Recommended Posts

Bonjour,

Amateur de grosses lunettes (et de petites), je m'interroge sur la pertinance de l'acquisition d'un achromat de 230 mm (f/D 7,7). Disoposant déjà d'une 150 (f/D15), à quel niveau de détails puis-je espérer accéder en lunaire avec 230 ? Ma question va au-delà de l'application d'une simple formule mathématique. Mon domicile est sous l'atmosphère  :D et même si mon ciel est très correct ce n'est pas le triangle noir. Une question subsidiaire : puis espérer exploiter cette lunette à 2D assez souvent, disons à 50% du temps ?

Merci pour votre éclairage.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Posted (edited)

Bonjour,

 

Les aberrations chromatiques sur une achro de 230 avec un F/D aussi petit ne risquent-elles pas d'être un peu rédhibitoires?  A moins de filtrer mais alors terminé les belles et subtiles couleurs lunaires...

 

J'ai retrouvé ce petit tableau qui donne le F/D minimal en fonction du diamètre pour respecter divers critères. Je ne sais pas à quel point ce qui est dedans est raisonnable, Myriam te répondra certainement bien plus factuellement que moi :) En tout cas une 230 à F/D~8 c'est dans le rouge.

 

 

 

image.png.c9fe38e37d6ceb6dbec98592fb9b6da5.png

Edited by AlSvartr
  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

On est en 2022 et on trouve si on se donne la peine de chercher, de telles optiques.

Tu as fixé le diamètre, mais quel est le cahier des charges?

Au FD visé, à part faire du ciel profond à une fraction de D, je vois pas trop.

Sauf à faire du super monochromatique, et encore faudrait-il que le design optique permette une telle extravagance....

 

J'ai fait bosser notre designer optique du forum sur un projet de lunette planétaire de 200mm, achromatique, avec des verres simples et courants.

En gros, en dessous de FD20, point de salut en lumière blanche, ça bave en dehors de la couleur mise au point.

 

Je rejoins Simon sur un point, les couleurs de la lune:x. Celui qui m'a offert la plus belle vision de notre satellite, c'est mon T736.

Du flux du flux du flux, et puis c'est tout.

Sauf si tu veux te remettre au Halpha solaire avec le retour de l'activité solairexD

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Norma,

Comme les copains, cela dépend avant tout du cahier des charges.

Vu de loin, un Newton 200 mm f/10 à faible obstruction explosera une lunette 200 f/7.7. Mais tout dépend à nouveau de ce que tu veux faire.

A bientôt au ROS :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Le cahier des charges : une furieuse envie de dépenser quelqu'argent ! Et je reste sur du lunaire pur. Coté diamètre, j'ai ce qu'il me faut mais l'aspect constructeur me démange à nouveau et une lunette c'est très facile. Une "petite américaine" reste encore dans mon budget avec 8 pouces. Le tableau donne une 150 à f/D 7 comme inacceptable : j'en connais une qui donne satisfaction :D : c'est aussi une américaine.

Oui, aux ROS (encore un mois ...)

Edited by ndesprez

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Salut Norma, on attend les retours de remy-33 sur sa 240 f15 (9.5").

Personnellement j'ai déjà vu des retours positifs sur des 8" f/12 mais ça reste une niche et il faut filtrer.

Je ne suis pas très enthousiaste pour 230 f/7.7, car à part en bande étroite ça va baver sévère. L'optimisation se ferait alors sur la largeur de bande.

 

La Lune a à peu près 3 fois le flux minimal entre le premier et le dernier quartier et un maximum de 8 fois donc on peut resserrer ce qui n'est pas assez concentré en serrant la plage couleur et également en limitant le grossissement max qui va taper entre 300x et 400x sur le ras des pâquerettes.

La bonne plage à choisir ne doit pas être à des longueurs d'onde trop courte non plus, l’œil plafonne sa longueur d'onde map vers 510 nm)

LuneS2.jpg.5c613b525f89670781640711b8dab671.jpg

Bon après, quand on dit achromat, cela ne donne pas les caractéristiques de l'objectif, il y a doute sur les matériaux avec lequels il est conçu.

Par exemple la 8" f/12 était une Istar achromat amélioré.

-------------

Et Stanislas a eu également une 6" f/10 qui valait le coup même en planétaire.



