christian viladrich

Quelle peinture pour noircir le bord des lentilles ?

Recommended Posts

Salut à tous,

Avec la montée de l'activité solaire, je fais un peu de tuning pour optimiser les choses. En particulier, je voudrais réduire le niveau de lumière diffusée quand je fais des images de protubérances.

En testant le train optique, je vois nettement une forte diffusion de la lumière par le bord de certaines lentilles. Du coup, je voudrais y mettre un coup de peinture noire.

Je pourrais y mettre un coup de feutre noir, mais ce n'est peut-être pas top pour les traitements ?

Que faut-il utiliser pour faire ça bien ?

 

Merci des tuyaux !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Bonjour Christian,

Un noir mat acrylique doit suffire. 

Mat inférieur à 10%

C est en phase aqueuse...

Tu dilues à 15%  

Application : un pinceau en poil de martre.

Dit martrette 

Si tu as besoin de plus d'info ...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Salut,

 

J'ai mis du feutre noir. C'est pas mal car pas d'épaisseur, mais on doit pouvoir faire beaucoup mieux, car le noir mat des cotés de prisme que j'ai pu voir sur certains RC est beaucoup plus couvrant. Idem pour certains bords de lentilles. Passer plusieurs couches de feutres probablement. Par contre, avec une peinture, il doit avoir une faible épaisseur pour ne pas géner l'entrée de la lentille dans le coulant. Il doit falloir doser correctement la dilution suivant le type de peinture utilisée et sa viscosité. 

Edited by Anton et Mila

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour les tuyaux !

C'est vrai qu'avec la peinture, il va falloir doser pour que les lentilles puissent encore rentrer dans les coulants.

Faut aussi que je réfléchisse à voir comment tenir la lentille quand on met la peinture

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, BORIS a dit :

Un noir mat acrylique doit suffire. 

sinon le bâton d'encre japonaise comme fait Takahashi sur le bord des lentilles, ça atténue beaucoup et ça se retire à l'alcool une fois polymérisé. (séchage)

  • Like 3
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, christian viladrich a dit :

C'est vrai qu'avec la peinture, il va falloir doser pour que les lentilles puissent encore rentrer dans les coulants.

 

Il faut un truc très fin. J'aurais plus vu un vernis chargé avec de la poudre de carbone pour éviter les reflets en Halpha. L'encre Japonaise doit être assez proche de ça...

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour

 

j'en profite pour poser une question similaire : y a t-il un intérêt à noircir également le pourtour d'un miroir secondaire sur un Cassegrain ou un Dall-Kirkham voire un Newton ?

 

Il y a 5 heures, lyl a dit :

sinon le bâton d'encre japonaise comme fait Takahashi sur le bord des lentilles, ça atténue beaucoup et ça se retire à l'alcool une fois polymérisé. (séchage)

 

Intéressant : un bâton de ce type suffirait ? https://www.amazon.fr/Artibetter-Chinoise-Professionnelle-Calligraphie-Japonaise/dp/B084PCT6QQ/ref=sr_1_7?__mk_fr_FR=ÅMÅŽÕÑ&crid=2SYZW1HQDTOXE&keywords=bâton+d'encre+japonaise+avec+pierre&qid=1655302743&sprefix=bâton+d'encre+japonaise+avec+pi%2Caps%2C927&sr=8-7

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 14 minutes, JP-Prost a dit :

y a t-il un intérêt à noircir également le pourtour d'un miroir secondaire sur un Cassegrain ou un Dall-Kirkham voire un Newton ?

 

Je vois pas trop l'intérêt, à moins d'avoir une découpe irrégulière qui te ferait des aigrettes parasites...

Sur un Cassegrain le secondaire est bafflé donc je ne vois pas par où pourrait entrer ou sortir la lumière à l'arrière ou sur les côtés...

Et vu du primaire à part les bords du secondaire mal découpés ou ébréchés, je ne vois pas trop...

 

Newton :la tranche du secondaire pourrait faire des reflets parasites dans le champ ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 1 heure, olivdeso a dit :

Newton :la tranche du secondaire pourrait faire des reflets parasites dans le champ ? 

 

oui c'est assez courant de la noircir, sur le mien j'ai mis  de la feutrine autocollante sur la tranche côté en face du PO (ainsi que sur le moyeu de l'araignée), du coup tout ce que voit le  PO est très sombre (mis à part le miroir bien sûr).

 

po.jpg.912b6a22dc54cfd9b01c245179d020d8.jpg

 

 

Mais on s'éloigne un peu du sujet...

Edited by danielo
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

doublon

Edited by danielo

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, danielo a dit :

Mais on s'éloigne un peu du sujet...

Pas forcément . Les idées permettant de réduire le niveau de lumière diffuse sont bienvenues :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Anton et Mila a dit :

Suite au message de @lyl, j'ai pensé à ceci. Stylo de calligraphie, mais si c'est trop fluide. 

