377f96d5b1d26e30ad19ed3bf44cda2.png

 

et dans la colonne Plx (parallaxe) par exemple <1

clic sur le bouton query

 

image.png.425ee9dc316b56c4403d2181fefd860b.png

 

 

et Viziers te rend une table avec les étoiles qui respectent tes contraintes (ici mag <6 et parallaxe < 1 mas)

 

image.png.0177169989e7699d48f18759a6705d4c.png

 

 

 

Edited by apricot
  • Like 3
  • Thanks 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci beaucoup à vous tous pour ces informations qui répondent parfaitement à ma demande.:) On n'est jamais décu quand on poste sur Astrosurf !

Bonne journée à vous

Cordialement,

Michel

 

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 22/05/2022 à 16:11, den b a dit :

Ah oui, cela la met à 8154 al d'après wiki.

 

Bonjours, sur le wikipedia anglais, elle est annoncée à 3.400 al, avec la même parallaxe et les mouvements propres à peu près corrects...

 

Sur le site the skylive (que je ne connais pas plus que ça), elle est à 11.642 al! (mais leurs chiffres de mouvement propre en AD et Dec sont surement obsolètes par rapport à Gaïa, la parallaxe n'est pas donnée).

 

En tout cas, ça fait une grosse différence.

Je n'ai pas su trouver la distance sur Simbad. Elle doit se déduire de la parallaxe...

 

https://en.wikipedia.org/wiki/Rho_Cassiopeiae

https://theskylive.com/sky/stars/rho-cassiopeiae-star

 

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Ce n'est pas 0,93 secondes d'arc mais millisecondes d'arc. La distance n'est donc pas de 3,51 al mais de 3510 al : valeur compatible avec celle indiquée par Skyraph d'après Wikipédia anglais.

 

Quand vous utilisez la parallaxe, regardez aussi la précision (il faut afficher Plx mais aussi e_Plx). Pour les étoiles lointaines, les parallaxes ne sont pas aussi précises qu'on pourrait l'espérer.

 

Simbad indique 0,9470 +/- 0,2021 (mas), ce sont aussi les valeurs obtenues par Vizier (lien donné par Apricot). Donc une distance d'environ 3500 al (entre 2800 et 4400 en fait).

Edited by Bruno-
  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Les mesures de parallaxe de Gaia sont extraordinairement précises - même si avec des étoiles très brillantes la précision baisse par saturation du détecteur.

 

Avec Rho Cas l'erreur de mesure de Gaia est donnée dans la catalogue DR2 à 0.2021 mas.

Parallaxe 0.947 mas +/- 0.2021 ça nous donne une distance de 1056 parsec +/- 236 (3400 AL)

 

B Vel est plus lointaine (mais grosse erreur sur la mesure !)

Parallaxe 0.1448 mas (+/-0.4602 !) donc 6900 parsec ou 22000 AL

 

iot Sco vient derrière

Parallaxe 0.1822 mas (+/- 0.6169 !) donc 5500 parsec ou 18000 AL

Edited by apricot
  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Attention, le calculateur que j'ai indiqué fonctionne mal...B|

mais il reste utilisable... :)

 

https://www.translatorscafe.com/unit-converter/fr-FR/calculator/parallax-distance

 

il ne faut pas utiliser la commande "réinitialiser", car le calcul suivant est faux...:/

il faut simplement changer le nombre dont on veut avoir la correspondance (en mas ou en parsec) puis demander "calculer" et cela fonctionne.:)

 

Le temps que je m'en rende compte et que je trouve le moyen de rectifier vous aviez déjà réagi... xD

 

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Les mesures de Gaias sont extraordinairement précises : en-dessous de la milliseconde d'arc, c'est fou ! Mais il ne faut pas oublier que ça signifie juste qu'on peut avoir un ordre de grandeur des distances lointaines. Elles ne le sont pas assez pour qu'on puisse connaître une distance précise des étoiles lointaines, voilà pourquoi il faut regarder aussi la précision de la parallaxe. Rho Cas est dans les 3000-et-quelques al de distance, et pour Iota Sco, on peut juste dire qu'elle est à plusieurs milliers d'al. Pour cette dernière, le diagramme HR est peut-être plus précis ?