-----------------

Filtre classique lunaire : le W56 de la série est particulièrement adapté pour rejeter les extrêmes sur un achromat de type Sidgwick calé haut (535nm comme le recommande A.E.Conrady), bande 480-620.

Le W58 qui tronque du jaune semble déjà inadapté : je confirme qu'une lunette trop courte en f/D c'est délicat car l’œil commence à déconner du point de vue contraste quand on recentre sa map au-dessus de 550nm (plus vers le bleu) et en tronquant trop de flux. Compromis à trouver, perso j'aime beaucoup le Baader jaune qui coupe à 495nm (50%) et qui je pense modernise un peu le W56 sans être assez tranchant dans le rouge. La plus grande satisfaction semble être le fameux traitement optique déposé directement sur les verres de la Vixen 80L "Planet Killer" : j'ai trouvé ça bluffant. C'est à la fois plus large en bande et moins fatiguant que sans filtre : il s'agit d'un simple MgF2 dont le minimum calé sur H-alpha. Il mime le comportement d'anciens verres moins transparent que le BK7 dans le bleu et le violet (verre K7, le Hard Crown anglais des années 1930, le BALK3 de Schott qui servait à la Zeiss E littrow de S.Czapski )

image.png.c92c7d6a226a9f240f7a4e62e98d04fc.pngimage.png.4d44d3b61eb8ca4d620c072bf21a39d6.png

Edited by lyl
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Norma,

 

Je pense que l'on est nombreux à en rêver d'une "big lulu" "raisonnable".

 

En achro. c'est jouable, comme l'a dit Sébastien, au prix d'une très longue focale et basiquement

d'un tube déraisonnablement long. Il y a moyen de replier le faisceau avec des miroirs pour

compacter l'ensemble.

 

En APO, pas de soucis, il suffit juste de gagner à l'EuroMillion d'abord... Bonne chance !

 

Reste la solution la plus intelligente, un objectif doublet ED à faible dispersion comme sur la

Skywatcher Evostar 150 ED F/D 8 ou plus ancien, la Meade 178 ED F/D 9. Les deux sont des

doublets ce qui reste la solution plus simple à mettre en oeuvre. Avec évidemment un compromis

à la clé sur le F/D pour limiter la montée du chromatisme sans se retrouver avec un tube de 3 mètres.


Un fabricant tel que Skywatcher a maintenant les épaules pour nous proposer une "big Evostar" de,

aller soyons généreux, 200 mm F/D 10 ou 11 (ça fait déjà un sacré tube !). Ca ne sera pas donné,

c'est certain ! Mais en gardant l'"esprit spartiate" de l'Evostar de base, un Skywatcher serait en mesure 

de nous proposer un prix-plancher. Plus qu'à faire du lobbying chez SW... Si on est suffisamment

nombreux... Et ça c'est pas gagné !

 

Après tu peux opter pour le plan B, bien moins onéreux : un Newton "planet" killer F/D 8, tout petit

secondaire, on doit pouvoir s'approcher des 10% d'obstruction en sacrifiant du champ de pleine

lumière. Le tout idéalement équipé d'une lame de fermeture. Ou alors moins onéreux une araignée

à 2 ou 3 branches.


Albéric

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, xs_man a dit :

un Newton "planet" killer F/D 8, tout petit

secondaire, on doit pouvoir s'approcher des 10% d'obstruction

Ça marche entre 16 et 20% : pas la peine de serrer autant.

La preuve je l'ai avec mon Mak Newt 6" qui va au max de ce qu'il a dans le ventre avec 16% d'obstruction.

Je le torture avec un oculaire de 3.2mm soit 380x assez régulièrement.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, lyl a dit :

Ça marche entre 16 et 20% : pas la peine de serrer autant.

La preuve je l'ai avec mon Mak Newt 6" qui va au max de ce qu'il a dans le ventre avec 16% d'obstruction.

Je le torture avec un oculaire de 3.2mm soit 380x assez régulièrement.

 

Malheureusement Intes a arrêté sa production de Mak Newton. Et, au-dessus de 190 mm, il n' y a

plus rien aujourd'hui, c'est le désert. Sauf en occasion. Déprimant...

Le seul à ma connaissance qui peut fournir en optiques pour se monter un MN, c'est Romano Zen.