 

Il y a effectivement un côté pratique avec ces stylos (comme pour les feutres), mais ce dont je ne suis pas sûr, c'est est-ce que l'encre en question peut poser un risque pour le traitement anti-reflet ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

salut,

peinture acrylique a l aerographe (Tamiya)... trouve un ami maquettiste...

a+

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, pilote14 a dit :

peinture acrylique a l aerographe (Tamiya)... trouve un ami maquettiste...

C'est clair qu'avec un aérographe, je suis sûr de recouvrir toutes les faces de la lentille, non ? ;)

 

 

  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour, Christian,

perso j'avais utilisé de la peinture pour tableau (type écolier), elle est de couleur anthracite mate qui donne un bon résultat. J'ai quand même observé sous une lumière intense  (lampadaire ) une légère réflexion, mais rien en pointant le ciel profond.

Bon ciel ¬¬

Share this post


Link to post
Share on other sites

"C'est clair qu'avec un aérographe, je suis sûr de recouvrir toutes les faces de la lentille, non ? "

 

si il a des pieds a la place des mains ce n est pas gagné...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 2 heures, pilote14 a dit :

"C'est clair qu'avec un aérographe, je suis sûr de recouvrir toutes les faces de la lentille, non ? "

 

si il a des pieds a la place des mains ce n est pas gagné...

J'imagine que tu sais que la largeur des lentilles, c'est moins de 5 à 6 mm. Comment fais-tu avec un aérographe pour ne pas arroser aussi le pourtour de la face utile de la lentille ? Tu la protèges avec un adhésif ?

Edited by christian viladrich

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas cool Pilote 14. Vu ce que tu fais en imagerie solaire, je pense qu'il doit se tromper.xD

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 14/06/2022 à 14:57, christian viladrich a dit :

Salut à tous,

Avec la montée de l'activité solaire, je fais un peu de tuning pour optimiser les choses. En particulier, je voudrais réduire le niveau de lumière diffusée quand je fais des images de protubérances.

En testant le train optique, je vois nettement une forte diffusion de la lumière par le bord de certaines lentilles. Du coup, je voudrais y mettre un coup de peinture noire.

Je pourrais y mettre un coup de feutre noir, mais ce n'est peut-être pas top pour les traitements ?

Que faut-il utiliser pour faire ça bien ?

 

Merci des tuyaux !

Hello Christian,

 

Quand j'ai fait mon stage de BEP optique de précision chez Kinoptik/Clavé, j'ai vu comment ils faisaient.

La lentille était posée sur un support sur un tour de polissage à pédales et l'opératrice avec un bout de coton hydrophile tortillée en pointe et trempée dans de l'encre de chine noir "peignait" la tranche doucie de la lentille qui tournait doucement.

 

L'encre de chine n'ajoute certainement pas une grosse épaisseur donc ne pose pas de pbs au montage. Une peinture ce sera dans les 0,2 à 0,3 mm et ça pourra peut-être être ennuyeux.

 

Perso je peint mes intérieurs de bagues avec de la peinture à maquette Humbrol 33. Il faut bien remuer pour que le talc qui sert à mattifier soit bien réparti mais ça marche pas mal.

 

Pierre

 

  • Like 2
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 28 minutes, jp-brahic a dit :

perso j'utilise çà , c'est pas mal

Ça craint pas avec les solvants pour les traitements (ou aluminures , pardon, pas taper :D ) ?

Edited by Adamckiewicz

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By astrocg
      bonjour
      en bougeant cette après-midi mon tube de lunette ( c'est celle-là : https://www.teleskop-express.de/shop/product_info.php/language/en/info/p10133_TS-Optics-Doublet-SD-APO-125mm-f-7-8---FPL-53---Lanthan-Objektiv.html ) de haut en bas, j'ai entendu un bruit qui ressemble à un choc verre contre métal
      l'objectif étant un doublet et la lentille frontale ne bougeant j'en déduis que çà doit être la lentille arrière
      la lunete a été acquise auprès d'un astram belge situé à 900 km de chez moi
      comment procéder au mieux?
      sinon je dois dire que malgré la turbulence actuelle cette lunette délivre de belles images avec belle tache d'airy et plages intra et extra focales quasi identiques
      donc çà n'est pas dramatique ce bruit mais tout de même je voudrais le résorber
      d'avance merci pour vos suggestions
    • By ndesprez
      Bonjour,
      Une chose m'échappe. Concernant les telecentriques (genre TZ4) puisque l'image disponible en aval est afocale, je ne comprends pas la nécessité d'un backfocus de 220-230 mm (pour la TZ4). Je serai très heureux que vous me l'expliquiez.
      Cordialement.
    • By gregos123
      Hello, 
       
      Je souhaiterais changer mon tube Seben 150/1400, par un skywatcher 150/750, possédant une monture eq3..cela peut il convenir à ce tube...L'idéal que je souhaite faire est la photographie de ciel profond…
       
      Mes question sont : 
      Le skywatcher 150/750 est il de meilleurs qualité que le Seben 150/1400? 
      Le Skywatcher 150/750 est il compatible sur une monture type Eq3..
      Faudrait il pas le skywatcher 200/1000 pour observer le ciel profond dans quel cas changer la monture par une eq5..mais budget serer…
       
      Merci
      Greg
    • By Colmic
      Bonsoir,
      la semaine dernière je suis allé chercher ma nouvelle acquisition : une superbe lunette APM LZOS 130/780 qui n'avait encore jamais vu le ciel (je salue au passage son ancien proprio qui se reconnaîtra et lui passe toutes mes amitiés !)