Edited by Bruno-
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 22/05/2022 à 11:13, alp73ppt a dit :

un participant a demandé : "quelle est l'étoile la plus lointaine que l'on peut voir à l’œil nu" ? On n'a pas su répondre.

 

Effectivement comme on vient de le voir c'est difficile de donner une bonne réponse, car elle dépend de la précision de la mesure et de sa validité...:P

 

En revanche, comme il s'agit d'une réponse pour grand public en animation, on peut contourner la question et y répondre dans un sens susceptible de satisfaire le questionneur.:P

 

En fait on peut supposer et donc lui suggérer que son interrogation porte plutôt sur "l'objet" le plus lointain visible à l’œil nu....B| et là ça change tout.

Quelle que soit l'étoile, on sera toujours dans la voie lactée et donc dans une zone limitée, mais si on en sort la distance est sans comparaison avec n'importe quelle étoile jusqu'aux confins de la voie lactée... O.o

 

Donc pour ce qui est visible à l'extérieur: M31 avec ses 2.5 Mal (mag 3.44) serait déjà un élément de réponse très valable, et pour être encore plus précis, M33 avec ses 2.7 Mal (mag 5.72) serait encore plus impressionnante à condition d'avoir quand même une bonne vue et un ciel bien sombre...;):)

 

Et là même si on affine les mesure, ces objets resteront bien malgré tout les plus distants visibles à l’œil nu, au moins tant que la qualité du ciel ne sera pas trop déteriorée par la pollution lumineuse... :P

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Dans le même style, l'étoile la plus lointaine à avoir été vue à l'œil nu, du moins dont il est prouvé qu'elle a été vue à l'œil nu, est la supernova du Grand Nuage de Magellan en 1987.

 

(Je ne crois pas que la supernova de M31, au dix-neuvième siècle, ait été vue à l'œil nu, à moins que je me trompe ?)

Edited by Bruno-
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 3 heures, Bruno- a dit :

(Je ne crois pas que la supernova de M31, au dix-neuvième siècle, ait été vue à l'œil nu, à moins que je me trompe ?)

 

Si, elle l'a été, mais comme la supernova était située vraiment au centre de M31 (à 15 secondes d'arc, de mémoire), l'impression visuelle était plutôt que M31 était globalement un peu plus brillante plutôt que celle d'un astre supplémentaire.

Edited by dg2
  • Like 2
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Daniel Bourgues a dit :

Et là même si on affine les mesure, ces objets resteront bien malgré tout les plus distants visibles à l’œil nu

Surpassés cependant par M81 lorsque les conditions sont optimales (sujet plusieurs fois abordé ici).

  • Thanks 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 4 heures, Bruno- a dit :

l'étoile la plus lointaine à avoir été vue à l'œil nu, du moins dont il est prouvé qu'elle a été vue à l'œil nu, est la supernova du Grand Nuage de Magellan en 1987

 

Certes, mais la question était:

 

Le 22/05/2022 à 11:13, alp73ppt a dit :

quelle est l'étoile la plus lointaine que l'on peut voir à l’œil nu" ?

 

et pas l'étoile qui a été vue... il y a une petite nuance...;)

 

il y a une heure, dg2 a dit :

Surpassés cependant par M81 lorsque les conditions sont optimales

 

Certes encore une fois, mais là on est dans les records... :P

 

Je donnais M31 car il suffit de bonnes conditions ordinaires, et d'une vision standard pour y avoir accès à l’œil nu... et ceci assez couramment dans la période où elle est présente. M33 c'est déjà un poil plus subtil, mais alors M81avec une magnitude apparente de presque 7, n'est accessible qu'à très peu de monde...  et dans des conditions exceptionnelles... ;) je ne dis pas que ça n'est pas possible, mais que ça ne l'est que pour très peu de monde et très rarement...:P

 

En fait je répondais à la question originale d'un néophyte au cours d'une animation publique... question légitime, mais mal posée, car il n'y a pas qu'une seule réponse... celle-ci est soumise à certaines variables et plus encore elle n'a pas de garantie d'exactitude absolue... :) 

 