 

il y a 7 minutes, lyl a dit :

Ça marche entre 16 et 20% : pas la peine de serrer autant.

 

Ca a un autre intérêt car le miroir avec son support seront alors très petits et très légers.

Avec une araignée 3 branches, on pourra choisir des branches en acier très fines,  quitte

à bien les mettre en tension. Avec des miroirs "qualité artisan" les aigrettes seront elles 

aussi très fines et donc sensiblement plus discrètes.

 

Albéric

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, ndesprez a dit :

Le cahier des charges : une furieuse envie de dépenser quelqu'argent

 

pourtant ... qu'importe le flacon, pourvu qu'on ait l'ivresse :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 50 minutes, xs_man a dit :

Malheureusement Intes a arrêté sa production de Mak Newton

Bah je suis un peu au courant ...

Citation

Myriam, Moderator, is the last person who get a new INTES MICRO Telescope from APM, next week

https://www.cloudynights.com/topic/623980-maksutov-telescopes-future/?p=8679000

J'argumentais sur le taux d'obstruction, juste pour dire comme ça vu que celui là était du sur mesure.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

235F7.7 pourquoi pas. En fait c'est 228 F8 pleine ouverture libre.

Le chinois dkd peut faire différent que ce F2K7. Faut le questionner sur ce sujet. Istar a bien proposé des R30-35% de même origine.

Ceci dit il ne faut pas espérer visionner en lumière blanche avec un oculaire, il faudra filtrer R, V, B ou avec des filtres colorés passe bande que l'on trouve facilement pour remonter le strehl image, ou des sloans.

Une 152F7 ferait aussi bien qu'une 228F8 R35 par le jeu des diamètres et des F/D respectifs pour le chromatisme.

Avec la 152F7 ES/TS on pouvait observer proprement avec 250x et plus les bons soirs. En utilisant un filtre W8 ou 12 et puis dans chaque couleur de base selon l'objectif recherché.

Cependant, 228 mm feront plus de sphérochormatisme que la 152 de sorte que dans le bleu le W80A passerait seulement proprement, pas le W38A. Pour dire que sur vénus les nuages passeraient proprement, les nuages bleu et blancs sur mars sans soucis. Y compris sur uranus neptune avec un 400x soutenable avec un filtrage léger W8.

C'est jouable, mais cela reste spécialisé.

228 F10 R35 serait le must. Faut demander malgré le tube de 2,3m au final avec un tuyau en résine...sans diaphragme et un crayford 1/10.

Tout çà pour du visuel.

Une optique à 2.5m du sol cela fait une différence au plan turbu locale. Un 735 ramasse les calories des pâquerettes.

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si tu veux co struire toi même pourquoi prendre f/7. Tu peux couder avec un miroir plan et partir en f/15 avec le même encombrement. Et pourquoi pas f25 en pliant 2x.

Sinon l'idée me semble aberrante. Ce serait pour du solaire, pas du visyel L.

Et 460 x 50% du temps, ben non, même avec une APO. Ou alors au Pic :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

F7 parce que sur 152mm il n'y avait que çà et toutes ces F8 culs de bouteille.

Puis F10 avec istar.../dkd, qui montrait substantiellement plus confortablement.

Il ne faut pas comparer les nécessités visuelles minimales et celles de la photo.

Quant à 460x tout le temps c'est illusoire, même au pic je pense à n'importe quel moment.

Il en reste encore un peu de ces moments ici dans les plaines pour espérer les obtenir et les exploiter.

Combien ont fait leur bilan local concernant cette turbulence?

Et on ne parle pas de vision en lumière blanche...tout aussi illusoire avec 228.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour les retours sur ma future 240 F/15 repliée, il va falloir être un peu patient 😄 J’ai terminé depuis plusieurs mois le douci fin des deux lentilles et j’ai commencé il y a peu le polissage d’un des deux calibres : c’est plus long qu’espéré, et de plus il commence à faire un peu trop chaud pour la poix 😡 L’astronomie est bien une école de patience 😂

Bertrand

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour vos interventions. Lulu repliée, non : j'ai déjà donné et cela ne m'a pas plu. Bon, je vous joins la photo de ma dernière oeuvre version grande taille :

zsf5.png

Alors pourquoi pas plus gros ? Je peux f/D 12 ; c'est encore raisonnable. A f/D 15, ça commence à faire long !