       
      Avec son bulletin interféro qui augurait du bon pour un réfracteur pourtant ouvert à F/6 seulement : Stehl 0.983 et lambda/47 RMS

       
      Fournie avec son correcteur APM Riccardi, elle couvre soit-disant le plein-format (champ plan de 60mm selon la doc), ce qui restait à voir...

       
      Premières impressions :
      - c'est du très beau matos, ça respire le costaud
      - la crémaillère 3.7" APM est une vraie œuvre d'art, largement au niveau d'un FeatherTouch, avec 2 colliers rotatifs intégrés et une MAP démultipliée très douce
      - la crémaillère dispose de 2 colliers rotatifs, le premier à l'avant de la crémaillère pour ajuster la position du chercheur, le second en sortie de crémaillère pour tourner la caméra sans bouger le chercheur
      - plein de bagues sont imbriquées, M82, M68, M63 et 2 click-lock coulant 2" et 31.7
      - une fois repliée elle mesure à peine plus que la FSQ106, elle peut largement passer en avion en bagage cabine
      - selon la doc elle pèse 9kg mais j'ai l'impression que c'est sans les colliers, de plus le poids du triplet la fait pencher vers l'avant
      - elle est livrée dans une très belle malle type flight-case mais le poids de l'ensemble est incompatible avec du nomade, donc je l'ai mise dans le sac de ma FSQ !
       
      Après avoir commandé les bagues allonges M68 pour atteindre le backfocus, j'ai pu tester le tout vendredi soir dans le Vexin (70km de Paris).
      Voici donc la toute première lumière de cette lunette, sous un ciel assez pollué, mais le but était de tester si tout allait bien (backfocus, tilt, MAP etc..).
      Ici, montée sur l'EM400 Temma2 avec ASiair Plus, ZWO OAG-L, tiroir à filtres ZWO et ASI6200MC + ASI290 mini pour le guidage et EAF pour la MAP :

       
      La nuit était relativement peu turbulente, mais des passages nuageux sont venus vers 1h30 du matin nous gâcher la fête.
       
      Voici M31 avec 25 poses de 180s seulement avec un gain fort de 300, aucun dark flat ou offset.
      On a un échantillonnage de 0.96" (802mm de focale avec le correcteur), ce qui est plutôt pas mal pour aller chercher un peu plus de résolution qu'avec la FSQ.
      Traitement SiriL (comme mon tuto) et finition avec CS5.
      Cliquez dans l'image et baladez-vous dans la full :

       
      Le Pélican (20x180s soit 1 heure de pose) avec le filtre L-Extrême, toujours aucun DOF :

       
      Et la trompe d'éléphant (10x180s soit seulement 30 minutes de pose), toujours avec le L-Extrême, aucun DOF :

       
      Le backfocus optimal pour le correcteur (91mm) a l'air correct et le tilt est plutôt bien contenu, les coins du full-frame sont relativement propres.
      Commande TILT de SiriL :

       
      Conclusions :
      - la mise au point via l'autofocus de l'ASiair donne une très belle courbe en V, et la MAP est confirmée au Bahtinov
      - Elle est à peine plus longue que la FSQ106 une fois repliée, mais avec le pare-buée déplié et la crémaillère sortie à 70mm pour atteindre la MAP, elle fait environ 1 mètre de long du bout du pare-buée à la base de la caméra
      - le piqué au centre est impressionnant, NGC206 (l'amas dans le bras gauche de M31) est bien résolu en étoiles :

       
      - elle couvre le full-frame avec son correcteur Riccardi ce qui est une très bonne nouvelle, et le vignetage est inexistant (si ce n'est celui de mes filtres en coulant 50).
      - il existe également un réducteur Riccardi 0.75x, s'il est du même accabit que le correcteur, ça l'amène à la même focale que la FSQ106 et F/4.5, sinon le QuadTCC de chez AP doit être compatible.
       
      En neuf on trouve cette lunette pour la moitié du prix d'une AP130 GTX (même segment à F/6), c'est une très bonne alternative à mon sens.
      La TOA à F/7.7 n'est pas tout à fait dans la même catégorie, beaucoup plus lourde et avec une focale de 1000mm, par exemple M31 ne rentre pas en entier sur le FF.
       
      Voilà pour les premiers essais, le setup est validé pour la fin du mois dans la Drôme où j'espère ramener quelques jolies images.
      A suivre...
  • Upcoming Events