Ce que les néophytes recherchent souvent, de même que les journalistes ordinaires... c'est le record B|:/... il faut donc savoir ne pas se laisser embarquer dans le jeu de "moi j'ai la plus grosse" et répondre un peu à côté avec quelques explications pour rester précis et dans la logique de la question. Enfin c'est mon avis...;)

 

Mais j'ai suivi ce fil avec grand intérêt et j'ai été très intéressé par les propositions, ça pourra m'être utile, merci. :)

 

Edited by Daniel Bourgues
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 17 heures, Daniel Bourgues a dit :

Je donnais M31 car il suffit de bonnes conditions ordinaires, et d'une vision standard pour y avoir accès à l’œil nu

dans mon bon ciel du Cher, par une belle nuit de fin d'automne, je vois (en vision latérale) M 33 quand elle est au plus haut dans le ciel

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 21 heures, dg2 a dit :

Si, elle l'a été, mais comme la supernova était située vraiment au centre de M31 (à 15 secondes d'arc, de mémoire), l'impression visuelle était plutôt que M31 était globalement un peu plus brillante plutôt que celle d'un astre supplémentaire.

 

Ah, c'est intéressant : on détectait sa présence, mais on ne la voyait pas directement (15", c'est trop proche pour l'œil nu).

 

Donc pour moi c'est la SN de 1987 qui reste l'étoile plus lointaine jamais vue avec certitude. Après, c'est discutable : est-ce que ça fait vraiment une différence ?...

Edited by Bruno-
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 20 heures, Daniel Bourgues a dit :

Certes, mais la question était:

 

Le 22/05/2022 à 11:13, alp73ppt a dit :

quelle est l'étoile la plus lointaine que l'on peut voir à l’œil nu" ?

 

et pas l'étoile qui a été vue... il y a une petite nuance...;)

 

Ben et toi ? M31 pour toi c'est une étoile ? Hein ? Alors toi même ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir à tous,

Beaucoup de belles réponses à ma question "grand public" ! :D Entre temps je suis allé voir CoexLite qui a un petit catalogue d'étoiles avec possibilité de tri. J'ai entré m compris entre 6 et 6,1 et M <8,5. ET là bingo une seule étoile sort HIP 6522 avec m=6,07 et M=-8.93 avec un parallaxe de 0,1 mas ! soit 32300 al ? Elle est dans Céphée. Stellarium donne des valeurs différentes : m=6,05, M= -4,95 et parallaxe = 0,630 mas soit une distance de  5177 al. Bon, en allant sur the sky.org on retrouve cette étoile avec des valeurs proches de Stellarium m= 6,07, M=-4,75 et Dist = 4800 al.

Et vous avez raison ce n'est certainement pas la seule... Finalement la bonne réponse pourrait être : la magnitude absolue max d'une étoile est de l'ordre de -5 (?) et pour arriver à une magnitude apparente de 6 il faut qu'elle se trouve à 1585 pc soit 5166 al. Donc on peut répondre que les étoiles les plus lointaines visibles à l'oeil nu sont à environ 5000 al de la terre.

Mais je retiens la suggestion de transformer la question en "quel est l'objet le plus lointain..." et là en effet M31 est un bon candidat, voire M33. On peut aussi évoquer les supernovæ, avec une référence historique à Képler et ses lois !.

Merci encore à tous de vos réponses argumentées et pertinentes !

Cordialement,

Michel

 

 

  • Like 2
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et sur Vizier on trouve des étoiles avec m=6 et une parallaxe de 0,3 mas ! Cela ferait une distance de près de 10 000 al et une Magnitude absolue plus petite que -10 ?

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Attention !

 

Il faut regarder quels catalogues les logiciels utilisent. En fait, il ne faut pas regarder les logiciels, il faut regarder Vizier, qui a les données les plus récentes, donc les plus précises.

 

Ensuite, il faut regarder la précision.

  • Plx : la parallaxe.
  • e_Plx : la précision sur la parallaxe.

Une étoile avec une parallaxe de 0,3 mas et une précision de 0,2 mas, ça veut dire en gros que sa parallaxe vaut entre 0,1 et 0,5 mas (en fait ce n'est pas tout à fait ça). Je te laisse calculer ce que ça donne comme distance.