  • Like 5
  • Love 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vous êtes complètement siphonnés du bocal :D 

Je le dis avec admiration et tendresse!

  • Like 2
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

@ndesprez Norma...ah oui quand même ! Et les caractéristiques de la bestiole c'est quoi? Euuuh et la monture prévue ?

 

il y a 34 minutes, Adamckiewicz a dit :

Vous êtes complètement siphonnés du bocal

 

Oui ils le sont... comme aux US ou ce genre de calibre n'étonne plus personne 😉

 

img03_big.jpg

Edited by zirkel 2
  • Like 2
  • Thanks 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, ndesprez a dit :

Merci pour vos interventions. Lulu repliée, non : j'ai déjà donné et cela ne m'a pas plu. Bon, je vous joins la photo de ma dernière oeuvre version grande taille :

 

Et pour le Newton "APO-killer" à F/D 8 et petit secondaire ? Ca ne te parle pas ?

 

Citation

Oui ils le sont... comme aux US ou ce genre de calibre n'étonne plus personne 😉

 

Les français restent les meilleurs, voir le joujou de Serge Deconihout :  :ph34r:

 

 

IMG_20170624_102602.jpg

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, gitod a dit :

Quant à 460x tout le temps c'est illusoire, même au pic je pense à n'importe quel moment.

Au Pic si ça passe pas tu vas te coucher, .... et on ne va pas souvent se coucher :)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 14 heures, gitod a dit :

Combien ont fait leur bilan local concernant cette turbulence?

Quand j'utilisais  le 250 intensément c'était exactement mon grossissement de croisière, ça passe quand même régulièrement. Je mettais de base le Delite 13 à f/24, si c'était mauvais je n'insistais pas trop pour observer. Difficile de dire la régularité. 
De Novembre à Février il ne fait presque jamais beau donc mettons ça de côté. Mars, avril, mai à Paris c'est assez peu stable dans l'ensemble. Après de juin à octobre quand il fait beau, je pense que 1 fois sur 3 ça passe, ça ne veut pas dire que ça ne bouge pas, mais c'est applicable. Les nuits rares c'est plutôt au dessus de 550x applicable. 
Il faut ajouter quand même que depuis que j'observe en automatique les nuits moyennes (pour les flash principalement), je me rend compte qu'il y a en fait souvent un moment bon, mais il ne dure parfois que 5 à 15 minutes. Donc si on vérifie vite fait et que l'on va se coucher on passe à côté (c'est ce que je faisais avant). Bien entendu si je ne vois que 2 bandes sombres sur Jupiter ou moins je ne me pose pas de question. Dodo. 

Je dis tout ça, c'est au balcon. En bas c'est sans doute différent, mais l'avantage balcon va être complètement gommé sur le gain d'élévation sur Jupiter. C'est encore plus vrai sur la Lune quand elle est à 50° et plus, là je pense que ça ne change pas grand chose, pas beaucoup en tout cas. 
Quoi qu'il en soit pour profiter des belles nuits il faut être tout le temps sur le pont, ça pas de secret. 

Edited by jldauvergne
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai eu une achromat 127/1000 à F/9,6  niveau détails lunaires c'était pas mieux que sur ma 100/900 ED

Là avec f/7,7 déjà au résolvant l'images sera empâtée, tu risques d'être déçu par rapport à ta 150 F/15

Tu auras mieux avec un C11 beaucoup moins encombrant.  

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, christian viladrich a dit :

Newton 200 mm f/10 à faible obstruction explosera une lunette 200 f/7.7

 

En CP c'est la lunette de 230 qui mettra une claque au Newton ^_^

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By PETIT OURS
      Bonsoir  
      la voici  
      la suite demain, bonne nuit  

    • By Orionis56
      C'est la dernière photo de la lune datant de mai et promis je n'aurai aucun retard pour juin ... puisque je n'ai pas imagé 
      Toujours au Mewlon 180, Asi 462 mc, AS!3, Astrosurface et DxO
       
       

       
    • By Guillaumedu59
      Bonsoir,
      Avec du retard, je me permets de poster une version du croissant de Lune du 7 mai 2022 avec la Barlow.
      Le matériel utilisé est le suivant : Lunette Takahashi FC76 + Monture équatoriale Ioptron GEM28 GoTo + Caméra Zwo Asi 485MC + Filtre Baader UV/Ir-Cut/L
      Film Ser de 3000 images / Traitement : Astra Image
       