 

Plus une étoile est lointaine, moins sa distance est connue avec précision. On ne peut donc pas établir quelle est l'étoile la plus lointaine visible à l'œil nu. On aura juste des ordres de grandeur. (Et c'est probablement une information à dire et expliquer aux visiteurs.) ρ Cas est dans les 3000-et-quelques al de distance, et pour ι Sco, on peut juste dire qu'elle est à plusieurs milliers d'al.

 

À ces lointaines distances, je soupçonne que le diagramme HR est plus précis que la parallaxe (si du moins l'étoile est dans un type spectral bien connu.)

Edited by Bruno-
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, alp73ppt a dit :

Donc on peut répondre que les étoiles les plus lointaines visibles à l'oeil nu sont à environ 5000 al de la terre.

Mais je retiens la suggestion de transformer la question en "quel est l'objet le plus lointain..."

Il est intéressant de développer les 2…. Et de rappeler que 5000ua c’est la distance parcourue par la lumière depuis que les égyptiens ont construit les purmydes, et que 2,5-3M d’années lumière c’est la période à laquelle vivaient lucy :) 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By xavierc
      Bonjour

      Voici quelques photos de la version opérationnelle de cette brouette en suivant à la lettre le livre "The Dobsonian Telescope" de Kriege et Berry.
      Le bas de la roue est à 5 cms au dessus du sol quand le Dobson est en position d'observation, et à 2cms latéralement du rocker.


      Les 2 bras de la brouette, longueur 1,5m (le livre disait au moins 1,35m pour l'effet de levier)


      Vis de fixation diamètre 8mm imperdables : trou plus large de ce côté pour passer un écrou, ce qui permet aussi de laisser à demeure les vis, bien plus facile pour les visser


      Axe de la roue : tige filetée de 20mm. Ecrous de même taille et frein filet pour les bloquer


      Trous de fixation dans rocker (inserts de 8mm). Araldite pour les bloquer à vie.


      Bras montés sur rocker vue latérale


      Bras montés sur rocker vue de face


      Passage de pas de porte effectué (5cms à franchir)


      Au bout du jardin en quelques secondes
    • By John deuxsource
      Salut les cp-rapidiens, quoi c'est pas comme ça qu'on dit ?
      Je n'ai toujours pas reçu ma caméra pour m'y mettre moi aussi mais une question me taraude:
      Connaissez vous le plugin BlurCaptureLimiter du firecapture ?
      Je présume que oui car sinon j'aurai vu des mentions sur le forum mais je ne trouve rien..
      Le principe de ce plugin ,comme son nom l'indique , est fixer un seuil de flou à partir du que les images ne seront 
      pas enregistrées. Sur le papier ,pour du cp rapide ça serait juste topissime non??
      Quelqu'un l'a t'il déjà testé en planétaire ?
      Je ne suis malheureusement pas sûr que ça marche sur des cibles très faibles ...
      Je pense que le couac est la..
      Merci pour votre retour
       
    • By eole
      Bonjour à tous ! 
       
      après plusieurs mois de recherche pour mon premier télescope et en ayant longuement comparé le pour et le contre entre plusieurs modèle et ce que je souhaitais observer, j'ai récemment acheter un dobson 300 x1500 de chez skywatcher. Je débute encore dans ce domaine et j'aurai plusieurs question en rapport avec mon materiel.
       
      la première : je cherche un moyen efficace d'au moins le protéger contre la poussière / prendre soin du matos lorsque je le rentre dans le garage  (au sec) en attendant d'avoir un ciel claire pour observer, qui pour le moment n'arrive pas beaucoup hélas.
       
      la deuxième : d'après vous quel serait le type d'oculaire /accessoires que je pourrais prendre pour ce télescope pour compléter un petit peu plus tard? Sachant que j'ai un peu de budget mais je ne veux pas non plus me ruiné.
       
      de plus si vous avez des conseils plus général a me donner plus en général pour une débutante comme moi je suis preneuse!
       
      Cordialement.

       
    • By patry
      En vidant mes tiroirs, je suis tombé sur de vieux trucs de PC, dont des ventilateurs de CPU,. Un assez récent pour i7 série 4 5 ou 6, et un truc bien plus ancien ... pour socket A !
      Vieux donc, mais il a juste la taille de mon ASI en fait ... ni une ni deux, je vais greffer le premier sur la seconde (non il ne vont pas faire de petits pourtant).
       
      Voilà la chose au début
       
       
      Ensuite il faut sacrifier le support du socket ... non c'est sans regret ! Et j'en profite pour démonter le petit ventilateur sans l'abimer.

       
      Puis un petit trou pour laisser passer la vis au pas kodak que j'ai dans un coin.
      Plus un second plus large (diamètre 10mm) pour la tête hexagonale.

       
       
      Je n'ai pas encore collé la vis et j'ai vite fait vissé le tout sur mon ASI 178.
      Par contre, je n'ai plus la mesure de la température avec la version 2.7.08 ni 2.7.10 de firecapture.
      Je suis repassé à la v2.6 pour voir le truc re-apparaitre.
       
      Voila en image ce que cela donne
       

       
      Dans la première partie de la courbé (à gauche), le radiateur n'était pas fixé ... la température n'a fait que monter (max 38°C) ... normal ! Le haut de courbe commençait à s'aplatir.
      Ensuite (au milieu) j'ai fixé et allumé le ventilateur, la température redescends rapidement pour se stabiliser autour de 33°C, donc comme la température au branchement. Bien !
      Mais je me suis rendu compte que je n'avais pas activé le mode lent et je pensais être à 1s et j'étais à 1 ...ms !
      Donc j'ai corrigé l'exposition ce qui donne la 3e partie de courbe (à droite).
      Je suis stable 6°C en dessous de la température de branchement, TRES BIEN ! Surtout que je fais mon test dans mon salon (pendant que j'écrit le message) avec une température moyenne importante.
      Il faut tester sur le ciel, histoire de voir en condition réelle ce que cela donne avec une température extérieure de 10 à 20° de moins. Je ne devrais pas avoir de vibrations vu que je sous-alimente beaucoup le ventilateur en 5V au lieu des 12V réglementaires. Mais là encore il faudra voir ce que cela donne !
       
      Voilà un truc facile à faire si vous avez un vieux ventilateur dans un coin.
      J'ai réalisé un second modèle, celui obtenu avec mon i7, sacrifié lui aussi pour la cause, il est plus large, le ventilateur tourne aussi en 5V, et je ferais un essai ultérieurement.
       
      Marc
       
    • By ngc_7000
      Bonjour à tous
       
      J'ai eu l'occasion de réparer un Powertank  Celestron .
      Dans mon cas voici la solution :
      Je ne peux évidement pas être responsable de vos actes . Vous avez toutes vos dents , donc vous êtes grands !!!  ;-)
      Donc à vos risques et périls.
       
      Les symptômes : 
      Pas de charge , pas de témoin , pas de mise en route . Semble complétement HS
      Diag :
      Test du bloc transfo : HS pas de 16V
      Test des accus : Ok ~12V pas de tension après la platine "volante" .
      Bricolage d'une alim 15V 4A .
      L'alimentation se met en sécurité !!
      Le fusible ne saute pas !!!!
      En mode test continuité et sans alim !!!(évidement) .  juste derrière le connecteur d'alim , ça bip
      Déssoudage du fusible pour savoir si c'est coté connecteur ou platine . ça bip coté platine .
      Déssoudage de la "diode" D1 ; test de la diode . En Court Circuit !!
      Recherche de la ref . Diode BT = SMBJ18CA-E3/52 .diode TVS . Ex : https://fr.farnell.com/vishay/smbj18ca-e3-52/diode-tvs-600w-18v-bidir-smb/dp/1698870
      C'est une diode de sécurité . (Je connaissais pas !!) . Pas d’équivalent sur moi
      Ressoudage du fusible .
      Test : ça maaarrcchhee !!!
       
      Sinon , niveau conception ,c'est pas mal foutu . Reste que le fusible est surement un peu trop surdimensionné !!
       
      Je donne la soluce car ça semble courant comme défaut et pas de soluce sur le web !!!???
       
       

       
       
  • Upcoming Events