    • By Bohns
      Bonsoir à toutes et à tous 
       
      Je suis né quelques jours avant Apollo 17, dernière mission lunaire, et j'espère voir les missions Artemis et le retour des humains sur la lune, avant de viser plus loin. Depuis 50 ans, l'aventure spatiale habitée s'est cantonnée à la très proche périphérie de la Terre. Pourtant, depuis tout gamin, la lune me fascine. J'ai d'ailleurs trouvé marrant de voir Tom Hanks, dans "Apollo XIII", cacher notre satellite avec son pouce, alors que je le faisais depuis ma jeune adolescence et ma première maquette du LEM (chez Revell, je crois). 
       
      Bien sûr, je n'ai pas la prétention de produire des photos exceptionnelles, surtout que mon matériel est limité dans l'exercice. Mais à chaque fois que je me balade sur la surface de Sélène, je me plais à penser que les astronautes des missions Apollo on vu la même chose, et que celles et ceux d'Artemis le verront aussi. Je prends un plaisir immense à me promener là-bas.
       
      Alors, voyageons vers la lune en ces nuits des 10 et 11 juin. Après Gassendi...
      ... voici un "pot pourri" qui j'espère vous plaira.
       
      Configuration : lunette APO 130 f/7, focale calculée f=2320mm, caméra ZWO ASI224MC (Zwo ASI533MC Pro pour la photo grand-champ), filtre UV/IR cut, monture EQ6-R Pro.
      Acquisition : FireCapture 2.7.09.
      Traitement : AS!2 + Astrosurface 32bit (mac OS avec Wine, sortie Tif), Lightroom Classic (Jpeg en traitement final).
      Dates : 10 et 11 juin 2022.
       

      Plan large avec l'ASI533MC Pro. Pas vraiment faite pour les vidéos planétaires, mais cette caméra excelle dans le grand-champ lunaire.
       

      Le Golfe des Iris, Harpalus, Herschel, la Mer du Froid qui sort de l'ombre, et Platon, le 10 juin...
       

      Le Golfe des Iris,  Harpalus, la Mer du Froid, Herschel et les cratères du terminateur, pris le 11 juin. Beaucoup de changement de lumière en un jour...
       

      Aristarque, Hérodote et la Faille de Schröter (dite Le Cobra), dans le gris uniforme de l'Océan des Tempêtes, le 11 juin.
       

      Copernic (un peu sur-ex...) et Kepler avec leurs éjectas, les Carpates, pris le 10 juin.
       

      Schickard, Schiller, Hainzel, le 11 juin.
       

      Schiller, Tycho, Clavius, Moretus, captés le 11 juin.
       
      Cordialement,
      Stef.
    • By COM423
      Bonjour les amis,
       
      Le spectacle simple du ballet planétaire continue, pas de conjonction serrée cette fois mais une vision qui a toujours quelque-chose d'un peu magique
       
      Voici donc quelques vues de ce 25 juin matin, à l'aurore au moment des Flats :

      1/8s au 600D + Sigma 18mm à 100 ASA
       
      L'alignement du fin croissant de Lune avec sa lumière cendrée et de Vénus était bien agréable à contempler. L'APN capture facilement les Pléaiades et quelques étoiles :

      One-Shoot au 600D + 50 mm à 200 ASA
       
      Je guettais bien sûr le lever de Mercure à l'oeil nu, d'abord sans succès... L'APN a été plus performant que moi, en la chopant à moins de 2° de hauteur sur l'horizon :

      Compositage de 5 poses de 05s au 600D + SIgma 50 mm à F/5.6 à 100 ASA
      Me voilà battu à plat de couture. Bon, elle ne fait tout de même pas mal aux yeux sur la photo (on se console comme on peut ).
      Paradoxalement, j'ai réussi finalement à la voir ausi à l'oeil nu environ 10 minutes plus tard, vers 03h08 utc : le ciel était plus bleu mais Mercure alors un peu plus haute (4°), presque devinable en vision directe, mais tout de même plus accessible en vision indirecte.
       
      Bon ciel à vous
  • Upcoming Events